AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  you can't protect everyone. but you can try. (chel)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Chelsea V. Falcoln
+ messages : 43
+ face and credits : emily kinney (c) cosmic light

chelsea  victoria falcoln
ft. emily kinney
↘ carte d'identité
nom : falcoln, et non pas falcon comme on a tendance à le penser. + prénom(s) : chelsea, car sa mère a toujours eu un coup de coeur pour cette ville du massachusetts. victoria, pour le côté français et ne jamais oublier ses origines. + surnom(s) : chel, sunshine, blondie, barbie, elle les a tous faits - et ça la fait sourire, en général. + âge : vingt et un an, tout juste majeure, et elle a déjà vu bien des horreurs. + nationalité et origines: elle est américaine mais a des origines françaises du côté de sa mère. + date et lieu de naissance : vingt-deux septembre dix-neuf cent quatre-vingt seize, new york city. + orientation sexuelle : hétérosexuelle, en attente du gentil garçon qui saura la traiter comme elle le mérite. + statut civil : célibataire depuis toujours, elle n'a jamais eu "le truc" pour quelqu'un. certains s'amusent de sa chasteté, mais elle, elle en prend soin. + occupation : elle est guérisseuse à l'infirmerie, de par ses dons utiles et sa maîtrise des plantes médicinales. elle est également conseillère du bungalow Apollon. + groupe : colonie des sang-mêlés, cabine 7.

parent divin : le solaire apollon et ses mille oeuvres d'art. + pouvoir(s) : guérison,, ou la capacité de soigner autrui par le toucher. quand elle utilise ce pouvoir, une lumière douce et chaleureuse irradie de ses mains - elle lui permet de refermer des blessures, d'apaiser des douleurs, et de soigner certaines maladies (comme un rhume, une grippe, ce genre de choses). plus elle use de ce don, plus cela puise dans son énergie - de même que plus la blessure soignée est grande, plus il lui faudra de temps pour se remettre de l'utilisation de son pouvoir. antidote,, ce pouvoir fait partie intégrante d'elle - son corps est immunisé contre tout type de poison. c'est ce qui lui permet entre autre d'avoir un contact permanent avec son frère, puisque son corps est immunisé à ses dons - ils sont de parfaits opposés. chelsea a également la possibilité de soigner quiconque est victime d'un poison - pour ce faire, il faut un contact physique : son corps absorbe le poison ingéré par la victime, et s'occupe de le rejeter sous forme de larmes noires. la première fois, c'est effrayant de la voir pleurer des larmes noirs - mais on s'y habitue.  + arme de prédilection : un arc et des flèches en bois de laurier, qui ont la particularité de se transformer en deux bracelets d'or à son poignet droit - ce sont des bracelets décorés de plusieurs breloques rappelant les symboles de son père : arc, flèche, pinceau, lyre, feuilles de laurier. + particularité : oreille musicale absolue - chaque son qu'elle entend est traduit automatiquement par son esprit en note, grâce aux fréquences qu'elle reconnaît naturellement - comme son frère, c'est une musicienne née. si on lui demande une note, elle est capable de la reproduire parfaitement grâce à sa voix ou un instrument qu'elle maîtrise - en bref, c'est une virtuose. toute mélodie qu'elle entend est gravée dans son esprit : elle peut la reproduire dans tous les instruments qu'elle connaît et maîtrise. elle a naturellement le sens du rythme, et est capable de lire la musique sans jamais avoir appris à le faire.

↘ caractère

agréable, tout le monde s'accordera pour le dire + c'est une artiste en herbe, elle vit pour ça + bienveillante en toute circonstance envers ceux qui en ont besoin + créative, son esprit est très imaginatif + elle est également courageuse, il a bien fallu qu'elle le soit pour survivre + chelsea est délicate, cela se sent dans sa façon d'être + déterminée car elle n'est pas du genre à baisser les bras + elle est assez discrète + c'est une fille avant tout très douce et généreuse + indulgente, elle sait pardonner + loyale et mature, on peut toujours compter sur elle + observatrice, les détails ne lui échappent que rarement + oratrice douée, elle sait particulièrement bien s'exprimer devant un auditoire + en tant que soigneuse, elle est très ordonnée : tout est à sa place + optimiste, elle essaye de voir toujours les choses du bon côté + patiente, il faut bien l'être après tout + elle est toujours polie + sociable et souriante, son côté tendre la rend très appréciée + virtuose, la musique, c'est toute sa vie.


