AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  thanks for tolerating me (kim)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Kim Despre
+ messages : 70
+ face and credits : ella weisskamp la plus belle, (c) venus in furs.

kim despre
ft. ella weisskamp
↘️ carte d'identité
nom : despre, non, pas comme la bière. + prénom(s) : kim, emma. rien de trop compliqué ou original - ça lui convient bien. + surnom(s) : ça dépend, elle en a plein - certains l'appellent la flèche. + âge : vingt ans, même si elle en fait plus. + nationalité et origines: américaine, elle a peut-être des origines allemandes un peu plus loin dans son arbre généalogique mais bon, c'est pas important. + date et lieu de naissance : quinze janvier, à la nouvelle rome. + orientation sexuelle : bisexuelle, amoureuse des corps, ne s'attache pas. + statut civil : célibataire assumée, et elle est bien comme ça. + occupation : légionnaire, elle sait pas trop encore pourquoi elle a décidé de retourner dans la Légion. une envie de se forger une nouvelle identité, sûrement. + groupe : camp jupiter, deuxième cohorte.

parent divin : petite fille d'iris et de vénus. + pouvoir(s) : projection d'épines, quand elle le souhaite des épines de roses, mais en plus pointu et gros, apparaîssent sur son corps (avant-bras, nuque). de ce fait, elle eut également les projeter sur ses ennemis, elle repousseront aussitôt si elle le souhaite - cela lui permet d'assurer ses arrières. elle ressemble un peu à un porc-épic végétal. super vitesse, et elle laisse une traînée arc-en-ciel derrière elle. autant pour la discrétion. ce pouvoir a un grand impact sur son comportement - c'est pour ça qu'elle a souvent l'air sur les nerfs, surexcitée. grâce à lui, elle peut aller très vite, aussi rapide que le vent - ça fait d'elle une bonne messagère sur le front. + arme de prédilection : un poignard en or impérial, décoré d'un ruban rose pastel pour la classe. elle est un peu rouillée, mais elle s'y remet. c'est pas aussi imposant que les glaives de ses camarades, mais elle fait avec ce qui lui correspond le mieux.  + particularité : regard irisé - au soleil, ou sous le coup d'émotions fortes, ses yeux changent de couleur, à la façon d'un arc en ciel. ils brillent d'une lueur irisée, et la première fois ça choque un peu - mais on s'y fait. un peu comme un prisme, mais en plus flagrant. ça rend bien sur les photos, en général.


↘️ caractère
elle est drôle et ne se prend pas la tête + cependant elle est lâche, ce dont elle a très honte + elle n'a aucun scrupule à fuir, quand elle est dans une situation sans espoir elle ne se voile pas la face + très souriante et joyeuse, semble toujours de bonne humeur + lumineuse de part sa présence + énergique et dynamique au point que ça en devient fatiguant + semble souvent à 100% de son énergie + assez volage dans ses relations, on la connaît à la nouvelle rome car elle a souvent été l'aventure d'une nuit de quelque légionnaire égaré - une petite partie de jambes en l'air animée, et au petit matin elle n'était plus là + n'aime pas s'engager, car elle a peur de tout ce qui est trop sérieux + peut être un peu trop agitée + égoïste, parfois, mais elle ne s'en rend pas compte + n'a pas de pitié + droite et juste + imprévisible , elle est très lunatique + irréfléchie car trop impulsive + butée + tête brûlée et aventurière, ce qui donne un combo explosif + adore se lancer dans des expéditions, seule ou en groupe + très créative + adore essayer d'interpréter ses rêves et ceux des autres + sait faire des rêves lucides + toujours partante pour une sortie + amoureuse de tout ce qui est coloré + assez atypique dans son genre + a un style vestimentaire complètement improvisé - elle met ce qui lui plaît, ne se définit pas vraiment dans un genre + elle se déteste pour sa lâcheté, c'est pourquoi elle a rejoint à nouveau la légion après la chute de gaïa - pour se créer une nouvelle identité, faire en sorte de se construire une valeur qu'elle n'a pas.


