AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  What's left of me - HunterVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Hunter Blake
+ messages : 9
+ face and credits : Brett Dalton by lux aeterna

Hunter Blake
ft. Brett Dalton
↘️ carte d'identité
nom : Blake. + prénom(s) : Hunter. + surnom(s) : Hunt'. + âge : 27 ans. + nationalité et origines:Américain. + date et lieu de naissance : 14 février à Houston au Texas . + orientation sexuelle : Hétérosexuel. + statut civil : Célibataire. + occupation : Permanent à la colonie, s'occupe entre autre de l'accueil des nouveaux demi-dieu au camp. + groupe : Camp Half Blood

parent divin : Aphrodite + pouvoir(s) : Mimétisme diamant : Ce pouvoir donne à Hunter la particularité de transformer tout ou partie de son corps en diamant. Il devient alors particulièrement solide et dangereux. Néanmoins, ce pouvoir à des limites. Il faut tout d'abord que la peau d'Hunter soit en contact direct avec un diamant pour qu'il puisse activer ce pouvoir. Il porte un pendentif en possédant un et lui retirer ou empêcher d'une manière quelconque le contact avec ce diamant permet de contrer le pouvoir du jeune homme. De plus, si le diamant est conducteur d'électricité, cela ne convient pas particulièrement aux cellules humaines du corps de Hunter qui souffre terriblement si d'aventures il est confronté à des pouvoirs ou phénomène électriques. Enfin, ses yeux restent vulnérable puisque c'est la seule partie de son corps que Hunter ne parvient pas à transformer en diamant.

Manipulation émotionnelle : Ce pouvoir permet à Hunter de contrôler les émotions d'une personne qui l'entoure. De la confusion à l'angoisse, il n'y a guère que les limites de l'imagination du fils d'Aphrodite qui fixe les limites des émotions que peuvent ressentir ceux qui sont confrontés à son pouvoir. Néanmoins, afin de l'exercer Hunter doit réunir plusieurs conditions. Tout d'abord il doit avoir un contact physique même simple avec sa victime et simultanément avoir un contact visuel afin de pouvoir faire usage de son pouvoir. Ensuite il lui faut rester immobile un certain temps afin de manipuler à sa guise les émotions adverses si bien qu'il est vulnérable à toute attaque extérieure qu'elle soit physique ou mentales sur lui. De plus n'étant pas quelqu'un de sadique, il peut parfois faire preuve de trop de clémence et ainsi atténuer lui même l'étendue de son propre pouvoir qui serait bien plus destructeur avec un caractère plus mauvais.

 + arme de prédilection : Une épée en bronze céleste ayant la particularité de se rétracter en porte clé. particularité : Fais l'amour comme un dieu et même mieux encore. . Il peut charmer les mortels à son aise et provoquer chez eux un désir des plus intenses.

↘️ caractère
Séducteur - Sociable - Secret sur ses émotions profondes - Jaloux - Ambitieux - Protecteur - Fidèle - Altruiste - Aimable - Têtu - Résistant - Bavard - Impulsif - Bagarreur - Parfois grossier - Ouvert d'esprit - Endeuillé - Franc - Direct - Leader dans l'âme - Ouvert - Sarcastique - Bon vivant

↘️ Depuis combien de temps sais-tu que tu es un(e) sang-mêlé(e) ?
Je l'ai appris lorsque j'avais environ douze ans. Je dois bien admettre que j'ai eu un peu de mal à y croire. Moi le fils d'une déesse de l'Olympe ? ça avait tout d'un beau ramassis de conneries et pourtant. Finalement je l'ai plutôt bien accepté et je me suis rapidement fait à ma condition. Il faut dire que vivre à la colonie en compagnie de tout les autres, les demi-dieux comme moi, c'est presque la vie idéale. Enfin si on fait abstraction des guerres et autres conflits qui nous frappent tout les quatre matins. D'ailleurs je me suis tellement bien intégré que maintenant j’accueille les nouveaux. Je fais en sorte qu'ils se sentent bien et chez eux après tout, nous sommes une grande famille et je pense que c'est plutôt une bonne idée que l'on fasse en sorte que tout se passe pour le mieux pour ceux qui viennent à appréhendez les spécificités de ce nouveau monde. Et puis y'a pas mal d'avantage à rencontrer les nouveaux de la sorte, ça permet de faire connaissance plus facilement et surtout de draguer, enfin quand c'est possible même si avec l'âge ça devient de plus en plus compliqué surtout au vu de l'âge de nos nouveaux arrivants.

