AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  Ma mère, cette catin ! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Raven L. Ortiz-Tempton
+ messages : 47
+ face and credits : M. Teixeira - #Sweet Disaster

raven l. ortiz-tempton
ft. Marlon Teixeira
↘ carte d'identité
nom : ortiz-tempton. Il est né ortiz. Il a été adopté par son beau-père. Et pour former une belle famille unie et uniforme, son beau-père a accepté de prendre le nom de sa nouvelle compagne et d'accoler le sien en second. + prénom(s) : raven, lorenzo. Raven semblait un prénom approprié, selon sa mère le jour de sa naissance. Lorenzo comme son arrière-grand-père maternel + surnom(s) : Mis à part sa mère qui l'appelait canard (quand elle ne l'insultait pas ou qu'elle ne lui crachait pas à la gueule), il n'a pas de surnom défini. + âge : 25 ans. + nationalité et origines: Américaine. D'origine Argentine. + date et lieu de naissance : Nouvelle Rome. Un cinq août. + orientation sexuelle : Hétérosexuel. Mais il a toujours été curieux, alors pourquoi pas tester d'autres champs des possibles. + statut civil : Célibataire. + occupation : Il aimerait faire carrière dans la légion. Mais sinon, en attendant de devenir centurion, il est pyrotechnicien au camp Jupiter. + groupe : Romain. Première cohorte.

parent divin : Petit fils d'Aquilon et fils de Vulcain (ouais gros !) + pouvoir(s) : Torche humaine. Vous voyez les quatre fantastiques ? Le fils Storm ? Bah ils ont copié sur Raven. Donc je crois que je n'ai pas besoin de présenter les choses. Deux petites précisions, lorsqu'il s'enflamme ce feu lui appartient. Il n'est donc contrôlable par personne d'autre que lui. Une fois que ce feu quitte son enveloppe corporel, il tombe dans le domaine public. Deuxièmement, il ne peut pas créer de feu lui-même. Il a donc toujours sur lui un zippo venant de son père (biologique) sur lui. Bouclier glacial. Si vous lui demandez son avis sur ce pouvoir, il vous répondra qu'il est vraiment nul et qu'il aurait presque préféré se transformer en homme de glace comme Iceberg dans les X-men. Mais, on a rarement ce que l'on veut. Ce pouvoir lui vient de son grand-père. Au départ, il ne le contrôlait bien évidemment pas du tout et cela donnait de nombreuses situations cocasses, mais aussi très dérangeante. Aujourd'hui, il l'active à volonté. Sur un rayon d'un mètre autour de lui se forme une sorte de bouclier glacial. En effet, des vents froids et très violent se produise seulement et uniquement dans ce périmètre. Mais ces vents sont tellement violents et froids, que toute personne, objet ou quoi que ce soit d'autre étant dans le périmètre ou pénétrant dans le périmètre du bouclier, vont se transformer en statue de glace. Pour les plus résistants, ils ne sont plus capables d'avancer, que cela soit par le vent ou par la température vraiment très basse. Bref… Lorsque ce pouvoir s'active, rien ni personne ne peut l'atteindre. Habituellement son bouclier est invisible. Et donc pour une personne de l'extérieur c'est incompréhensible. Mais lorsqu'il est vraiment énervé, c'est à ce moment-là que l'on voit les vents violents qui se déchainent et les traînées de glace qui se forment. (cf. histoire). Ce bouclier qui de base est défensif ne peut donc pas rester actif plusieurs minutes. C'est simplement pour le protéger sur l'instant. Au maximum, s'il veut pousser ce pouvoir c'est pour qu'il reste actif une minute. Mais sinon, s'il n'a pas utilisé tout le jus qu'il possède, ce pouvoir peut s'activer plusieurs fois de suite et seulement pour une dizaine de seconde. Seul "bémol", des enfants descendant d'Aquilon ou de Chioné qui possède un contrôle ou un pouvoir en rapport avec la glace sont beaucoup moins sensibles à ce pouvoir. Tout comme les personnes possédant un pouvoir de feu. Même s'ils doivent résister aux vents violents, il s'agit pour eux plus de bourrasques fraiches et déstabilisantes qu'autre chose. Mais de toute façon il n'utilise que très rarement ce pouvoir et c'est surtout sur les objets et attaques qui lui arrivent sur lui.  + arme de prédilection : Vous voyez le maillet des fêtes foraines à deux têtes ? Et bien c'est à cela que ressemble mon arme. Elle est simplement en or impérial. C'est un bracelet avec le maillet (à l'instar des bracelets avec l'ancre) qui s'installe sur son poignet droit lorsque l'arme n'est pas utilisée. + particularité : Hémicorps thermométrique : sa particularité est assez atypique puisqu'elle regroupe ses deux origines divines. En effet, s'il vous touche avec sa main gauche, un courant glacial va parcourir l'ensemble de votre corps. Tandis que s'il vous touche avec sa main droite, c'est plus un courant chaud, limite brûlant qui va vous parcourir. Et c'est la même chose avec l'ensemble de son corps. Comme si ce dernier était délimité en deux avec la partie droite et la partie gauche. Cela peut être aussi bien agréable, comme désagréable. Cela dépend beaucoup de chaque personne. À vrai dire personne ne sait vraiment comment il va réagir en fonction du moment et de sa propre sensibilité au chaud et au froid.

