AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  • Everything is gonna be alright ... Okay, yes, I lie ! • Présentation de Kai.Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
A. Kai-Dewyn Higgins
+ messages : 168
+ face and credits : • Feat Lucas Bernardini // (c) Cosmic light

A. Kai-Dewyn. Higgins
ft. Lucas Bernardini
↘ carte d'identité
nom : Higgins est mon nom de famille, celui qui m'a été attribué à ma naissance tout naturellement. Nom de famille venant de mon père, je ne sais que très peu de chose sur la famille Higgins, des recherches que j'ai faite mon mener à une famille assez grande mais venant de la haute société dans laquelle je n'ai pas grandis donc je ne sais pas si je suis relié à eux ou non. + prénom(s) : Alejandro Malakai-Dewyn,  des prénoms pas très communs hors mis Alejandro mais ça me plait, disons que je ne croise pas souvent de Malakai ou de Dewyn très souvent dans le peu de temps que j'ai vécu, je ferai partie de ces raretés dans la vie de certaines personnes. + surnom(s) : Kai tout simplement, cela ne me dérange pas qu'on m'appelle également Alej mais la plupart du temps et comme je me présente, je dis simplement Kai. + âge : 23 ans rien d'autre à dire à ce niveau là, à part que j'en ai vécu des choses pour un jeune de 23 ans. + date et lieu de naissance : 02/12/1994 à Los Angeles en Californie. + orientation sexuelle : Demisexuel, disons que je fais partie de ces personnes qui penche entre asexuel et pansexuel. Je ne prête aucune attirance pour le physique et je me dois de créer un lien assez fort avec une personne avant de prétendre à quoique ce soit avec elle. Je peux trouver des personnes beaux ou belles d'apparence mais ce n'est pas qui me donnera envie de tomber dans leurs bras bien au contraire, il me faut plus de profondeur et de sincérité que ça. Je suis donc plus attiré par une personnalité, un caractère, une amitié profonde qu'un simple regard de braise. + statut civil : Célibataire depuis pas très longtemps, ayant perdu celle à qui je me suis attaché lors de la bataille contre Gaïa. + occupation : Escroc à temps plein ? Je peux ? Non sérieux disons que j'ai pas mal de cordes à mon arc pour me débrouiller dans la vie de tous les jours, humainement parlant. Je suis un très bon voleur, je l'ai longtemps pratiqué durant mon enfance, que ce soit du vol à l'étage, à la tire ou sous forme d'arnaque. Je possède également un carnet noir où sont écris à l'intérieur de nombreux secrets, et ceux de nombreux personnes notamment grâce à mon don et qui me sert bien entendu à faire du chantage. Ecoutez, on s'en sort comme on peut dans la vie. + groupe : Troisième Camp, Maison Une.

parent divin : Nyx, déesse et personnification de la nuit + pouvoir(s) : Ombre autonome, ce pouvoir me permet ... enfin me permet disons qu'il permet plutôt à mon ombre de pouvoir se détacher de mon enveloppe corporel et d'agir à sa guise, il est capable donc principalement d'espionnage afin de me rapporter des informations que je souhaite en se reconnectant avec mon corps, quand celui ci ne joue pas le chieur. Il peut aussi interagir avec les ombres d'autres personnes pour les bloquer physiquement durant quelques instants. Confessions nocturnes, un pouvoir que j'ai acquis il y a à peine quelques années et qui est grandement utile pour mes fins personnelles. Ce pouvoir ne fonctionne que de nuit et me permet de mettre à l'aise la personne que j'ai en face de moi pour qu'elle se laisse tout naturellement aller à la confession. Mais ce n'est pas de la simple confession, ce pouvoir fait plutôt appelé à des secrets sombres enfouis, des fantasmes, des vérités inavouable qui portent généralement sur des ressentis d'émotions négatives. Qu'on ne voudrait donc avouer à personne en temps normal. Un pouvoir que j'ai dû mal à maîtriser et qui me vaut cette grande solitude qui pèse autour de moi puisque personne n'ose m'approcher par peur de se dévoiler. + arme de prédilection : Une lance composite rétractable nommé Predator, c'est une arme qui a la capacité de pouvoir s'agrandir des deux bouts pour devenir une longue lance à double pointe. Aussi bien utilisable au corps à corps qu'à distance. + particularité : Une fois la nuit tombé, la forme et la couleur de mes yeux changent pour devenir ceux d'un félin avec une fente et de couleur verte. Que l'on soit d'accord, cela ne me permet pas de voir la nuit, certes je suis capable de mieux distinguer les formes dans la nuit mais ça ne me donne aucun avantage particulier. Disons simplement que c'est ce qui me rend encore plus unique, intriguant et mystérieux. C'est d'ailleurs ce qui me permet d'attirer l'attention, et de déclencher par la suite mon don de confession qui va de paire (comme quoi la nature fait bien les choses).

