AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  I've tasted blood and I want more | ValerieVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Valerie Monrose
+ messages : 42
+ face and credits : Lianne La Havas, sola gratia

Valerie Monrose
ft. Lianne La Havas
↘️ carte d'identité
nom : Monrose. + prénom(s) : Valerie. + surnom(s) : elle n'appréciera pas spécialement de se voir affubler d'un surnom ridicule - à moins que vous ne vous appeliez Oliver et ne soyez son meilleur ami - et préférera qu'on ne l'appelle sobrement Val' ou simplement par son prénom. + âge : 26 ans. + nationalité et origines: Américaine, originaire du Nigéria par son père. + date et lieu de naissance : Sausalito, au Nord de San Francisco, le 13 juin 1990. Pour la Saint-Antoine, protecteur des amoureux dans certains pays. + orientation sexuelle : pansexuelle. + statut civil : célibataire. Elle s'oublie dans le lit des uns comme des autres, pour le plaisir de l'acte mais aussi pour essayer de ne plus penser aux horreurs du passé. + occupation : ici (métier, études, etc.) + groupe : légionnaire de la cinquième cohorte

parent divin : Vénus la belle. + pouvoir(s) : séduction – comme un aura qui l'entoure et la rend irrésistible, bien qu'il ne fonctionne que sur les personnes attirées de base par les femmes. Valerie en use et en abuse tout en se contrefichant de ce que les autres puissent bien en penser : elle n'est pas la fille de la déesse de l'amour charnel pour rien ; influence sur les émotions – elle ne contrôle pas vraiment cet aspect d'elle-même et ce sont souvent ses propres émotions qui influencent celles des gens qui l'entourent, pour autant qu'elles soient suffisamment fortes et qu'ils soient suffisamment proches géographiquement + arme de prédilection : une spatha en or impérial, rétractable en un fin bracelet d'or qu'elle porte au poignet gauche. + particularité : effluves d'amortentia, pour les Potterheads. Une odeur attirante, qui plaira systématiquement à son interlocuteur, quel qu'il soit. Avec ça, pas besoin de parfum.

↘️ caractère
Valerie, c'est avant tout quelqu'un d'intense, presque contradictoire par moments. Tant dans ses qualités comme dans ses défauts ... ce qu'elle a à vivre, elle le vit à deux-cent pour-cent. Elle est lumineuse ; solaire. Peut-être trop, selon certains. Désinvolte, elle se fiche bien de l'opinion que les autres ont d'elle bien qu'elle sache se jouer d'eux et les manipuler au besoin, son pouvoir de séduction l'aidant grandement. C'est aussi quelqu'un de déterminé (presque têtue) et d'ambitieux, qui veut principalement se prouver sa valeur. Le camp de Jupiter, c'est finalement devenu comme sa maison, elle qui est arrivée ici si jeune. À l'image de sa mère, elle peut se montrer possessive voire terriblement jalouse, avec une très grande ingéniosité en matière de revanche. Rancunière ? Au moins autant qu'elle n'est mauvaise perdante ! Mieux vaut ne pas se la mettre à dos, sous peine de se faire foudroyer de remarques cinglantes.

Elle a malgré tout bon fond et s'avère être plutôt attachante, lorsque l'on prend la peine de creuser un peu cette façade de "fille de Vénus" – n'allez pas lui dire ça car elle déteste tous stéréotypes, quels qu'ils soient. Malgré sa prestance et son assurance, elle est aussi - un peu - secrète. Pas pour rien qu'elle reste célibataire, inlassablement. Par peur d'être blessée, peut-être ? Parce que s'ouvrir un peu ça va, mais trop c'est dangereux ? Elle-même ne le sait sans doute pas. Et cela importe peu, au fond. Valerie est loyale dans ses amitiés, mais un peu volage dans ses amours. Car ... pourquoi se priver des bonnes choses ?

