AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  and remember : you are the motor to your own success. ( robin )Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

Robin E. Parker
ft. Natalia Dyer
↘️ carte d'identité
nom : Parker. Un nom assez banal, pour une jeune fille qui aimerait souvent l'être tout autant. + prénom(s) : Robin. Elisa est son deuxième prénom, mais elle ne l'utilise jamais. + surnom(s) : Pour devancer les personnes qui voudraient se moquer d'elle en l'appelant "  L'Intouchable ", elle se surnomme elle même " Celle-dont-il-ne-faut-pas-prononcer-le-nom ". + âge : Elle a 23 ans cette année. + date et lieu de naissance : Elle est née en 1993, le 30 août. Halloween étant le seul jour où son père peut se manifester parmi les humains sans se faire remarquer, il n'est pas étonnant que son anniversaire soit environ neuf mois plus tard. Mais elle préfère ne pas trop y penser. + orientation sexuelle : À cause de ses pouvoirs et de ce qu'ils engendrent, Robin ne supporte pas le contact physique. Elle l'abhorre, même. On peut donc la dire asexuelle. Cependant, il lui est déjà arrivé de tomber amoureuse, et ce de filles et de garçons. Il est juste très compliqué - voire impossible - de rencontrer quelqu'un qui soit d'accord avec sa seule et unique règle : On ne se touche pas. + statut civil : Célibataire. Mais ça ne la gêne pas du tout. + occupation : Robin étudie, elle est en quatrième année en forensic science à l'université. En gros, c'est comme être Abby dans NCIS, mais en un peu moins cool. Elle se dit qu'étudier la manière d'expliquer la mort des gens pourra l'aider elle, aussi, à anticiper son pouvoir, tout en pouvant aider à résoudre des crimes. Quand elle n'étudie pas, elle est chargée de la sécurité du troisième camp, notamment de l'organisation des tours de ronde. Elle s'est proposée à ce poste car il limite ses conversations avec les autres à " Ton tour est dans une heure " et que faire peur à de potentiels infiltrés, elle sait faire. + groupe : Robin a préféré rejoindre le troisième camp. Elle veut s'éloigner le plus possible de son côté divin qui a fait de sa vie un enfer. Mais elle est consciente que toute seule, il lui est impossible de survivre. C'est pourquoi le troisième camp est selon elle, un bon compromis.

parent divin : Thanatos, le dieu de la mort. Evidemment. Ca aurait été trop simple que son père soit le dieu des bisounours. + pouvoir(s) : Son premier pouvoir est la paralysie. Lorsqu'elle se concentre et qu'elle regarde quelqu'un dans les yeux assez longtemps, elle peut le paralyser, le mettre dans un état proche de la mort, si l'on veut faire le lien avec son père. Son deuxième pouvoir, et celui qui la dérange le plus parce qu'elle ne peut pas le contrôler, c'est celui des visions mortelles. Lorsqu'elle rentre en contact physique avec quelqu'un, elle reçoit une vision du monde des morts qui lui montre, à elle et à la personne qu'elle touche, la mort potentielle de celle-ci. Par exemple, si la personne s'en allait nager, mais qu'en y allant elle touche Robin, la dite personne verra une vision d'elle en train de se noyer, pour autant que la probabilité que cette mort arrive soit assez grande. Les gens ne se rendent pas compte à quel point on frôle la mort si souvent. Robin elle, le fait réaliser aux gens autour d'elle. Il lui arrive de " transmettre " ses visions à d'autres personnes autour d'elle quand elle les a. Mais comme la mort n'est pas contrôlable, Robin non plus, ne contrôle rien, et c'est bien ça son problème. + arme de prédilection : Un poignard en bonze céleste, qu'elle a reçu à la colonie. Mais elle n'aime pas l'utiliser. + particularité : elle voit les auras de mort des gens. Plus une personne est proche de la mort, plus l'aura est faible. Et généralement, plus les visions se rapprochent.