↘ caractère
Il est toujours compliqué, du moins il lui semble toujours compliqué de parler de lui. Surtout en ces termes. Il va toujours du mal à employer la première personne du singulier par exemple et pour autant, il a ce petit air rebelle, téméraire et courageux, limite tête brûlée qui pourrait faire penser à du narcissisme mal placé. Comme s'il voulait se prouver quelque chose. Toujours. Constamment. En Astrologie occidentale il est lion (signe de feu soit dit en passant). Il est souvent dit que les natifs de ce signe du zodiaque, sont enthousiastes, francs, dynamiques, spontanés. Ils peuvent également éprouver une ambition démesurée, un courage, une volonté de se battre, de dominer, de conquérir. Mais peuvent faire également preuve de ténacité, de force morale et essayent d'aller toujours au bout de leur projet même si cela doit leur prendre du temps. Ils peuvent aussi parfois être possessifs et jaloux. Ce qui lui ressemble plutôt bien. Mais son ascendant est en scorpion (un signe d'eau… Décidément, il était véritablement destiné à être un contraste, à lui seul). Cet ascendant donnerait le goût du risque et de la découverte. Ce qui donne lieu à cette volonté sans cesse qu'il possède de se dépasser d'apprendre ou d'évoluer. Curieux de tout et de rien, il aspire à combler des manques, ses faiblesses afin d'en faire des outils, des armes et des atouts. Adaptable, il sait également faire face à toutes les situations. Mais l'ascendant en scorpion le dot d'une importante intuition et un certain "don" de clairvoyance. Il vit les choses avec passion et sans elle, selon lui, rien n'est possible. Il va s'investir corps et âme dans ce qu'il entreprend, quitte à s'enliser dans des situations complexes ou même destructrices.

Concrètement qu'est-ce que cela donne dans sa vie de tous les jours ? Sa mère et sa demi-sœur, qui le déteste, diraient que c'est un joli cœur au premier abord, mais qu'il est égoïste, insolent, imprévisible et rancunier. Son beau-père, qui l'a adopté et qui a été la seule famille qui l'a jamais vraiment aimé dirait que c'est un jeune homme complexe, attentif, attentionné, intelligent, observateur et surtout très loyal.

Lui, il ne sait pas vraiment, mais c'est juste que la vie est courte et qu'il faut en profiter. Accepter ce qu'elle lui offre au lieu de s'embêter avec des querelles qui ne servent pas à grand-chose. D'ailleurs, lorsqu'il a appris l'existence du camp grec il était tout à fait excité et trouvait cela amusant d'avoir des frères et sœurs grecs, de la famille qui était à l'autre bout du pays et malgré des différences, pouvaient faire partie de sa vie. Il n'en veut pas à sa sœur. Sa mère est une manipulatrice née. Et il espère sincèrement qu'un jour, elle ouvrira les yeux. Pour ce qui est de sa mère, c'est une autre paire de manches.    


↘ Depuis combien de temps sais-tu que tu es un(e) sang-mêlé(e) ?
Il a toujours eu connaissance de sa nature de sang-mêlé. Mais au départ, il ne pensait être qu'un descendant d'Aquilon. En effet, sa mère était une prostituée et n'avait aucune idée de qui était véritablement le père de son garçon. Bien évidemment, cela lui fut révélé lorsque ce dernier activait son pouvoir de torche humaine pour la première fois. C'est là qu'elle s'est souvenue d'avoir eu un jour pour amant Vulcain. Et effectivement ce dernier a reconnu Raven quelques années plus tard..

↘ As-tu pris part à la bataille de Manhattan/du mont Othrys ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
Il a participé aux deux batailles. C'était quelque chose de très important pour lui. Il a toujours voulu avoir un rôle clé dans la légion et se montrer comme un combattant clé. Il s'est entraîné plus que n'importe qui et n'attend qu'une seule chose c'est d'avoir la chance de montrer un jour ce qu'il vaut réellement en mission par exemple, comme Franck Zhang par exemple. Il a perdu quelques amis durant ces batailles. Et bien que cela ait pu attristé, il ne s'est pas fait une montagne de tout cela. Il s'est toujours préparé à ces pertes. Il a très bien intégré la notion de destinée et cette inéluctable fin que l'on ne peut éviter. Alors, à quoi bon s'en faire ? Son avenir est déjà écrit et s'il doit mourir, alors il mourra. Il en est de même pour les autres. Ils se retrouveront aux champs Élysées.

↘ Et maintenant, que deviens-tu ?
Il n'a pas été changé par la guerre. Il aime bien aller rendre visite à ses amis et sa famille du camp grec.  Il aimerait devenir centurion de sa cohorte (et d'ailleurs qu'est-ce qui l'en empêche ?) et surtout faire en sorte que le camp Jupiter retrouve sa splendeur d’antan. Mais en attendant, il s'occupe de la pyrotechnie (feux d'artifices) utilisée lors des grandes fêtes romaines, mais aussi de l'entretien des armes de la légion.
derrière l'écran
Acide Chlorhydrique  | Jo
âge : :fuck:. + présence : :urg:, approximativement. + personnage inventé ou scénario/pv : inventé. + un dernier mot ? :aw:.