↘️ As-tu pris part à la bataille de Manhattan/du mont Othrys ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
Je dois vraiment répondre à cette question ? J'avoue avoir bien du mal à y repenser. Chaque fois c'est un déchirement. Ce qui s'est passé là-bas c'est juste abominable. Des demi-dieux les uns contre les autres alors que nous nous étions côtoyés et avions été amis. C'était terrible. Je ne pense pas que je serais véritablement en mesure de m'en remettre un jour. Mais le problème ne vient pas d'une simple confrontation entre demi-dieux, non c'est bien pire que ça. Avec les idéaux des partisans de Cronos, j'ai perdu ma soeur dans cette bataille. Je me souviens de chaque détail. Chaque instant de notre danse mortelle est gravée dans ma mémoire et elle revient à chaque fois que je sombre dans mes cauchemars. L'odeur de son sang, son regard vide et son teint blême alors que sa propre épée l'avait condamnée. Tout ça parce que j'avais refusé de la laisser tomber, je m'étais persuadé que je pouvais la sauver et pour le reste de mes jours, je serais condamné à me rappeler que si mes soeurs n'est plus de ce monde aujourd'hui c'est parce que ma propre lame à contrer la sienne et à entraîner sa mort. C'est ce jour là que j'ai appris que la loyauté envers les dieux avait un prix et c'est le plus cher de tous.

↘️ Et maintenant, que deviens-tu ?
Pour l'instant j'ai décidé de rester à la colonie. Je n'ai jamais pu véritablement à me résoudre à la quitter puisque c'est ici chez moi. D'ailleurs me retrouver dans le monde réel sans ma soeur risque d'être très compliqué si je franchis un jour le pas. Des guerres je garde bien entendues de nombreuses cicatrices, petit cadeaux de mes adversaires si généreux avant de périr ou de se rendre. En ce qui concerne mon état d'esprit, difficile à dire. Je suis probablement moins joyeux que je ne pouvais l'être quand ma soeur était encore en vie même si je tends à faire des efforts pour profiter de la vie en son honneur. Le quotidien n'est pas simple même si je suis dans ce que je considère être ma maison en restant à la colonie. En vérité j'essaie surtout de me changer les idées pour ne pas éternellement resté fixé sur les guerres qui nous ont frappés ces dernières années et j'espère vraiment que tout ira pour le mieux dans les années à venir en tout cas j'essaie d'être optimiste à ce niveau là même si c'est bien loin d'être évident.
derrière l'écran
Alex'
âge : 23 y.o. + présence : Aussi souvent que possible What a Face . + personnage inventé ou scénario/pv : Inventé. + un dernier mot ?  :bwala: .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hunter Blake
+ messages : 9
+ face and credits : Brett Dalton by lux aeterna
Son of Aphrodite
« Tellement de choses se sont passées depuis mon arrivée à la colonie il y’a quinze ans que je ne sais pas où commencer à raconter mon histoire. Je n’ai rien d’exceptionnel, je ne suis pas un héros que l’Histoire retiendra et pourtant je ressens le besoin de mettre sur papier tout ce vécu. Peut-être qu’il s’agit là d’une manière pour moi d’exprimer mon mal être, après tout c’était également de cette manière que j’ai tenté de comprendre l’absence de ma mère lorsque je n’étais qu’un enfant. Si jamais on venait à lire ces mots il est peut être préférable de comprendre d’abord d’où je viens et qui je suis pour mieux se rendre compte de l’importance des mots que je m’apprête à écrire.

