AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  the night knows all my secrets. (asha)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Ronan Byrne
+ messages : 116
+ face and credits : brandon flynn (c) honeybadger.

2 août 2017 - La plage est plus agréable le soir : il y moins de monde, beaucoup moins de monde. Ronan, il n’aime la foule que dans les bars ou les boîtes de nuit sinon, clairement, ce n’est pas sa tasse de thé, et la plage de Coney Island est bel et bien bondée en pleine journée (quoi de plus normal, me direz-vous). En plus, de base, il n’est pas non plus un grand fan de la plage. La mer, l’océan, une étendue d’eau qui n’en finit pas, l’imprévisibilité des vagues, le sable brûlant qui s’fout partout dans vos vêtements, le soleil qui tape un peu trop fort, non merci. C’est bon qu’il avait la flemme de retourner dans son petit motel à Brooklyn, sans quoi il n’aurait pas été là, la nuit presqu’entièrement tombée, allongé dans le sable avec une bouteille debout à côté de lui et la casquette sur le visage pour qu’on ne vienne pas l’ennuyer.
Il était venu faire quelques attractions dans l’après-midi, voire quelques stands ; finalement il en avait eu bien vite marre, s’était acheté de l’alcool, pris un paquet de clopes, avait attendu que le soleil descende davantage, et ce fut ainsi qu’il se retrouve maintenant là. Il est bien ce parc d’attractions, ce n’est pas la question ; c’est juste qu’il y a des jours où il ne peut pas. Supporter les gens et toutes ces conneries. On est le deux août, il a besoin de calme depuis maintenant deux semaines.
Deux semaines, putain. C’est long, deux semaines, encore plus quand votre moral est en vrac, tout comme vos émotions, et que, forcément, y’a des souvenirs qui reviennent plus fort que le reste de l’année. Il les noie dans la boisson, et déjà quelques fois dans les néons d’une discothèque et dans les mains, les corps, les baisers pour le temps d’une nuit. Mais le lendemain, ils sont encore là. Par moments, ils sont si présents qu’il ne sait plus respirer.
Ronan se redresse pour être assis, chasse le sable sur son t-shirt et attrape sa bouteille pour en prendre une gorgée, son regard se perdant avec indifférence dans la marée qui vient et qui part. Y’a quelques personnes ci et là éparpillées sur la plage, il les observe un court instant avant de se concentrer sur son alcool et sur son téléphone qui a rendu l’âme y’a déjà quelques heures (c’est ça d’avoir un vieux portable qui perd sa batterie un peu trop vite, et pas d’argent pour s’en procurer un neuf). Un soupir un peu bruyant lui échappe, et il détourne la tête vers la silhouette qui marche distraitement à quelques mètres de lui. Il plisse les yeux, puis hausse les sourcils en la reconnaissant. C’est pas un sourire qui s’incruste au coin de ses lèvres, plus un petit rictus amusé, ou curieux, peut-être un peu moqueur comme à l’habitude. « Hey Asha. », il la hèle sans pour autant bouger d’où il est (flemme). Asha. De toutes les personnes au monde, cette fille qui marche doit être Asha, à qui il n’a pas donné de nouvelles depuis qu’il a quitté le Troisième Camp en mars dernier, pas même un petit message. D’une certaine façon, elle lui a quand même manqué ; d’une autre, il n’en a strictement rien à foutre. À qui a-t-il donné des nouvelles, de toute façon ?

_________________

Dans la nuit, j’ai la foule, les liquides bleus fluo qui me protègent de moi. Dans la nuit, j’ai les néons, les courants de chaleur qui me protègent de mes démons.
Revenir en haut Aller en bas
 
the night knows all my secrets. (asha)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The night is full of secrets
» The night allows to forget secrets → Lyzandra & Milah
» Wednesday Night Raw # 60
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
cities.
 :: (coney island) :: plage.
-