AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  Some nights. (Cora)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Invité
Invité

cora aimee wenderbun
ft. emma waton
↘ carte d'identité
nom : Wenderbun, et vous pouvez essayer de trouver des jeux de mots avec. Je pense que je les ai déjà tous entendu. + prénom(s) : Cora et Aimee, des prénoms assez simple et doux choisis complètement par hasard par ma mère. Leur seule particularité étant qu'ils commencent chacun par la même initiale que celui de mes parents, c pour Charlotte et a pour Apollon + surnom(s) : Certains s'essaient à m'appeler Cor, parce que prononcer un a en plus est sans doute trop difficile je ne sais pas. En vérité, je n'ai pas vraiment de surnom fixe, tout le monde y met son petit grain de sel. + âge : J'ai fêté mes 23 ans cet été, à la colonie avec Nasha et cie. Enfin, fêté est un grand mots étant donné que c'était peu de temps après la bataille contre Gaïa et que j'étais encore à l'infirmerie. + nationalité et origines : Je suis canadienne, puisque ma maman est canadienne, et américano-grecque de cœur. Mon père est grec, merci Captain Obvious, et mon beau-père est américain. Oh et aussi, ma maison se trouve aux Etats-Unis donc, ouais, américaine de cœur. + date et lieu de naissance : J'ai vu le jour le 20 août 1993 à Vancouver, au Canada. + orientation sexuelle : Je suis bisexuelle. A vrai dire, j'ai toujours été intéressée par tout le monde et n'ai compris que ce n'était pas la norme en grandissant. Je n'ai jamais eu de mal à m'identifier comme telle, et suis plutôt heureuse de ça. + statut civil : Célibataire. Honnêtement, j'attends juste que ça me tombe dessus. J'ai déjà été amoureuse, j'ai déjà eu des relations mais ça n'est aujourd'hui plus ma priorité. + occupation : Je passe mes étés à la colonie, bien évidemment, et j'ai depuis la dernière bataille posé mes valises à la Nouvelle Rome pour pouvoir suivre de vraies études de guérisseuse et ne plus me contenter de mon don naturel. A côté, je bosse dans un café de la NR, histoire de gagner un peu d'argent et de ne pas m'enfermer dans une solitude que je fuis comme la peste. + groupe : Colonie des sangs-mêlés, team Apollon.

parent divin : Apollon, dieu de la musique, du soleil, de la poésie, de la médecine générale et d'un peu de tout en fait. + pouvoir(s) : J'ai développé très jeune un pouvoir de guérison. Au départ je ne savais pas l'utiliser et il ne fonctionnait que sur ma personne mais j'ai réussi à le maîtriser et le développer grâce à la colonie. J'ai aussi depuis la première bataille des visions. Je ne sais jamais de quand elles datent, et j'ai souvent du mal à les interpréter... Elles me font un peu peur, et j'essaie le plus souvent de ne pas trop y prêter attention de peur de voir une nouvelle guerre arriver. + arme de prédilection : Comme tout enfant d'Apollon, je maîtrise à la perfection le tir à l'arc. Je possède mon propre arc depuis mes douze ans, qui se rétracte en un collier avec pour pendentif un soleil, comme c'est cliché. + particularité : Ma particularité n'est pas visible, mais elle est très... pénible. Lorsque je fredonne quelques notes de musique, chante deux petites phrases ou une chanson en entière, cette mélodie reste pour quelques heures ou plus dans la tête des personnes qui m'ont entendu. Le bon point, c'est que je ne chante pas mal. Le mauvais point, c'est que mes goûts musicaux ne plaisent pas à tout le monde. Autant vous dire que je ne suis jamais invitée aux soirées karaoké, et que je me sers de ma particularité comme d'une menace lorsque l'on m'embête trop. J'ai un petit répertoire de chansons particulièrement énervantes, oui.

↘ caractère
expressive + chaleureuse + un véritable rayon de soleil + aventurière + manque de tact, mais elle a beau essayer, rien n'y fait + audacieuse + pleine de compassion (sûrement trop) + sensible + responsable + prend son travail très au sérieux + naturelle + indépendante + grande adepte de concerts/festivals en plein air + amoureuse de la colonie et du monde dans lequel elle vit + pleine d'humour + attentionnée + extravertie + parfois crédule + se laisse aisément embarquer dans les bêtises des autres + loyale + tactile + curieuse.

