AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  ease my mind + bellonaVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Satin Shade
+ messages : 91
+ face and credits : kiernan shipka (merenwen)
Satin court partout à toute vitesse. Elle attache ses cheveux blonds avec des élastiques à rubans, les détache pour les tresser, enlève les tresses pour au final les attacher avec des barrettes bleues, et recommence. Aujourd’hui elle sort de la Colonie, elle va à New York. Il faut que tout soit parfait pour qu’elle garde ce souvenir gravé à jamais dans sa mémoire – on ne la laisse pas souvent sortir seule de la Colonie étant donné sa véritable manie à se fourrer dans des situations toutes plus dangereuses les unes que les autres. « Tu n’es pas assez responsable pour sortir toute seule Satin. » Mais aujourd’hui elle ne sera pas seule, elle rejoint sa copine Bellona pour faire tout un tas de choses que font les meilleures amies ensemble. Essayer des vêtements rigolos, manger des glaces, acheter des donuts et se mettre du glaçage partout sur le menton… Elle en trépigne d’avance. Elle finit de lacer ses bottines – on a insisté sur le fait qu’elle ne pouvait pas se promener pieds nus comme à la Colonie – et range précieusement l’une des petites branches de son fraisier dans la poche de sa veste en jean oversize piquée à un enfant d’Héphaïstos pour l’occasion.

Bien entendu, quand on court plus vite que Speedy Gonzales on n’a pas besoin de s’encombrer à prendre des taxis ou autre. Il lui faut quelques foulées pour traverser le Camp, quelques autres pour quitter la forêt qui l’entoure et en une dizaine de minutes elle atteint les limites de la Grosse Pomme, non sans s’arrêter à plusieurs reprises pour caresser un petit lapin sauvage ou pour aider une famille de canards à traverser la route. Elle est distraite par un rien, alors à New York elle ne saura probablement pas où donner de la tête, perdue parmi toutes ces informations visuelles et sonores. Heureusement que Bébé est là pour guider, sinon qui sait dans quels ennuis elle pourrait se fourrer. Chiron n’a pas oublié la fois où il a dû venir la chercher au poste de police parce qu’elle s’était servie dans plusieurs magasins de luxe sans savoir que tout ça n’était pas gratuit. Elle aime dire qu’elle est une vraie délinquante – mais en vérité, elle est plus ignorante et irresponsable qu’autre chose.

Bellona lui a donné l’adresse d’un petit café réputé pour faire les meilleurs smoothies de Brooklyn. La nymphe l’a noté sur la paume de sa main pour être sûre de ne pas se tromper et elle cherche à présent le numéro, passant devant diverses petites boutiques de fringues et autres friperies tendance. Le café ressemble à une petite maison de campagne, joliment recouverte par de la vigne, et présente quelques tables installées dans sa terrasse, contrastant avec le béton de la ville alentour. Satin est enchantée – elle aurait presque commencé à discuter avec la vigne si elle n’avait pas aperçu le visage familier de son amie, à qui elle s’empresse de faire de grands signes de main, tout sourire.

« Bellonaaaaaaaaaaaaa ! » S’écrie-t-elle, provoquant par le passage quelques regards étranges de la part des passants, avant de s’élancer pour sauter dans les bras de son amie. Du genre démonstrative, elle ne sait pas non plus tenir assez en place ni cacher son excitation. Alors dans une situation comme ça, elle a bien du mal à se contenir. « Je suis trop trop trop trop contente de te voir ! Si t’avais vu la tête de Chiron quand je lui ai dit que j’allais te voir à New York… J’ai dû lui demander au moins cent fois avant qu’il accepte de me laisser sortir ! » Dit-elle en sautillant sur place comme une enfant de quatre ans qui découvre pour la première fois les parcs d’attraction. « Alors qu’est-ce qu’on fait ? On prend des smoothies ? On visite la ville ? On fait une balade en bateau comme des touristes ? Oh nan nan nan, je sais ! On fait les boutiques comme dans Gossip Girl ? » Demande-t-elle, des étoiles pleins les yeux. Gossip Girl, c’est SA référence. La seule série qu’elle ait jamais regardée et qui, désormais, est devenu son mot d’ordre, Blair et Serena ses icônes.

_________________
    be kind, always ◇ some mornings i wake up and find myself trapped under the weight of every bad thing that has ever happened to me. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
 
ease my mind + bellona
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» armani rivael ► dj, ease my mind
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
cities.
 :: (new york) :: commerces et restaurants.
-