↘️ caractère
réaliste + terre à terre + elle réfléchit avant d'agir + elle a tendance à se préparer au pire + elle donne toujours l'impression d'être aux aguets de n'importe quel danger + à cause de ces visions, elle est devenue assez cynique + sarcastique + elle adore l'humour noir + souvent, elle fait des blagues aux autres qui sont proches d'elle, du genre " ouuh, t'es sûr que tu veux manger cette barre de chocolat ? tu devrais me la donner. " + elle se cache souvent derrière cet humour + secrète + introvertie + elle a peur de s'ouvrir aux autres parce qu'elle a peur de leur faire mal + elle ne supporte pas le contact physique + elle est quelqu'un de solitaire, si ça ne tenait qu'à elle, ses interactions sociales seraient moindres + elle a appris avec le temps à garder son calme lors de ses visions + diplomate + douce, quand il le faut ( notamment quand elle vient d'effrayer quelqu'un à cause d'une mort potentielle ) + bienveillante, sous ses air moqueurs + elle ne sait pas comment gérer les relations amicales + c'est une guerre constante pour elle intérieurement : vouloir être proche des gens, les aider comme elle peut mais aussi s'éloigner, pour les aider, justement + téméraire + elle est parfois malpolie sans s'en rendre compte, car elle ne se rend pas compte de l'impact de ses mots sur les autres + manque parfois de tact + n'aime pas quand on tourne autour du pot, elle préfère être claire et précise pour ne pas avoir à faire continuer une conversation trop longtemps + efficace + introvertie, elle a besoin de souffler quand il y a trop de gens autour d'elle + mais elle s'entraîne pour lutter contre, c'est un fardeau + préfère écouter que parler + elle adore les musiques Disney + et les bougies.

↘️ Depuis combien de temps sais-tu que tu es un(e) sang-mêlé(e) ?
La première fois qu'elle a su qu'elle était différente, c'est quand elle a accidentellement paralysé un de ses camarades de classe, alors qu'elle était en troisième. Elle avait trouvé ça bizarre, mais on avait trouvé d'autres explications logique à cette événement. Les visions vinrent après. Et elles n'avaient aucune logique. Elle était en cours, et sortait pour aller à la récréation. Sans faire attention, elle avait foncé contre sa prof, qui voulait sortir au même moment. Et là, elle vit dans sa tête sa prof tomber des escaliers qui menaient à la cour. Le regard qu'elle partagea avec sa professeure suffit à lui faire comprendre qu'elle n'était pas la seule à avoir vu ce qu'elle avait vu. Au début, elle était paniquée. Imaginez-vous avoir 10 ans et voir les gens mourir autour de vous dans votre tête. Elle ne savait pas ce qui lui arrivait. Et puis, même si elle le déteste toujours, Robin s'est habituée. Elle ne les maîtrise pas, mais ne s'étonne plus de voir sous ses yeux une mort abominable de quelqu'un qu'elle aime. Intérieurement, elle panique toujours. Mais elle est habituée à cette panique, et sait comment réagir : Prévenir la personne de ce qui va arriver. Ce ne fut pas facile. Il lui fallut des années ne serait-ce que pour comprendre comment ses visions marchaient. Alors comment les supporter..

↘️ As-tu pris part à la bataille de Manhattan ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
Robin était là lors des deux batailles. Mais pour elle, ces grands combats sont très durs à vivre : tout d'abord parce qu'ils sont ce qu'ils sont, des combats où la vie de tout le monde est mise en danger, mais aussi à cause de son pouvoir. Durant les deux batailles, elle devait passer le plus clair de son temps à se calmer pour éviter les crises d'angoisse, à passer outre toutes les morts potentielles qu'elles pouvaient voir. Ca s'était aussi montré utile, dans un sens, car elle pouvait prévenir ses camarades lorsqu'une opération était trop dangereuse. Elle n'aime pas se battre, mais elle n'avait pas vraiment eu le choix. Elle préférait paralyser les ennemis le temps que les gens puissent passer plutôt que de vraiment attaquer avec son poignard. Elle faisait tout pour éviter le contact physique, mais quand des gens lui couraient après pour tenter de la tuer, elle n'avait pas exactement le choix. Elle se sent toujours désolée pour les gens qui avaient dû subir ces visions pendant la bataille, et même pour ceux contre qui elle a combattus. Déjà que ce n'était pas des moments faciles, si en plus ils doivent se voir mourir..

