AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  Declan ReyesVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Declan Reyes
+ messages : 38
+ face and credits : Dave Franco - Bazzart

Declan Reyes
ft. Dave Franco
↘ carte d'identité
nom : Reyes + prénom(s) : Declan + surnom(s) : ici (facultatif). + âge : 29 ans + nationalité et origines:Américaine + date et lieu de naissance :Sacramento, Californie, le 8 octobre 1988. + orientation sexuelle : Hétérosexuel + statut civil : Célibataire + occupation : Chef du troisième camp + groupe : freedom with no limits.

parent divin : Aphrodite + pouvoir(s) : aérokinésie, et transformation en cygne + arme de prédilection : une épée de bronze, très fine, rétractable en une gourmette qui porte son prénom. + particularité : sa capacité est l'empathie, qui est amplifiée en présence de demi-dieux : il ressent les émotions des autres, notamment les plus importantes et partagées (une foule en délire à un concert, par exemple, ou la douleur et l'horreur après une bataille).

↘ caractère
impulsif + déterminé + leader naturel + auto-critique + empathique + chaleureux + a beaucoup de charme et le sait + méfiant + manipulateur si nécessaire + calculateur + altruiste + compréhensif + loyal + garde son sang froid + veut toujours le mieux pour son groupe + meneur + autoritaire + passionné + raisonnable + assuré + réactif + sensible + réaliste + prêt à faire le nécessaire + cultivé + perfectionniste + décontracté + confiant + ambitieux + persévérant + séducteur + a un humour très subtil + en colère, il est parfois dangereux + donne une impression très nonchalante, mais peut se montrer très intimidant si besoin.

↘ Depuis combien de temps sais-tu que tu es un(e) sang-mêlé(e) ?
Declan a attendu l'âge de quinze ans pour découvrir qu'il était à moitié humain et à moitié divin. Pendant quinze ans, il a dû batailler pour essayer de suivre un tantinet à l'école, ayant une dyslexie qui fait danser les lettres devant ses yeux et étant d'une hyperactivité qui l'empêchait réellement de se concentrer. Et quand un satyre est venu le trouver pour l'emmener dans un endroit spécial pour les gens comme lui, Declan n'a pas hésité, voulant quitter la vie misérable qui était la sienne depuis sa naissance. Il a passé deux étés à la Colonie avant de s'en éloigner, trouvant que la sécurité de la Colonie n'était due au fait qu'elle dépendait du bon vouloir des dieux de l'Olympe. Comme quoi, dieux comme hommes, même combat...

↘ As-tu pris part à la bataille de Manhattan/du mont Othrys ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
Declan a pris part à la bataille de Manhattan, avec son petit groupe d'amis qui partageaient son ressentiment vis-à-vis des dieux, du côté de la Colonie. Et s'il ne regrette absolument pas son geste, il en a été très mal pendant quelques temps, son empathie exacerbée en présence de demi-dieux l'ayant pas mal traumatisé, l'obligeant à s'éloigner pour laisser son corps se remettre de ce traumatisme. Par la suite, il a réussi à implanter son camp et à commencer à le construire doucement mais sûrement, un exutoire pour passer à autre chose après ce qu'il s'est passé. Par contre, il n'a pas participé à la guerre contre Gaïa mais a décidé d'accélérer la cadence pour accueillir le plus de gens au troisième camp, afin que le projet devienne enfin concret.

↘ Et maintenant, que deviens-tu ?
Maintenant il construit son univers avec ceux qui ont accepté et décidé de le suivre, afin de compter comme une force non négligeable dans la balance, essayant tant bien que mal de ne pas montrer que ces guerres l'épuisent. Il est pleinement devenu le chef du troisième camp, mais lui se considère plus comme un grand frère que comme un véritable chef, même s'il n'hésitera pas à se sacrifier pour sa famille si cela est nécessaire. Depuis la guerre contre Gaïa, d'ailleurs, il y a pas mal de demi-dieux romains qui arrivent
derrière l'écran
Ju'
âge :22 ans + présence : Je peux me connecter tous les jours + personnage inventé ou scénario/pv : Scénario du forum + un dernier mot ? Coin coin  :teagan:  


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Declan Reyes
+ messages : 38
+ face and credits : Dave Franco - Bazzart
C'est l'histoire de la viiiiie


L'histoire de Declan est loin de commencer comme un conte de fée. En effet, né à Sacramento, en Californie, lui et son père ont été abandonnés rapidement par sa génitrice. Et cet abandon a profondément marqué le père du jeune garçon, qui était alcoolique depuis longtemps et qui avait un peu lâché la bouteille quand il était avec la mère de son fils. Tellement marqué qu'il a replongé et qu'il a refusé de déménager, restant dans un quartier sensible. En grandissant, Declan se découvrit une empathie tellement forte pour les gamins de son quartier qu'il n'hésitait pas à affronter frontalement les ennuis, qu'ils viennent des autres parents ou des caïds du quartier, revenant à la maison avec des hématomes et des égratignures en cascade sans jamais se plaindre. Parce qu'il se battait pour ses amis sans rien demander en retour.

