AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  Nikita Kudoyarov ♦ Happy yesterday to all ! We were born to die !Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Nikita Kudoyarov
+ messages : 37
+ face and credits : Herman Tommeraas - Blondie

Nikita Kudoyarov
ft. Herman Tommeraas
↘ carte d'identité
nom : Kudoyarov + prénom(s) : Nikita + surnom(s) : Nika + âge : 20 ans + nationalité et origines: Sa nationalité est américaine car il est né en Amérique de même que sa mère et ses grand parents. Bien sûr nous ne parlerons pas de son père dans tout ça. Par contre vis à vis de ses origines... il est entièrement russe ! Enfin... divin et russe mais russe dans tous les cas. Il n'y a pas encore eut de sang américain dans sa branche de la famille et c'est assez peu probable qu'il ait une descendance. + date et lieu de naissance : Un 24 avril dans une piscine d'accouchement à domicile... cela n'a peut être aucun rapport, mais depuis il est vraiment pas à l'aise avec l'eau et est terrifié à l'idée de se noyer. + orientation sexuelle : Il n'y a toujours eut que les hommes, il n'y a toujours eut que leurs formes pour éveiller le désire en lui, pour éveiller son cœur aussi. Il a toujours prôné le fait que l'amour fait loi qu'importe les genres et il y croit... mais tant qu'il n'y a pas eut l'exception il ne fait que rêver de pouvoir se blottir dans les bras d'un homme, de celui qui voudra bien le protéger et l'aimer le restant de sa vie... ou qui au moins lui proposera, le temps d'une nuit, la chaleur de ses baisers. + statut civil : Il est seul Nikita, il est seul car... car il n'a pas cherché, tout simplement. Sa vie a tellement été chaotique ses derniers temps avec tout ce qu'il se passait qu'il n'a juste pas fait gaffe. + occupation : Il a lâché ses études, connement. Il ne pensait, à l'époque, qu'à la guerre qui était en train de se créer, d'abord contre Cronos, ensuite contre Gaïa. Il a préféré tout lâcher pour se concentrer et maintenant... il se retrouve sans diplôme, sans rien, enchaînant juste les petits boulots. + groupe : Freedom With No Limits, maison deux.

parent divin : Thanatos + pouvoir(s) : Ailes Noires – Nikita possède, à l'image de son père, de magnifiques ailes d'un noir de jais. Faites de plumes et à l’impressionnante envergure, elles peuvent le porter sans difficulté dans les air et même lui permettre de supporter quelques charges. Elles sont de précieuses alliées, fortes et agiles, et ont en plus cette particularité de se rétracter en se dématérialisant tel un nuage noir avant d'être réabsorbé par son corps jusqu'au moment de les reconstitué, lui permettant de se mêler au reste du monde. Cela dit masquer ses ailes est plus fatiguant que de les déployer et de ce fait dès qu'il n'a plus à se cacher il a tendance à les libérer pour ne pas trop fatiguer. ♦ Voyage Nécrotique – Nikita a ce pouvoir si particulier de pouvoir se téléporter là où la mort est sensé frapper. Avec ce don, contrairement au vol, il peut traverser de très longues distances en un clignement en s'évaporant tel un spectre pour reprendre forme devant le mourant. Mais ce qui pourrait sembler être un pouvoir exceptionnel avec la possibilité d'emmener quelques personnes avec lui est en réalité... sans la moindre utilité. Car Nikita ne décide pas d'où il veut aller, c'est son pouvoir qui fait le choix pour lui, choisissant aléatoirement une personne à l'agonie et le conduisant à elle. Cela aurait sans doute été pratique... si il était véritablement la faucheuse... mais ce n'est pas le cas et il s'en sert donc très peu car si il peut finir dans l'hôpital d'à côté il n'est pas impossible qu'il finisse à l'autre bout du pays voir... dans un autre pays... le retour devient alors extrêmement délicat et les risques de finir en Europe sont trop grand. Dernier détail, il arrive devant sur des lieux ou la mort plane mais cela ne veut en aucun cas dire que le sort des personnes en question est scellé. + arme de prédilection : Une faux, faite de bronze céleste. Quitte à faire dans le cliché, Nikita voulait fait les choses bien et cela lui plaît... cette allonge, cet élégance et aussi cet effroi qui souvent lui permet d'éviter bien des combats inutiles. Mais comme une faux ce n'est pas pratique il est allé voir ses amis, enfants d’Hécate et d'Héphaïstos, afin de lui donner l'opportunité de la transporter n'importe où. Le résultat fut un sceptre, un bâton, ce que vous voulez, mais une forme cylindrique rétractable plus petite qu'une épée et donc facilement portable à la ceinture tout en laissant la brume s'occuper du reste chez les mortels. + particularité : Il a comme particularité de voir où la mort a frappé. En clair, dans ces lieux ou quelqu'un a perdu la vie, il voit ces formes, ces silhouettes grises aux orbites vides qui le fixent. Il ne sont rien de réel, rien d'autre que des réminiscences, des balises sans parole servant à lui indiquer des événements tragiques. Et c'est lourd, lourd à porter pour Nikita car ces morts... personne ne les voit, pas même les morts eux même. Il doit vivre continuellement avec ces spectres l'entourant en permanence et dont l'apparence est de plus en plus cadavérique à mesure qu'ils sont ancien. Et en vrai il en est terrifié... fort la plupart du temps mais terrifié et c'est pour ça, pour ne pas craquer, qu'il va préférer les lieux où il y a eut le moins de morts, quitte à s'entourer des morts eux même. Qui meurt dans morgue ?