_________________

    Some say the world will end in fire, some say in ice. From what I've tasted of desire, I hold with those who favor fire. But if it had to perish twice, I think I know enough of hate to say that for destruction ice is also great and would suffice. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Raven L. Ortiz-Tempton
+ messages : 47
+ face and credits : M. Teixeira - #Sweet Disaster
Quand le feu & la glace se rencontrent
Sa mère est une catin. Non non. Ce n'est pas péjoratif ou quoi que ce soit. C'est comme si je vous disais que sa mère était caissière, vendeuse chez Ikéa ou encore guide de musée. C'est un état de fait. Sa mère est une pute. Enfin… « Était » serait le temps le plus approprié. Elle a décidé de se ranger à une vie plus « paisible » après avoir rencontré ce qu'elle appelait l'homme de sa vie. À vrai dire, il s'agissait surtout d'un client qui avait payé plus cher pour rester plus longtemps avec elle et qui finalement n'est jamais reparti. Il avait cinq mois. Elle avait fini depuis trois ou quatre années son service militaire obligatoire pour la légion. Et il fallait être honnête, mais pour une fille d'Aquilon elle était loin d'être froide. Tellement qu'on la prenait – sans mauvais jeu de mot – pour une fille de Vénus. Elle trouvait cela flatteur. C'était sans doute pour cette raison qu'elle a laissée toute la nouvelle Rome lui passer dessus. Et puis lorsqu'elle n'avait plus assez de client régulier et bien il fallait bien trouver de quoi gagner son pain ailleurs. San Francisco était son terrain de jeu. Seulement, lorsqu'elle est tombée enceinte, c'était la faute des Dieux – elle ne croyait d'ailleurs pas si bien dire – et était persuadée d'être maudite. Elle n'a jamais accepté. Son accouchement fut une horreur. Elle appelait son fils « Raven comme le corbeau, cet oiseau de malheur ». Ça donnait le ton. Mais surtout, maintenant qu'elle avait un mioche à charge, il fallait bien le nourrir. Alors, elle a « travaillé deux fois plus dur » – toujours sans mauvais jeu de mot. « Surtout que ce gnome braillard n'a même pas été fichu d'être autre chose qu'un leg, un demi-dieux de deuxième génération. Il ne fera jamais rien de sa vie ». Une mère aimante en somme. Bien évidemment, elle tenait un tout autre discours devant mon beau-père et était plus qu'étonnée qu'il veuille bien l'adopter. Elle ne lui a jamais dit, mais étant lui-même un demi-dieu, elle s'était toujours dit que ses enfants avec lui, allaient faire de grandes choses, plutôt que son rejeton indésirable sous-merde de deuxième génération. C'est à partir de ce moment-là que la famille Ortiz-Tempton est né. Pour le meilleur, comme pour le pire (surtout le pire à vrai dire).


« Le chat de la voisine est devenu tout dur maman ». Episode 1. Saison 7.

Je crois sincèrement que les dieux m'en veulent. Non mais sérieusement ? Pourquoi m'avoir foutu un braillard pareil dans les pattes ? Et puis ce n'est pas comme si j'en avais besoin d'un nouveau. Eden me suffisait largement. Elle n'a que trois ans et pourtant cela se voit qu'elle est bien plus évoluée que son frère. Elle est destinée à faire de très grande chose cette petite. Et en même temps, n'est-ce pas normale. Elle est une leg avec une double ascendance divine. Contrairement à Raven qui lui n'était qu'un moucheron quart de dieux. Il était presque plus insignifiant que les êtres humains. D'ailleurs, je ne comprends toujours pas ce qui a prit Jackson de l'adopter. Mais dès que je lui avais annoncé avec joie ma grossesse – seconde grossesse, mais première voulue – il s'était mis en tête de créer une famille unie. Il faut dire qu'il l'aime le petit. Malgré son handicap (vous savez son seul quart de sang de dieu !). Il l'aime. Comment je pouvais refuser ? Déjà que je passais pour la mère indigne qui avait eu son gamin lors d'une passe, alors si en plus je lui refusais l'« amour » d'un potentiel père adoptif, j'allais passer pour la méchante. Alors, qu'il faut être honnête… C'est à cause du mioche que toutes mes emmerdes ont commencée. J'aurai dû prier mors pour qu'il s'occupe du gamin alors qu'il était dans mon ventre. L'honneur aurait au moins été sauf…

Mais non… Apparemment, il fallait que j'endure, chaque jour que les dieux faisaient, de voir sa tête, de l'élever, de faire semblant de l'aimer et surtout de réparer ses conneries. Je dois dire que déjà, avant qu'il ne découvre son pouvoir provenant de son grand-père, ce n'était pas simple de le gérer ce résidu de merde à quatre pattes, mais alors ce jour-là…

Il avait moins de soucis que moi à l'école. Normal, il était plus humain que n'importe lequel des autres gamins. L'instituteur avait beau être agréable avec moi et mon mari, je savais très bien, qu'il mentait simplement pour me faire plaisir lorsqu'il disait que « Raven est vraiment un enfant merveilleux. Très intelligent, observateur, curieux de tout. S'il continue comme ça, il sera un très bon guerrier et un atout majeur pour la légion ». Tu parles. Plus vite, il allait s'enrôler et plus vite les Parques allaient pouvoir couper son fil de vie. Mieux cela allait être.

