AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  home is where the heart is (romains, grecs, the wild ones)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Luca M. Carnstairs
+ messages : 237
+ face and credits : odeya rush (moony.) + astra (signa)
Une silhouette s’approche d’elle. Une couronne de vignes et de pâquerettes, et elle reconnaît un grec qui lui tend un verre en souriant. Moins droit, moins sévère, moins tendu que n'importe romains. Luca lui grimace un sourire reconnaissant et attrape le verre, fixant le liquide quelques instants en pinçant les lèvres. « Merci. » Lui répond-elle poliment après un moment de vague, comme si elle avait oublié comment interagir et que le mécanisme de sociabilité à l’intérieur d’elle avait mis du temps à se déverrouiller.

Mais l’interaction lui avait fait plaisir. Sans qu’elle ne devine pourquoi, son cœur s’était réchauffé au moment-même où ce garçon s’était approché d’elle, éloignant le voile sombre de sa mélancolie. Pour ça, elle lui était bien reconnaissante. Se décidant à goûter du cocktail, elle porte le verre à ses lèvres et but deux gorgées. Sans alcool avait-il précisé. Peut-être que deux minutes avant, elle aurait été mortifiée d’apprendre qu’il n’y en avait pas. L’alcool est le meilleur ami de celui qui se sent délaissé. À présent, elle était un peu mieux, un peu plus détendue, un peu plus apaisée. L’effet de la fête ? Au final, mêler grecs et romains n’était pas une si mauvaise idée.

« Je suis contente d’être là. Je veux dire… Votre camp est sympa. L’ambiance est agréable. » Assure-t-elle d’une voix un peu rauque, un peu tremblante. Luca n’a jamais eu le don de l’éloquence, trop solitaire pour savoir tenir une simple conversation, trop crispée pour réagir normalement. Robot humain. Monstre de froideur. Automate défaillant. Ce soir pourtant cela ne la dérangeait pas de parler avec quelqu’un. Elle tend sa main, un peu trop brusquement. « Je m’appelle Luca. Du Camp Jupiter. Ravie de te rencontrer. » Elle lui adresse un sourire reconnaissant, peut-être aussi un peu trop hésitant. Cela faisait un moment que son visage avait cessé d’afficher ce genre d’expressions, elle était encore un peu rouillée.

_________________

   
Who will fix me now?
what doesn't destroy you, leaves you broken instead. got a hole in my soul growing deeper and deeper. and i can't take one more moment of this silence. the loneliness is haunting me and the weight of the world's getting harder to hold up.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah S. Warsmond
Admin
+ messages : 452
+ face and credits : jeremy allen white, (c) dark dreams.
15 janvier 2016 - Si la romaine semble d'abord réticente, elle finit par se montrer un peu plus à l'aise. Il ne sait pas trop si c'est grâce à son pouvoir, ou simplement parce qu'elle fait des efforts, mais ça ne change rien à sa réaction: il lui sourit. « J'en doute pas. » lui répond-il, sans trop se montrer sarcastique pour ne pas la vexer. C'est vrai qu'il a déjà vu des gens plus heureux d'être ici, mais pourquoi mentirait-il? Avec le temps, il a appris que le corps ne montre pas forcément tout et peut au contraire être plus comme une prison.
Elle se présente. Luca. Romaine. Bien sûr - comment douter? Tout chez elle n'est que droiture, et raideur. Elle sourit. Il sourit. Sa main serre la sienne, tandis qu'il en profite pour se présenter aussi. « Noah. De la ... colonie des sang-mêlés, comme tu peux le voir. » Il rit, résigne de l'index son tee-shirt orange horrible.« Fils de Dionysos. » Cette fois il désigne sa couronne de vignes, comme si c'était un indice ou une évidence. Il baisse les yeux sur leurs mains qui se serre et se concentre un peu - des campanules sortent alors de nulle part et viennent décorer le poignet de la brune. Pas trop lourd, pas trop entreprenant - solide. Un petit bracelet. « Tiens, cadeau de bienvenue! T'en fais pas, c'est rien de venimeux. » Nouveau sourire, petit clin d'oeil, il lâche sa main et tourne légèrement la tête en direction du centre des festivités - tout le monde a l'air décidé de penser à autre chose, ce soir.