↘ caractère
Contrairement à ce que l'on pourrait croire Nikita n'est pas quelqu'un de morbide. Loin de là même, il est tellement plongé dans un univers sinistre qu'il fait tout pour le combattre. Blague vaseuses, manque de sérieux, trop grande légèreté dans des situations où il devrait être plus mature... tout pour lui est une bonne excuse à la déconnade afin de s'éloigner de cette image à laquelle les gens tentent de le coller. Bien sûr il a des craintes, bien sûr ça le pèse et c'est pour ça aussi qu'il a fuit, qu'il est partit car sa vie n'est qu'une vision de mort permanente. Mais il refuse, il refuse catégoriquement d'être un cliché de par sa parenté divine. Alors au contraire il est plein de vie, il va, agit, fait, il dégage une énergie qui est parfois difficile à suivre et à comprendre. Il rit, sourit, s'amuse, tente d'emporter tout ceux qu'il peu avec lui pour leur communiquer cela. Il veut faire voir aux autres que la mort n'est pas partout mais au fond, celui qu'il veut convaincre c'est lui même. Car il n'en reste pas moins un traumatisé, subissant chaque jour ces visages anonymes trépassés mais aussi... d'autres moins anonymes. Il y a eut sa mère, il y a eut ses amis, il y a eut toutes ces personnes qui après la guerre le fixaient de cet air vide et ça lui a donné l'impression de tomber dans un gouffre terrifiant. Il est le fils du dieu de la mort... et il est terrifié par la mort. C'est pour ça qu'il a besoin des autres, qu'il se raccroche à eux de toute ses forces pour tenter de ne pas penser à toutes ces choses. Il veut être heureux putain, il veux être heureux ! Il ne demande pas plus lui... Alors il redouble d'effort et s'enfonce dans son idée qui dit que la vie est cool, espérant ainsi peut être réellement réussir à réellement le penser.

↘ Depuis combien de temps sais-tu que tu es un(e) sang-mêlé(e) ?
Il avait onze ans quand il a découvert qu'il n'était pas normal. En effet, durant cette période il a commencé à voir des choses, des choses effrayantes, ces figures qui à l'époque ne ressemblaient pas plus qu'à des ombres et il en a parlé. Mais bien sûr on l'a prit pour un fou, ou du moins pour un enfant faisant plein de cauchemar car personne ne pouvait envisager une autre explication, pas même sa mère qui ne savait rien de sa véritable nature. Alors pendant un temps il s'est cru fou, même si son psy tentait de lui dire que ce n'était pas le cas et qu'il devait juste avoir un traumatisme dont il n'avait pas conscience. Alors il a commencé à ignorer jusqu'à tomber sur ce type... conseiller d'orientation venant à peine d'arriver et ayant tout lu dans son dossier. C'est lui qui a compris, qui s'est douté, demi-dieu ayant atteint l'âge adulte et ayant alors fait le nécessaire. Quand il a été certain il a convaincu sa mère de l'emmener à la colonie, simple colonie de vacance de ce qu'elle pensait et en arrivant là bas tout lui fut expliqué.