Bref… Mon mari, son père adoptif, était heureux. Fier comme un paon, de ce fils qui n'était pas le sien. Et qui pourtant portait son nom. « Tu te rends compte. Son potentiel est immense m'avait-il dit ». J'avais de la peine pour cet homme si beau, si charitable, si aimant. Comment allait-je pouvoir le consoler une fois que mon fils serait mort ? Et même si la réponse était évidente, puisque notre famille était parfaite : Eden, lui et moi. Raven n'était qu'une tache sur une œuvre de Rembrandt. Rien de plus. Il était temps qu'il grandisse pour que cette immondice disparaisse.  

Mais en attendant il fallait que je repars ses conneries. Nous habitions une maison assez luxueuse à la nouvelle Rome. Mon train de vie était parfait. Un homme que j'aimais plus que tout et une fille parfaite. Mon premier enfant jouait toujours dans le garage du voisin. Ce dernier – fort aimable lui aussi – n'avait jamais trop rien trouvé à redire à cela. Du moment que le gamin ne faisait pas de bêtise. Il avait une fascination quelque peu particulière pour les marteaux et les enclumes. Si seulement, il pouvait trébucher et se fracasser le crâne violemment contre l'un de ses engins, cela règlerait le soucis… Mais non. Malheureusement ce ne fut jamais le cas. Et alors qu'il avait disparu dans l'atelier depuis plus d'une heure et demie, il était revenu à la maison en pleur. Et alors que son « père » lui demandait ce qui s'était passé, il n'avait réussi qu'à articuler entre plusieurs filets de bave « Chat… Surprit… Tout dur… Mort… » À la bonheur.

Effectivement. Le gamin avait congelé le chat du voisin. On a mis quelque temps avant de comprendre comment il avait fait et quelle était la véritable nature de son pouvoir. Mais cela ne tardait pas à venir. Vu qu'il se déclenchait de plus en plus souvent. Pour mon plus grand bonheur ma survie et celle de ma famille on s'est éloigné d'un certain périmètre. Plus de câlin – ouf – jusque nouvel ordre. Il fallait qu'il contrôle son pouvoir.

Finalement, il allait peut-être survivre sur le champ de bataille. Et merde !



« L’homme au moignon ». Episode 13. Saison 11

Il n'y a pas eu un seul jour où je l'ai aimé ce gamin. Je ne saurai pas vous dire. Au départ avec sa mère ce n'était qu'une simple nuit. Je payais et j'avais ce que je voulais. Mais finalement Vénus avait décidé de faire de moi l'homme le plus heureux du monde ce jour-là. Je suis tombé amoureux de cette femme. Je l'ai accepté – sans aucune difficulté – avec son passé, mais également le début de vie, qu'elle avait commencé. Et puis surtout son fils. Je n'étais peut-être pas l'homme le plus intelligent de la planète, mais j'avais cette capacité à ressentir les choses et je voyais très bien les quelques ressentiments que ma chère et tendre avait contre son magnifique enfant. Je ne comprenais pas cela. Mais après tout, je ne pouvais pas me permettre de juger. Ils avaient leur passif et moi le mien. Et même si je me suis toujours demandé ce qui avait créé une telle situation, je n'ai jamais osé le formuler. Je préférais adopter l'enfant. L'aimer comme s'il était le mien. Et il est devenu le mien. C'était – c'est – mon fils. Je l'aime et cela jusqu'à ce que la mort en décide autrement.

Il avait découvert son pouvoir bien plus jeune que n'importe quel demi-dieux. Il était un descendant des dieux, il était donc normal que des manifestations se produisent. On avait cerné son pouvoir. Et même si on ne comprenait pas complètement l'ensemble de ce qu'il était capable de faire avec ce bouclier de glace, on avait surtout en tête qu'il contrôlait mal ce don. Comme n'importe quel novice vous me direz. Oui, c'est certain. Mais là… Il fallait faire très attention. Notamment avec l'effet de surprise ou la colère. C'était durant ces moments qu'il provoquait le plus de dégâts. Dans ces moments que son pouvoir s'activait et que l'on ne pouvait constater les résultats une fois que mon enfant s'était calmé.

Beaucoup de choses avaient été dégradé. Lorsque ce n'était que matériel, ce n'était pas bien grave. Mais quelques fois, cela pouvait avoir des conséquences bien plus importante.

Nous étions le matin du cinq août. C'était son anniversaire. J'étais d'origine juive avec mes origines humaines. Je voulais lui transmettre quelque chose pour le jour de son anniversaire. Il allait bientôt entrer dans la légion. J'avais découvert mes pouvoirs le jour de ma Bar Mitzvah et même si cela était, deux ans plus tôt, que l'âge à laquelle cette cérémonie se tient habituellement, je voulais tout de même faire une fête en ce sens. C'était plus symbolique qu'autre chose. C'était pour lui transmettre ce que l'on m'avait transmis. Il était mon fils après tout.
Il avait toujours eu tendance à se réveiller tôt. Souvent aux aurores. Mais cette fois-ci, je voulais être le premier à me lever pour être sûr que cette journée soit inoubliable pour lui.

