AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  we're gonna make each other very, very colorful. (ronan, sidney + qui veut.)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Nasha E. Daendels
+ messages : 155
+ face and credits : maggie duran.


not a dick, that's cliché.

07.07.2017 // Ses peintures sont un poids réconfortant contre sa hanche. Depuis le temps qu'elle veut peindre le parc que les dieux ont créé, elle en frémit presque. Ses doigts picotent d'anticipation à l'idée de s'emparer de ses pinceaux. Elle sait que ça ne sera pas simple, de peindre sur la plage, là où les grains de sable trouvent le moyen de se déposer sur tout ce qu'ils trouvent. Mais ça fait partie de l'expérience, d'avoir peint le moment tout en le vivant - c'est pour ça qu'il n'y a pas de meilleur endroit que la plage de Coney Island, pour peindre. A l'entrée du parc, elle s'arrête un instant pour observer, et pendant une seconde, le monde continue de tourner autour de Nasha qui, elle, s'est arrêtée. Les couleurs flashent et fusent, les odeurs se mélangent, les visiteurs laissent place à d'autres, et Nasha ne bouge pas. Elle imagine la scène de l'extérieur : le monde à toute vitesse, et elle, au milieu, immobile. Elle resserre sa prise sur la bretelle de sa sacoche, et reprend sa route sans entrer dans le parc, prenant le chemin de la plage. Elle est seulement habillée d'un short en jean, enfilé par dessus son bas de maillot de bain, et du haut du susmentionné maillot de bain. Nasha n'a jamais été pudique, et elle admet volontiers qu'elle se sent plus à l'aise lorsqu'elle porte le moins possible de vêtements. Et puis, elle sait que ses longs cheveux noirs font contraste sur sa peau qui n'a que très peu bronzé, et esthétiquement, ça lui plaît. Ses cheveux attachés en une longue tresse qui serpente sur son épaule, elle redresse d'un geste léger ses lunettes de soleil colorées, et promène son regard sur la plage.

Elle n'a proposé à personne, avec l'espoir de croiser des visages familiers. Elle aurait pu proposer, trouver quelqu'un qui accepterait de se joindre à elle, mais quelque part, l'imprévu lui plaît. Elle ignore sur quelle toile elle va tomber. Quelle scène elle va peindre. Quelles couleurs prendront vie sur la peau d'un(e) autre. C'est là que son regard se pose sur le duo. Ronan et sa silhouette nonchalante, Sidney et ses multiples tatouages hypnotisants. Un sourire rêveur s'étire sur les lèvres de la brune. En quelques pas, elle est devant eux, et elle laisse tomber sa sacoche avant de se laisser tomber dans le sable. Au loin, un groupe de jeunes joue au beach volley, et à vue d'oeil, les garçons sont en train de perdre et protestent vivement. Nasha adresse un sourire malicieux à Ronan et Sidney. "Je dérange ? J'ai envie de peindre, et j'aimerais bien des volontaires." annonce-t-elle directement, avant de s'installer en tailleur. "Qu'est-ce que vous dites d'un atelier peinture ?" Silence, durant lequel elle penche la tête pour observer la plage. Ca l'apaise toujours, la plage. Les couleurs qui varient, le ciel et l'eau qui se confondent sur la ligne d'horizon, les couleurs qui semblent supplier d'être reproduites. Un sourire doux s'installe sur ses lèvres, et son regard se perd dans le vide. Quand elle se reprend, son sourire ne s'efface pas. "On pourrait se peindre les uns les autres, je serais curieuse de voir tes talents, Ronan." Il y a une pointe d'amusement dans sa voix, mais absolument rien de méchant. Jamais. En fait, elle est sincèrement curieuse.