↘ As-tu pris part à la bataille de Manhattan/du mont Othrys ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
Nikita a en effet participé à ces batailles. Premièrement à celle de Manhattan étant donné son affiliation au camp grec mais aussi à la guerre contre Gaïa. Si la première ne fut pas facile à vivre à cause de nombreuse pertes alliées, de camarades, de proches, ce n'est pour autant pas celle qui l'aura le plus affecté. Non, la plus violente pour lui fut de loin celle contre Gaïa. Car si Nikita essaye toujours de se concentrer sur les bonnes choses, cette bataille fut... disons simplement que même lui était incapable de faire semblant. Combat meurtrier, le champ de bataille se transformait de plus en plus en une vision de cauchemar pour lui. Des dizaines de spectres, figures silencieuses à chaque endroit où un ami était tombé et qui le regardaient... Au moins, à Manhattan, même si c'était horrible à dire c'était assez éparse, assez pour ne pas y penser. Mais cette fois il ne pouvait pas ignorer cette foule morbide  amassée en un même endroit. Alors en effet il y a été et cela l'a marqué, tellement qu'à la fin, une fois la bataille terminée, il a décidé d'abandonner la colonie, colonie qui pour lui représentait tout mais qui à ce jour ne lui offre plus qu'une vision d'horreur, un cimetière où il est condamné à voir les défunts et cette fois il lui est impossible de passer au dessus. Donc oui, encore une fois il y a participé, il s'est battu mais maintenant il fuit et tente au possible de ne plus jamais en parler.

↘ Et maintenant, que deviens-tu ?
Il a tout donné pour les derniers affrontements, les différentes guerres contre Cronos et Gaïa, tout donné au point qu'il en a tout lâché, connement. Maintenant que c'est terminé, que les choses semblent en effet retourner à la normale pour un temps et bien... et bien il n'a plus grand chose en réalité. Déjà il s'est occupé de s'installer avec le nouveau camp, histoire de pouvoir se libérer de tous ses fantômes mais ensuite... disons qu'il tente de faire son chemin, surtout qu'il devient adulte maintenant et que de ce fait il sera de moins en moins affecté par le monde mythologique. Alors il se cherche une voie, quelque chose pour pouvoir reprendre une vie de mortel ou alors il réfléchit... il réfléchit si il ne devrait pas terminer sa vie du côté mythologique mais il ne sait pas bien pour faire quoi. Après tout, même si ses camarades ont réussit à former un camp solide, ils n'auront pas les ressources pour l'entretenir contre rien du tout.
derrière l'écran
TheWeirdBoy
âge : 23 ans + présence : Cela dépend mais en ce moment ce sera sans doute un passage au moins une fois par jour et des réponses régulières chaque semaine. + personnage inventé ou scénario/pv : Inventé + un dernier mot ? Pour la plupart d'entre vous je vous connais en vrai. Nous avons mené des batailles ensembles avant que je ne sois obligé de partir de mon côté. Et vous imaginez même pas à quel point je suis heureux de vous retrouver. Vous m'avez tellement manqué vous n'imaginez pas *-*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nikita Kudoyarov
+ messages : 37
+ face and credits : Herman Tommeraas - Blondie
To My Dearest Friend