↘️ Depuis combien de temps sais-tu que tu es un(e) sang-mêlé(e) ?
« C'était pas vraiment un secret. Enfin. Réfléchissez deux secondes : je suis née à la Nouvelle-Rome, et mes deux parents étaient des demi-dieux. Je l'ai toujours su. J'ai grandi dans ... ça! » Elle ouvre les bras et désigne la Nouvelle-Rome qui se dresse sous leurs yeux. Lares et faunes se mêlent aux demi-dieux, legs, mortels ayant connaissance du monde mortel. On peut entendre Terminus râler dans son coin. « J'suis allée à l'école ici. C'était sympa. J'y ai connu un peu tous ceux de mon âge - on n'a qu'une école par niveau, de toute façon, donc on se connait tous au moins de nom! J'adorai la partie où on nous faisait apprendre les mythes romains, c'était le truc le moins chiant! Après, la littérature, et ce genre de trucs m'ennuyaient. J'suis pas du genre à rester concentrer trop longtemps sur ce qui m'intéresse pas, et j'étais plus agité que la plupart des autres legs - un vrai monstre! Faut dire qu'avec mon pouvoir, j'suis habituée à bouger vite et beaucoup - c'est pas de ma faute. En plus, j'suis dyslexique comme un peu tout le monde ici - un vrai cauchemar quand on essayait de nous faire lire à l'école! Mais ce qui est "bien", c'est qu'on en souffre tous - y a pas de jugement de ce côté là. » Elle hausse des épaules, rit doucement et décroise les jambes. Un éclat arc-en-ciel brille dans son regard, son interlocuteur semble avoir un instant d'hésitation. « Ah ça, vous en faites pas, c'est normal! Ma mère avait la même chose que moi, papa m'a dit que je tiens ça d'elle! Je l'a jamais connue, alors ça me fait plaisir de savoir que je lui ressemble. Qu'on partage quelque chose. » Au loin, un groupe de légionnaire passe. Leurs centurions leur hurlent des ordres. Une brise passe. « C'est une ambiance spéciale ici. Différente de la colonie. Mais c'est chez moi. J'aime la Nouvelle-Rome, et j'pense que je partirai jamais d'ici. J'ai toute ma vie ici. Tous mes souvenirs. C'est un peu qui je suis.»

↘️ As-tu pris part à la bataille du mont Othrys ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
Elle gigote sur sa chaise, mal à l'aise. Ses yeux fuient le regard de son interlocuteur. Elle a honte. « Il faut vraiment que j'en parle? » couine-t-elle. L'interlocuteur hoche de la tête. Elle se mord la lèvre inférieure, essuie la sueur qui perle à son front. « .. ça va pas être glorieux. » Silence. Au loin, le soleil perce à travers les nuages et lui apporte un peu de chaleur, de réconfort. « Le mont Othrys, j'y étais pas. J'avais pas encore commencé mon service dans la Légion. C'est après que .. » Elle ferme les yeux. « Je suis pas une guerrière. Je l'ai jamais été. Je suis pas faite pour le sang, la violence ... J'ai peur de perdre le contrôle. J'ai peur de moi-même, de ce que je pourrai faire. Comme à la colonie. Je veux pas que ça recommence je veux pas .. » Sa voix se brise, elle plaque ses mains contre yeux. Elle tremble. Les images reviennent. Les cris de douleur des ennemis - elle, aveuglée par la haine, semant la douleur autour d'elle. Elle gémit, revient à la réalité. « C'est pour ça que contre Gaïa ... j'ai eu un instant d'absence. J'ai fui devant l'ennemi, par peur, par lâcheté. J'ai rien fait. Rien. J'ai laissé les monstres fondre sur moi, j'ai pas su quoi faire de mon arme - et en voulant m'aider, mes camarades se sont fait avoir. Ils sont morts à cause de moi. Par ma faute. » Les larmes coulent. « Si je n'avais pas été aussi lâche, aussi peureuse ... ils seraient encore là. Je les ai tués. Je suis un monstre. »