chelsea est d'un naturel assez anxieuse : elle se pose beaucoup de question, trop parfois, et se ronge parfois les sangs pour rien + elle peut également se montrer cassante parfois, sans vraiment le vouloir - la plupart du temps quand elle est sous pression + certains la qualifient de coincée : en effet, elle accorde beaucoup d'importance aux règles et n'aime pas les briser + complexée par beaucoup de choses chez elle, car elle manque beaucoup de confiance en elle + de la même façon, elle est très dure envers elle-même, chose qu'on lui fait souvent remarquer + très émotive, elle tend beaucoup trop à se laisser submerger par ses émotions - elle est très sensible + chelsea est très expressive, aussi, on peut facilement deviner ce qu'elle pense rien qu'à son regard, ou ses tics + extrêmement fière, comme beaucoup d'enfants d'apollon - et c'est là son plus grand défaut, son défaut fatale + franche, elle n'aime pas masquer ce qu'elle pense derrière de faux semblants et bannit l'hypocrisie + quelque peu maniaque après ce temps passé à l'infirmerie à tout stériliser, elle en est arrivée à détester la saleté : elle désinfecte tout deux fois, nettoie souvent toute seule le cabine 7 + on lui reproche de trop prendre les gens avec des pincettes, son côté diplomate a tendance à prendre le dessus + malgré son naturel solaire, chelsea est assez timide - bien qu'elle tente de passer outre ce trait de caractère qui l'a, par le passé, handicapée + traumatisée par la guerre, cette dernière a laissé beaucoup de séquelles chez elle.

en temps normal elle n'est pas vraiment du genre à vouloir se mettre en avant, mais son côté "leader naturel" fait qu'en période de crise elle prend naturellement les rennes, sans s'en rendre forcément compte + on l'aime beaucoup à la colonie, de part son caractère très avenant et doux + rares sont ceux qui arrivent à se prendre la tête avec elle, car elle est facile à vivre + a une grande passion pour le chant, la musique, les arts en général + peint à l'aquarelle, dessine à la pastel, mais touche à un peu tout + sait jouer de la lyre, de la harpe, du piano, du violon, de la guitare et du saxophone : elle essaye d'apprendre à jouer du plus d'instruments possibles.

↘ Depuis combien de temps sais-tu que tu es une sang-mêlée ?
Elle a toujours baigné dans cette culture de la mythologie antique. Son frère et elle ont grandi dans les histoires de héros et de dieux, racontées par leur mère conservatrice dans un musée spécialisé en mythologie grecque. Jessica Falcoln connaissait la réelle nature de ses enfants, et donc de leur père - elle a pris à coeur leur relation avec ce monde qui serait le leur, et ce durant toute leur vie. C'est quand les jumeaux Falcoln étaient âgés de dix ans que leur mère les emmena pour la première fois à la colonie des sang-mêlés - ils y passèrent alors leur premier été, en deux-mille six. Chelsea fut tout de suite émerveillé par ce camp - les pégases, les satyres, les nymphes, les entraînements. Elle fut abasourdie de rencontrer Chiron - le même Chiron des histoires de sa mère. Tout cela pour dire qu'elle a toujours été proche du monde mythologique -  et qu'elle en a pris conscience très tôt.