↘ Depuis combien de temps sais-tu que tu es un(e) sang-mêlé(e) ?
Depuis toujours. Charlotte a toujours su la véritable identité de mon père et ne l'a jamais caché, ni à moi, ni à mon beau-père ni à mes demis-frères et sœurs. Il y a eu des moments plus durs que d'autres en grandissant, parce que j'attirais l'attention malgré moi et que ça ne passait pas avec tout le monde, mais j'ai tout de même eu une enfance heureuse. Jamais rejetée, toujours aimée. Lorsque mon hyperactivité a commencé à prendre le dessus, il était temps de m'emmener à la colonie dont j'avais souvent entendu parler. Et la colonie, c'était... Une révélation. Mille fois mieux que ce je n'ai pu imaginer. Une deuxième maison, vraiment. J'y ai trouvé d'autres demis frères et sœurs, des amis, une seconde famille. J'attendais les étés avec impatience par la suite. Et puis, lorsque j'ai eu dix-huit ans, j'ai déménagé à New York et ne rentrait à Vancouver que rarement, toujours à Noël et parfois lors d'anniversaire ou lorsque le manque se faisait trop grand. C'est toujours difficile de faire la séparation, de savoir quelle partie est supposée être ma vie normale.

↘ As-tu pris part à la bataille de Manhattan/du mont Othrys ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
Oui. Et oui. Mauvais souvenirs. La bataille de Manhattan... C'était ma première bataille. Je n'étais plus une gamine, déjà, je savais me battre mais je ne savais pas comment réagir. Trahie par mes propres amis. Pour quoi, au final ? Il m'a fallu du temps avant de m'en remettre. Je me levais chaque en me disant, plus jamais. Heureusement que Nasha était là. Et puis, finalement, tout c'est enchaîné très vite. Les demis-dieux romains, alors qu'on pensait naïvement être les seuls. Gaïa. Gaïa fut encore plus horrible que Manhattan. J'ai essayé de mon mieux de me battre et de sauver les blessés, mais ce n'était pas suffisant. On a perdu beaucoup trop de monde. J'ai failli me perdre moi-même, d'abord blessée au combat mais surtout au mental ensuite. Ça va mieux, aujourd'hui. Le temps passe et guérit. Je suis passée à autre chose, décidée à être prête au cas où une nouvelle guerre ne se déclenche, et surtout à être suffisante.

↘ Et maintenant, que deviens-tu ?
Je crois encore naïvement en ce plus jamais. Je crois encore que je vais pouvoir faire des études, revenir à la colonie, tomber amoureuse, fonder une famille peut-être... Mais en vérité, je sais que le monde a changé. Que j'ai changé. Que je me trouve à être beaucoup plus calme que d'habitude. Que j'ai tendance à fuir la nouveauté, de peur que. Et je lutte contre ça, contre ces gestes qui trahissent ma peur, cette manie de tripoter mon collier au cas où. Cette habitude d'aller assister au coucher de soleil, chaque soir, seule en priant que demain soit égal à aujourd'hui. J'aimerai pouvoir être moins méfiante, toujours aussi ouverte et audacieuse qu'auparavant. Mais je m'accroche aux constantes qui me gardent saine d'esprit. Aux Wenderbun, à Nasha, aux Apollons... Sans oser braver l'inconnu.
derrière l'écran
ginger squid | Laura
âge : presque 20 ans, fichtre dieu. + présence : ça dépend de comment mes semaines sont chargées, mais normalement je peux passer tous les jours et RP comme une fifolle le week-end ! + personnage inventé ou scénario/pv : scénario de la sublime Nash ! :coeur:  + un dernier mot ? juste ? woaw. c'est un peu mon état d'esprit depuis hier quand j'ai découvert le forum, le scénario, les annexes et moi aujourd'hui devant votre accueils d'adorables koalas. woaw.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
sunshine in my pocket
(10 ans) Le vent souffle doucement dans mes cheveux alors qu'on parcourt la forêt, tantôt en marchant, tantôt en courant, tantôt en sautant. Le soleil nous réchauffe à travers le feuillage bien développé des arbres. Une sensation de liberté grisante m’envahie. Je me sens intrépide, invisible… Et c’est peut-être pour ça que je ne fais plus vraiment attention où je mets les pieds, et c’est sans doute pour ça que j’ai glissé en voulant sauter sur un rocher beaucoup trop haut pour moi et que je me suis ramassée de tout mon long sur plusieurs mètres. Le cri de panique de Nasha résonne à mes oreilles tandis que je grogne de mécontentement et de douleur. Ça m’apprendra, à être intrépide. La brune arrive bien vite à mes côtés et je pousse un soupir. « Je vais bieeeen ! » Elle n’a pas l’air convaincu. Elle me regarde, les yeux tout ronds, l’air un peu terrifié. « Tu saignes. Et ton pied n’est pas dans le bon sens. » « Ah. » C’est embêtant, effectivement. Je fronce les sourcils. « On attend, alors ? » Elle acquiesce, vivement, avant de s’asseoir à mes côtés. Cela fait deux ans que je connais Nasha, et ça fait également deux étés que nous passons à explorer les alentours de la Colonie. J’ai déjà connu des chutes et des égratignures, rien de bien grave étant donné que je guéris généralement dans la seconde. Mais il est vrai que, pour le coup, je ne me sens pas super bien. « Oui, on attend. » Alors on attend. Que les rayons du soleil viennent étreindre mon corps et me guérir, que les oiseaux chantent leur mélodie et que la vie passe, lentement mais sûrement. Qu’on grandisse. Dans tous les cas, on reste ensemble no matter what.