_________________
hold on darling
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Nomade
+ messages : 9
+ face and credits : many-faced god / (c) alaska ;
L'ambiance monte petit à petit, il a fallu du temps pour que les demi-dieux s'autorisent à lâcher prise, mais les efforts de tous semblent porter leurs fruits. Quand l'atmosphère semble être assez détendue, le groupe d'enfants d'Apollon sur scène entame alors une chanson joyeuse, dynamique. Il y a une seconde de battement, durant laquelle les gens se regardent, hésitants. Mais les nymphes sont plus rapides, comme à leur habitude - faire la fête, danser, voilà ce qu'elles savent faire de mieux. Elles virevoltent parmi les adolescents et adultes, les tirent sur la piste de dans sans écouter leurs protestations, sourire aux lèvres. Une dryade prit Kieran et Asher par la main pour les entraîner avec elle dans la farandole qui s'est improvisée, guidée par les plus jeunes. Une naïade s'occupe d'entraîner Charlie à sa suite sans faire attention à son air ronchon, avant de tirer également Vega et Loki avec elles. Orphée quant à lui fut pris par cible par le groupe d'enfant qui était à l'entrée de la plage, pour accueillir les invités et décorer la tête de tout le monde - ils attrapèrent ses mains, le bas de son haut et l'un d'entre eux parvint même à monter sur son dos en riant. En ce qui concernait Luca et Noah, ils furent entraînés dans la file indienne quand cette dernière passa près d'eux, tirés par les demi-dieux qui suivaient le mouvement. Certains avaient été forcés de se joindre à cette danse, mais bientôt tout le monde fut greffé à la petite file indienne improvisée sur la plage guidée par la mélodie des musiciens. Et quand la chanson fut terminée, la plupart des demi-dieux avait un grand sourire sur les lèvres et chantait en choeur avec les enfants d'Apollon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gleeson Hedge
+ messages : 112
+ face and credits : orny adams, eriam.
15 janvier 2016 - J'adore les fêtes. Dans ma jeunesse de satyre, j'étais un sacré fêtard! A votre avis, pourquoi nous satyres adorons tant Dionysos? Parce qu'il sait organiser de sacrées soirées lui! Et j'parle pas forcément des orgies, c'est pas trop mon délire ce genre de lubricités. J'préfère les fêtes où tout le monde s'amuse, où tout le monde danse, où tout le monde chante - enfin vous voyez le truc quoi! Mais là, j'ai peur que ces demi-dieux plombent l'ambiance. 'fin vous voyez ce que j'veux dire? C'est pas que j'leur reproche ça, mais bon, si c'est pour que tout le monde broie du noir autant faire ça chez soi! Pourquoi j'suis venu? Vous avez écouté ce que j'ai dit au tout début? J'ADORE LES FÊTES. Et faut que Chuck participe à sa première fête, il est temps pour lui de devenir un vrai satyre! Il marche pas encore, parle pas encore, mais ça viendra! Il a que quelques mois, mais j'suis sûr qu'il deviendra un sacré fêtard, comme son papa! Vous verrez, vous verrez, il vous mettra tous la pâté au beer-pong et aura une descente d'enfer! Enfin, pas d'enfer, j'veux qu'il reste le plus loin possible de ce taré d'Hadès! J'ai vu ce qu'avait fait le Tartare à Jackson et Chase, non merci, j'veux pas de ça pour mon gosse.