↘ As-tu pris part à la bataille de Manhattan ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
Bien sûr qu'elle y a participé. Chelsea s'est toujours battue du côté de ses pairs. La bataille de Manhattan a été très difficile pour elle - en partie parce qu'elle était pleinement consciente que son frère jumeau se trouvait dans le camp adverse, les partisans. Elle avait été incapable de le faire changer d'avis, et s'était résolue à voir leurs chemins se séparer. Blessée à l'acide par Johanna, générale des partisans de Cronos, elle n'a pas pu voir le dénouement du combat - elle est restée inconsciente pendant plusieurs jours, avant de se réveiller, Dorian à côté d'elle. Elle a d'ailleurs cru qu'il s'agissait d'une hallucination, mais non : son frère se trouvait bien à la colonie.
La bataille contre Gaïa, Chelsea l'a passée à soigner les blessés et à défendre les siens de loin, à l'aide de son arc. N'étant pas faite pour le combat rapproché par son arme naturelle et ses pouvoirs, elle avait elle-même décidé de se concentrer sur les soins des personnes blessés ainsi que le soutien aérien à l'aide de son arc, juchée sur un des pégases qui s'était joint au combat. C'était horrible, les blessés et tombés au combat pullulait de partout - un tableau macabre et funeste dont il a été difficile d'oublier les couleurs.


↘ Et maintenant, que deviens-tu ?
Aujourd'hui, elle vit, survit pour être plus précis. Oublier les ravages de la guerre est difficile - surtout pour elle, qui en a été personnellement victime. La douleur de l'acide, elle ne l'a jamais oubliée - tout comme elle n'oublie pas les traits des cadavres qu'elle a vu de près, alors qu'elle pensait qu'il s'agissait de blessés. L'odeur du sang. Les hurlements. Les cauchemars sont récurrents - souvent, elle revoit dans ses songes une pile de cadavre composée de tous ceux tombés au combat, tous ceux pour qui elle n'a rien pu faire. Ils l'accablent, lui disent que c'est de sa faute s'ils sont morts - et elle s'en veut. Beaucoup. Même si elle sait dans le fond qu'elle est loin d'être responsable de leur mort.
derrière l'écran
thestral | elise
âge : dix-sept, la majorité dans deux mois ayeah. + présence : tous les jours, toute la journée, toute la nuit. + personnage inventé ou scénario/pv : inventé, on ne change pas les bonnes habitudes. + un dernier mot ? luv.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chelsea V. Falcoln
+ messages : 43
+ face and credits : emily kinney (c) cosmic light
no one knows how much i cried that day


Une odeur de lavande traîne dans l'air. Roulée en boule dans son lit, le regard fixé sur le visage souriant de sa mère, Chelsea réprime un bâillement. Dans le lit d'en face, Dorian semble suspendu aux lèvres de Jessica. « Et c'est ainsi que Jason déroba la toison d'or ! » Des histoires de ce genre, ils y avaient le droit presque tous les soirs. Leur mère était conservatrice dans un musée dédié à la mythologie grecque - Jessica Falcoln était une férue de légendes en tous genres, un puits à mythes grecques. Certains la soupçonnaient de connaître l'Odyssée et l'Illiade par cœur - chose loin d'être impossible pour la femme. Derrière cette mère à l'allure douce se cachait une éponge à mythes. « Déjà ? » se plaignit Chelsea quand sa mère se pencha vers son frère pour lui embrasser le front et le border, comme tous les soirs. « Demain, c'est la rentrée. Il faut que vous vous couchiez tôt ! » La petite blonde fit la moue et remonta sa couverture par-dessus sa tête quand sa mère s'approcha pour l'embrasser. Habituée à ce genre de réactions, Jessica ne se laissa pas avoir. Elle se rapprocha et colla son visage contre le ventre de sa fille, la chatouillant avec le nez. L'enfant ne tint pas longtemps avant d'exploser de rire et de s'agiter dans tous les sens. « Demain, je vous raconterai l'histoire de Médée. » murmura-t-elle à l'attention de sa fille. Le visage de Chelsea apparut alors hors de la couette, un large sourire aux lèvres et un regard brillant de malice. Un baiser sur la joue aussi léger que l'effluve de lavande qui pouvait se faire sentir dans la pièce, et Jessica s'envolait avec la grâce d'une aura vers la porte pour éteindre la lumière. « Bonne nuit. » Et dans un léger clic, la lumière fut éteinte.