« Je me suis tenu là, au dessus de ce champ de bataille... je les ai vu mourir,  je les ai tous vu mourir, tu ne comprend pas. Je me suis jeté corps et âme dans chacun de nos batailles, j'ai fait mon possible pour les protéger, pour les maintenir en vie et les convaincre de continuer à sourire et rire malgré la gravité de la situation. Mais il n'y a plus personne pour rire... plus personne pour rire... et j'ai l'impression de les avoir fauché moi même. Car à chaque coup de faux, à chaque monstre que je désintégrais, un visage de plus m’apparaissait. Et quand ce fut enfin fini, que je me tenais au dessus de tout, avec mes ailes noires et mon arme... je les ai tous vu nos camarades, ceux que l'on a connu toi et moi depuis que nous sommes arrivés... et ils me regardaient de leurs orbites vides, comme ci j'étais la Mort elle même, comme ci j'étais mon père. Alors au crépuscule de notre dernière bataille, quand enfin la Titanide est tombée... j'ai pris la fuite, je suis désolé mais j'ai pris la fuite au lieu de festoyé avec vous car ça m'était insupportable, je me suis téléporté. Je ne sais pas quand je rentrerais, je ne sais pas si je rentrerais et j'espère, du fond du cœur, que tu me pardonneras ma lâcheté. »

________________________________________

« Salut toi ! Je ne sais pas si je devrais écrire vu mon état... hahaha ! Je suis tombé sur ces gens, sur ces jeunes... de vrais fêtards, de vrais fous aussi ! Je suis certain que tu les aurais aimé, ils m'ont fait faire la tournée des bars et goûter à deux trois trucs... j'ai l'impression de planer depuis une semaine et genre là on est à ce gros festival de musique. C'est génial, ça pulse dans tous les sens, les gens sont à fond et... disons que brûler ma tente après tout ça ne sera pas forcément une mauvaise idée si tu vois ce que je veux dire, hahaha. En vrai... ça m'a beaucoup fait penser à nous, à nos premier moments. Tu te souviens comment on était glorieux avec les gars ? Nous, pauvres petits nouveaux à l'origine arrivés plus ou moins en même temps, on a commencé à briller, à briller de mille feux une fois que l'on a décidé qu'ensembles nous étions invincibles. Ces soirées, ces concerts, ces moments de pur déconnade et conneries sans fin jusqu'au bout de la nuit. Tu te souviens Burning Man ? On était inarrêtable ! On avait prévu de conquérir le monde et de laisser notre trace, tous ensembles. J'aurais aimé vous amener là où je suis en ce moment, vous auriez tellement adoré... ça me manque tout ça... tu me manque toi aussi. Peut être que, si je reviens, on pourrait retourner à ce festival toi et moi, non ? Qu'est-ce que tu en penses ? … Enfin bref... je repars ce soir, une nouvelle destination, qui sait sur quoi je vais tomber ? Je te raconterais en tout cas. Oh et, s'il te plaît... tu voudras bien fleurir leurs tombes en mon nom ? Je te serais infiniment reconnaissant. En espérant que tu te portes bien. »

________________________________________

« Hey ! Devine où je suis ? Au Japon ! Je suis au Japon putain ! C'est tellement fantastique ! Bon d'abord je me suis retrouvé perdu dans un coin de campagne mais... j'ai vite su retrouver mon chemin. Tu verrais les paysage qu'il y a là bas... c'est époustouflant, il n'y a rien de comparable en Amérique ! Surtout vu du ciel. Mais évidemment j'ai directement foncé à Tokyo, tu me connais, moi c'est plus city et technologie ! Je te laisse la nature sauvage. Et du coup... c'est juste dingue, dingue ! Les gens sont dingues mais d'une manière que je trouve totalement fascinante. J'ai dormis dans une chambre d'hôtel j'avais l'impression d'être dans cette scène du cinquième élément où ils sont dans leurs compartiments dans la navette devant les mener à Floston Paradise. Leurs salles d'arcades aussi c'est de la bombe, genre c'est un univers tellement à part et prenant que pendant un temps j'avais l'impression d'être dans le fameux Casino du Lotus là, genre je voyais plus le temps passer. Et puis il y a ces hôtels un peu partout, des hôtels abandonnés avec tout laissé en plan comme ci les gens avaient disparus au milieu de leurs occupations et c'est flippant à souhait ! Plus flippant encore sachant que dans la plupart je n'ai RIEN vu si tu vois ce que je veux dire... tout en ayant l'impression de cette présence permanente. Bref, FLIPPANT ! J'ai pris quelques photos que normalement tu devrais recevoir avec ma lettre, histoire que tu vois un peu.