↘ caractère

Voilà un homme direct, franc, décidé, plutôt autoritaire et directif. Tout en étant réservé, prudent et méfiant, Malakai est charmant et cherche autant à plaire qu'à faire plaisir. Souvent raffiné et élégant, il soigne son apparence physique à moins qu'il n'extériorise simplement finesse et sourire. Il est volontaire, capable d'action à long terme et d'efforts prolongés. L'effort ne l'effraie pas, bien au contraire. Discipliné, il est courageux et on fait souvent appel à lui, car il inspire confiance malgré un premier rapport des plus complexes. En revanche, il a tendance à l'égocentrisme ainsi qu'à la dominance et se révèle ambitieux et intransigeant. Néanmoins, lorsque sa réussite n'est pas à la hauteur de ses aspirations, lorsqu'il est critiqué, ou lorsque son amour-propre est blessé, il peut se montrer arrogant, arriviste et parfois colérique et froid. Mais, en général, il a une bonne maîtrise de lui-même et a besoin de vivre dans un environnement stable. Auquel cas cela apportera des perturbations dans son état d'esprit ou sa manière d'être qui finira pour pencher sur un côté assez méfiant, distant, solitaire et fermer. Il est conformiste et a des principes, même s'il ne les applique pas toujours. Il est très pointilleux, maniaque, que ce soit dans son paraître, ou ses agissements, ses actions. Ne tolérant nullement les surprises ou les non-prévu, il n'est pas du genre à accepter la fatalité mais elle pèse beaucoup sur son morale.

○ Charmeur, il aime faire rougir, séduire et apporter du plaisir aux autres ○ Fonceur, il ne recule devant rien, n'a peur de rien ○ Loyal, il est attaché à sa famille et à ses amis ○ Courageux, il ne faiblit pas face à l'adversité ○ Aventurier, il aime partir en quête et en mission pour prouver sa valeur ○ Protecteur, il connait ses priorités qui sont notamment de mettre ses proches en sécurité avant tout ○ Passionné, il aime ce qu'il fait et aime le faire bien ○ Rusé, il sait attendre le bon moment ou déstabilisé l'adversaire. Il sait user de parole pour tromper son adversaire ou fuir au bon moment ○ Attachant quand on le connait, on sait que c'est quelqu'un en qui on peut avoir confiance ○ Déterminé, il tient à aller toujours au bout de ce qu'il entreprend ○ Franc, quand il a quelque chose à dire, il le dit tout simplement ○ Tactile, s'exprime plus par des gestes que des paroles.

○ Tête brûlé, il ne se laisse pas faire et aime pas qu'on lui marche dessus ○ Brutal, il peut avoir des réactions excessives, selon le contexte ou, selon son état d'esprit ○ Impulsif, par moment ses actions prennent le dessus sur sa réflexion ○ Jaloux, il déteste qu'on approche de trop près des personnes qu'il aime surtout si c'est contre son gré ○ Cache ses émotions, il n'est pas du genre à montrer par des paroles ou mimiques ce qu'il exprime sur le moment ○ Réservé, il tient à son intimité et pour ça il garde en lui beaucoup de choses ○ Secret, il ne parle pas beaucoup de lui ou de son passé, surtout quand il ne trouve pas ça nécessaire ○ Bagarreur, il ne tient pas en place quand on l'affronte ou quand on le provoque, il ne retient pas ses coups dans ses cas là ○ Rebelle, il déteste l'injustice ou tout simplement pas certaines lois pré-établi ○ Indépendant, il tient à ne pas être le toutou de qui que ce soit, il ne se fait pas entretenir, mais bien le contraire ○ Bornée, il va par moment beaucoup trop loin dans ce qu'il entreprend même quand tout est contre lui ○ Têtu, il aime avoir raison ou a peur d'avoir tort, choisissez ce qu'il vous plait ○ Maladroit, ayant du mal à s'exprimer par moment il le fait d'une manière maladroite sans le vouloir ○ Impassible, face à certaines situations il reste sans émotion, sans état d'âme, une façon pour lui de ne pas montrer ses émotions ou faiblesses ○ Manipulateur, il use de divers stratagème afin de manipuler certaines personnes par pur profil ou envie ○ Sombre, possède une certaine noirceur naturelle qu'il cache le plus possible ayant lui-même peur d'y faire face ○ Torturé, par la vie ou les autres, il garde de lourdes cicatrices de son passé difficile et compliqué ○ Indomptable, il a dû mal à subir l'autorité de qui que ce soit, ayant pendant longtemps joui d'une certaine liberté involontaire ○ Rancunier, il rend toujours la monnaie de sa pièce, entendez par là qu'il pratique le fameux proverbe œil pour œil, dent pour dent.


↘ Depuis combien de temps sais-tu que tu es un(e) sang-mêlé(e) ?