↘️ Et maintenant, que deviens-tu ?
Elle essaye de reprendre ses esprits, mais maintenant qu'elle a craqué, c'est dur de se reprendre en main. En face d'elle, l'homme est mal à l'aise. Il ne sait pas trop quoi faire face à la boule de traumatisme qu'il a face à lui - elle est beaucoup trop de choses à la fois. Une fille brisée, une jeune femme lâche, une égoïste, mais aussi une amie en peine. « Maintenant? Ce que je deviens? Bonne question .. » Elle baisse les yeux, réfléchit. « J'ai envie d'oublier. La guerre. Les morts. Moi. Tout. J'aimerai juste retourner dans le passé, quand j'étais encore qu'une gamine qui jouait avec son père dans son jardin... » Elle essuie ses yeux à l'aide du bas de son tee-shirt, sans aucune classe, mais sa peine a quelque chose de gracieux. « Je pense que je suis restée dans la légion pour me racheter. Pour prouver que je vaux mieux que ce que j'ai été face à Gaïa. Sûrement pour essayer de rendre honneur à mes camarades ... mais est-ce que j'en suis digne? Je l'ai dit, je suis pas faite pour ça. Je sais même pas pourquoi je suis encore vivante ... le destin peut être cruel. » Quand on y pense, elle est bien le portrait craché de cette mère qu'elle n'a jamais connue - alors pourquoi serait-elle digne de ces camarades qui ont sacrifié leur vie pour elle, légionnaire terrorisée par ce qu'elle pourrait faire?
derrière l'écran
thestral | elise
âge : bien la majorité. + présence : all day long. + personnage inventé ou scénario/pv : inventé les mecs. + un dernier mot ? c'est joli par ici. :zad:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Despre
+ messages : 70
+ face and credits : ella weisskamp la plus belle, (c) venus in furs.
we're smiling but we're close to tears
Blanche.
La maison est blanche. L'ambiance chaleureuse. L'enfant, emmitouflée dans sa couverture, se met à pleurer et à agiter ses petites mains dans les airs. Elle hurle à pleins poumons. Le chat, qui était endormi dans un coin du canapé, se lève et va jusqu'au berceau du bébé - ils se regardent dans les yeux, se touchent du bout du nez. Les pleurs cessent et laissent place à des babillements joyeux de la part de la petite aux yeux irisés : la lumière du soleil fait briller ses prunelles à la manière d'un prisme. La porte s'ouvre. Une femme entre - vêtue d'une robe blanche, l'air fatigué, elle sourit cependant à l'enfant. Kaylee Despre était une femme pleine de vitalité - même quand elle était en proie à une fatigue intense, comme ces derniers temps. S'occuper d'une petite aussi énergique que la Kim, âgée de quelques semaines, demandait beaucoup de bonne volonté.
La jeune mère se pencha pour caresser le chat qui retourna se rouler en boule dans un coin, avant de prendre dans ses bras sa fille. « Allez chérie. » souffla-t-elle à l'enfant, avant de planter son regard dans le sien. Leurs yeux brillaient de la même manière - car c'était bien de sa mère que l'enfant tenait cette particularité si étrange qui faisait étinceler ses yeux d'une lueur irisée. Aucun doute là-dessus : Kim était le portrait caché de Kaylee.

-

Gris.
Le ciel est gris. Les nuages sont épais, empêchent le soleil de réchauffer l'esprit triste de Clay Despre. Fils de Vénus, il avait aimé sa femme comme seul un enfant de la déesse de l'amour le pouvait - de tout le feu de son âme, de tout son coeur. Mais Kaylee Despre n'était plus - portée disparue lors d'une mission de la troisième cohorte, qui s'était soldée par un échec cuisant. De nombreuse pertes sont à déplorer : et parmi les victimes, sa femme. La mère de sa fille, Kim, enfant âgée d'à peine trois ans. Les rides étaient apparues d'un coup sur le visage du père solitaire - comme si, à l'instant où son âme soeur s'était éteinte, son corps l'avait ressenti. C'était là cette particularité qu'il avait hérité de sa mère, Vénus.
Le jour où il avait trouvé sa moitié, il s'était retrouvé lié à elle d'une manière des plus profondes. Il ressentait tout ce qu'elle ressentait - ses douleur, ses peines, ses joies. Et sa mort, il l'avait sentie jusqu'au plus profond de son être. « Pa. » Kim s'était approchée, de sa démarche maladroite. Elle sentait la tristesse de son père - mais elle ne comprenait pas encore que sa mère ne reviendrait pas. Avec toute la bonne volonté du monde, elle lui tendit son jouet préféré - une petite figurine de pégase, colorée. Clay tenta de sourire - il embrassa sa fille sur son front, la prit dans ses bras et alla la mettre au lit. Pour Kim, il ne pouvait pas perdre pieds - que deviendrait-elle sans lui? Et lui, que deviendrait-il sans elle?