↘️ Et maintenant, que deviens-tu ?
C'est après la bataille contre Gaïa que Robin décida de partir de la Colonie pour de bon. Elle n'avait pas envie de se battre, surtout pour des dieux qui lui avaient infligé ce qu'elle est maintenant. Elle a donc préféré rejoindre le troisième camp, neutre, plus tranquille. Elle essaie de se faire discrète, au camp, et de se concentrer sur ses études, afin de ne pas trop se créer de problèmes. Et surtout, de s'éloigner le plus possible des dieux greco-romains et de ce qui a un rapport avec eux.
derrière l'écran
agent swagman
âge : 19 ans. + présence : on verra, je suppose  :mdr:  + personnage inventé ou scénario/pv : inventé ( REVOLUTION ). + avatar : natalia dyer, aka miss cutiepie  :keur: . + un dernier mot ? ce forum craint je sais pas ce que je fais là ptn.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
wrapped up emotions


Robin ouvra les yeux. Son premier réflexe fut de vérifier si elle portait toujours ses gants. Ca n'était pas le cas. Paniquée, elle se mit à chercher frénétiquement du regard où est-ce qu'ils étaient. Elle se calma quelques instants après, quand elle comprit qu'ils étaient simplement sur la table de nuit à côté d'elle. Ce n'est qu'une fois ses gants remis sur elle qu'elle donna de l'attention à ce qui était autour d'elle. Manifestement, elle était à l'infirmerie. L'infirmerie de la colonie. Elle n'arrivait pas à se souvenir pourquoi. Son regard se posa sur la première personne qu'elle vit. Un garçon, qui avait l'air terrifié par elle, comme si elle était un monstre prêt à le dévorer. " Qu'est-ce que t'as vu ? " lui demanda-t-elle directement. Il n'était pas le premier à la regarder comme ça, et il ne serait sûrement pas le dernier. " Q-quand je t'ai ramenée ici... Je.. On traversait la route et.. " " Et t'es mort. C'est ta faute aussi. Il fallait pas me toucher. " Elle le coupa, lui lançant un regard noir. Il avait payé le prix, quand on enfreint sa règle. " Mais t'étais inconsciente, j'allais pas te laisser comme ça en plein milieu du champ de bataille ! " lui répondit-il, l'air exaspéré - sûrement qu'il ne s'attendait pas à ce que la personne qu'il avait sauvée réagisse de cette manière.

C'est là qu'elle se souvint. La douleur dans son ventre se réveilla. Ils s'étaient battus contre Chronos, et elle s'était fait avoir par un de ses partisans. Elle se souvint d'être à terre, regardant le sang qui coulait de son ventre. Elle se souvint d'une ombre qui était venue vers elle, alors qu'elle perdait petit à petit conscience. Elle lui marmonna de ne pas la toucher. Qu'il ou elle regretterait. Qu'il fallait mieux la laisser ici.

Apparemment, l'ombre ne l'avait pas écoutée. Une fois la première expression de peur passée, le jeune homme semblait plus calme. En fait, il avait même l'air curieux, comme s'il voulait en savoir plus sur Robin. " Ca fait depuis longtemps ? " Il n'avait pas besoin de plus élaborer. Elle comprenait tout à fait de quoi il parlait. "  Depuis que j'ai dix ans. " Il parut étonné. Et surtout, ce à quoi Robin ne s'attendait pas, il avait l'air de compatir.

Ca faisait effectivement depuis ses dix ans que Robin voyait des morts partout où elle allait. Dès qu'elle touchait quelqu'un, c'était inévitable. Sa mère la croyait folle, au début. Elle avait envoyé Robin chez le psychologue de l'hôpital où elle travaillait, mais il avait suffi que la petite fille le touche pour qu'il comprenne qu'elle n'était pas folle. Et que malheureusement, il ne pouvait pas l'aider. Mais Robin le savait déjà, qu'on ne pouvait pas l'aider. Après avoir vu le psychologue, elle était allée voir sa mère, qui travaillait comme infirmière, un étage au dessus. Un malade particulièrement amoché passèrent devant elles. Par réflexe, Robin prit sa mère dans ses bras. Et c'est là que sa mère comprit aussi que sa fille n'était pas folle, puis qu'elle avait pu voir ce que Robin voyait au quotidien. À partir de là, leur relation s'est transformée. La mère de Robin ne voulait pas que celle-ci l'approche de trop près. Elles vivaient toujours ensemble, mais faisaient tout en décalée. Sa mère faisait le strict minimum pour elle, afin qu'elles n'aient pas d'altercation.