Bon d'accord, j'le reconnais, la déco est cool. Même si ça fait un peu trop lavette. Et puis mince quoi la couronne de fleurs ils étaient obligés? Et mon image de guerrier indestructible j'en fait quoi? Clarisse aurait jamais toléré ça! Elle est où Clarisse? J'ai deux mots à lui dire! Bon j'laisse les gosses me poser leur couronne de fleur (orchidées, lierres et roses par la canette de Dionysos ayez pitié de moi) et j'les laisse même en mettre une petite sur la tête de Chuck (pâquerettes, laurier). Et là, j'vous jure, j'ai tapé la meilleure des poses pour la photo! Un genre de coup de pied en l'air retourné digne de Jackie Chan, et j'ai tenu pour la photo! Elle est même pas floue! J'suis vraiment trop fort! Prenez-en de la graine.
J'aurai bien voulu la garder mais j'l'ai quand même placardée avec les autres, sur la planche de bois. Y en a déjà deux de remplies, c'est fou ça! Dommage que Mellie soit pas là, elle va rater un truc! Toujours trop occupée, je lui ai dit qu'elle était en congé et qu'elle devrait se reposer mais rien à faire elle continue à prendre les appels pour le père de McLean! Elle changera jamais.

Eh franchement, j'avais pas prévu de danser. Mais vous savez, j'suis facile à faire céder. Faut dire que j'ai pas cherché plus loin quand une main inconnue m'a traîne dans la file indienne - j'ai déjà dit que j'adorais les fêtes? Et danser? Et chanter? Bordel de Zeus ça fait du bien! Oups je crois qu'il m'a entendu, désolé, pas la peine de gronder comme ça! J'me suis retrouvé derrière une brune, Charlie j'crois, Héphaïstos. « WOUHOU ALLEZ SOURIT UN PEU. » J'lui pose une main sur l'épaule, mais j'la lâche vite parce que je viens de voir Chuck faire un truc juste génial dans mes bras. « Eh!! T'as vu ce qu'il vient de faire??? On aurait dû l'appeler Jackie au lieu de Chuck il donne des coup de pieds digne des meilleurs karatékas!! » Et j'lui fous Chuck sous le nez, alors qu'il est en train de donner des coups de pied dans le vide en riant. Sacré Chuck. Aussi mignon que son père.

_________________
what about a compromise? i’ll kill them first, and if it turns out they were friendly, i’ll apologize.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie J. Keystone
+ messages : 343
+ face and credits : Ira Chernova - Psychotic Kid
La couronne de fleurs toujours sur la tête lui conférait une allure presque poétique. Diamétralement opposée à ce qu'était vraiment Charlie. Dès qu'elle se rendrait compte de la présence de ce truc sur son crâne, l'illusion viendrait à disparaître. Pour le moment, elle se contentait d'observer les silhouettes affluer. Les grecs, elle connaissait bien. Alors son attention se posait davantage sur les visages qu'elle ne reconnaissait pas. A ses yeux, les romains étaient un peu comme eux, en plus droits et plus rigoureux. Merci aux parents divins, bien entendu. Mais en gros, ils étaient tous des « mômes de », et ça ramenait tout le monde au même niveau.

Quand une naïade lui prit la main, elle se retint de lui grogner dessus. A la place, elle inspira profondément et rejoignit le cercle naissant, un air impassible sur le visage. Danser n'était pas franchement son truc. Donc, lorsqu'on lui lança une pique dans son dos, elle faillit répliquer d'un air peu amène. Avant que son regard ne tombe sur une petite chose rose. Petite chose bien installée dans les bras de son père. Père qui n'était autre que Hedge, au passage. Clignant des yeux un peu stupidement, Charlie balada son attention du père au fils avant de froncer les sourcils. « … Mignon. » Et c'était pas un mensonge dans le fond. Parce qu'avec sa bouille rieuse, l'énergie qui se dégageait de lui, et son aspect fragile de poupon, il n'était pas si mal comme petite chose rose.