J'étais rentré dans sa chambre. En trombe. Courant presque vers lui pour le réveiller. Oubliant tout. Ne pensant qu'à la joie de cette surprise, j'avais oublié, un léger détail. Son pouvoir. J'étais dans le rayon d'action de son bouclier lorsque je l'appelais. Il sursautait. Surprise. Enclenchement du bouclier. Ma main et mon avant-bras gauche avaient pénétré le bouclier. Mes membres étaient prisonniers de la glace. Un hurlement se faisait entendre. Mon hurlement. Mon fils se levait, horrifié. Il s'excusait du plus profond de son cœur. Des larmes coulaient à flot sur son visage. Je savais bien qu'il n'avait pas fait exprès. C'était moi, qui avait été imprudent. J'essayais de la rassurer. De lui dire que je l'aimais de tout monde cœur et que ce n'était pas très grave. Il me serait très fort dans ses bras. À ce moment-là, j'ai vu dans son regard, qu'il aurait préféré être à ma place, plutôt que de m'avoir fait subir cela.

Je me relevais alors, les membres toujours pris dans la glace. On avait plusieurs fois par le passé essayé de libérer et de défaire l'emprise de la glace sur ce que son bouclier avait touché. Mais rien n'y faisait. Ni le feu, ni la lumière. Le seul moyen était de la casser. Au marteau, à la pioche ou peu importe. Je regardais mon fils droit dans les yeux. Déterminé. Aimant. Le réconfortant également du regard. Je me retournais. Je frappais du plus fort que je pouvais contre l'arrête de la porte de la chambre de mon enfant. J'ai du m'y reprendre à trois fois.
La douleur était toujours présente. Mais au moins la coupure était nette. Je venais de m'amputer. Je ne saignais pas. Le moignon grâce à la glace était propre, net, précis. Contrairement à ce que pouvait penser sa mère, Raven était fort. Très fort. Et j'étais fier de lui.
Je me retournais. Je cachais mon membre manquant et lui demandait de venir dans mes bras. Je ne voulais pas qu'il se souvienne de cela pour le jour de son anniversaire. Malheureusement les dieux pouvaient parfois être cruel envers les petits enfants.



« Oops ! I remember now ». Episode 28. Saison 13.

Je ne suis pas du genre à regretter les choses. Sauf peut-être mon fils – qui a été ma seule erreur – sinon j'assume tous les choix que j'ai pu faire. Tous. Sans exception. Cela peut paraître surprenant pour certain. Surtout venant d'une femme qui n'avait pas beaucoup de moral à une certaine époque. Mais que voulez-vous ? Les putes ont toujours existé. Comme on dit souvent, est-ce qu'il ne s'agit pas du plus vieux métier du monde ? Je suis fille d'Aquilon. Malheureusement, contrairement à ma sœur Chionée, je n'ai pas eu de pouvoir aussi puissant qu'elle. Et puis il faut dire ce qui était je ne pouvais pas faire carrière dans la légion si je voulais vivre au-delà de mes trente ans. Alors, j'ai décidé d'utiliser de mes charmes et de ma beauté froide et fatale. Ce qui m'a longtemps servi. Et c'est d'ailleurs comme cela que j'ai aujourd'hui une famille extraordinaire – Jackson mon mari et Eden ma fille.

Oui… Je sais… Je n'oublie pas Raven. Comment voulez-vous que j'oublie cet enfant ? Vous savez les enfants nés d'une union entre deux partenaires non liés d'une quelconque manière sont appelés des bâtards. Si en plus, ils ne possèdent pas le potentiel que vous attendiez d'eux, qu'ils naissent avec un handicap certain… Je savais très bien, qu'il n'allait être qu'un moins que rien. Un simple déchet de notre société si parfaite qu'était la nouvelle Rome. Qu'allait-il bien pouvoir faire ? Dans ce monde ? Il n'était pas de taille. Face à personne. Sa sœur était et est bien meilleur. Il n'y avait pas photo. J'aurai dû l'abandonner à la naissance. Mais que voulez-vous… J'ai un cœur malgré tout. Seulement aujourd'hui…

Nous étions au bord du petit Tibre. Sortie dominicale en famille. Eden commençait à expérimenter ses pouvoirs. Elle les maîtrisait de mieux en mieux. Mon fils maîtrisait aussi maintenant son bouclier. Et même s'il pouvait se déclencher spontanément, il arrivait à le contenir. Seulement il s'était renfermé. Ce n'était pas pour me déplaire. Plus on était loin l'un de l'autre mieux je me portais. Et puis après ce qu'il avait fait à son père, lui qui l'aimait tant, il valait mieux qu'il garde ses distances. Il était capable de faire mal à sa sœur… Ou même pire à moi. Non. Il fallait à tout prix l'éviter.

Seulement Eden avait ce caractère piquant. Elle ne se lassait jamais de montrer qu'elle lui était supérieure et surtout de l'embêter un peu. C'était de bonne guerre. Et en même temps, il ne méritait que cela. Elle avait cette capacité un peu spéciale qu'elle avait appelé l'« onde de choc glaciale ». Elle tapait dans ses mains et des vents d'un froid glacial et paralysant apparaissait en direction de la cible pointée par ses doigts. Comme si les vents sortaient directement de ses doigts. Et bien évidemment sa cible préférée était son frère.