Il fut inscrit à l'école primaire à l'âge de six ans par une association qui essayait d'aider les enfants des quartiers, afin qu'il apprenne à lire, écrire et compter. Autant compter, c'était facile, autant lire et écrire... C'était une autre histoire. En effet, il était atteint d'une dyslexie sévère qui l'empêchait de lire correctement et lui faisait faire des fautes d'orthographe à la pelle. Et cette dyslexie était couplée avec une hyperactivité qui l'empêchait encore plus de se concentrer en classe. Autant vous dire que sa jeunesse n'a pas été de tout repos, entre les cours et les moments où il rentrait à la maison en essayant d'esquiver son père, susceptible de laisser son alcoolisme le rendre violent...

A l'âge de quinze ans, alors qu'il commençait sérieusement à décrocher malgré sa bonne volonté d'apprendre, il fit la rencontre d'un jeune homme un peu bizarre avec son bonnet rasta et le fait qu'il claudiquait un peu, mais dans le fond pas méchant. Il se présenta comme se faisant appeler Bob Morane - ce qui fit hausser un sourcil à Declan - avant qu'il ne lui parle d'un endroit où les jeunes comme lui étaient vraiment pris en charge, la "Colonie des Sangs-Mêlés". Si, d'un côté, les gamins avec lesquels il avait grandi allaient clairement lui manquer, autant la nécessité de partir se faisait de plus en plus ressentir. Aussi accepta-t-il la proposition de Bob, qui profita du voyage pour lui expliquer en quoi il était "différent" des autres gamins de la ville : il était à moitié humain et à moitié divin, d'où sa dyslexie et son hyperactivité. Par contre, pour lui donner le nom de son géniteur divin, là, le Bob séchait. M'enfin bon, pourquoi pas après tout...

Quand il arriva à la Colonie, quelques jours plus tard, Declan fut un peu surpris de voir qu'elle était peuplée de gens comme lui ; lui qui croyait que les dyslexiques et les hyperactifs n'étaient pas si nombreux, il se trompait. Ce fut le soir de son arrivée qu'il découvrit le nom de son parent divin : Aphrodite, déesse de l'Amour et de la Beauté. Bon, ok, c'était une déesse qu'il valait mieux ne pas chercher si on ne voulait se prendre sa rancune dans la tronche, mais quand même... N'ayant pas le choix, Declan alla rejoindre le bungalow de ses frères et sœurs, et il fut surpris de s'y sentir plutôt à l'aise dans un premier temps. Mais très vite, il se rendit compte que les dieux, censés protéger la Colonie, ne le faisaient qu'en échange d'une dévotion totale des demi-dieux, ce qui les mettaient au même niveau que les caïds de son quartier ; si les hommes imaginaient les dieux à leur image, l'humanité n'était pas sortie des ronces... Il finit par quitter définitivement la Colonie l'année de ses dix-sept ans, sans pour autant revenir chez son père, créant un petit groupe de demi-dieux qui pensaient comme lui, voyageant constamment pour échapper aux monstres, devenus une triste réalité depuis qu'il connaît son sang divin. Assez vite, sans le vouloir, Declan devint une espèce de "chef" de son petit groupe, le plus écouté de tous, cherchant à protéger ses amis au maximum comme quand il était enfant.

Pendant deux ans encore, le petit groupe se promena sans relâche pour échapper aux monstres, mais l'idée de se construire un chez-soi digne de ce nom faisait lentement son chemin dans l'esprit de Declan. Et cette idée fut dévoilée au grand jour quand, alors qu'il avait dix-neuf ans, il se prit à jouer à un jeu avec ses camarades où chacun racontait sa vie idéale. Il n'en reparla pas pendant un moment, gardant l'idée sous le coude jusqu'au jour où il pourra enfin réaliser ce rêve.

L'année de ses vingt-quatre ans fut un moment charnière dans sa vie de demi-dieux : alors que lui et son groupe sont installés en Louisiane pour une durée indéterminée, ils eurent vent de la bataille contre Cronos, et presque aussitôt Declan décida de combattre aux côtés de la Colonie, car si les dieux sont du même tonneau que les hommes à son sens, Cronos ne valait guère mieux. Même s'il se doutait que ça n'allait pas être facile, Declan manqua de devenir fou quand son empathie exacerbée s'exprima à la perte de nombreux de ses amis, le forçant à s'éloigner quelques temps pour se remettre physiquement et psychologiquement de cette guerre meurtrière. Ce fut après cette bataille que Declan décida de donner vie à son idée, suivi par les survivants de son groupe, de créer un camp, un chez-soi où ils se sentiraient réellement en sécurité. Et ce fut pas loin de Sanford, dans le Maine, plus précisément dans une vallée, qu'ils finirent par s'installer définitivement, construisant les bases de ce que qui pourrait ressembler au village d'Astérix.

Quelques temps après, Declan ressentit assez violemment la bataille contre Gaïa, comme s'il avait été sur place, et cet événement le conforta dans sa décision de créer un endroit pour réellement protéger les demi-dieux sans demander l'aide des dieux. Il fit ouvertement mention de son projet, sans crainte des conséquences, voulant créer un lieu fondé sur la confiance ; ceux qui rejoindraient le troisième camp ne seraient pas considérés comme des étrangers, mais comme des membres à part entière de la famille que Declan imaginait.