↘️ Depuis combien de temps sais-tu que tu es un(e) sang-mêlé(e) ?
Elle avait six ans. Et du haut de ses six ans, ils la trouvaient tous déjà adorable. Si mignonne ; avec son regard perçant et son visage angélique. Elle avait beau courir partout – hyperactive, chuchotaient certaines bouches jalouses – et ne jamais tenir en place, les bourgeoises de Sausalito lui pardonnaient tout. Même le fait qu'elle soit orpheline de mère, en plus de ne pas être blanche. Parce que son père, ce jardinier polyvalent, il restait éperdument célibataire. Pourtant Valerie se souvient peu de cette époque heureuse. Simplement parce que Lupa et ses loups l'ont arrachée très tôt à cet environnement 'normal'. Et bientôt l'observation innocente des myosotis pendant les heures de travail de son père s'est mue en un entraînement militaire. Six ans...si jeune. Ce qui l'a sauvée, c'est sans doute son entêtement et sa force de caractère : impossible pour elle de s'avouer vaincue. Et tant mieux, sinon elle en serait morte.

↘️ As-tu pris part à la bataille de Manhattan/du mont Othrys ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
Elle a participé aux deux, évidemment ! Toujours légionnaire, de la cinquième cohorte, il était hors de question pour elle de retourner sa veste et trahir les siens. Dignité et loyauté, toujours. Malgré la violence, malgré l'horreur de la guerre. Après tout n'est-ce pas pour cela qu'ils sont tous nés ? De la simple chaire à canon pour préserver un équilibre fragile ? Elle n'aurait probablement pas eu le choix, de toute façon. Mais elle ne s'est pas posé de questions et n'a pas vraiment réfléchi. Survivre avant tout, oui, mais sans violer ses principes ou trahir ceux qu'elle considère comme sa famille. Et si, au coeur du champ de bataille, elle faisait partie des plus motivés – tête dure, comme le diraient certains – elle est désormais hantée par des visions d'horreur, qui la tiennent éveillée une grande partie de la nuit, ou la réveillent en sursaut et trempée de sueur dans sa couchette. Parce que toute la préparation et l'entraînement du monde ne l'aura pas préparée à voir certains de ses amis mourir sous ses yeux.


↘️ Et maintenant, que deviens-tu ?
Valerie poursuit son service au sein de la Légion, bien qu'elle ait déjà rempli son temps réglementaire. Pourtant la guerre l'a changée, et cela, elle ne peut pas le tolérer. Elle refuse de gérer ses angoisses grandissantes ; refuse de se montrer faible. Alors elle fait ce qu'elle sait faire de mieux : s'oublier dans les bras des uns et des autres ; se focaliser sur une tâche pour en aucun cas gérer les cauchemars ; les visions cauchemardesques de sang et de monstres venus détruire l'Humanité. Si elle continue au sein de la Légion, c'est qu'en ce moment elle a peur. Comprenez : au final elle ne connaît vraiment que cela. Sa vie parmi les mortels s'est écourtée à six ans, et depuis elle n'a connu que les entraînements ! Alors elle a peur de ne pas savoir se rendre utile autrement qu'en combattant ; peur que l'on apprenne à quel point elle a été touchée psychologiquement par ces combats incessants. Trop fière, la belle. Elle veut se montrer désinvolte...mais ça sonne faux, par moments.
derrière l'écran
harley
âge : 27. + présence : ça va varier en fonction de mes horaires irréguliers  :caca: disons 2/7 pour être safe même si suivant les horaires ce sera plus souvent :mdr:  + personnage inventé ou scénario/pv : pv d'ollie  :aw: . + un dernier mot ? ici.

_________________

Love is an angel disguised as lust here in our bed until the morning comes (@BEERUS)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Valerie Monrose
+ messages : 42
+ face and credits : Lianne La Havas, sola gratia
Boy, let's not talk too much grab on my waist and put that body on me
D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, il y a toujours eu l'eau. L'eau et les fleurs. C'est à peu près la seule façon qu'elle a trouvée pour parvenir à se remémorer son père : imaginer les jardins, pour ensuite réussir à le visualiser lui, taillant les branches ; arrosant les plantes, essuyant son front sous l'oeil attentif des bourgeoises du quartier. Et elle, qui courait partout. Toujours. C'était une époque heureuse ; faite d'insouciance. Normal ; elle avait à peine cinq ans. Et à cinq ans, on ne se soucie pas vraiment d'autre chose que de courir après les papillons et faire un joli sourire à la voisine pour que celle-ci vous offre une part de tarte aux pommes fraîchement sortie du four. Parce que depuis qu'elle est toute petite, Valerie a bien remarqué l'effet que produisaient ses moues enfantines tout autour, et elle a rapidement appris à utiliser ce talent en sa faveur. Sausalito, c'était l'avant-Rome. Un coin un peu trop embourgeoisé et un racisme à peine dissimulé derrière les soupirs de pâmoison des femmes au foyer vis-à-vis de son père. Mais malgré cela, Sausalito, c'était la maison. Une maison qui peinait à contenir les effluves déterminées de la gamine. Mais il y avait Papa. Papa qui l'aimait plus que tout. Papa qui lui racontait des histoires merveilleuses de héros mythologiques et d'ascendance divine, et elle qui y croyait, dur comme fer. Elle se souviendra toujours de ces après-midi passés en sa compagnie, à fixer les myosotis bleus, à faire mine de l'aider dans le jardin sans vraiment réaliser que sa vie allait prendre un tournant drastique très rapidement.