« Vous voulez que j'aille vous chercher un verre ? » Ouais, ses manières n'étaient pas toujours des plus agréables, mais il n'en restait pas moins l'un des protecteurs des pensionnaires grecs. Et Charlie ne l'oubliait pas. Alors, elle attendit sa réponse, en se disant distraitement que lui chercher un verre lui permettrait aussi de quitter provisoirement la ronde dansante.

_________________


The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kieran D. Gallagher
+ messages : 150
+ face and credits : Jamie Dornan/lux aeterna
Rien, mais alors rien ne m'avait pousser vers ce demi-dieu que je ne connaissais que de vue. Un étranger parmi d'autres, un étranger dans ce semblant de foyer qui avait été le mien durant quelques temps. L'envie de ne pas être présent, l'envie de partir et retourner m'occuper de choses plus importantes que cette petite fête. Mais, il fallait faire preuve d'une bonne volonté et me voici, avec sûrement la personne qui me correspondait réellement. Une personne qui ne voulait pas être là. Étant incapable de démarrer une conversation de manière convenable, chose étonnante alors que j'étais supposément un orateur et un être charismatique. C'était ce camp, ce camp qui me faisait avoir ce genre de blocage.Un léger sourire amusé s'étira sur mes lèvres en entendant sa réponse et haussai délicatement un sourcil à mon tour, en réponse au sien, mais également en réponse à sa question. « Ce n'est pas ma tasse de thé en effet.» Notant que son attention était sur la couronne de fleur qui était de plus en plus givrée, je la retirai de ma tête et soupirai longuement « C'est ça qui m'a vendu? Tristement, c'est cet endroit qui me fait cet effet, pas les fêtes.» Attrapant sa main, je la serrai dans la mienne et laissant entendre un « Kieran, fils de Chioné, bien que tu devais t'en douter légèrement.» Et avant même que je puisse laisser entendre un mot de plus et nous fûmes traîner sur une.... piste de danse... Sérieusement? L'air blasé, je jetai un coup d'oeil à Asher et lui tendit la main, m'inclinant au passage. « J'imagine que je dois t'inviter pour cette danse?» Tout cela n'était qu'ironique, moquerie, je ne me prenais pas vraiment au sérieux et cela pouvait se voir dans mon ton, dans le demi-sourire que j'arborais sur mes lèvres et également dans mes yeux, cette petite lueur moqueuse qui semblait bien vouloir rebondir pour ne pas se faire foutre la honte. Parce que bon, les apparences comptent quand même beaucoup. Toujours même.

_________________
Madness in snowstorm
Crawling underneath my skin, sweet talk with a hint of sin, devil underneath your grin, sweet thing, but she play to win, heaven gonna hate me © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kenna Malone
+ messages : 96
+ face and credits : alycia debnam-carey, (c) ultraviolences.
« Non tu dis rien, on est ensemble, je suis ton cavalier Barbie Girl et c’est ainsi… Pas envie que tu te défiles parce que ça va être trop chiant sinon… » Kenna regarde Loki, qui vient de débarquer en trombe alors qu’elle finit à peine d’enfiler une légère robe blanche. « Adorable, je ne savais pas que ma présence pesait autant dans la balance. » Elle hausse les épaules rapidement, et a seulement le temps d’attraper le collier de perles de la Colonie et de réajuster la couronne de fleurs que le jeune homme posa sur sa tête avant de se faire embarquer – littéralement – par Loki. Wow. Ok. Côté douceur, on repassera, n’est-ce pas ? Elle se contente juste d’un soupir – Kenna n’est pas du genre à s’attarder là-dessus, puisque c’est du Loki tout craché. Il n’empêche que ça la fait sourire – remarque, il ne lui en faut pas beaucoup. Idiot. » est tout ce qu’elle trouve à dire au fils de Dionysos.
Elle n’a pas réellement le temps de souffler après avoir été reposée à terre par Loki et prise en photo, qu’une naïade entraîne tout un groupe – elle y compris – dans une farandole improvisée. Sans grande surprise, la fille d’Aphrodite se prête au jeu et garde son sourire même quand la chanson des Apollon se termine. Elle a perdu Loki dans la danse, alors va chercher des jus de fraise pour les distribuer aux premiers venus, déambulant entre les demi-dieux et créatures. Elle repère notamment Noah et se dirige vers lui, enthousiaste. « Bonjouuur. Un jus de fraise ? » Non pas qu’elle lui demande son avis, puisqu’elle lui a déjà donné, mais soit.