Comment expliquer ça de manière claire ? Je ne sais même pas si c'est possible vu que lorsque ça m'est arrivé, j'avais l'impression d'être sous LSD ou sous champi hallucinogène. Je pense que vous commencer un peu à comprendre où je veux en venir ? La découverte de mes origines divines ne furent pas des plus mouvementés comme pour certain. Je veux dire par là, que je n'ai pas eu à faire à l'un de ces monstres qui voulait me sucer le sang jusque la moelle et que je devais en 5 min découvrir tous mes réflexes de demi dieu pour me sortir vivant de là. Non mais on peut dire que j'ai quand même bien galérer avant ça puisque je me savais spéciale mais dans le sens positif du terme, bien au contraire, je pensais être l'un de ces attardés même pas capable de pondre ou de lire une phrase correctement sans avoir les mots, les lettres et les chiffres qui perdent pieds et se mettent à danser comme s'ils étaient au carnaval de Rio. Autant vous dire que l'école et moi, ça s'est fini très vite puisque lorsque j'ai découvert ces difficultés, assez jeune, je n'ai plus remis un pied en classe. Bon, c'est pas si c'était important ou exceptionnel puisque dans le foyer dans lequel j'étais, il n'était pas rare de voir un enfant abandonné rapidement les études, sauf que pour ma part même avec de la volonté, il m'était impossible de d'être au même niveau que les autres. Au contraire, j'étais la trou d'uc de la classe, le gars qui s'est même pas lire une phrase de quelques mots sans totalement perdre ses moyens. Là, je sus que quelque chose n'allait pas chez moi et j'ai fugué du foyer. Je me suis mis d'abord à mendier à l'extérieur avant de me mettre à voler, y devant un expert sur ça par contre, niveau discrétion il n'y avait pas meilleur que moi. J'avais acquis des réflexes assez intéressant. Puis passant d'abri en abri pour lentement mais sûrement rejoindre New York, je me suis arrêté dans le quartier du Bronx un soir, dans un motel abandonné mais assez propre vu la façade extérieur. Et c'est là que je l'ai vu ... mon ombre ... se mettre à bouger de lui même, s'amusant à me faire des signes et danser ... Sur le moment, je ne savais pas si je devais prendre peur ou non mais c'est comme ça que j'ai véritablement su que j'appartenais à un autre monde et pas celui des humains vu ma sociabilité avec eux ça ne m'étonnait guère que quelque temps après ça un satyre vient à ma rencontre pour me parler de la Colonie de Sang Mêlé. Mais ayant vécu un long moment dans la rue, en compagnie d'autres enfants dans mon cas, ayant connu la Colonie qu'assez tard, je ne savais pas si ce genre d'endroit allait me correspondre et me satisfaire. Et puis d'un seul coup, tout me tomba dessus, le monde mythologique, les dieux, l'Olympe, les quêtes, les missions, les entraînements, les bungalow et j'en passe. Ah et oui bien entendu, le parent divin, ma mère a un peu tardé à me reconnaître mais elle l'a finalement fait, quand une ombre quasi menaçante m'entourait pour montrer mon appartenance à Nyx, la déesse de la nuit, beaucoup de demi dieux firent surpris et étonné. Entre les brouhaha et les murmures, j'eus le droit à de nouvelles explications sur ce que ça signifiait. Et me voilà avec une mère que je n'ai jamais connu mais qui est pourtant ma mère, sympa non ? Bref en l'espèce de quelques semaines, tout c'est mis à accéléré à une vitesse que je ne pouvais pas supporter, la stabilité était mon remède à mon anxiété alors là ... vous pouvez imaginé dans quel état j'étais. Cela allait beaucoup trop vite malgré les efforts que je fournissais, je commençais à me sentir de plus en plus mal à l'aise au sein de la Colonie. Mais c'était sans compté l’appuie de certaines personnes dont celle qui fut ma petite amie après quelques mois de rencontre.

↘ As-tu pris part à la bataille de Manhattan ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?

J'ai participé à la bataille de Manhattan face à Cronos, ce fut l'un de mes combats le plus intense et difficile que je n'ai jamais fait. Qu'importe ce qu'on peut dire, aucun demi dieu n'était prêt à ce qu'il s'est passé ce jour là sur ce pont durant la bataille. Tant de mort, de blesser, d'être perdu ... ce fut un vrai enfer, tout en sachant que cella opposait les demi dieux entre eux et que ce n'était pas du tout ma vision des choses. De nous laisser berner par les dieux qui n'osent même pas descendre nous rencontrer pour mettre les choses à plat, ils préfèrent nous manipuler comme des poupées et nous envoyez au front les uns contre les autres, sympa hein ? Oui là, je suis assez sceptique et violent, vous vous demandez comment ça se fait que j'ai combattu pour la colonie avec ce genre de discours ? Disons que je ne me suis jamais réellement senti à ma place au sein de la Colonie. J'y ai été parce que je me sentais un peu perdu et que j'avais besoin de réponses à mes questions, par rapport à mon passé, à mes pouvoirs et ce nouveau monde dans lequel je fais maintenant partie. Et ce qui m'a fait resté, ce sont les personnes qui m'ont entouré, qui m'ont soutenu, ceux avec qui je me suis lié d'amitié et surtout celle qui avec le temps à su faire de moi un homme différent. Mais bien entendu après la bataille de Manhattan, les choses ont changés, je voyais les choses différents et je ne pouvais rester dans un camp qui en l'échange d'une protection divine, se mettent à agir contre les valeurs de tout à chacun. C'est pour ça que j'ai repris ma vie de Nomade à la suite de cette bataille. Pas entièrement puisqu'il y avait mes amis au camp et Inès ma petite amie. Du coup, oui je vivais comme bon me semblait puisque ce camp ne correspondait pas à mes valeurs et principes mais surtout parce que la bataille m'avait touché plus que je ne le croyais, d'avoir ôter la vie de quelques personnes tout ça pourquoi ? Oui empêcher le retour de Cronos mais au delà de ça, pour étouffer la voix de la rébellion de certains demi dieux. Bref, je errais donc dans les rues de New York, vivant dans un motel, passant de temps en temps à la Colonie. Jusque ce fameux jour d'une nouvelle bataille, cette fois ci face à Gaïa et ces hordes de monstres qui veulent décimer tous les demi dieux, s'en parler de l'apparition du camp des romains, de la tension entre celui ci et le camp grec. Tellement de choses à assimiler mais aussi tellement de violence, de rage, de haine ... Les choses se sont envenimés si rapidement, et alors que je commençais à m'approcher du troisième camp par curiosité sans réellement y mettre pied, je me suis vu retourner à la Colonie pour leur prêter main forte mais surtout pour être aux côtés de mes amis et d'Ines pour affronter la Terre-Mère et éviter de savoir mes amis morts durant cette affrontement. Mais malgré ma présence, je les ai perdu ... presque tous, Ines, Fabio, Stephan et Natasha ... il y a Stephan qui a survécu mais ses blessures l'avait rapprocher de la mort. Et moi aussi d'ailleurs, j'ai faillis perdre un bras, de multiples blessures sur tout le corps. Personne n'en est sortis indemne autant physiquement que psychologiquement. Après ça, j'ai définitivement coupé les ponts avec la Colonie, je me suis isolé durant deux semaines complètes, sans donner de nouvelle à personne, me perdant entre alcool et autres drogues. Me pavanant de bar en bar, de boîte de nuit en boîte de nuit ... avant de recevoir la sagesse d'un homme, à vrai dire j'ai oublié son nom , je ne me souviens que de ces paroles et après ça, j'ai décidé de rejoindre le Troisième camp, celui qui porte mes idéaux, mes valeurs et principes, dû moins qui s'en approche le plus tout en gardant cette liberté qu'on n'avait pas forcément à la Colonie. Tout ça pour dire qu'aujourd'hui encore je souffre de cette bataille, je fais des insomnies à répétition, j'oublie par moment de me nourrir , j'évite toutes conversations sur ce sujet ou celui de la Colonie ... Je garde des séquelles physiques telle qu'une longue cicatrice sur mon bras gauche qui a été recousu, celui que j'ai failli perdre. Des cicatrices de morsure sur le flanc droit, de griffures dans le dos et celles des visages de mes amis et petite ami inerte en tête que je ne pourrai jamais m'en débarrasser.