PS : J'ai fais quelques recherches sur internet... j'ai appris pour ma mère... Et je sais pas quoi dire de plus. Mais si tu as essayé de me contacter pour me prévenir sache que je suis au courant. »

________________________________________

« Je crois que j'ai eut la pire aventure de ma vie... en me téléportant je me suis retrouvé... sur un bateau ! Sur un putain de bateau ! Tu sais à quel point j'ai peur de l'eau, à quel point je ne me sens pas à l'aise quand je suis entouré d'autant de flotte. Mais j'ai essayé de résisté... j'ai essayé de résister pour vaincre ma peur. Bon je tiens à dire que j'ai toujours peur de l'eau mais... j'ai réussit ! J'ai réussit à passer une petite semaine sur le navire. J'aurais aimé te dire qu'il s'agissait d'un navire de croisière ou autre mais bon... tu connais mon don, les morts tout ça... c'était malheureusement un navire de transport de marchandise, tu sais l'un de ces immense navire avec des containers colorés empilés et tout et il y avait eut un accident. Bien sûr l'équipage a un peu été surpris de me voir, surtout vu les circonstances, mais j'étais tellement désorienté et tout qu'ils m'ont pris en pitié et m'ont laissé resté en tant que clandestin, quitte à me trouver une excuse pour une fois qu'on aurait atteint le quai pour éviter que je me fasse arrêter. En vrai je pense le capitaine me toucher à beaucoup aider. Oh rassure toi, c'était un jeune capitaine ! Enfin plus de la trentaine mais franchement agréable à regarder donc c'était d'un double intérêt, sinon je me serais juste téléporté ailleurs. Cela te rappel pas ma première fois cela dit ? Quand j'ai découvert ma sexualité ? Vous aviez tous compris avant moi, vous avez tous tenté de me tendre des perches pour me faire parler et moi je pigeais que dalle. Puis il y a eut ce concert, un cadeau que vous m'avez fait pour mes seize ans pour voir un jeune groupe qui me faisait grave kiffer. Et là bas, alors que je devais voir les membres du groupe en privé et tout, ça s'est mal passé et le vigile s'est sentit tellement mal vis à vis du comportement de connard des artistes qu'il a tenté de me réconforter... jusqu'à ce qu'une ligne soit franchit. Hahaha, en vrai j'ai sans doute un truc pour les daddys, je trouve toujours plus vieux que moi ! Mais en vrai, ce que je voulais te dire c'est que ce que ce voyage m'a appris c'est pas que je les aime mature... mais que je crois que je suis prêt à rentrer maintenant. Quand tu recevras cette lettre je serais sans doute déjà de retour en Amérique. Laisse moi quelques temps et je te recontacterais pour que, enfin, l'on se revoit. Tu me manques terriblement. »

________________________________________

« Eh voilà... c'est bon, je suis officiellement de retour ! À la base je voulais te faire une surprise, je voulais franchir la limite de la colonie, tout sourire, en espérant réussir à trouver une connerie pour te faire rire pendant que tu me frapperais pour ma connerie et ma lâcheté. Mais je suis désolé je n'ai pas pu, je n'ai pas été capable de traverser ce mur de fantômes. Mais promis, je ne fuis plus. Il y a ces demi-dieux qui ont décidé de se rassembler. Pas d'idéaux en soit, ils voulaient juste former un nouveau camp, quelque chose de plus libre et loin de tout ce qui nous a marqué dans le passé. J'ai décidé de m'installer avec eux, ils ont déjà eut la bénédiction d'Héstia donc c'est que ça devrait être plutôt safe, non ? Pas aussi barjot que ceux qui suivaient Luke et Cronos. Enfin bref... Merci d'avoir été là pour moi, de m'avoir aidé à garder la tête hors de l'eau et de m'avoir convaincu de revenir à la maison. Sans toi... je serais sans doute devenu fou ! Et je m'excuse de ne pas t'avoir laissé la possibilité de me répondre mais en même temps... tu ne peux pas, non ? Tu ne peux plus en tout cas. Tu vas me manquer, tu sais ? Tu vas terriblement me manquer. Toi et les gars vous étiez absolument tout ce que j'avais de plus précieux au monde et imaginer, pendant quelques temps, que tu étais encore là m'aura beaucoup aidé. Je ne suis peut être plus capable d'aller à la colonie, mais je viendrais vous voir vous, je viendrais vous voir autant que possible et je ne laisserais jamais vos tombe finir dans l’oubli. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ophelia Shaw
+ messages : 88
+ face and credits : chloe bennet. (sassenach.)
:wa: :wa: :wa: :wa: :wa: :wa: :wa:

comment j'suis contenteeeeee :wa:
bienvenue parmi nous, avec ce perso qui en jette, thanatos, les pouvoirs, la particularité, l'avatar, wahou :faints: :keur: j'ai hâte de pouvoir lire tout ça et de le croiser en rp :héé:

et bien sûr, tu sais que t'as pas à hésiter si tu as des questions :zad:

edit *approuve le gif de doctor who*

_________________
LITTLE BUT FIERCE

uh, i've played this confrontation 10 times in my head so if you could stick to the script i've imagined for you, that'd be great.

©️ Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kalista T. S.de Lioncourt
+ messages : 49
+ face and credits : Katherine Mc Namara & Eriam + Tumblr
BORDEL !!!!!!! TOI ! ICI !!!!!!!!!!!!! :keur: :lov: :luv: :cloud: :hug3: Tu viens sérieusement de faire ma soirée, j'ai vu ton pseudo j'ai eu un sourire banane devant mon pc :mdr: En plus sans le vouloir, on a un papa en commun :zad: Je suis fan du pseudo, je suis fan du feat, je suis fan du parent divin, et je suis fan du début de fiche, bref, hâte de te lire, même si je sais que tu vas nous faire un truc génial :cookie: Bon courage pour ta fiche en tout cas :coeur:

_________________

Waking up the devil.
Full moon, Friday night, must be going down it's in the air tonight.Little dress, with your high heels on, bet you left your goodie two shoes at home.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nikita Kudoyarov
+ messages : 37
+ face and credits : Herman Tommeraas - Blondie
Ophelia : D'un côté tu m'as bien vendu le bestiaux ! :zad: (La vache, ce smiley a encore ce codage ici aussi ? Je suis effaré XD)
Et merciiii ! J'espère que mon petit Nikita sera à la hauteur des attentes. Et je n'hésiterais pas, je pense que tu l'as déjà remarqué de toute manière même si ça va, je suis sage encore :robin:

Kalista : WESH ! T'es là aussi toi ? Trop bieeeeeeeeeeeeeeeen ! :nya:
Héhéhé, en vrai si je savais et c'était même calculé ! Tout ça pour faire la surprise et tout et tout :zad:
Mais j'avoue, hahaha ! Surtout le choix du parent divin, surtout que les deux sont grecs donc le lien va être plutôt facile xD
En tout cas merci et j'espère qu'il vous plaira ! :keur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sidney I. O'Reilly
+ messages : 67
+ face and credits : ♦ Feat Stephen James // (c) Morphine
MEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEC YOU'RE BACK !!! C'EST TROP COOL PTN !!! :nya: :bwala: :danse: :string:

Déjà BIENVENUE parmi nous, comme ça c'est fait de manière officiel on peut passer à des choses plus loufoques et sérieuses :zad:

Je valide toujours autant ce pseudo :miguel: Et franchement le perso que tu nous prépares ... LOUUUUUUUUUUUUURD :gah: :whoo:
J'aime beaucoup le prénom et puis les pouvoirs bordel, ils sont trop cool sérieux :kai:
J'ai vraiment hâte de lire l'histoire pour savoir que tu nous réserves en plus de ce qu'on peut déjà lire de la fiche et que je trouve excellent, ce contraste entre le caractère et la représentation divine :dramaqueen:

Bref, vraiment content de te voir ici, ça va être intéressant tout ça et finis moi tout ça vite qu'on se fasse une séance de Map Tatoo :zad: :theo:

_________________
With my pretty little Galway Boy
She played the fiddle in an Irish band. But she fell in love with an English man. Kissed her on the neck and then I took her by the hand. Said, "Baby, I just want to dance"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah S. Warsmond
Admin
+ messages : 458
+ face and credits : jeremy allen white, (c) dark dreams.
TOI :cute:
je suis vraiment super contente de te voir par ici, c'est toujours un plaisir de te croiser ! I love you
et puis, ce personnage quoi :keur: j'aime beaucoup l'avatar, tu me surprends toujours avec de nouvelles têtes dans tes choix et ça, j'aime. What a Face
en tout cas, je suis vraiment curieuse de voir ce que tu nous prépares avec petit nikita. :pepito:

_________________
hold on darling
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luca M. Carnstairs
+ messages : 237
+ face and credits : odeya rush (moony.) + astra (signa)
bienvenue parmi nous :wa: (moi j'te connais pas mais j'suis quand même contente de te voir parmi nous, parce que ton perso il en jette des masses :zad:)

_________________

   
Who will fix me now?
what doesn't destroy you, leaves you broken instead. got a hole in my soul growing deeper and deeper. and i can't take one more moment of this silence. the loneliness is haunting me and the weight of the world's getting harder to hold up.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nikita Kudoyarov
+ messages : 37
+ face and credits : Herman Tommeraas - Blondie
Bordel de merde, chaque fois que je vois un d'entre vous poper j'ai tellement la banane. Vous me rendez tellement heureux c'est dingue ! Je suis tellement content d'être venu ici pour vous revoir ! :nya:

En tout cas merci Sid ! J'espère qu'il sera à la hauteur mon petiot. J'ai dû réécrire son histoire trois fois mais là... là je devrais avoir un truc qui le représente bien, en espérant en avoir raconté assez :mdr:

Et je te préviens, quand je serais validé je l'attends de pied ferme cette séance de map tattoo :zad:

MOI ! What a Face
Moi aussi ! Quand Nevh m'a parlé de ce petit bijoux, j'étais dingue ! J'ai trop hâte de nouveau rp et déconner avec vous et tout. Franchement ça va être fabuleux x)
Héhéhé, pas mal sa petit bouille, hein ? :zad:
En espérant que ça te plaira !

Luca : Haaaaaaaaaaaaan ! Merci beaucoup ! Cela me fait trop plaisir ! *-*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ceren-Nevh Lynch
+ messages : 261
+ face and credits : tim borrmann. (faust)
BRAVO
bienvenue, demi-dieu!

:faints: :faints: :faints: je ne suis pas étonnée, tu m'avais décris un perso du tonnerre et t'as respecté ta parole :zad: je suis très, très fan du format de l'histoire, c'était super fluide à lire et le personnage est juste ouf, j'ai hâte de trouver des liens avec lui et de le croiser en rp :v:

En tout cas, bienvenue parmi nous dans le monde mythologique! On espère que tu te plairas ici, parce que tu peux plus nous quitter! Il y a quelques points importants que tu dois effectuer avant d'être membre à part entière :keur2: :

- tu peux commencer par venir te recenser par > là < histoire d'être bien dans les règles comme il faut. :radis:
- tu peux ensuite créer ta fiche de liens > par là <, parce qu'entre nous, c'est toujours mieux d'avoir des potes. Pour organiser tes rps, parler de ta vie dans un journal c'est > ici < que ça se passe.

Ensuite, pense à aller voir les animations ainsi que ce qu'il se passe du côté de ton groupe > ici < et > là < pour ne pas être à la ramasse! Pour finir sur une note un peu fofolle, on a aussi une catégorie de flood > ici < donc dès que t'as un peu de temps libre, n'hésite pas à passer nous faire coucou! :N:


_________________
t'as pas vu ? c'est imprimé partout, dans les journaux, sur les écrans, dans le regard des gens. c'est même écrit en grand sur les immeubles, la nuit, quand les gens biens comme toi sont endormis, c'est marqué en rouge: tu nais comme ça, tu vis comme ça, tu canes comme ça, seul à poil face à ton reflet, avec ton dégoût de toi-même, ta culpabilité et ton désespoir comme seuls témoins.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Nikita Kudoyarov ♦ Happy yesterday to all ! We were born to die !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nikita Kudoyarov ♦ Happy yesterday to all ! We were born to die !
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Happy B-day tooooooo youuuuuuuuuuuu! ^^
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
character.
 :: (who you are) :: présentations validées.
-