Aujourd'hui la blague était insistante. J'avoue que c'était amusant. Mais j'ai malgré tout voulu mettre un peu le holà dans cette affaire. Mais sans doute un peu trop tard. Eden venait de lancer la bourrasque de trop. Raven qui avait déjà les yeux injectés de sang d'énervement, se laissait emporter par la colère. Regardant sa sœur, qui habituellement tenait le regard avec fierté et sans aucun doute de l'idiotie, il se mit à lui hurler dessus. Sa colère n'avait jamais été aussi importante et on craignait tous, que son bouclier s'enclenche et qu'il nous gèle sur place.

Sauf qu'une chose surprenante se produisait à la place. Il prenait feu. Il jouait depuis quelques jours avec des allumettes et cela ne me plaisait guère. Je ne comprenais pas d'ailleurs pourquoi il faisait ça... Mais c'était surement la source qui lui avait permis de prendre entièrement feu. Une torche humaine. Mon fils était devenu une torche humaine… Mais comment cela était-il possible ? Il n'était qu'un descendant d'Aquilon pourtant… Et là…

Je me retournais vers mon mari, bouche bée. Il paraissait aussi étonné – choqué ? – que moi. Mais une fois la stupeur de la surprise passée et voyant que mon enfant lévitait dans les airs, complètement recouvert de feu, un marteau et une enclume apparaissait au-dessus de sa tête.

« Oh par tous les Dieux ! Je me souviens que… Non… Vulcain m’a rendu visite une fois. Une seule fois pendant ma période… Serait-ce possible ? » Je parlais pour moi-même. Mais en même temps, j’espérais une réaction de mon époux. Mais il restait silencieux. « Raven n’est finalement pas qu’un leg d’Aquilon, mon père. Il est aussi un fils de Vulcain ! Je me souviens maintenant. Parfaitement ! » Et alors que  prononçais ces mots, mon fils tombait à terre, nu comme un vers. Certainement épuisé par l’utilisation de ce nouveau pouvoir.

C’était la première et unique fois où j’ai éprouvé de la fierté envers lui. Finalement, il allait peut-être pouvoir faire quelque chose de sa vie !



« Chérie, fais-moi mal ! ». Episode 4. Saison 17.

Elle était jolie. Normal c'était une fille de Vénus. Vous avez parlé de clicher. Effectivement. La première fois que j'ai consommé le « fruit défendu » et que je suis devenu un homme c'était avec une fille d'Aphrodite. Une jolie fille d'Aphrodite… Nous sommes restés ensemble presque deux ans. Elle m'avait dit également que j'étais le premier garçon avec qui elle couchait et même si j'en doutais fortement, j'aimais cette idée. Que nous soyons le premier/la première l'un de l'autre.

Cela faisait donc quelques temps que l'on se côtoyait. On faisait partie de la même cohorte. Je connaissais tout d'elle. Elle connaissait presque tout de moi. Elle connaissait uniquement, ce que je voulais qu'elle connaisse. Elle avait l'impression de tout connaître de moi. Il n'en fallait pas plus. Mais surtout, elle avait appris à apprécier certaine particularité chez moi. Outre mes avantageuses parties anatomiques, que beaucoup de mortel et demi-dieux, m'envient encore aujourd'hui, elle savait comment utiliser mon hémicorps thermométrique à son avantage et surtout à l'avantage de son plaisir.

Lorsqu'on était au lit, la phrase clé était « Chéri, fais-moi mal ! » et directement je savais ce qu'il fallait que je fasse. Ma main droite touchait son bas ventre, à proximité de son intimité, tandis que ma main gauche effleurait le bout de ses seins, son sternum.

Je ne savais pas si c'était réellement pour moi ou plus pour ma capacité ou particularité qu'elle appréciait ma présence dans son lit, mais elle s'amusait souvent à répéter que jamais elle ne connaitrait pareil orgasme avec aucun autre homme. Et puis, il fallait bien que je me fasse une raison. Cela faisait partie de moi. Comme mes yeux marrons et ma mère détestable. C'était ainsi.

Elle est morte au combat, alors que nous avions dix-huit ans. Tuée par un chien des enfers.



« I hate and I love you. Don't want to but I can't put nobody else above you ». Episode 21. Saison 21.

Oui. Je te déteste. Je pense que tu es la personne que je hais le plus au monde. Pourquoi ? Je n'en sais trop rien. Maman ne t'aime pas non plus tu sais. Et puis après ce que tu as fait à papa. Enfin… Devrais-je dire à mon père, vu que tu n'es pas son vrai fils et vu que tu n'es que mon demi-frère.

La vie pourtant était forte agréable pour moi. Elle m'ouvrait tellement de porte avant que tu ne fasses ton intéressant. Avant que tu ne montres ta véritable nature. Pourquoi est-ce que tu as attendu autant de temps avant de montrer qui tu étais réellement ? Surtout à moi ta sœur ? Je croyais que tu m'aimais. Du moins c'est ce que tu dis, cris haut et fort. Et pourtant tu n'es qu'un pur inconnu. Tu manipules ton monde pour te faire passer pour la victime de la famille. Mais ne vois-tu pas, que tu es la cause de tout cela ? Tu es la cause de tous nos malheurs ? Tu as rendu celui que tu dis aimer comme ton père, handicaper et incapable de se battre pour la légion. Tu fais la honte de notre famille. Et surtout tu n'es pas digne. Pas digne de porter le nom des Tempton. Pas digne d'être de mon sang. Toi qui te penses si intéressant à être le fils de Vulcain.