" Ca doit pas être facile. " " On s'habitue. " Elle se redressa sur son lit afin de se mettre en position assise. " Je suis un permanent, pourtant j'ai l'impression de t'avoir jamais vue ici. " " C'est parce que je fais en sorte d'être discrète. Mais j'habite ici depuis longtemps."

Elle était arrivée à ses quatorze ans. Il y a donc six ans de ça. Elle passait devant un cimetière. Les monstres y vivant avaient dû sentir son lien avec la mort, et s'étaient attaqués à elle. Heureusement, un satyre put la sortir de là au bon moment. Mais dès qu'ils furent arrivés au camp et qu'elle fit la bêtise de lui serrer la main pour le remercier, il fut terrifié, et préféra ne plus lui adresser la parole. Elle commençait à avoir l'habitude. Beaucoup de gens réagissaient de cette manière, lorsqu'ils la rencontraient. À la colonie, elle préféra donc ne pas se faire remarquer. Son père ne l'ayant clamée que très tard, elle passa ses cinq premières années à la Colonie dans le bungalow des Hermès. Et ce n'était donc pas dur de se fondre dans la masse, tant les Hermès étaient bruyants. Elle ne s'était pas vraiment faite d'amis, mais ça lui allait ainsi. Elle préférait la solitude au dégoût. Elle s'entraînait seule, et comme beaucoup de jeunes demi-dieux, allait à l'école la journée même si elle était une permanente. Son père finit par la calmer la journée avant que la bataille de Manhattan ne commence.

" Comment tu t'appelles, au fait ? " Elle arqua un sourcil. Pourquoi ça l'intéressait ? " Robin. Mais je vois pas en quoi ça change quelque chose que tu le saches. " " Je  me suis vu mourir en te sauvant, j'ai quand même le droit de savoir, non ? Moi, c'est William. Au cas où. " Il lui fit un clin d'oeil. " Tu as l'air de prendre ta mort plutôt à la légère. " dit-elle, observant de long en large son interlocuteur. Ce n'était pas du tout la réaction à laquelle elle avait été habituée. " Toi non plus, je te ferais remarquer. " Elle haussa les épaules. C'était vrai.

Cette rencontre avec William changea complètement les choses pour Robin, depuis la bataille de Manhattan. Il était l'une des rares personnes à ne pas la prendre pour un monstre. D'autant plus que le contexte n'était pas des plus joyeux - il y en avait eu des morts, durant la bataille. Les autres avaient d'autant plus de mal avec elle qu'ils avaient déjà du mal à supporter ce qu'il s'était passé. Donc si on rajoute des morts éventuelles.. Mais William ? William était l'opposé de Robin. L'opposé de tout le monde, en fait. Il était resté positif malgré tout, et n'avait pas abandonné Robin. Elle avait un ami. Elle ne savait pas comment il faisait. Pour être comme il est, et surtout pour la supporter. Parce qu'elle avait déjà beaucoup de mal comme ça.
La bataille avait ces points positifs - enfin, elle n'en avait eu qu'un seul, et c'était grâce à Percy : désormais, tous les dieux mineurs avaient un bungalow à eux. Alors, étant donné qu'elle avait été revendiquée, Robin avait son bungalow à elle toute seule, le bungalow des Thanatos. Elle pouvait d'autant plus rester seule, quand Will ne la poussait pas à s'ouvrir. Mais c'était trop dur pour elle. Même avec les encouragements de William.