-

Noir.
Tout est noir autour d'elle. Les silhouettes qui s'éloignent, le ciel, le soleil, les nuages. La nouvelle est tombée d'un coup. Le combat est terminé - elle attend le retour de son père, appelé par la Légion pour participer à une mission. Il lui a promis qu'il ferait attention. Mais les légionnaires sont venus. Ils ont frappé à la porte, trois coups annonciateurs du drame arrivant à grandes enjambées. Votre père est tombé au combat. Il s'est battu jusqu'à son dernier soupir. Les mots étaient tombés comme un coup de marteau contre son crâne - souffle coupé, elle a senti la terre chavirer sous ses pieds. Pas lui. Pas papa.
Il lui avait promis qu'il reviendrait - qu'est-ce qu'elle allait faire maintenant? Elle avait hoché de la tête pour simple réponse - les légionnaires s'étaient excusés, lui avaient dit que les linceuls des guerriers seraient brûlés le lendemain. Puis ils étaient partis. Elle referma la porte d'un coup sec, puis colla son dos contre cette dernière - sa vue était brouillée, noircie par la douleur. Les larmes se mirent à couler d'un coup - torrent dévastateur inondant ses joues si pâles. « Papa .. pas toi. » Quinze ans et déjà rendue orpheline par la Légion. Ils étaient nombreux, les legs qui perdaient leurs parents jeunes - il suffisait qu'une mission tourne mal, que leurs parents réservistes soient appelés pour que la famille soit déchirée à jamais. C'était ce qui était arrivé aux Despre.

-

Rose.
La marque faite par le fer à son avant-bras est rose. Un arc-en-ciel monochrome surmonté d'une colombe en plein envol - Iris et Vénus. Dix-huit ans. Il lui avait fallu dix-huit ans avant qu'elle ne se décide à entrer dans la légion - elle était encore dans la limite imposée par le Sénat. Elle avait jusqu'à ses vingt-et-un ans - son père ne l'avait jamais pressée. Bien au contraire. Il n'avait jamais oublié ce qui était arrivé à Kaylee pendant la mission, et voulait préserver sa fille le plus longtemps possible - et Kim, dans sa confiance aveugle, avait écouté Clay.
Ses camarades avaient déjà, pour la plupart, fait leur service depuis longtemps - elle avait attendu d'en finir avec l'école. Elle avait pris cette décision sur un coup de tête - de toute façon, elle n'avait rien qui la retenait. Pas de parents, pas de frère ou de soeur. Seulement un chat vieux comme le monde qui râlait tout le temps et allait embêter tout le quartier - il y aurait bien un voisin pour le nourrir. Il n'en avait plus pour très longtemps. « Kim Despre, petite fille d'Iris et de Vénus, fille de Kaylee et Clay Despre. Tu rejoindras la deuxième cohorte - sois à la hauteur de cette dernière. » La voix de Reyna, prêteuse, la ramena à la réalité. La deuxième cohorte. Comme son père.

-

Rouge.
Le sang qui coule à ses pieds est rouge. C'est un massacre. Elle s'est retrouvée dans le combat, première réelle guerre à laquelle elle assiste - elle est bloquée, au milieu du champ de bataille, les yeux écarquillés. Entre ses doigts, sa dague - le ruban pastel est tâché de sang. Pas le sien - celui de Chris. Un camarade. Le sang a giclé partout - sur l'herbe grasse de la colonie, sur le visage de Kim, sur son arme encore inutilisée. Le premier monstre, elle l'a tué sans aucune hésitation - mais la violence dont elle a fait preuve l'a effrayée. Elle avait été satisfaite de tuer. Satisfaite d'entendre la douleur dans les cris de l'ennemi - et quand la créature s'était évaporée dans un nuage de poussière dorée, elle avait sourit. Elle ne se savait pas aussi cruelle, capable d'oublier si facile toute notion de pitié.
Après ça, elle a merdé. Elle a pas su quoi faire. Elle est restée plantée sans pouvoir bouger, noyée dans les flots violents se déchaînant autour d'elle. Terrorisée par cette violence en elle dont elle ne soupçonnait rien, elle s'est renfermée dans un mutisme et une immobilité qui ont failli lui coûter la vie - mais quand un centaure s'est jeté sur elle, Chris a volé à son secours. Et la lance a transpercé de part en part son corps, pour elle se planter dans le sol, laissant le corps du légionnaire percé par un trou énorme. Et le sang a giclé. Rouge. Rouge écarlate. Rouge maculant l'herbe grasse de la colonie, le visage de Kim, son arme encore vierge.