Tu sais très bien comment cela va se finir. Depuis le jour de ma naissance, tu sais comment ça va finir. Cela sera soit toi, soit moi. L’un de nous deux devra tuer l’autre. C’est indéniable.



« To be continued ». Episode 17. Saison 25.
 
Ducunt volentem fata, nolentem trahunt.


_________________

    Some say the world will end in fire, some say in ice. From what I've tasted of desire, I hold with those who favor fire. But if it had to perish twice, I think I know enough of hate to say that for destruction ice is also great and would suffice. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassio E. D'Agosta
+ messages : 47
+ face and credits : matthew clavane (hylektos) + signa (astra)
ouiiiii marlon teixeira je plussoie trop, on le voit pas assez ce bg :urg: EN PLUS UN ROMAIN?! damn on est gâtés (tu as très bien choisi, les romains sont les meilleurs) hâte de lire l'histoire de ce personnage haut en couleurs, le début donne déjà envie de connaître la suite :cute: et puis je réserve deux liens avec mes petits romains, ça promet du lourd :zad:

_________________

   
I do not do empathy
I DO DAMAGE ☽ i was more than just a terror... i was crying too. but you showed me in the gusts between that a wind is sometimes broken and it's flying path that's no meaning, nothing goes with it when you telling this and hiding, now you feeling's always wrong
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emy R. Kherin
+ messages : 52
+ face and credits : Willa Holland
Héhé rebienvenue Raven :zad:

Il est mignon tout plein ce romain, est ce qu'on peut jouer avec ? :miguel:
Bon courage pour le reste de la fiche, le mode épisodes est assez intriguant je dois dire. Pis, bon sang, il est où le caractère ? :urg:
En tout cas, amuse toi bien !
Ps : les parents divins :bave:

_________________
Pressure to break or retreat at every turn. Facing the fear that the truth, I discovered. No telling how, all these will work out. But I've come to far to go back now. I am looking for freedom, looking for freedom. And to find it cost me everything I have.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Raven L. Ortiz-Tempton
+ messages : 47
+ face and credits : M. Teixeira - #Sweet Disaster
@Cassio E. D'Agosta a écrit:
ouiiiii marlon teixeira je plussoie trop, on le voit pas assez ce bg :urg: EN PLUS UN ROMAIN?! damn on est gâtés (tu as très bien choisi, les romains sont les meilleurs) hâte de lire l'histoire de ce personnage haut en couleurs, le début donne déjà envie de connaître la suite :cute: et puis je réserve deux liens avec mes petits romains, ça promet du lourd :zad:

Caca :B: Merci pour ce message. J'espère que Luca et Caca seront copains avec Rara :wa: Et ouais :bwala: Les Romains sont les meilleurs. Je sais, je sais :666:

@Emy R. Kherin a écrit:
Héhé rebienvenue Raven :zad:

Il est mignon tout plein ce romain, est ce qu'on peut jouer avec ? :miguel:
Bon courage pour le reste de la fiche, le mode épisodes est assez intriguant je dois dire. Pis, bon sang, il est où le caractère ? :urg:
En tout cas, amuse toi bien !
Ps : les parents divins :bave:

Tout aussi t'es mignonne tout plein :bed:
J'espère que mon mode épisode sera clair :N: :mdr: Sinon je serai presque obligé d'expliquer le pourquoi du comment et ça serait dommage :vega:
Et le caractère est là :vnr: C'est bon ! Tu peux lire et me dire ce que tu en penses (a).

Merci pour les parents :loki:
Normalement j'aurai terminé fiche dans la journée :zad: Hâte d'avoir ma couleur violette :kingsley:

Spoiler:
 

_________________

    Some say the world will end in fire, some say in ice. From what I've tasted of desire, I hold with those who favor fire. But if it had to perish twice, I think I know enough of hate to say that for destruction ice is also great and would suffice. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Finn Rosenwald
+ messages : 72
+ face and credits : florian neuville. (sixty)
j'ai même pas eu le temps de te dire bienvenue :faints: DONC BIENVENUE, comme tu le sais, je kiffe d'avance ce personnage :héé: ophe va totalement l'appeler canard, allez bisous

j'ai juste quelques trucs à te demander, qui sont surtout des précisions à ajouter :zad: ou du moins à confirmer, tant que je sais que tu sais, tout ça. (je suis pas claire) (j'assume vaguement)

concernant les pouvoirs, pour la torche humaine, il faudrait que son pouvoir soit activable par une source de feu : il suffit juste de dire qu'il se trimballe avec un briquet, mais le pouvoir de créer les flammes est exclusivement à Leo, dans les livres, et on s'est décidés à suivre cette information (vu que c'est important dans le contexte du bouquin, etc). Du coup, ça ne change pas grand chose, c'est juste une petite précision, donc un briquet ou une boîte d'allumette fera l'affaire : après, pour le fait que personne ne puisse contrôler ces flammes lorsqu'elles sont "sur" lui, ça le fait, vu que tu as précisé le fait qu'une fois lancées ou quoi, elles sont contrôlables. après, il faudrait juste préciser un temps d'utilisation (puisqu'on n'a pas de niveaux ou de trucs du genre, il faut des limites, vu qu'on veut éviter les super warriors et que les pouvoirs du bouquin sont ultra abusés, on va pas se mentir lalala). :cute:
concernant le bouclier de glace, alors même chose, il faudrait une limitation de temps durant lequel il peut le maintenir, et peut être ajouter quelques faiblesses, puisque ça reste un pouvoir très très puissant. peut être dire que ceux qui possèdent des pouvoirs liés au feu et à la chaleur y sont beaucoup moins sensibles, ce genre de choses. :cute:

pour le reste, il faudrait juste que tu ajoutes une petite partie à la dernière des questions ("et maintenant, que deviens-tu ?"), parce que c'est un peu trop court par rapport aux lignes demandées. (a)

en dehors de ça, tout est bon, donc une fois que tout ça est fait, préviens moi et je te valide :cute: :keur:

_________________

unloveable

malgré ça, même si je suis dépassé, que je dors plus, j'essaye de tirer de nouveaux plans, de quoi me refaire, reprendre de l'air.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
JE SUIS PAS UN VILAIN OKEY? :c

( j'ai juste pas vu la fiche parce que mon tel est michant :c )

BREF, REBIENVENUE!

T'sais qu'à force de nous faire des persos trop badass,on aura plus rien nous? :pepito: Faut en laisser aux autres hein :pepito:

Non mais trève de plaisanteries, t'es classe ( beau aussi :zad: (enfin de la part de Kieran ça le fait pas du tout mais osef /pan/) et j'ai hâte de le voir évoluer en rp :zad:

Voilà, des cookies pour toi :keur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Raven L. Ortiz-Tempton
+ messages : 47
+ face and credits : M. Teixeira - #Sweet Disaster
@Finn Rosenwald a écrit:
j'ai même pas eu le temps de te dire bienvenue :faints: DONC BIENVENUE, comme tu le sais, je kiffe d'avance ce personnage :héé: ophe va totalement l'appeler canard, allez bisous


:zad:  :mdr: Qu'elle m'appelle Canard. Ça va chauffer  :lalala:  :B:
Merci merci **


Kieran D. Gallagher a écrit:
JE SUIS PAS UN VILAIN OKEY? :c

( j'ai juste pas vu la fiche parce que mon tel est michant :c )

BREF, REBIENVENUE!

T'sais qu'à force de nous faire des persos trop badass,on aura plus rien nous? :pepito: Faut en laisser aux autres hein :pepito:

Non mais trève de plaisanteries, t'es classe ( beau aussi :zad: (enfin de la part de Kieran ça le fait pas du tout mais osef /pan/) et j'ai hâte de le voir évoluer en rp :zad:

Voilà, des cookies pour toi :keur:

:cutie: :wa: Merci pour ces compliments. Je m'y attendais pas :lov: T'es mignon toi aussi :bwala: T'inquiète. Raven pourra toujours décoincer Kieran s'il veut (ou pas) :zad:

Des bisous :leur:

Spoiler:
 

_________________

    Some say the world will end in fire, some say in ice. From what I've tasted of desire, I hold with those who favor fire. But if it had to perish twice, I think I know enough of hate to say that for destruction ice is also great and would suffice. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ophelia Shaw
+ messages : 88
+ face and credits : chloe bennet. (sassenach.)
BRAVO
bienvenue, demi-dieu!

et tout est bon cette fois :cute: du coup je gardais mes commentaires pour le post de validation, et je tiens à dire que ce perso est badass de ouf, et je kiffe vraiment le contraste des pouvoirs/parents divins, ça va claquer à fond !
j'ai super hâte de le voir en rp, voire même de le croiser :v:


En tout cas, bienvenue parmi nous dans le monde mythologique! On espère que tu te plairas ici, parce que tu peux plus nous quitter! Il y a quelques points importants que tu dois effectuer avant d'être membre à part entière :keur2: :

- tu peux commencer par venir te recenser par > là < histoire d'être bien dans les règles comme il faut. :radis:
- tu peux ensuite créer ta fiche de liens > par là <, parce qu'entre nous, c'est toujours mieux d'avoir des potes. Pour organiser tes rps, parler de ta vie dans un journal c'est > ici < que ça se passe.

Ensuite, pense à aller voir les animations ainsi que ce qu'il se passe du côté de ton groupe > ici < et > là < pour ne pas être à la ramasse! Pour finir sur une note un peu fofolle, on a aussi une catégorie de flood > ici < donc dès que t'as un peu de temps libre, n'hésite pas à passer nous faire coucou! :N:


_________________
LITTLE BUT FIERCE

uh, i've played this confrontation 10 times in my head so if you could stick to the script i've imagined for you, that'd be great.

© Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Raven L. Ortiz-Tempton
+ messages : 47
+ face and credits : M. Teixeira - #Sweet Disaster
Merci beaucoup pour ces magnifiques commentaires **
Ça me touche ! :lov:
Moi aussi hâte de te rencontrer Canard :douche:

_________________

    Some say the world will end in fire, some say in ice. From what I've tasted of desire, I hold with those who favor fire. But if it had to perish twice, I think I know enough of hate to say that for destruction ice is also great and would suffice. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ma mère, cette catin !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mary Tudor " Ma mère est morte déchue, de mon côté : je disparaitrai en tant que reine. " [Terminé]
» j'veux offrir cette cigarette à ma mère, cette cigarette d'après la guerre et son odeur vanillée. (j.j)
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère. Politiquement vôtre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
character.
 :: (who you are) :: présentations validées.
-