Je viens de Houston au Texas, même si, j’ai vécu la quasi intégralité de ma vie à New-York. Depuis le plus jeune âge, j’ai souffert de l’absence de mes parents. J’étais un garçon sans mère (du moins pas de mère présente physiquement) et mon père était un capitaine de police qui de par sa position n’avait pas particulièrement de temps à accorder à son fils. Par chance je devins grand frère assez jeune et à défaut de pouvoir compter sur la présence de mes parents j’avais au moins celle de ma sœur pour me satisfaire. De par mon statut de demi-dieu, statut que j’ignorais à l’époque et que l’on ne me révèlerait qu’après m’être fait attaqué par un monstre ayant tenté de me tuer, je souffrais d’une grande hyperactivité ainsi que de dyslexie ce qui accorder à mon tempérament bagarreur me causa de nombreux problèmes notamment à l’école où l’adaptation fut difficile. Ma sœur était ma seule bouffée d’air et les relations avec mon père étaient froides tandis que celle avec ma mère étaient tout simplement inexistantes, aucune de mes lettres n’eut d’ailleurs la moindre réponse. Protecteur et espiègle j’entrainais ma petite sœur dans chacun de mes coups fourrés mais cela ne dura que jusqu’à l’âge de dix ans où je fus envoyé dans une école paramilitaire. De ce que je crus comprendre à l’époque on voulait m’apprendre la discipline par la force, tenter de canaliser tout le surplus d’énergie que je possédais à un si jeune âge dans l’espoir que je finisse par être bien plus docile. Cette idée bien que valable sur le papier s’avéra être un échec puisque l’année et quelques mois que j’avais passé dans cette école « spéciale » offrit davantage de conflits que de solutions à mes instructeurs. Ce fut d’ailleurs l’un d’entre eux qui m’attaqua se changeant en monstre et changeant à jamais ma vie. Je fus sauvé par l’intervention héroïque d’un de mes amis qui s’avérait être un satyre et pris la direction de la colonie des sang-mêlés.

Ma vie avait vraiment changé du tout au tout en débarquant dans ce nouveau lieu complétement incroyable. Bien entendu mes premiers pas à la colonie furent particuliers, après tout on n’apprenait pas tous les jours que si notre mère n’était pas présente dans notre vie au quotidien c’était parce que l’on était le fils d’une déesse. J’étais à présent considéré comme un fils d’Aphrodite et peu à peu j’appris à maitriser des pouvoirs que j’ignorais posséder, pouvant changer mon corps en diamant ou influer sur les émotions d’autrui. Ce ne fut qu’après des années d’entraînement que je parvins à les maitriser mais au-delà de la découverte de ces pouvoirs, j’eu véritablement l’impression d’avoir découvert l’endroit où j’étais fait pour être. Jamais auparavant je ne m’étais senti aussi à l’aise et fier de me retrouver là où j’étais. J’avais des amis, des frères et des sœurs mais également pas mal de conquête, fils d’Aphrodite oblige, mais surtout je sentais que l’on me respectait enfin pour la personne que j’étais et que l’on n’essayait pas de me forcer à être quelqu’un d’autre et je ne pouvais nier que cela faisait un bien fou.

Ma sœur m’avait rejoint à la colonie quelques années plus tard. Au début je fus sous le choc après tout je n’avais pas été en mesure de déceler le moindre indice me permettant de l’identifier comme une demi-déesse et pourtant elle en était bien une. Notre complicité était remarquable, identique à ce qu’elle avait été avant que l’on soit séparé et j’avais eu la faiblesse d’esprit de croire que l’on pourrait éternellement profiter de cette nouvelle chance que la vie nous donnait de pouvoir enfin revivre ensemble comme par le passé. Mais la guerre passa par là.

Depuis quelques temps on assistait peu à peu à la défection de certains demi-dieux qui rejoignaient les rangs des partisans de Cronos. Mené par Luke Castellan, un fils d’Hermès, les partisans de Cronos devenaient une sérieuse menace pour la colonie et jamais je n’aurais pu me douter que ce groupe parviendrait à convaincre ma sœur de rejoindre leur rang. J’étais en colère de ne pas être parvenu à la retenir, j’avais l’impression d’avoir échoué dans mon rôle de grand frère et je m’en voulais terriblement de la voir dans le camp ennemi. Notre première confrontation eut lieu à l’occasion de ce que l’on appellerait par la suite la bataille du Labyrinthe. Entre monstres et demi-dieux, cette bataille ne fut pas de tout repos et me retrouver ainsi confronté à ma sœur me troubla même si aucun d’entre nous ne sorti vainqueur du combat. Si je la surpassais par ma technique et mes années d’entrainement, elle comblait ses manques par une agressivité sans faille et la ferme intention de me vaincre. J’étais vraiment chamboulé par cette première confrontation et pourtant la deuxième fut elle bien plus tragique.

