AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  home is where the heart is (romains, grecs, the wild ones)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Luca M. Carnstairs
+ messages : 237
+ face and credits : odeya rush (moony.) + astra (signa)
Le grec, ainsi prénommé Noah, lui sourit et lui explique qu’il est fils de Dionysos, d’où la couronne. Puis son regard se porte sur leurs mains se serrant et, surgies de nulle part, des campanules se nouent autour de son poignet afin de former un bracelet. Luca a un mouvement de recul, avant de considérer le cadeau de bienvenue comme il l’a souligné d’un air un peu étrange, incapable de trouver quoique ce soit à dire pour le remercier. C’est quand elle ouvre la bouche qu’un groupe de naïades surgit d’on-ne-sait-où et les entraîne dans une file indienne improvisée et un peu bancale, mais pleine de rires. Luca tente bien de se mêler à la foule, mais c’est comme si le sentiment de paix qu’elle avait ressenti en discutant avec Noah s’était envolé au moment où ils s’étaient perdus de vue. Elle se sent à nouveau prise au piège parmi tous ces corps bougeant en rythme – c’en est trop pour elle.

Alors elle quitte un peu trop brutalement la piste, bousculant au passage quelques demi-dieux sans trop y prêter attention. Tout ce qu’elle veut c’est s’isoler un peu, souffler. Elle se pose (ou plutôt s’effondre) à une table, pensant enfin avoir trouvé le calme… mais c’est sans compter ce fou furieux de faune, enfin satyre, qui lui fourre un biberon dans les mains avant de sortir une peluche verte (Shrek ?) pour le donner à son gosse. Luca reconnaît bien coach Hedge, un satyre complètement barré du camp grec qui, allez savoir pourquoi, semble bien l’apprécier, assez pour pouvoir surgir à l’improviste afin de lui donner des cours de karaté particuliers. Merci mais non merci, hein. Enfin, elle ne pouvait pas cacher que le personnage avait quelque chose d’assez drôle, peut-être en rapport avec le culte qu’il vouait à Chuck Norris.

« Votre petit a l’air d’apprécier la fête. » Souffle-t-elle en esquissant un sourire un peu tremblant – fallait pas trop lui en demander. « Vous aussi d’ailleurs. J’ai vu la photo, elle est énorme. » Elle tient encore dans ses mains le verre que lui avait filé le fils de Dionysos, comme un miraculeux rescapé de la file indienne des enfers. Elle boit quelques gorgées, observant d’une petite mine la piste de danse où visiblement l’ambiance est à son comble. Décidément, elle n’est pas faite pour faire la fête.

_________________

   
Who will fix me now?
what doesn't destroy you, leaves you broken instead. got a hole in my soul growing deeper and deeper. and i can't take one more moment of this silence. the loneliness is haunting me and the weight of the world's getting harder to hold up.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie J. Keystone
+ messages : 363
+ face and credits : Ira Chernova - Psychotic Kid
Elle n'est pas tellement du genre à dire merci, mais pour le coup, quand Gleeson l'a sauvée de la piste de danse, Charlie était à deux doigts de lui trouver son fichu alcool. 'Fin, c'est sûr qu'avec la surveillance qu'il y avait un peu partout, elle n'allait pas non plus se risquer. Mais dans le fond, ça n'aurait pas vraiment été un problème de trouver une petite dose à glisser dans un verre de jus de fraises.
Une fois près de la table des boissons, elle se prépare deux gobelets, jette un coup d'oeil autour d'elle et inspire profondément. L'idée de la fête était bonne, elle en avait bien conscience, mais ce n'était pas aussi aisé de se laisser aller.
La fille d'Hépha soupira à nouveau, plus doucement cette fois et se força à se ressaisir. L'effort devait être commun bordel. Forte de cette nouvelle pensée, elle revint auprès du coach et lui tendit son verre, avant de caresser le dessus de la main du mini satyre. Il pouvait faire peur quand il voulait ce gamin mais là, il était juste mignon. Merde, est-ce que c'est son côté fille qui parlait ? Putain.

_________________


The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
 
home is where the heart is (romains, grecs, the wild ones)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Home is where the heart is.
» Home is where the heART is. ||Hope
» Nathanaël ♣ Home is where the heart is
» SARCOPHAGES ROMAINS
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: (rps)-