Quand la Louve apparut, Valerie comprit immédiatement. Son père lui avait dit que ce jour arriverait, mais elle s'imaginait plus grande à ce moment-là ; pensant qu'elle pourrait profiter un peu plus longtemps de lui et d'un semblant de normalité. Du haut de ses six ans, on aurait pu penser qu'elle se serait rapidement démontée, faible et si jeune. Une enfant de Vénus, en plus ! Ils ne sont pas vraiment connus pour être des plus braves, ceux-là. On leur reconnaît plutôt leur beauté - trait qui n'est franchement pas le plus important pour forger un héros. Mais elle était décidée, la petite. Et elle détestait déjà perdre. Elle surmonta avec détermination les épreuves pour parvenir finalement à suivre son guide jusqu'au Camp Jupiter.

Ce nouveau monde, parfois un peu trop protocolaire, elle ne l'en a pas trouvé moins fascinant pour autant. Comme une façon de se rapprocher de qui elle était réellement ; d'en comprendre un peu plus sur ses origines et sur sa mère. Et puis le fait qu'elle ait réussi ses épreuves aussi jeune lui a valu un certain respect de la part de ses congénères, respect qu'elle a immédiatement apprécié. Elle n'est pas la "typique fille de Vénus", mais - à ses yeux - il n'y en a pas. Les stéréotypes sont une sale habitude dont il faut se débarrasser, et elle a été plus qu'heureuse de parvenir ainsi à en briser un (tout en survivant par la même). Valerie, c'est deux faces d'une même pièce, qui s'amuse à osciller jusqu'à vous en faire perdre la tête. Elle s'amuse de vous, joue de ses charmes mais sans que ce ne soit par méchanceté ... C'est simplement qu'elle aime la vie et qu'elle tente d'en profiter.

La bataille du mont Othrys, elle s'y est jetée tête la première. En même temps, que pouvait-elle bien faire d'autre ? S'enfuir ? Hors de question. Comme si elle voulait se prouver pour de bon son honneur de romaine. Mais malgré les heures d'entraînements ; malgré toute sa vie au camp, rien ne l'avait préparée à ce qui allait se produire. Rien. Ni la vision des corps qui s'amoncellent ; ni l'inquiétude pour ses amis. Car inquiète, elle l'était. Alors elle tâcha de se concentrer sur la tâche à accomplir ; sur l'honneur, mais surtout sur la vie. Hors de question de mourir ; hors de question de laisser les partisans de Cronos vaincre et détruire l'existence telle qu'elle la connaissait. Valerie s'est battue comme jamais jusqu'alors et sa bataille se termina par un coup de lance qui, s'il lui a épargné la vie par on ne sait quel réflexe de survie, lui a salement amoché le bras gauche, y laissant désormais une cicatrice qu'elle refuse de regarder trop longtemps par peur de la voir se remettre à saigner et la ramener au coeur du combat. Elle ne sait pas vraiment ce qui s'est produit par la suite, ayant perdu connaissance, mais elle se souvient pertinemment avoir rouvert les yeux à l'infirmerie et avoir l'impression qu'on lui avait broyé l'humérus à plusieurs reprises.

Un an plus tard, c'est au tour de Gaïa de remettre le couvert et Valerie se demande sérieusement s'il existe encore beaucoup de leurs ancêtres en train d'essayer d'attenter à leurs vies. Comme si les monstres n'étaient pas suffisants ! Toujours légionnaire (elle ne saurait que faire d'autre, pour le moment), elle fut envoyée avec sa cohorte en pleine bataille, pour réaliser que les blessures qu'elle tentait de panser dans son coin n'en étaient que ravivées par le carnage auquel ils étaient en train de participer. Depuis, Valerie se sent changée à l'intérieur. Comme si quelque chose ne tournait pas rond. Mais elle cache bien son jeu ; elle cache bien ses cauchemars et ses hantises. Elle se sent comme cassée en dedans, mais préfère faire comme si de rien et persiste ainsi avec entêtement dans ses rencontres nocturnes et dans ses fêtes ; persuadée qu'elle retrouvera de cette façon un semblant de normalité dans sa vie.


