AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  Barbe à papa & Co - ChelseaVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Charlie J. Keystone
+ messages : 363
+ face and credits : Ira Chernova - Psychotic Kid
20 juillet 2017. Il y aurait pu y avoir plus désagréable que la balade en barque. Quoique l'eau n'étant pas totalement son élément, Charlie se demande encore comment elle en est arrivée à suivre la file de demi-dieux grimpant là-dedans. Et ne parlons pas non plus du tour en lui-même. Elle en avait assez sous le crâne pour un long moment. Alors, dès qu'elle eut réussi à sortir de là et grogner un truc quelconque à la personne près d'elle, elle n'attendit pas davantage pour se frayer un chemin à travers la foule croissante. Effectivement, l'après-midi naissant semblait avoir invité une ribambelle de demi-dieux à s'amuser. Elle avait pu apercevoir bon nombre de visages croisés dans le passé. Tous camps confondus, il n'y avait plus de frontières. Quelque part, elle trouvait ça rafraîchissant, comme si cet été était annonciateur de nouvelles choses, d'un nouveau futur. Et puis, ensuite, il y avait cette part d'elle, particulièrement encline à la méfiance qui grondait tout bas, attendant son heure.

Charlie grimaça devant ces pensées qu'elle ne souhaitait pas vraiment. Un stand sur sa gauche attira donc aisément son attention, et ce fut une odeur alléchante qui la convainquit de faire un pas dans cette direction. Quelques secondes plus tard, elle se retrouvait avec un cornet de frites croustillantes et dorées qui lui donnèrent l'eau à la bouche. Bien évidemment, elle n'en laissa rien paraître. Il ne faudrait pas qu'on se rende compte qu'elle puisse être touchée par de bas instincts tels que la faim. Voyons.

Une chevelure reconnaissable entre mille se détacha alors dans le décor, et Charlie hésita. Pas parce que la demoiselle à qui appartenait ces doux reflets du soleil aurait pu lui faire l'affront de lui piquer ses frites, absolument pas – on parle de Chelsea tout de même – mais plutôt parce que cette fille avait tendance à lui tirer un voire deux pauvres petits rictus. A l'occasion. Mais la voir là, lançant des anneaux autour de bouteilles avec la dextérité née de l'habitude, la poussa finalement à marcher à sa rencontre. Pauvre humaine qu'elle était. L'air de rien, Charlie se posta donc non loin de la fille d'Apollon, lança une drachme à la vendeuse et s'arma d'un marteau qui n'en avait que le nom. Après avoir cogné d'une main rapide sur les taupes mécaniques, elle recueillit un ourson en peluche. Brun, le regard rieur, il avait tout du jouet mignon. Un instant, elle le fixa d'un air dubitatif. Et ce fut donc dans un mouvement brusque qu'elle se rapprocha de la blondinette, lui tendit le machin et grogna. « Si tu dis que ça vient de moi, je nierais tout en bloc. » De toute façon, si elle gardait les deux mains prises, elle ne pourrait pas manger ses frites. Y a rien de louable là dedans, juste un esprit pratique.

_________________


The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
 
Barbe à papa & Co - Chelsea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evenement 002 ; Fête foraine
» MAD ⟡ Je suis là pour manger de la barbe à papa et te voler ta copine.
» CONTEXTE #2 → sauvetage au stand de barbe à papa
» Barbe à papa, clown, jeux de hasard... quoi demander de mieux! [SHUN&MADS]
» Barbe à papa et pomme d'amour | ft. JAYTHER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
cities.
 :: (coney island) :: stands.
-