_________________


There isn't time - so brief is life - for bickerings, apologies, heartburnings, callings to account. There is only time for loving - and but an instant, so to speak, for that.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Voila qu'ils se mettaient à chanter et que les farandoles démarraient. Impassible, le demi-dieu noya alors son amertume dans son hydromel. Si jusqu'à présent il avait supporté l'ambiance festive, la perspective de devoir danser semblait le pousser un peu plus à rentrer dans son bungalow. Le dénommé Kieran avait accepté sa main tendue qu'il serrait franchement. Il était presque rassuré de voir qu'il n'était pas le seul à subir ce genre de festivités. Au vu de la couronne givrée de son interlocuteur, il avait bien du mal à cacher son ennui comparé à Asher qui n'affichait aucunes émotions sur ses traits. « De mauvais souvenirs ici ?  » Demanda alors le guerrier qui observait Kieran retirer sa couronne glacée. Peut-être de la curiosité mal placée, mais la dryade ne laissa pas vraiment le temps au fils de Chioné de répondre. Les deux hommes furent alors tirer de force vers la farandole, la valse des monstres. Asher prit sur lui, se retrouvant alors immobile au milieu de gens qui dansaient et riaient — il faisait tâche. Néanmoins, un sourire amusé s'afficha enfin sur ses traits quand Kieran l'invita a danser. Il lâcha même un rictus, observant alors une nymphe qui lorgnait sur le demi-dieu. « Je risque de faire des jalouses je pense.  » Il désigna du menton la jolie nymphe rousse qui souriait à Kieran. Asher se décala alors pour ne pas gêner les danseurs qui virevoltaient autour de lui et qui commençaient à lui donner le tournis. « Je passe mon tour. Faut bien quelqu'un pour finir toutes ces boissons.  » Dit-il en agitant sa coupe vide. Vous pouviez lui demander de foncer tête baissée sur un champ de bataille, mais pour danser, vous pouviez repasser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah S. Warsmond
Admin
+ messages : 452
+ face and credits : jeremy allen white, (c) dark dreams.
15 janvier 2016 - La musique monta d'un coup, sans qu'il ne s'y attende. Une espèce de file indienne s'improvisa, sous l'oeillade amusée du fils de Dionysos qui ne comptait pas pour autant se mêler à la foule de demi-dieux. Mais en voyant les nymphes commencer à entraîner les plus réticents, il glissa un regard à Luca qui se trouvait toujours en face de lui, un sourire en coin. « J'pense qu'on n'a pas trop le choix. » laissa-t-il échapper, avant d'être coupé par une main attrapant son avant-bras et le tirant sans demander son avis dans la file indienne. Il perdit la romaine de vue, mais tenta de se mêler du mieux qu'il le pouvait à l'amusement général - fils de Dionysos oblige, il a toujours eu ce côté un peu festif même s'il n'est pas vraiment dans le mood.
Bon il doit le reconnaître, ça fait du bien de s'amuser un peu. L'ambiance perd de sa lourdeur. Les jeunes rient, les plus vieux se détendent, et lui il fait de son mieux pour pas écraser les pieds du demi-dieu qui se trouve juste devant lui. Quand il quitte la file indienne, qui se défait d'elle-même quand la musique change, il voit Kenna approcher. Toute joyeuse, comme à son habitude - elle est dans son élément, la fille d'Aphrodite. Rien qu'à voir comment elle sourit à tout le monde et se font dans la masse. Il accepte son jus de fraise avec un large sourire. « Toujours! Merci. » Puis il penche la tête légèrement sur le côté. « Laisse-moi deviner, Loki t'as traînée ici et il a disparu dans la foule? » Bon ok il triche un peu, il les a vu arriver ensemble - ou plutôt son frère tirer Kenna comme une marionnette. « C'est un vrai courant d'air celui-la. Tu penses le tenir et pfuiiiit il s'en va. » Il mima une sorte de nuage qui s'évapore avec ses mains, le regard pétillant, avant de boire une gorgée du jus de fraise qu'elle lui avait mis littéralement dans les mains. Un régal.