↘ Et maintenant, que deviens-tu ?

Comme dit un peu plus haut, je suis maintenant au sein du Troisième camp qui n'a pas encore de nom officiel et qui a la bénédiction d'Hestia, la déesse du foyer. Un camp qui me donne un nouveau souffle qui me permet un peu de mettre de côté tout ce que j'ai vécu pour essayer de redémarrer du bon pied. Ce qui fait plaisir et me force à rester, hors mis le fait que j'ai besoin de cette environnement pour éviter de retomber dans l'alcool et la drogue, s'est de pouvoir construire et bâtir. Car c'est nous même, membres du camp qui petit à petit bâtissons notre propre camp, de nos mains. Et de savoir que nous réalisons une telle chose, qu'on met la main à la patte sur quelqu'un qui dans un futur proche pourrait devenir le refuge de nombreux demi dieux qui ont ou font souffrir comme nous, ça me permet de me dire que je ne suis pas qu'une âme morte qui erre sur Terre sans raison , sans but précis. Mon état psychologique n'a pas réellement changer mais si petit à petit j'essaye de refaire confiance, de recréer des liens d'amitiés bien que ce soit très compliqué. Je garde autant de séquelles physique que psychologique tout en essayant quand même de passer outre, je me terre toujours sous une façade d'un gars que je ne suis pas vraiment ou étant tout de suite sur la défensif sans me laisser aller complètement. Je n'ai donc pas régler tout le mal et toute la souffrance que j'ai subis de ces deux grandes batailles, je ne me sens pas prêt encore à affronter la vérité, la réalité des événements mais je sais qu'un jour viendra où j'y serai obligatoirement confronter. Et je pense que c'est ce jour là qui me fait le plus peur car je ne sais pas ce à quoi je vais faire face, à moi même surement et c'est peut être ça qui me rend sceptique. J'ai déjà bien changé à cause de tout ça mais vais-je encore changé avec les épreuves qui m'attendent ? Que vais-je découvrir de nouveau sur moi même ? Est ce que je dois en avoir peur ? Est ce que je dois avoir de l'espoir ? Je n'en sais foutre rien mais quoi qu'il en soit pour le moment, je n'en fais pas du tout une affaire à régler, je me laisse vivre ou plutôt survivre au jour le jour tout en essayant que demain soit moins difficile qu'aujourd'hui.
derrière l'écran
Luciole | Youyou
âge : 23 ans. + présence : Autant que je le peux disons la moitié de la semaine (où en après midi, fin de soirée quand je vais commencé à bosser). + personnage inventé ou scénario/pv : inventé. + avatar : Lucas Bernardini. + un dernier mot ? PLS.

_________________
I love the way you lie !
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
A. Kai-Dewyn Higgins
+ messages : 168
+ face and credits : • Feat Lucas Bernardini // (c) Cosmic light
titre titre titre

Kai - Ines - Fabio - Stephan - Natasha - Nate

Une nuit de pleine lune, alors que le ciel était dépeint de tous nuages, on pouvait apercevoir une belle Lune, ronde, pleine, intense et brillante entourer de milliers d'étoiles autour d'elle, un joli tableau qui ferait fondre n'importe qui. Telle était la vision que l'on avait ce soir là en compagnie de ma petite amie et de mes amis, un soir où l'on a décidé de se retrouver autour d'un petit feu sur la plage de la Colonie avec cette belle vue exceptionnelle. Bon en même temps, on avait été prévenu par Natasha que ce soir serait un soir assez exceptionnel, qu'on verrait la lune de son plein avec une précision assez incroyable et fantastique. Natasha, c'est une demi déesse fille d'Hécate, elle possède les dons d'Hypnose et de projection astrale, l'organisatrice de cette fameuse soirée entre pote, c'est également la petite amie de Nate.

Natasha : " Je vous l'avais dis non ? Que le cadre serait exceptionnel pour ce soir. Que personne ne me dise qu'il n'aime pas la vu sinon je lui fais bouffer le sable ... Surtout toi Kai, je t'ai à l'oeil ! " , me lançant l'un de ces fameux regards noirs.