---

Quand sa mère les avait fait monter Dorian et elle dans la voiture pour les emmener dans un camp d'été, elle ne s'était pas attendue à ça. Pourtant, Jessica les avait prévenus - elle leur avait bien dit que c'était un lieu spécial, comme eux. Elle leur avait dit qu'ils y verraient des choses encore inconnues pour eux - et pourtant, du haut de ses dix ans, Chelsea était surprise et émerveillée. C'était son premier été à la colonie des sang-mêlés. Leur revendication par Apollon ne se fit pas attendre - ils savaient déjà qui était leur père, car Jessica était au courant de la nature de son amant. Quelques heures après leur arrivée, ils étaient revendiqués - on leur fit bien comprendre que ce n'était pas courant, et qu'ils avaient de la chance d'éviter le bungalow des Hermès, déjà surpeuplé en cette période estivale. Peu lui importait le fait de devoir cohabiter avec d'autres gens - elle était de nature très sociable. Et puis, tout ce que la petite blonde voulait, c'était en apprendre le plus possible sur cet endroit - elle zieutait avec envie les archers qui s'en allaient vers les terrains d'entraînement, arc au dos. Ses grands yeux bleus dévoraient les silhouettes des pégases qui passaient de temps à autre dans le ciel, hennissant gaiement. C'était merveilleux.

---

Dorian et elle avaient donc finis par prendre la décision de devenir des pensionnaires permanent de la colonie, pour être là auprès de leurs amis et défendre la colonie en cas de besoin. L'ambiance s'est rapidement tendue à la colonie, depuis cette attaque des partisans de Cronos. Entre eux, ils avaient donné le nom de "bataille du labyrinthe" à cet affrontement qui s'était imposé à eux. Ils s'étaient défendus, mais beaucoup étaient tombés - Chelsea avait vu des camarades se faire blesser, des adolescents d'à peine seize ans se faire transpercer par du bronze céleste. Et elle, du haut de ses dix-sept ans et ses pauvres flèches, qu'avaient-elle pu faire ? Elle avait fait de son mieux pour ne pas perdre Dorian dans la foule, mais ils avaient finis par être séparés par des adversaires, alors elle s'était concentrée sur ce qu'elle savait faire le mieux. Soigner. Protéger. Cela faisait plusieurs années qu'elle avait pris connaissance de ses capacités de guérison, alors elle avait fait de son mieux pour garder les siens en vie - décochant une flèche de temps à autre pour se défaire d'un demi-dieu. Parfois, parmi les ennemis, elle croisait des visages ennemis - la blessure n'en était que plus douloureuse. Infligée par une visage familier, les plaies ne faisaient qu'être plus vives.

---

Journée sombre. Pas un rayon de soleil n'arrive à percer à travers les nuages épais. Morne. Gris. Novembre deux-mille douze. Elle a passé la journée à chercher son frère, sa moitié. A son réveil, la couchette voisine à sa droite, habituellement occupée par son jumeau, était anormalement vide. Elle se levait toujours la première, sauf quand quelque chose n'allait pas chez son frère. Elle était la plus matinale des deux. Automatiquement, elle avait deviné que quelque chose n'allait pas - et quand elle avait demandé à leurs frères et soeurs s'ils avaient vu Dorian quitter le bungalow, elle n'eut que des réponses négatives. Toute la journée, elle avait demandé à ceux qu'elle croisait si personne n'avait vu son frère - à chaque fois, soit un regard compatissant soit un signe négatif lui répondait. Elle avait vite abandonner. « Personne n'a vu Dorian aujourd'hui ? » Elle avait arrêté de compter le nombre de fois où elle avait prononcé cette phrase. C'est face au mur à sa gauche que Chelsea s'endormit, ce soir là. Il lui fallut alors se rendre à l'évidence - Dorian avait disparu. Simplement. Sans laisser de trace.