-

Jaune.
C'est la couleur du linceul de Chris. Un jaune très doux, pastel - comme un soleil d'été. Fils d'Apollon qui avait su prouver sa valeur à l'arc comme au glaive - il l'avait sauvée, et elle ne l'avait même pas remercié. Elle l'a regardé s'interposé entre le centaure et elle, l'a regardé mourir mais n'a rien fait. Absolument rien. Paralysée, effrayée par la violence qui gouttait dans ses veines comme une perfusion à son bras. Elle n'avait même pas pu l'aider - elle n'a rien pu faire. Son corps n'a pas suivi. She froze. Did her dad froze too, when he fought at the battle? Or did he let Death come and get him? Elle n'en voulait pas à son père. Elle comprenait. Maintenant, elle connaissait la réalité de la guerre - et elle ne voulait plus jamais laisser sa lâcheté et sa peur d'elle-même prendre le dessus.

Plus jamais.
Pour Chris, pour son père, pour sa mère.
Pour elle.

-

Vert.
Les yeux de la fille sont verts. A demi égarée entre les soupirs qui sont poussés dans l'intimité des toilettes du bar, Kim a pu les voir - intenses, comme deux orbes enflammés par un feu ardent. Elle ne connaît pas son prénom - elles se sont juste croisées dans un bar de la Nouvelle-Rome, leurs regards se sont rencontrés, et la suite et allée très vite. Elles se sont abandonnées contre le lavabo, étonnamment propre pour un bar - à l'abri des regards, sans se soucier du fait que n'importe qui pourrait entrer à n'importe quel moment. Elles étaient comme enfermées dans une bulle - une bulles faite de soupirs et de caresses osées.
Ce fut rapide, mais intense. Les langues se délièrent, l'alchimie fut brisée à l'instant où le contact entre les peaux fut coupé. Elles se rhabillèrent, comme si de rien n'était - la question fuse alors. « Et ton nom, c'est quoi? » Silence. La belle inconnue aux yeux verts se retourne - elle est belle, très belle. « Joan. » Le nom est soufflé, comme un secret murmuré. La porte s'ouvre, les yeux verts disparaissent. Et Kim sourit à son reflet dans le miroir, ébouriffé et heureux.


_________________

her soul is a kaleidoscope
bursting with every shade and hue, but shift your gaze ever so slightly and she's something entirly new. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kenna Malone
+ messages : 106
+ face and credits : alycia debnam-carey, (c) ultraviolences.
SI MIGNONNE SI JOLIE SI CHOU.
I love you I love you I love you
à chaque fois j'zieutais ton tableau pinterest :v:

REBIENVENUE JE VEUX LIRE LA SUITE ALLEZ SLT.

_________________


There isn't time - so brief is life - for bickerings, apologies, heartburnings, callings to account. There is only time for loving - and but an instant, so to speak, for that.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nasha E. Daendels
+ messages : 177
+ face and credits : maggie duran.
CE BB :keur: j'avais trop hâte de la voir débarquer (j'avoue aussi que c'est à cause du tableau pinterest :lalala:), et j'ai hâte d'en lire plus :zad: ELLE EST SI ADORABLE je veux déjà mille liens :v:

_________________

WHEN NIGHT COMES

i swallowed the night and felt fuller than the moon. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evanna C. Rose
+ messages : 97
+ face and credits : Annasophia Robb
:lov: :lov: :lov: T'es trop mimi :bave: En tout cas, ce perso promet, je suis sûre qu'il va être aussi génial que les précédents... Bref, j'ai vraiment hâte de lire ton histoire et d'avoir des liens avec toi :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Alors je dois dire que je kiffe les pouvoirs et je kiffe le duo de parents, c'est trop bien **