AVENGEDINCHAINS

_________________

WHEN NIGHT COMES

i swallowed the night and felt fuller than the moon. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Ronan Byrne
+ messages : 109
+ face and credits : brandon flynn (c) honeybadger.
7 juillet 2017 - À la base, ils devaient seulement traverser la plage ; ça s’est finalement transformé en un « On fait ça ? » « Non. » « Putain tu fais chier. » perpétuel à chaque activité ou stand qu’ils croisent, tantôt de la part de Ronan, tantôt de la part de Sidney – c’est ça de jamais se mettre d’accord (enfin, pour Ronan, il est plutôt de mauvaise foi… quoique). Ceci dit, aucun d’eux ne semble vouloir partir – c’n’est pas comme si l’autre lui mettait le couteau sous la gorge non plus. Ronan reste là parce qu’il a vraiment rien de mieux à faire, et que c’est divertissant de dire non à Sidney, et Sidney… Ronan n’a absolument aucune idée de pourquoi Sidney reste avec lui.
Ils arrivent au niveau d’un match déjà bien entamé de beach volley, avec pour équipe les filles contre les garçons. Mouais, ça l’intéresse pas non plus, le beach volley (le sport en général, me direz-vous), et ça ne l’intéresse pas plus que ça d’en profiter pour mater mecs et meufs. Il a pas trop la tête à ça aujourd’hui, enfin, soit.
Littéralement, Nasha surgit devant eux. De nulle part. Elle est toujours comme ça, putain, à débarquer avec un sourire angélique aux lèvres, le regard dans le vague et la tête dans les nuages. Avec ses pinceaux et ses pots de peinture. Et elle se laisse tomber là, dans le sable. Comme ça. O.-K. À force, Ronan ne cherche plus à comprendre et se contente juste de la regarder avec curiosité – qu’imagine-t-elle encore ? À quoi pense-t-elle ? Un atelier peinture ? Il hausse un sourcil. Au beau milieu de la plage ? Perplexe, ses deux sourcils s’arquent, avant qu’il ne retrouve son air normal. Il regarde Sidney du coin de l’œil, puis hausse les épaules. « Pourquoi pas. » Clairement, ils n’ont rien de mieux à faire. Puis même si elle est un peu perchée, c’est une meuf bien, Nasha (pas qu’il la connaisse énormément, mais c’est ce qu’elle dégage en tous cas). Et, aussi, ça peut être drôle.
Il s’assied finalement face à elle, tirant au passage et avec peu de douceur (pour le fun, toujours) Sidney avec lui. « On pourrait se peindre les uns les autres. » Il tique intérieurement. D’habitude, quand elle peint, c’est sur lui et ils sont seuls, et il y a quelque chose de rassurant là-dedans. Là, ils sont au beau milieu de la plage, et y’a Sidney. Une part de lui veut partir, et puis il se dit qu’ils sont là pour s’amuser, pas pour broyer du noir (ou alors en broyer un peu moins que d’habitude), et que, comme il l’a dit lui-même juste avant, pourquoi pas ? « Je serais curieuse de voir tes talents, Ronan. » Ah bah tiens. Ses talents. Il a un faible ricanement rien qu’à y penser. Lui ? Peindre ? Il est même pas sûr de savoir faire des bonhommes bâtons correctement. En fait, il a jamais dessiné de sa vie, pour tout dire – à part des conneries à l’école et sur les murs et sur le front des gens endormis avec un indélébile (j’vous laisse deviner quel genre de dessin). Il est même pas certain de savoir colorier sans dépasser, c’est pour dire, mais tant pis. Il se redresse, balance rapidement un « Tu serais étonnée. » à Nasha, puis à Sidney, avant tout commentaire. « Toi aussi. » Il est dans la merde, au milieu de ces deux artistes. Une peintre et un tatoueur, allez, le combo ! Lui, son truc, c’est la musique, pas la peinture, il va se ridiculiser. Tant pis. Il peindra des trucs cons, il a déjà décidé.
Un peu par gaminerie, puisque les deux autres vont être dans leur élément dans moins de deux, Ronan met de la musique – de l’électro – sur son téléphone, puis fait semblant d’être très motivé à l’idée de peindre sur les autres. « Génial ! C’est quoi les bases ? »

_________________

Dans la nuit, j’ai la foule, les liquides bleus fluo qui me protègent de moi. Dans la nuit, j’ai les néons, les courants de chaleur qui me protègent de mes démons.
Revenir en haut Aller en bas
 
we're gonna make each other very, very colorful. (ronan, sidney + qui veut.)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kol Mikaelson - Power and control, I'm gonna make you fall²
» And I'm gonna make your head burn. - Joshen
» Darwin ► i'm gonna make you smile and brighten up your day.
» Vladimir ∞ I'm gonna make you answer for your brothers' actions.
» You're gonna make mistakes, you're young || Cesare Da Conti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
cities.
 :: (coney island) :: plage.
-