---

Le chaos partout autour. Les cris, le son des épées de bronze céleste s'entrechoquant. Les flèches sifflant près des oreilles, pour finir le course dans la chair des demi-dieux. C'était un cauchemar - et elle ne savait pas quoi faire. Parce qu'elle était occupée à chercher quelqu'un du regard. Dorian. Où était-il ? Elle savait qu'elle était avec eux. L'autre côté. Cronos, et ses partisans. Elle l'avait appris quelques jours après la disparition de son frère de la colonie - le Destin avait par la suite décidé qu'ils se croisent dans New York. Jamais elle ne s'était sentie aussi éloignée de son frère - et pourtant, c'était comme si un mur était apparu entre eux. Là où autrefois ils se comprenaient sans parler, ils n'étaient plus que deux personnes en désaccord. Chelsea avait eu l'impression d'avoir affaire à un inconnu - et c'était le coeur lourd qu'elle lui avait tourné le dos, presque résolue à voir leurs chemins se séparer. Elle ne pouvait pas comprendre son choix. Détester les dieux, d'accord. Leur en vouloir, très bien. Mais rejoindre ceux qui avaient blessé, tué des adolescents de la colonie ? Elle ne pouvait pas cautionner ça.

Et pourtant ...

C'était bien son visage qu'elle cherchait parmi ceux ennemis, aujourd'hui, au milieu du combat. Tremblante à l'idée qu'il ne lui soit arrivé quelque chose, la fille d'Apollon tentait de filer aussi vite que possible sur le champ de bataille - à ses côtés Sheeba, sa fidèle panthère noire, assurait ses arrières. Elle se devait d'avoir un compagnon sur qui compter depuis que son frère l'avait laissée - et elle avait trouvé un certain réconfort dans la présence de la panthère qu'elle avait réussi à obtenir en tant que compagne de traque. Un archer n'était pas fait pour se battre au corps-à-corps - la féline noire assurait ce rôle pour elle.

Soudain, une ombre qui traverse le ciel. Elle n'y prête pas attention - beaucoup se battent par la voie aérienne, elle fait confiance à Sheeba pour la tenir avertie du danger. « Attention dans le ciel ! » qu'elle entend hurler derrière elle. Elle lève les yeux, sans comprendre - et se fige. Blanche. Ce regard la transperce, l'effraie - elle est figée par la peur. « C'est Johanna ! » Fille d'Arès. On savait qu'elle avait rejoint les rangs de Cronos - ça n'était pas étonnant. Elle s'était déjà beaucoup faite remarquer - et pour l'avoir observée de loin, Chelsea savait qu'elle pouvait être effrayante. Sans pitié. A un niveau différent de celui de Clarisse, qui était pourtant celle qui terrorisait tout le monde à la colonie par sa violence. Du sol, Chelsea ne pouvait pas voir ce que la brune faisait sur le pégase qu'elle chevauchait - elle la vit seulement fouiller dans une sacoche. Et .. « A couvert ! »  Une douleur atroce - l'acide coulant sur sa peau, dévorant sa chair, lui arracha un hurlement presque animal. Ça faisait mal, si mal .. Elle avait l'impression qu'une centaine de lame parcourrait chaque parcelle de sa peau pour la déchirer - elle sentit ses vêtements fondre, l'acide couler sur sa tête, son visage. La présence de Sheeba, feulant et tournant en rond, paniquée par la douleur de sa maîtresse. La dernière chose qu'elle entendit fut les appels de ses connaissances autour d'elle. Puis plus rien.