Kai : " Je n'ai encore rien dis ... Et je ne dirai rien, promis. " , avouais-je plus par crainte qu'autre chose vu que je n'avais pas envie de finir hypnotiser et à imiter le singe jusque la fin de la soirée.

Ines : " Ahahah , parfois j'ai l'impression que tu sais mieux tenir mon homme que moi, Natie. " , en riant.

Natasha : " Que veux tu ma belle, je sais y faire avec les hommes, toi tu as le charme , moi j'ai les armes. " , riant à son tour.

Kai : " Ah ... qu'est ce qui nous a pris de nous mettre avec elles ? " , soupirant tout en se tournant vers Nate, celui ci haussant des épaules.

Stephan : " C'est pour ça que je préfère les hommes ... " , en explosant de rire.

Pour tout mettre dans le contexte mais surtout afin d'avoir toutes les informations nécessaire, je vais un peu vous détaillé qui est qui. Ines est donc ma petite amie et croyez moi ça ne s'est pas fait du jour au lendemain, on est passé par milles misères avant de finalement se considérer comme un couple à part entière. Alors que Natasha est la tête brûlé du groupe, celle qui sait amusé la galerie mais aussi être franc et sévère pour que tout le monde marche droit. Ines est en quelque sorte son opposé, une force tranquillement de la nature, la maman de tout le monde, douce et attentionné. Fille d'Aphrodite, elle possède un pouvoir assez puissant qui est d'être Empathique, de pouvoir ressentir et manipuler les émotions des personnes qui l'entoure. Autant vous dire que sous son influence, on pourrait vivre dans un monde de bisounours mais elle ne s'amuse pas à user de son pouvoir sur nous, elle tient à ce qu'on vive normalement et n'utilise son pouvoir que si nécessaire comme pour apaiser une grande colère, une énorme tristesse des choses comme ça. Quand à Nate, c'est les gros bras du groupe, le super héros, celui qui encaisse tout pour tout le monde, qui protège mais reste assez discret en groupe. Fils d'Enyo, il possède une force sur-développé, c'est genre littéralement le Hulk de la bande. Ensuite il y a les deux autres garçons de la bande, Stephan et Fabio, avec moi on forme le trio des gars avec des pouvoirs chelou. En effet, Stephan est un peu le clown du groupe, le comique de service mais pas tellement dans le bon sens du terme puisqu'il s'amuse aussi de l'humour noir ou glauque, et par moment s'amuse à lancer des piques ou des vannes juste pour faire chier ou provoquer un débat. Je pense que c'est tout simplement dans sa nature, étant fils d'Eris, il a également le pouvoir semer le doute interne. C'est un pouvoir bizarre et complexe mais en gros il peut faire en sorte que vous soyez totalement en guerre contre vous même, je sais pas si vous volez le genre ? Un discorde avec votre vous intérieur, dit comme ça ça ne fait pas peur mais en réalité lorsque vous subissez son don, c'est hyper flippant puisque tu as l'impression de t'auto-haïr, et pour le coup tu es tellement préoccuper à débattre intérieur contre toi même que tu ne fais plus attention à ce qui t'entoure. Il a également le pouvoir de paralysie, il peut en touchant quelqu'un le paralysé pendant un certain moment ce qui peut s'avérer très utile et autant vous dire qu'à cause de ça, il n'est pas très tactile le jeune homme. Ah oui et il est gay bien entendu, et ne se cache pas pour l’affirmer haut et fort, il en est assez fier mais surtout aime nous faire chier avec ça quand on se plains de nos petites amis avec Nate. Et enfin Fabio, il a des origines italiennes, c'est le gars qu'on remarque à peine dans un groupe, genre on ne sait même pas qu'il est là s'il ne se manifeste pas, c'est limite l'une de ces capacités, d'être invisible sans réellement l'être. Il est très discret, malin, intelligent, posé, bref c'est celui que tout le monde aime dans la bande, celui que veut tous en ami. Il est assez mystérieux puisqu'il est muet, il n'a jamais eu accès à la parole mais le pire et ce pourquoi il fait partie du trio des gars chelou, c'est qu'on connait le son de sa voix. Car Fabio, possède le pouvoir de communication par la pensée, il n'est pas télépathe, il ne peut donc pas lire les pensées des autres mais il peut communiquer avec tout le monde par la pensée, dû coup on est capable d'entendre sa voix dans notre tête quand il a envie de nous parler, que quand il en à envie ça il faut le savoir. Avec ça, il a le pouvoir de mémoire photographique, étant un fils d'Athéna, il est souvent accompagné d'un livre , d'un casse tête ou d'une connerie dans le genre, c'est pas pour rien que c'est l'intello de la bande. Ce qui a longtemps été gardé secret entre nous, c'est qu'en réalité Fabio et Stephan se fréquentait depuis un petit moment mais ils nous l'ont jamais dis ou montrer, hors mis durant la bataille contre Gaïa, en sentant la fin proche, ils s'étaient embrassés devant tout le monde dans un dernier geste comme s'ils s'avaient qu'ils n'allaient plus se revoir après ça. Bref, voilà ma belle petite bande de fou, dû moins ça l'était et ce souvenir est donc l'un de mes préférés.

Fabio : *je pense qu'on devrait peut être commencer à installer la nourriture et autres avant que l'un de nous finisse par atterrir dans l'eau ?*

Ines : " Je suis d'accord avec Fabio, on est là pour profiter de la soirée, et pas pour débattre sur le fait que la femme est le pouvoir sur l'homme. " , dit avec taquinerie.

Stephan : " Je suis peut être une femme alors ? Je me sens très puissant face à un homme, je dois faire partie de la communauté non ? " , un petit sourire malicieux sur les lèvres.