Petit à petit, la famille se construit sous le regard juste et amusé de Declan, qui n'hésite pas à se mêler des petites batailles qui peuvent naître pour pas grand-chose. Un jour, le troisième camp ne serait plus une force négligeable, il pèserait dans la balance. Et Declan veillerait à ce que sa famille lui survive le plus longtemps possible.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luca M. Carnstairs
+ messages : 237
+ face and credits : odeya rush (moony.) + astra (signa)
JUUUUUUU :lov: :lov: :lov:

trop contente que tu aies craqué et que tu nous aies rejoint, surtout en tentant ce super prédef de la mort qui tue! puis même si je joue aucun perso du troisième camp on se trouvera des liens, t'en fais pas pour ça :radis: bienvenue sur AW, ça va être le feu :bwa:

_________________

   
Who will fix me now?
what doesn't destroy you, leaves you broken instead. got a hole in my soul growing deeper and deeper. and i can't take one more moment of this silence. the loneliness is haunting me and the weight of the world's getting harder to hold up.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alycia E. Ginger
+ messages : 49
+ face and credits : Shelley Hennig - Ice
Mais nan XD J'en peux plus de vous ^^ Welc' Ju (épouse moi Dave *-*)

_________________
But love doesn’t make sense.
Tu ne vois que ce que tu veux voir. Creuse, creuse encore... Tu verras qu'au plus profond de toi il y a plus que cela. Les grecs avaient raison. Connaîs toi toi même et tu connaîtras le monde et les dieux.
credit.wildheart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Declan Reyes
+ messages : 38
+ face and credits : Dave Franco - Bazzart
Hi hi, merci les filles ^-^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zadig P. Lyndon
+ messages : 154
+ face and credits : Mariano Di Vaio + Bazzart (Sweet disaster)
Oh mein Got !
Il est trop cool Declan **

Très très bon choix de scénario! Il nous faudra un lien entre bonhomme volant :cutie:
Bon courage pour ta fiche **

_________________

It's gonna be alright...
Nothing is softer or more flexible than water, yet nothing can resist it. - Lao Tzu. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Declan Reyes
+ messages : 38
+ face and credits : Dave Franco - Bazzart
Avec plaisir ! Et merci :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emy R. Kherin
+ messages : 52
+ face and credits : Willa Holland
Mon dieu, comment tu vas galérer avec tous les gugus du troisième camp (et j'compte la mienne dans le lot hein :lov: ) donc du courage et du love sur toi, patron :radis:

Pressé de te lire en rp, et surtout : BIENVENUE ICI ! :nya: :nya:

_________________
Pressure to break or retreat at every turn. Facing the fear that the truth, I discovered. No telling how, all these will work out. But I've come to far to go back now. I am looking for freedom, looking for freedom. And to find it cost me everything I have.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Declan Reyes
+ messages : 38
+ face and credits : Dave Franco - Bazzart
T'inquiète, j'ai un passif en béton armé, je saurai vous gérer :P

Miciiiiiii :keur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ceren-Nevh Lynch
+ messages : 261
+ face and credits : tim borrmann. (faust)
comme je te disais sur la chatbox, ON EST CONTENTS D'AVOIR NOTRE DECLAN :aw: :nya: bienvenue à toi :keur:

du coup, je voulais te demander de développer un petit peu plus pour l'histoire : le truc, c'est que l'histoire du pv donne les grandes lignes, mais on est restées vagues pour que la personne qui le joue puisse se l'approprier vraiment, et là, c'est difficile de voir si le poste vacant correspond avec un copier/coller. :aw: n'hésite surtout pas à ajouter des évènements, ou des anecdotes, des morceaux d'histoire, tout ça. :cute: en tous cas, il faudrait vraiment développer un peu plus dans le sens où il faudrait de tes mots à toi, pas juste les nôtres. :aw:

bon courage, en tous cas et si tu as des questions, n'hésite pas à venir me voir par mp :keur:

_________________
t'as pas vu ? c'est imprimé partout, dans les journaux, sur les écrans, dans le regard des gens. c'est même écrit en grand sur les immeubles, la nuit, quand les gens biens comme toi sont endormis, c'est marqué en rouge: tu nais comme ça, tu vis comme ça, tu canes comme ça, seul à poil face à ton reflet, avec ton dégoût de toi-même, ta culpabilité et ton désespoir comme seuls témoins.
Revenir en haut Aller en bas
 
Declan Reyes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» BE CAREFUL ▬ Declan & Elias & Aubépine & Kathaleen
» REYES [SIGN LA PLUS RAPIDE DE MA VIE ^^]
» Occupez-vous de vivre, ou arrangez-vous pour mourir + declan
» good morning sunshine (pv declan bowden)
» qui a dit que le romantisme n'existait plus? ► Declan & Zahara (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
character.
 :: (who you are) :: présentations validées.
-