---

Le réveil se fait progressivement. C'est d'abord l'odeur familière de l'infirmerie qui lui remplit les narines - ses yeux sont clos, les paupières lourdes. Et, au loin, elle peut déceler plein de sons différents - les discussions animés de certains campeurs, les épées qui s'entrechoquent au terrain d'entraînement, les satyres qui se disputent avec les nymphes. Tout ce qu'elle peut distinguer de son odorat endommagé, ce sont ces effluves d'antiseptique et de plantes médicinales qu'elle pourrait nommer sans difficulté. Et puis il y a ... « Dorian. » Ses yeux sont toujours fermés, et pourtant, elle sent sa présence. Elle sait qu'il est là. Quand elle ouvre les yeux, tout est noir - elle panique, tente de se relever mais une main bien trop connue se pose sur son épaule. « Tu n'es pas aveugle. C'est un bandage. » Will, un autre de ses frères. Il était là aussi. Méticuleusement, le blond lui retire le pansement qui entourant son visage - elle ne l'avait pas sentie, encore trop engourdie par son sommeil. Combien de temps avait-elle dormi d'ailleurs ? Elle avait l'impression que ça ne faisait que quelques heures - pourtant, elle savait pertinemment que non. Will finit de retirer le bandage. La vision d'abord floue, Chelsea eut pour réflexe de fermer les yeux avec violence quand un rayon de soleil agressa sa vue - elle tenta alors de les rouvrir plus prudemment, d'abord en les plissant. Elle jeta un regard hésitant vers Dorian - il était bien là. Son frère. Elle avait presque du mal à le reconnaître - la fatigue qui creusait ses traits ne laissait pas de toute : il avait sûrement veillé là en attendant qu'elle se réveille, sans s'arrêter. Sa gorge se noua. « Tu as eu de la chance - un peu plus, et tu perdais la vue ! Je vous laisse, je vais aller dire aux autres que t'es réveillée ! Mais je vais limiter les visites. » Will fila alors, tandis que Chelsea poussait un soupir. Le silence se fit lourd, pendant quelques secondes, avant qu'elle ne se décide à le briser. Faiblement, elle pressa la main de son frère dans la sienne. « Tu es rentré. » Ça lui suffisait. Dorian était de retour à la maison.

---

Chelsea finit par apprendre qu'elle était restée inconsciente trois jours après la bataille. On lui raconta leur victoire, et le marché que Percy avait passé avec les autres dieux - elle eut du mal à croire que leurs parents avaient accepté de mettre leur fierté de côté, mais en fut contente. La colonie était déjà en travaux - on avait des plans pour de nouveaux bungalows tels que ceux d'Iris, Némésis, et autres divinités oubliées. Cela permettrait au bungalow d'Hermès de se délester de son trop-plein de pensionnaires, sans compter de toutes les revendications qui fusèrent dans les jours suivants ! Certaines arrivaient à la suite, c'était impressionnant ! De son côté, Chelsea faisait de son mieux pour se remettre de ses blessures. Pendant près de deux semaines, elle dut se déplacer en fauteuil roulant - chose non aisée sur le terrain accidenté de la colonie. Mais avec l'aide de tout le monde, elle s'en sortit bien jusqu'à ce qu'elle puisse à nouveau marcher. Avec ça, elle dut faire attention à sa peau pendant toute sa convalescence - encore fragile, elle était sensible au soleil et à tout ce qui était agressif. Ironique pour une fille d'Apollon. Sans parler de son soudain attrait pour les foulards, qui servaient à masquer l'absence de cheveux - en effet, ils avaient été totalement détruits par l'acide, et elle était désormais chauve. Il fallut attendre pas mal de temps avant qu'ils ne se remettent à pousser - mais avec l'aide de pas mal de monde, et beaucoup de conseils de la part des Aphrodite, ils purent repousser. La levure de bière avait fait des miracles !

---

S'ils pensaient avoir le droit à un peu de répit, ils se trompaient. La disparition soudaine de Percy fut la première d'un longue succession d'événements plus étranges les uns que les autres. L'arrivée du trio de Grace, Valdez et McLean à la colonie fut annonciateur de beaucoup de choses - ils apprirent notamment qu'un camp se trouvait à San Francisco, pour des demi-dieux romains. Et ils avaient une ville ! Pourquoi pas après tout - Chelsea ne remit pas en doute cette information. Après tout, tout était possible dans le monde mythologique - qui était-elle pour juger de la véracité d'une information ? Cependant, elle ne s'attendait pas à ce qu'un nouvel ennemi face son apparition - Gaïa et ses sbires, sans compter la menace romaine qui grandissait de jour en jour après un accrochage. Dans le fond, Chelsea était fatiguée - fatiguée de devoir se battre pour sa vie, et celle de ses proches. Pourtant, quand ils apprirent que les romains approchaient de la colonie et qu'Octave réunissait de plus en plus de monstres à ses côtés, l'anxiété ne faisait que la dévorer un peu plus. Comment la colonie pourrait-elle se défendre ?