Natasha : " Tu t'entends toi ... Tu peux pas arriver à nos chevilles mon ange, nous sommes le duo inimitable avec Ines. "

Nate : " J'ai cru que c'était moi ton ange ? " , dans un ton sérieux.

Natasha : " Chéri !!! Mais bien sûr, c'est juste un petit surnom que je donne ... soit pas jaloux. " , lui faisant les yeux doux.

Kai : " Je pense pas qu'on a à faire au Nate jaloux là , sinon Stephan aurait fini en bretzel sur le sol ... " , se met à rire.

Autant vous épargnez la suite mais ce fut l'une des mes meilleurs soirées qu'il m'est été donné de vivre, ce cadre idyllique, parfait, avec cette impression que rien pourrait briser notre groupe, que rien ne l'affecterait et qu'on vivre ainsi toutes nos années passés au camp mais cette idée fut bien vite abandonné après la bataille de Manhattan contre Cronos et ces partisans. Pourtant à la fin de cette soirée, nous nous sommes promis de refaire ça plus souvent, de ne pas oublier ce qui fait que nous sommes un groupe soudé, de toute façon on comptait sur Ines qui était un peu le pilier de notre groupe, celle qui savait nous réunir même dans les moments difficiles et par forcément grâce à son don. Mais tout ça pour dire que cette soirée fut mémorable, nous nous sommes amusés, nous avons ris, discuter, manger, bu. Nous avons dansés, nous nous sommes lancés des défis , enfin bref une soirée digne de ce nom, quasiment parfaite et qui nous a davantage rapprocher.


**** ****


Même lieu, même personnes, même ambiance ... enfin même ambiance ... pas réellement au faite disons que l'ambiance extérieur est la même, avec la plage, le petit feu, les choses à manger et boire, la lune mais l'ambiance entre nous ... On sent la patte de la dernière bataille qui a fait ses marques sur nous. Les choses ont été assez difficile à vivre, personnes ne pouvaient s'attendre à ce qu'il s'est passé ... Personne, pas même moi aurait penser qu'un jour tous ces entraînements qui de base devaient nous servir à survivre notamment face aux montres. Nous serait utile afin de combattre les nôtres, d'autres demi dieux qui parfois ont le même sang divin que nous. Difficile à avaler mais c'est ce qui s'est passé tout ça pour ne pas réveiller le vieux des premiers Olympiens par peur qu'il les bouffe à nouveau sûrement. En tout les cas, cela nos a tous affaiblis psychologiquement et moi le premier.

Kai : " Je ... Je profite qu'on soit tous ensemble pour vous dire que je vais partir ... " , dis-je après un long moment de silence.

Ines : " ... " , les yeux braqués sur moi.

Natasha : " Tu dois partir ? Tu as quelque chose à faire ce soir ? " , les yeux humides.

Stephan : " C'est pas le moment de jouer l'idiote Natie... " , donnant le dos à tout le monde en fumant.

Nate : " ... " , observant tout le monde d'un œil inquiet.

Fabio : (s'adressant seulement à Kai) *Tu es bien sûr de quoi, Kai ? Tu ne pense pas regretter cette décision ?*

Kai : " Non, je l'ai très bien réfléchis ... " , en regardant Fabio avant de s'adresser à tout le monde, " Je ne vous quitte pas pour autant, je viendrais vous voir, c'est sûr. Mais je peux pas rester ici , même si c'est plus dangereux dehors, je me sentirais plus à l'aise à l'extérieur de ce camp, qu'ici ... à agir comme si tout était normal ... comme si tout ce qu'on avait fait est excusable. Comme si nous avions les bonnes raisons pour avoir tuer certains des nôtres. " , avouais-je en glissant ma main dans celle d'Ines pour la caresser.

Natasha : " Mais tu peux pas nous laisser seuls. Qui va s'amuser à foutre le bordel dans le camp ? A menacer les chefs de dévoiler des secrets ... Puis Ines ... tu peux pas la laisser ... " , les larmes coulant de ces yeux.

Nate : " Chut ... tu crois pas que c'est déjà assez difficile pour lui ? " , en agrippant Natasha pour essayer de la calmer.

Stephan : " Arrête de jouer ta dramaqueen et qu'on en finisse ... " , toujours dans la même position.

Kai : " Je n'abandonne personne, surtout pas Ines et elle le sait, on en a longuement parler. Mais j'en ai besoin, je ne peux pas rester ici et ... Je ne peux vraiment pas, désolé. " , le regard blasé voulant vite passer à autre chose.