_________________
hold on darling
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gleeson Hedge
+ messages : 112
+ face and credits : orny adams, eriam.
15 janvier 2016 - Le commentaire de Charlie il m'fait vachement plaisir mine de rien! Et comment qu'il est mignon Chucky! Dev'nir papa ça a fait ressortir ce côté tendre que j'ai toujours eu - essayez pas de rire, les sept vous dirons que j'ai été un merveilleux papa de substitution. Ils ont intérêt, en tout cas, sinon j'vais m'fâcher. « T'as vu! Aussi adorable que son père! » que j'lance à la fille d'Héphaïsts, tout sourire, comme le fier papa que j'suis. J'suis sûr que Chuck f'ra des grandes choses dans sa vie - comme sauver plein de demi-dieux, et buter plus de manticores que j'le ferais jamais! Des fois, dans son sommeil, j'l'entends murmurer des p'ttits "crève!" j'crois qu'il commence à réveiller le guerrier en lui c'est génial! Oh ouais à boire! J'regarde Charlie avec un grand sourire et j'lui fais signe de me suivre. « Et comment! Allez viens, j'te sauve! » Parce que, j'pense qu'on peut dire qu'aider une demi-déesse à quitter une foule qui l'agace comme un sauvetage - plus pour la foule que la demi-déesse en question, parce que j'suis sûr que Charlie pourrait les mordre. Elle m'fait penser à un rottweiler des fois. Brrr.
Du coup j'm'assois à la table où j'ai posé le sac qui contient les affaires de Chuck, parce que le p'tit morveux commence à s'agiter aussi - j'pense qu'il a faim. Y a son biberon de lait végétal qui traîne quelque part - ouais, les satyres digèrent bien le lait végétal. J'ai été élevé à ça par ma mère! Amande, soja, tout ça. « T'as qu'à me prendre c'qu'il y a, j'suis pas difficile! » Parce que j'ai pas oublié la proposition de Charlie. Bon, dommage, y a pas d'alcool parce que Chiron veille - j'aurai pas dit non à un peu de whisky. Mais je suis pas difficile vous savez! « Dis tu m'tiens ça deux minutes? Merci t'es un amour cupcake. » J'tends le biberon a demi-dieu assis à côté de moi sans trop faire gaffe à qui c'est (du coup si vous voulez être cette personne faites-vous plaisir) et je fouille dans le sac à la recherche de la peluche-âne de Shrek de Chuck. Allez savoir pourquoi, il l'adore. Une fois que j'l'ai trouvée, j'la donne au p'tit monstre et j'récupère le biberon. « Gracias! » Et puis voilà j'le donne à Chuck, qui finit par se taire. Dieux merci. Maintenant, j'attends mon jus de fruit.

_________________
what about a compromise? i’ll kill them first, and if it turns out they were friendly, i’ll apologize.
Revenir en haut Aller en bas
 
home is where the heart is (romains, grecs, the wild ones)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Home is where the heart is.
» Home is where the heART is. ||Hope
» Nathanaël ♣ Home is where the heart is
» SARCOPHAGES ROMAINS
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: (rps)-