_________________

Love is an angel disguised as lust here in our bed until the morning comes (@BEERUS)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oliver K. Özkan
+ messages : 104
+ face and credits : tate ellington, reveneyes.
ma bestie I love you I love you je suis surexcitée là. :nya: :wa:
on va faire de grandes choses ensemble :radis:
j'ai trop hâte de lire ce que tu vas faire de valou! :keur: en tout cas, j'aime déjà ce que je peux voir. :zad: :zad: :zad:

_________________
art is the only way to run away without leaving home. — lions' tear.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassio E. D'Agosta
+ messages : 48
+ face and credits : matthew clavane (hylektos) + signa (astra)
depuis que j'ai vu ton pseudo et ton post sur le scéna de bb Ollie je suis trop aux aguets, c'est vraiment trop un bon choix de scéna je suis trop excitée de voir vos rps :cute:

en plus ton vava est juste ouf, je la connaissais pas mais c'est une de ces beautés :wa: c'est bien une fille de Vénus :zad: en plus tu vas être ma copine de cohorte, héhé (ou plutôt désolée, Caca est vraiment un bolosse :facepalm:)

bon courage pour ta fiche en tout cas, et puis bienvenue :keur:

_________________

   
I do not do empathy
I DO DAMAGE ☽ i was more than just a terror... i was crying too. but you showed me in the gusts between that a wind is sometimes broken and it's flying path that's no meaning, nothing goes with it when you telling this and hiding, now you feeling's always wrong
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Valerie Monrose
+ messages : 42
+ face and credits : Lianne La Havas, sola gratia
Olliiiiiiiiiie :lov: contente que cela te plaise déjà malgré la courteur :mdr:

Merci Cassio :cute: Je suis tombée amoureuse d'elle quand je l'ai vue :aw:

_________________

Love is an angel disguised as lust here in our bed until the morning comes (@BEERUS)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Un super choix de scénario que tu fais là et t'en fais pas, t'es entre de bonnes mains :keur:

Bienvenue par ici et bon courage pour la fiche :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ophelia Shaw
+ messages : 88
+ face and credits : chloe bennet. (sassenach.)
ROMAINE :bwa:
comme Cassio, je guettais depuis ton post sur le scéna :3: ce pv est au top, je suis ravie de voir qu'il a été pris, j'ai vraiment hâte de voir ce que tu vas en faire (et de lire votre duo en rp :zad:)
et cet avatar, woah :faints: je ne la connaissais pas non plus, mais j'approuve mille fois ce choix, elle est magnifique :amen:

bienvenue parmi nous :keur:, et bon courage pour la suite de ta fichette :cute:

_________________
LITTLE BUT FIERCE

uh, i've played this confrontation 10 times in my head so if you could stick to the script i've imagined for you, that'd be great.

©️ Frimelda
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zadig P. Lyndon
+ messages : 186
+ face and credits : Mariano Di Vaio + Bazzart (.nephilim)
:faints: :faints: :faints: Ton feat ! :bave:
Très bon choix de scénario :zad: J'ai déjà hâte de lire ta fiche **

Et puis une romaine en plus ça ne fait jamais de mal :lov:

_________________

It's gonna be alright...
Nothing is softer or more flexible than water, yet nothing can resist it. - Lao Tzu. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Hunter
+ messages : 134
+ face and credits : Lindsay Perry - .cranberry
salut jolie demoiselle :hin:

bienvenue par ici, amuse toi bien What a Face et bon courage pour la rédaction de l'histoire !

_________________
Elise for the win:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Valerie Monrose
+ messages : 42
+ face and credits : Lianne La Havas, sola gratia
Merci à vous tous pour cet accueil de ouf :aw:

_________________

Love is an angel disguised as lust here in our bed until the morning comes (@BEERUS)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
I've tasted blood and I want more | Valerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dhwani > Lahu munh lag gaya ( I've tasted blood )
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
character.
 :: (who you are) :: présentations validées.
-