La soirée s'est passé ainsi, chacun me posait des questions sur le pourquoi du comment, essayant de trouver une véritable raison à mon annonce mais aussi des arguments pour me faire rester. Stephan s'est senti trahi par moi, Natasha n'arrivait pas à comprendre ma décision, Nate ... c'est Nate il ne souhaite que ma protection et rien d'autre. Fabio me comprenait, j'ai également beaucoup parler avec lui, il sait que je n'ai pas pris cette décision sur un coup de tête et que j'en ai réellement besoin. Puis Ines, ma petite amie, disons que ça a été compliqué puisque la première fois que je lui ai parlé de cette idée, nous nous sommes engueulés et plus adressé la parole durant plusieurs jours. Cela s'est arrangé par la suite et je lui ai promis de venir la voir assez souvent vu que pour sa sécurité, c'état mieux que ce soit moi qui passe au camp et pas l'inverse. Chacun affrontait ses démons de son côté après cette bataille, certains ont besoin d'être entourer de monde pour mieux digérer mais pour ma part, c'est d'isolement dont j'ai besoin mais surtout de ne plus me sentir suffoquer au sein d'une Colonie qui est de très loin ce qu'on pense d'elle au premier abord. Je ne vais pas m'éterniser sur le sujet mais malgré tout ce que j'ai pu vivre à la Colonie, la découverte de mes amis, les entraînements, les quêtes, les jeux et j'en passe. Le fait d'accepter d'être les pions des dieux en échange d'une sécurité, et de ce fait tomber en bataille contre des personnes avec qui on a un jour partager une table au moment de manger ou ayant été dans la même équipe durant l'un des jeux du camp. Et de savoir que c'est nous même qui avons enfoncer ce bout de métal dans leur chair pour voir leur âme quitter leur être et ceux à travers leurs yeux. Non plus jamais , je ne suis pas un tueur, je ne suis pas un meurtrier. Un voleur, certes, un arnaqueur encore mieux mais d'ôter la vie sans raison précise, non je ne suis pas l'un de ces sociopathes ou psychopathes sans scrupules. Bien que je n'ai pas de scrupules non plus à manipuler et à faire du chantage quand il est question de secret et d'avantage mais c'est différent, non ?

Kai : " Tu ne m'en veux pas trop ? Je sais que tu me dira non pour me faire plaisir mais j'espère sincèrement que ça passera avec le temps. "

Ines : " J'ai juste peur de te perdre ... "

Kai : " Ca ne sera pas le cas, j'ai l'habitude de vivre en ville, tu me connais, je ne t'ai rien cacher. Le parcours typique de l'orphelin de naissance qui a dû se débrouiller seul dans la vie pour survivre, ça a toujours été mon quotidien et je pense que ça le restera. Cela fait partie de moi, et sans ça, je ne suis pas moi. Je sais que je n'ai pas seulement à faire à de mauvaises personnes mais aussi maintenant à des monstres mais ça va mon odeur n'est pas trop prononcé. Puis je sais me défendre maintenant ... Que ce soit face aux humains avec mon carnet et mon pouvoir que face aux montres avec mes entraînements et ma lance.

Ines : " Je sais ... mais fais attention quand même et revient me voir souvent. Je vais essayer d'aller parler à Stephan pour toi. Il m'a l'air beaucoup plus touché que je ne l'aurai espéré ... "

Kai : " Je ne pensais pas non plus que ça l'atteindrai autant mais fais donc, prends soin de tout le monde pour moi. Essayer de ... d'être comme avant même si ça risque d'être difficile. "

Ines : " Promis, tu vas me manquer ... "

Kai : " Et moi donc ... je t'enverrai de temps en temps mon ombre pour avoir des nouvelles si je pex pas me déplacer directement. Fait attention à toi. "

Et c'est ainsi que j'ai disparu dans la nourriture, sans non plus ne pas avoir pris le temps de venir l'embrasser, d'avoir une dernière étreinte avec elle pour finalement m'en aller. Je me suis rapidement remis de mes anciennes marques au sein des rues de New York. A commencé par me faire un peu de blé pour trouver rapidement un logement stable mais dans lequel je ne restais pas très longtemps pour éviter qu'il apprêtage de mon odeur, ce qui me mettrait en danger. Et alors que je reprenais un semblant de vie dans cette direction, en quittant la Colonie pour rester Nomade, je n'aurai jamais penser que ce genre de bataille me retomberait dessus et que je vivrai pire que ce que j'ai déjà vécu entre mon enfance difficile et les derniers événements vécu au sein du camp.


**** ****


Ce soir là, fut également l'une de ces soirées, de pleine lune avec toute la panoplie sauf pour le coup, il n'y avait personne autour de ce petit feu près de la plage au sein de la Colonie, personne devant la Lune à l'admirer et observer les étoiles. On aurait pu penser que les gens changent, évoluent et passent à autre chose. Que ce genre de soirée fini par devenir ringard ou quelque chose comme ça mais en réalité, c'est juste qu'hors mis Kai et Stephan, il n'y avait plus personnes de vie qui pouvait prétendre à se retrouver autour de ce feux improviser. Voilà où j'en suis actuellement, à subir milles tourments après avoir vu ma petite amie mourir des mains d'un monstre ainsi que mes mais Natasha, Nate et Fabio ... Tant de perte et si important, sincèrement je ne pensais jamais m'en remettre, d'ailleurs c'est toujours le cas mais pas à la même dose. Mes craintes ont été confirmer, j'ai été prévenu pour cette bataille face à Gaïa malgré mon côté Nomade et que je m'intéressais très rapidement à ce nouveau camp. Mais voilà, je n'ai pu sauvé les miens durant la bataille face à Gaïa et aujourd'hui encore je m'en veux tellement. Bref, ce soir est donc l'un de ces soirs mais à la place, je me retrouve dans un bar, totalement ivre et drogué en même temps, racontant des conneries mais surtout écoutant les humains me déblatérer les leur à cause de mon pouvoir. Je n'écoutais que d'une oreille et encore les informations ne restaient même pas en mon cerveau comme une mélodie incompréhensible qui ne fait que passer d'une oreille à une autre sans réel compréhensible ou sensibilité. Je me trouvais dans une ruelle, juste à coté du bar, l'un de ces fameux soir d'insomnies qui ne cessent de me frapper en de plein fouet depuis quelques temps. Mais c'est là que j'ai trouvé ma porte de sortie, une certaine rédemption, malgré que mon état ne me laissait pas aller à une conversation constructive. J'ai reçu la visite d'un demi dieux, enfin en réalité disons qu'il m'a plutôt aider à éviter de faire une connerie en battant avec des humains, mon ombre ne m'était pas revenu depuis plusieurs jours, ce qui me fit sentir vide de l'intérieur. Et ce fameux demi dieux m'a remis à ma place mais pas méchamment bien au contraire. Et après mon black-out, et encore aujourd'hui la seule chose dont je me souviens c'est des paroles du demi dieux, je ne me souviens ni de sa voix, ni de son visage ... Avec effort peut être que je le pourrai mais je n'en ai peut être pas envie, j'en sais rien. Tout ce que je sais, c'est que ce sont ces paroles qui m'ont poussés à rejoindre le troisième camp auquel je m'intéressais déjà avant la bataille contre Gaïa mais vu que je devais aller aider mes amis, je ne m'y suis pas attardé plus que ça. C'est ainsi que j'ai arrêté de boire et de me droguer, dû moins à de forte dose. Je ne suis pas encore tellement sûr de ce que pourrait m'apporter ce troisième camp mais du peu de temps où j'y suis resté avant de pendre une décision final, cela m'a énormément fait changer ma vision, je vus un espoir de rédemption, d'évolution puis de bâtir quelque chose de nouveau qui pourra aider dans le futur, qui peut demander de mieux ? Je ne sais pas encore ce que me réserve l'avenir, surement pas quelque chose de beau vu que je suis peut être quelque peu maudit mais ce dont je suis sûr c'est qu'une nouvelle aventure démarre dès lors où j'ai posé le pied dans ce troisième camp et ça, ce n'est pas pour me déplaire.