---

Le combat faisait rage. Tout était arrivé trop vite. Les grecs se préparaient à tenter de contrer l'assaut de la Légion romaine - mais au dernier moment, tout avait bien vite changé. Gaïa s'était réveillée pour de bon, et avait retourné tous les monstres regroupés par Octave contre les demi-dieux. Grecs et romains s'étaient retrouvés pris dans une bataille sanglante et sauvage, si bien que rapidement, il fut difficile de parvenir à discerner correctement toutes les silhouettes autour de soi. Tout allait beaucoup trop vite. Arc en main, Sheeba à ses côtés comme toujours, la fille d'Apollon tentait de couvrir ceux qu'elle le pouvait - tantôt du haut d'un arbre, dans les fourrées, sur un pégase : elle encochait une flèche à son arc et tirait en priant d'atteindre sa cible. Ce qu'elle faisait, la plupart du temps - c'était une bonne archère. Elle avait perdu Dorian de vue - elle tentait de le retrouver, du mieux qu'elle le pouvait, mais tout allait si vite que retrouver quelqu'un dans la masse grouillant était chose impossible.

Alors qu'un centaure sauvage fonçait vers un demi-dieu romain, Chelsea encocha une flèche à son arc et tira en direction de sa poitrine - la flèche s'y planta, mais l'ennemi continuait de galoper en direction de sa cible. Sheeba prit alors le relais, bondissant comme une furie pour planter ses crocs dans le bras droit de la créature - un hurlement se fit entendre, poussé par cette dernière, tandis que la blonde tirait une nouvelle flèche dans l'oeil de l'ennemi. Cette fois-ci, l'effet fut escompté - il s'effondra, et disparut dans un tas de poussière dorée. Quittant l'endroit où elle était camouflée, Chelsea embrassa le champ de bataille du regard - elle ne savait où donner de la tête. Et elle le vit. En plein combat contre un monstre, luttant comme il le pouvait - elle pouvait deviner à la façon dont il effectuait ses gestes qu'il ne tiendrait plus longtemps. « Dorian ! » hurla-t-elle, courant en direction de son frère - la panthère feula et alla rejoindre le puma de son frère, qui peinait avec un autre monstre. Pourtant, Chelsea, malgré toutes ses bonnes intentions, fut trop lente. Le monstre avait prit le dessus. Et c'est avec un cri d'horreur qu'elle vit son frère tomber, pour la première fois.

---

Ils réussirent à vaincre Gaïa, de justesse, et ce grâce à Piper, Jason et Leo. Ce-dernier manquait toujours à l'appel - c'est avec respect que l'on fit brûler un linceul vide, en l'honneur du fils d'Héphaïstos tombé au combat. Dorian survécut à ses blessures - la blonde resta à son chevet jusqu'à ce qu'il aille mieux, tout comme il avait veillé sur elle après la bataille de Manhattan. Elle avait déjà cru le perdre une fois - elle ne laisserait plus rien les séparer, plus jamais.

Et aujourd'hui, elle essaye de vivre du mieux qu'elle le peut. Oublier. Repartir de l'avant et oublier tout ce qu'ils ont vécu - mais est-ce si simple ?


_________________

we've suffered enough
she's proof that you can walk through hell and still be an angel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie J. Keystone
+ messages : 350
+ face and credits : Ira Chernova - Psychotic Kid
CHELSEEEEEAAAAAAA ! :nya: Comment je suis trop contente :nya: Ptit bout d'chou :chou: Tu me réserves liens et rp, voilà tout :nan:
Pressée de lire l'adaptation de son histoire, et son arrivée sur le forum :keur:
Rebienvenue Legolas :bwala:

_________________


The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liana P. Kennedy
+ messages : 105
+ face and credits : Marie Avgeropoulos + bazzart
SHE'S BACK !!! :lov: Super contente de revoir la frimousse de Chels' , elle commençait a nous manquer le rayon de soleil de la colo :cute: Hate de lire son adaptation ici :zad: Courage pour ta fiche, et garde moi des liens bien au chaud :keur:

_________________


It was Beauty killed the beast
Lyha ☽Like all strong people, she suffered always a measure of loneliness; she was a marginal outsider, a secret infidel of a certain sort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nasha E. Daendels
+ messages : 168
+ face and credits : maggie duran.
mon bébé :keur: ça fait plaisir de retrouver notre petit rayon de soleil :zad: tu gères, chels gère, jlm :faints:

_________________

WHEN NIGHT COMES

i swallowed the night and felt fuller than the moon. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Dorian C. Falcoln
+ messages : 14
+ face and credits : ◘ Feat William Higginson / (c) sweet disaster
SIIIIIIIIIIIIIIIIIIISTER :nya: :nya: :wa: :wa: :content: :content: :m: :m: :whoo: :whoo:
Rhoooooo t'es tellement belle, sérieux :dramaqueen: :faints: :amen:
Je suis tellement content de te voir là, de pouvoir faire ce lien qui déchire avec toi, on va tellement tout péter :cool: peut être pas au sens propre disons plutôt que nous allons ILLUMINES de nos beautés et gentillesses :cloud: (surtout toi) ce forum :cutie:
Bref pas besoin d'en ajouter plus, tu sais déjà ce que je pense de ma sis', elle roxe tout et puis et puis va s'y faut qu'on se dépêche vu tout ce qu'on a à faire en rp :faints:
Bon courage pour le reste de ta fiche et bienvenue again par ici :lov: :keur:

_________________
La musique souvent me prend comme une mer ! Vers ma pâle étoile, sous un plafond de brume ou dans un vaste éther, je mets à la voile ; la poitrine en avant et les poumons gonflés. Comme de la toile, j'escalade le dos des flots amoncelés. Que la nuit me voile ; je sens vibrer en moi toutes les passions. D'un vaisseau qui souffre ; le bon vent, la tempête et ses convulsions. Sur l'immense gouffre. Me bercent. D'autres fois, calme plat, grand miroir. De mon désespoir !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chelsea V. Falcoln
+ messages : 43
+ face and credits : emily kinney (c) cosmic light
charlie - bien sûr que je te garde ça au chaud !! t'es trop mignonne, merci :cute: j'espère que la version de chelsea pour aw vous plaira !! :keur:

liana - yeeeees sunshine is back ! merci louloute :zad: comme j'ai dit à charlie, j'espère que chelsea vous plaira toujours sur aw ! et je te garde plein de liens, on va se trouver des trucs oufs. What a Face

nasha - moh bb I love you il va nous falloir un lien avec nasha déjà, c'est sûr qu'elles s'entendront bien :mdr: lov uuuuu :cute:

dorian - BROOOO :nya: vivement qu'on soit validés, on a plein de rps à se faire toi et moi mon gars ! Arrow plus j'y pense plus j'ai des idées qui me traversent l'esprit c'est pas possible :mdr: toi aussi tu gères bien évidemment What a Face allez, on se finit vite nos fiches pour pouvoir rp ! :pepito:

_________________

we've suffered enough
she's proof that you can walk through hell and still be an angel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Tellement ravie de revoir la petite Chels :lov:

J'ai hâte de la voir ici et de la voir évoluer, tu peux bien entendu me conserver un lien bien au chaud :zad:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chelsea V. Falcoln
+ messages : 43
+ face and credits : emily kinney (c) cosmic light
merci I love you
l'histoire devrait pas tarder à arriver !

_________________

we've suffered enough
she's proof that you can walk through hell and still be an angel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luca M. Carnstairs
+ messages : 237
+ face and credits : odeya rush (moony.) + astra (signa)
JE VIENS DE FAIRE LE LIEN AVEC DODO?!?! j'adore les pouvoirs en miroir :wa: rebienvenue!!!

_________________

   
Who will fix me now?
what doesn't destroy you, leaves you broken instead. got a hole in my soul growing deeper and deeper. and i can't take one more moment of this silence. the loneliness is haunting me and the weight of the world's getting harder to hold up.
Revenir en haut Aller en bas
 
you can't protect everyone. but you can try. (chel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haiti and the Danger of the Responsibility to Protect
» Protect me from what I want (pv Mione)
» Poison + Rune protect + Repos = Poison
» Je sais... vous en avez marre de mes problèmes de site web...
» Protecting myself, to protect my friends (pv) -Terminé-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
character.
 :: (who you are) :: présentations validées.
-