Puis arriva la bataille contre Gaïa, et surtout contre les romains. Rien de grave cette fois, pas de morts, et bien heureusement. Mais elle avait vu le regard de Percy et Annabeth. Elle avait vu le regard de ceux qui avaient perdu quelque chose dans cette guerre. Il nous arrive de prendre des décisions sans vraiment savoir pourquoi on les prend : C'est exactement ce que Robin a fait. Peut-être était-ce parce qu'elle avait peur de sa relation avec William. Peut-être était-ce parce que les batailles furent dures à vivre pour elle aussi, même si elle donne l'impression d'être immunisée contre les choses horribles qu'elle vit. Dans tous les cas, c'en était trop. Elle en avait assez, elle n'avait pas envie d'être un jouet des dieux. Elle avait entendu parler du troisième camp. Le neutre, celui qui ne prend pas part dans les batailles.

Elle écrit une lettre à Will, pour s'excuser. Et elle partit. Aujourd'hui, elle fait de son mieux pour être contente de sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Theodore A. Brennan
+ messages : 401
+ face and credits : tyler young, bazzart.
cet avataaaar :faints:

bienvenuuuue :héé: :keur: j'ai hâte de voir ce que tu vas nous pondre, héhé :cute: et j'suis contente de voir que tu nous rejoiiiins :lalala:

_________________


how many yous have you been? how many, lined up inside, each killing the last? ☽ but on dark days he likes to walk, beside the heartsick sea. and as the waves begin to howl, he drops down to his knees, and cries for all he's lost and for all he used to be.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah S. Warsmond
Admin
+ messages : 458
+ face and credits : jeremy allen white, (c) dark dreams.
NATALIA BORDEL. I love you comment j'approuve trooooooop. :keur:
j'ai trop hâte de lire la suite. :nya:
bienvenue sur aw, et bon courage pour la suite! :pepito:

_________________
hold on darling
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
SCHERBASTKY :pepito:

Ou patate pilée, comme tu veux hein Rolling Eyes

Brefouille, t'es belle, t'es classe, t'es unique... ( j'continue encore ou c'est trop? /pan/ )

Courage pour la fiche, you can do it :keur:

Et j'aimerais un lien aussi si c'est possible :lalala:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
A. Kai-Dewyn Higgins
+ messages : 172
+ face and credits : • Feat Lucas Bernardini // (c) Cosmic light
Ahahaha ce pseudo :mdr: j'adore :héé:

Bienvenue sinon, on n'en sait pas beaucoup sur ton personnage pour le moment, tu nous met un de ces suspenses, c'est mal :mrr:
Au moins, on peut observer ta belle bouille, bon courage pour la suite :leche:

_________________
I love the way you lie !
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Merciii les copains :lov: je me dépêche de finir !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah S. Warsmond
Admin
+ messages : 458
+ face and credits : jeremy allen white, (c) dark dreams.
BRAVO
bienvenue, demi-dieu!

BB Robin. :pleure: :tt: :naon: Je l'aime trooop elle me fait trop de peine. :ih: J'ai trop hâte de voir ce qu'elle va donner en rp (et si tu vas faire un pv de Will, parce que putain qu'est-ce qu'il est cool :nya ). Il nous faudra un lien, c'est pas négociable. :miguel:

En tout cas, bienvenue parmi nous dans le monde mythologique! On espère que tu te plairas ici, parce que tu peux plus nous quitter! Il y a quelques points importants que tu dois effectuer avant d'être membre à part entière :keur2: :

- tu peux commencer par venir te recenser par > là < histoire d'être bien dans les règles comme il faut. :radis:
- tu peux ensuite créer ta fiche de liens > par là <, parce qu'entre nous, c'est toujours mieux d'avoir des potes. Pour organiser tes rps, parler de ta vie dans un journal c'est > ici < que ça se passe.

Ensuite, pense à aller voir les animations ainsi que ce qu'il se passe du côté de ton groupe > ici < et > là < pour ne pas être à la ramasse! Pour finir sur une note un peu fofolle, on a aussi une catégorie de flood > ici < donc dès que t'as un peu de temps libre, n'hésite pas à passer nous faire coucou! :N:


_________________
hold on darling
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
and remember : you are the motor to your own success. ( robin )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}
» FINLEY JUDAS LEVY-EYNSFORD ⊱ ❝ you jump I jump, remember ? ❞
» 03. Boy, one day you'll remember me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: (fiches)-