_________________
I love the way you lie !
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah S. Warsmond
Admin
+ messages : 454
+ face and credits : jeremy allen white, (c) dark dreams.
je kiiiiiffe les pouvoirs. :nya: t'es trop cool ptn. :zad:
bienvenue sur aw et bon courage pour la suite de ta fiche. :keur:

_________________
hold on darling
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Theodore A. Brennan
+ messages : 401
+ face and credits : tyler young, bazzart.
les pouvoirs + la capacitéééé :keur:

bienvenue parmi nous, bon courage pour la suiiiite :keur:

_________________


how many yous have you been? how many, lined up inside, each killing the last? ☽ but on dark days he likes to walk, beside the heartsick sea. and as the waves begin to howl, he drops down to his knees, and cries for all he's lost and for all he used to be.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
HELLO YOU :keur:

Je t'ai reconnu au pseudo :zad:

Alors bienvenue tout ça tout ça, sois cozy et tout, t'es classe, t'es bo, tu vends du rêves avec tes pouvoirs :pepito:

Et courage pour la fiche, j'adore ce que j'ai lu :keur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
A. Kai-Dewyn Higgins
+ messages : 168
+ face and credits : • Feat Lucas Bernardini // (c) Cosmic light
Noah - C'est quoi qui est trop cool :nya: l'homme du théâtre, ta fiche envoie tellement du lourd que personne fera mieux :faints: Mais merci du compliment , je suis trop ému :naon:


Theo - Merciiiiiiii poto :leche: , tu as intérêt à me réserver un lien monsieur je donne des surnoms pourri :nan:


Loki - COUPABLE, je peux pas me cacher avec ça en même temps (a)
Dois-je comprendre que tu rêve de moi, Monsieur Forester ? :zad: Est ce que ce rêve est t'il fait de bleu ? :smart:
Merci en tout cas :leche:

_________________
I love the way you lie !
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah S. Warsmond
Admin
+ messages : 454
+ face and credits : jeremy allen white, (c) dark dreams.
BRAVO
bienvenue, demi-dieu!

Mais que c'est triste tout ça. :urg: Je voulais pas que Fabio et les autres joyeux lurons meurent moi. Arrow Ils étaient trop coools, j'suis triste maintenant, du coup je te valide pas dégage. :naon: :tt: Non en vrai j'ai kiffé ta fiche, et je kiffe Kai! Bon y a des fautes par-ci et par-là mais comme tu m'as dit que t'étais complètement hs je te pardonne, je suis sûre que quand tu reliras ça demain dans la journée tu pourras corriger ça haut la main. What a Face

En tout cas, bienvenue parmi nous dans le monde mythologique! On espère que tu te plairas ici, parce que tu peux plus nous quitter! Il y a quelques points importants que tu dois effectuer avant d'être membre à part entière :keur2: :

- tu peux commencer par venir te recenser par > là < histoire d'être bien dans les règles comme il faut. :radis:
- tu peux ensuite créer ta fiche de liens > par là <, parce qu'entre nous, c'est toujours mieux d'avoir des potes. Pour organiser tes rps, parler de ta vie dans un journal c'est > ici < que ça se passe.

Ensuite, pense à aller voir les animations ainsi que ce qu'il se passe du côté de ton groupe > ici < et > là < pour ne pas être à la ramasse! Pour finir sur une note un peu fofolle, on a aussi une catégorie de flood > ici < donc dès que t'as un peu de temps libre, n'hésite pas à passer nous faire coucou! :N:


_________________
hold on darling
Revenir en haut Aller en bas
 
• Everything is gonna be alright ... Okay, yes, I lie ! • Présentation de Kai.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lisbeth - music makes me believe i'm gonna be alright.
» + everything's gonna be alright (candy)
» but i keep cruisin', can't stop, won't stop movin', it's like i got this music, in my mind sayin, "it's gonna be alright" + charlie
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
character.
 :: (who you are) :: présentations validées.
-