Ce fut une véritable guerre qui eut lieu en plein New York à l’occasion de la bataille de Manhattan. Après de très nombreuses escarmouches et d’interminables heures, je fus de nouveau confronté à ma petite sœur. Elle était la prunelle de mes yeux et pourtant il brillait dans les siennes une haine terrible. Elle m’expliqua alors ses motivations, m’affirmant qu’elle m’en voulait de l’avoir abandonné comme je l’avais fait lorsque j’avais été contraint d’aller en école para-militaire et qu’à ses yeux je n’étais plus véritablement son frère. Elle avait considérablement changé et j’en étais le premier attristé. Le combat fut féroce, plus féroce qu’aucun de mes précédents combats. Et survint l’erreur, elle m’avait bien amoché et malgré le fait d’avoir lancé chacune mes forces dans la bataille, je manquais de lucidité dans cet affrontement. Les épées qui s’entrechoquent, le bruit glaçant d’une lame qui s’enfonce dans un corps, l’odeur du sang qui emplit les narines alors que ce même sang éclabousse mon visage. Je n’avais pas réalisé dans le feu de l’action mais face à ce macabre spectacle, je ne pus que tomber à genoux. Ma sœur me regardait effrayé, son visage était blême et j’eus l’impression que les secondes étaient des heures au fur et à mesure que ses yeux se dirigeaient vers mon épée enfoncée dans son ventre. Sa propre épée tomba au sol et elle tomba elle aussi à genoux alors que je me précipitais maladroitement pour la rattraper. Je caressais désespérément son visage, incapable de faire quoi que ce soit pour la soigner. Elle m’adressa un sourire, s’excusant avant de me dire de vivre et d’être heureux. Les larmes coulaient le long de ses joues tandis que la vie quittait peu à peu le corps de ma sœur et je la serrais contre moi mais il n’y avait plus rien à faire, elle était partie.

Les mois suivants j’étais pour ainsi dire une loque, incapable de reprendre goût à la vie, trop obnubilé par la perte de ma petite sœur. Une partie de l’homme que j’étais était parti avec elle. Mais ce ne fut qu’après de long mois et une intense conversation avec l’une de mes plus proches amies que je compris que pour honorer ma sœur, je devais vivre et profiter de cette vie qui était si fragile lorsque l’on était un demi-dieu. J’aurais pu m’éloigner de tout ça et partir dans le nouveau camp qui avait été créé il y’a quelques mois mais ma loyauté à la colonie était bien trop grande pour partir. C’est comme cela que j’ai participé à la bataille contre Gaïa affrontant sans relâche les monstres qui  s’attaquaient à nous.

Cela fait tout juste un an que cette bataille s’est achevée. La guerre nous a tous affecté, personne n’est véritablement épargné. Je sais que nos vies ne seront plus jamais pareilles. C’est dur d’aller de l’avant quand nous avons perdu tant des nôtres. Nous sommes aujourd’hui en paix et après tant d’épreuves, je comprends mieux l’importance de maintenir cette paix si précieuse. Voilà pourquoi je suis toujours à la colonie, je la défendrais quoi qu’il arrive. Chaque jour je fais en sorte de profiter de ma vie en souvenir de ma sœur qui est toujours dans un coin de mes pensées. Elle me manque et ce manque ne sera jamais comblé, j’en suis conscient mais pour honorer sa mémoire, je vis chaque jour à fond. Même si je sais que tu ne liras jamais ces lignes, sache que je t’aime petite sœur.