Alors, rebienvenue par ici, ce personnage promet vraiment et j'ai hâte d'en voir plus :keur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sidney I. O'Reilly
+ messages : 67
+ face and credits : ♦ Feat Stephen James // (c) Morphine
KIIIIIIIIIIIIIIM BABE :wa: :nya: :lov: :m: :kai:
Tu sais déjà ce que je pense de ce personnage mais elle est trop cool et cute :dramaqueen: j'ai hâte d'en lire davantage sur elle puis bon VENUUUUUUUUUUUUUUS , sérieux Sidney est gâté avec tous ses frères et sœurs qui débarquent :theo:

En tout cas bienvenue again, comme si tu connaissais pas la maison :mdr:
Et puis bon courage pour la suite de ta fiche, je viendrais direct réclamer des liens quand tu seras validé :love: :kiss:

_________________
With my pretty little Galway Boy
She played the fiddle in an Irish band. But she fell in love with an English man. Kissed her on the neck and then I took her by the hand. Said, "Baby, I just want to dance"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Despre
+ messages : 70
+ face and credits : ella weisskamp la plus belle, (c) venus in furs.
wesh tout le monde. :zad:

kenna : ahhh, le tableau pinterest. :mdr: je crois que c'est un de mes préférés! (même si j'ai apporté deux trois modifs de dernière minute à la demoiselle Arrow ) merci poupette, il nous faudra un lien parce que j'suis sûre qu'elles pourront bien s'entendre les deux! :keur:

nasha : AHHH trop mims. T_T merciiii I love you bien sûr qu'on aura des liens mamzelle! tu pourras peindre autant d'arc-en-ciel que tu veux sur son corps, c'est open bar. Arrow

evanna : hhoo eva merci. :pepito: t'es trop mignonne, vraiment. :mdr: j'espère que la suite de la fiche plaira du coup, et merci encore!

kieran : ahaha je sais pas d'où m'est sortie l'idée des épines, mais merci! :mdr: j'avoue que j'ai hâte de pouvoir m'amuser un peu avec la p'tite, j'avais besoin d'une fille .. fille. parce que june je l'aime bien mais les glaçons ça va deux minutes. Arrow

sidney : WEEEEESH MERCI MEC. What a Face bon ils sont pas frangins mais c'est plus sa demi nièce :mdr: en tout cas il nous faudra un lien parce que tu eeees de ma famiiiille *voix de goldman* MERCI ENCORE T'ES LE BEST

_________________

her soul is a kaleidoscope
bursting with every shade and hue, but shift your gaze ever so slightly and she's something entirly new. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luca M. Carnstairs
+ messages : 237
+ face and credits : odeya rush (moony.) + astra (signa)
DEUXIÈME COHORTE :hero: je vais adorer te martyriser :héé:

en tout cas ce duo iris/vénus je kiffe, ces pouvoirs :wa: j'admire toujours ta capacité à faire des personnages plus extraordinaires les uns que les autres, c'est juste ouf, tu t'arrêtes jamais? :trist:

BREF ON VEUT L'HISTOIRE (et plein de liens :zad:)

_________________

   
Who will fix me now?
what doesn't destroy you, leaves you broken instead. got a hole in my soul growing deeper and deeper. and i can't take one more moment of this silence. the loneliness is haunting me and the weight of the world's getting harder to hold up.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Despre
+ messages : 70
+ face and credits : ella weisskamp la plus belle, (c) venus in furs.
ahhh t'es trop mignonne bordel je pleure :naon: :naon: :naon: :naon: :naon: :naon:
t'en fais pas, tu vas avoir de quoi martyriser kim parce que c'est une chiffe molle :pleure: :pleure:
je vais me mettre à l'histoire et j'espère qu'elle plaira. :bwa:

_________________

her soul is a kaleidoscope
bursting with every shade and hue, but shift your gaze ever so slightly and she's something entirly new. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
thanks for tolerating me (kim)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
character.
 :: (who you are) :: présentations validées.
-