Ce n’est pas la fin de mon histoire, cela ne fait aucun doute mais j’ose espérer que ces quelques lignes, si jamais elles venaient à être lues, permettront de mieux me comprendre. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Meera Rainleigh
+ messages : 38
+ face and credits : jenna louise coleman, (avatar, unknown / signature, gifs acciosiriusblakc, icon vinyles idylles)
tiens tiens, mais j'le connais lui :zad:

bienvenue parmi nous, j'espère que tu t'y plaira. :aw: j'ai hâte d'en lire plus sur le monsieur, même si j'imagine en savoir déjà un petit peu :zad:
bon courage pour ta fiche, et n'hésite pas si tu as des questions :hin:

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you'll stare because she's a monster and there's still blood dripping off her hands, but that's how she was made and that's how she survived all these years.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liana P. Kennedy
+ messages : 107
+ face and credits : Marie Avgeropoulos + bazzart
Gosh ! Le choc :O Tu n'imagines même pas ma réaction en voyant le prénom et le feat j'étais certaine je c'était toi :zad: en plus en fils d'Aphrodite :love: Bref inutile de te dire ce que je pense de tes choix :pepito: et sache ue je VEUX des liens (un peu obligé ^^ ) et ta sœur arrive bientôt :amour: (tu sais, la petite blonde à qui tu as piqué le mimétisme diamant :zad: ) Bon courage pour ta fiche hâte de la lire (et pourquoi est ce je j'ai le gif de Brett Dalton en serviette en tête quand je lis son nom ? :mdr: ) je rééditerai pour mettre des plus de smiley mais sur le portable c'est chaud :mdr:

_________________


It was Beauty killed the beast
Lyha ☽Like all strong people, she suffered always a measure of loneliness; she was a marginal outsider, a secret infidel of a certain sort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Meera Rainleigh
+ messages : 38
+ face and credits : jenna louise coleman, (avatar, unknown / signature, gifs acciosiriusblakc, icon vinyles idylles)
hello :aw: ton délai se termine aujourd'hui, je déplace donc ta fiche dans les présentations en danger : elle y restera une semaine, donc n'hésite pas à demander un délai supplémentaire, et elle sera à nouveau dans les fiches en cours. I love you

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you'll stare because she's a monster and there's still blood dripping off her hands, but that's how she was made and that's how she survived all these years.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hunter Blake
+ messages : 9
+ face and credits : Brett Dalton by lux aeterna
Hello ! Sorry je traine trop :facepalm: je la termine au plus vite :run:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Meera Rainleigh
+ messages : 38
+ face and credits : jenna louise coleman, (avatar, unknown / signature, gifs acciosiriusblakc, icon vinyles idylles)
Si je te rajoute une semaine, ça te va ? :cute:

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you'll stare because she's a monster and there's still blood dripping off her hands, but that's how she was made and that's how she survived all these years.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hunter Blake
+ messages : 9
+ face and credits : Brett Dalton by lux aeterna
Ce sera plus que suffisant, merci beaucoup :héé: :aw:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Sullivan Washington
+ messages : 12
+ face and credits : NB - Bazzart (viceroy)
J'avais pas vu :facepalm:
Bienvenue parmi nous fils de l'Aphreuse Wink Et après j'arrive encore à me demander pourquoi, je suis célibataire :mdr:

Je te souhaite bon courage pour ta fiche et j'espère que l'on se trouvera des supers liens ** En plus nos deux persos sont nés le même jour (a)

_________________
    Nil sine numine

    « Vir prudens non contra ventum mingit.» ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chelsea V. Falcoln
+ messages : 47
+ face and credits : emily kinney (c) cosmic light
oh bah salut toi :keur:
bienvenue sur aw, c'est cool de te voir ici ! surtout de revoir hunter I love you les pouvoirs sont super sympas !
bon courage pour la suite !

_________________

we've suffered enough
she's proof that you can walk through hell and still be an angel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
What's left of me - Hunter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Combat 4: Annie Villeneuve vs Rachel Hunter
» A hunter ... a bear
» [01.07.11] Video: évolution du bounty hunter
» Monster Hunter Orage
» 03. This is the way you left me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
character.
 :: (who you are) :: présentations validées.
-