(12 ans) « Et si je décide d’être pacifiste ? » Je demande, les sourcils froncés et les bras croisés sur ma poitrine. Cela fait une semaine que je suis arrivée à la colonie. Il commence à faire une température agréable et je n’ai qu’une envie, me balader. Pas apprendre à tirer à l’arc, sous prétexte qu’il est temps. Anthony me rit au nez. « Tu meurs. » Merci, c’est rassurant. Je pousse un soupir avant de bien vouloir prendre l’arc que me tend mon demi-frère. Bon. J’écoute. Il attrape le sien, me fait une première démonstration en m’expliquant chacun de ses gestes. Et pour le coup… D’accord, il est temps. Ça paraît fichtrement compliqué, tout ça. « Mais on n’est pas censé commander les flèches par la pensée, nous les Apollon ? » Encore une fois, il rit. Si jamais je suis nulle au tir à l’arc, je peux envisager une carrière dans l’humour ! « Oui, mais non. Il faut s’entraîner. A ton tour, vise le centre de la cible, essaie de ne tuer personne. » Encore une fois, c’est rassurant. Mais d’accord, très bien. Je fais tout comme il me dit. Arc à l’épaule, on tient bien sa flèche, on tend la petite corde… « OH MES DIEUX !!! » J’ai tué quelqu’un. Ou du moins, un fils d’Hermès qui passait par là vient de se mettre à crier en recevant ma flèche dans la cuisse, Anthony est encore en train de se moquer de moi et je cours pour aller me cacher je ne sais où. « CORA ! » Je m’arrête brusquement et ne bouge plus. Mon instinct de survie est très limité, il faut croire. Je lève des yeux de biche, un peu humide, vers Chiron qui trottine jusqu’à moi. Je suis prête à pleurer, quoi qu’il me dise « Je suis désolée, je voulais pas ! Je suis pas prête ! » Il essaie un sourire mais je me mets à pleurer. Non, c’est bon, c’est tout pour moi. Je veux plus être une fille d’Apollon. Enfin, si, mais je ne veux plus tirer à l’arc. Le centaure pose une main sur mon épaule et me fait faire demi-tour pour qu’on rejoigne l’Hermès blessé.  L’art de se faire des ennemis par Cora Wenderbun. « Je suis désolée. » Je souffle à son attention. Il acquiesce. Il s’en fiche pas mal, je pense. Anthony me regarde, l’air maintenant embêté. Tiens, ça lui apprendra à lui. Chiron prend les devants, me rassure que c’est normal de ne pas y arriver la première fois et que je peux me racheter en soignant Patrick. Oui. Oui, je peux ! Alors je le fais. Par contre, il est hors de question que je refasse une tentative aujourd’hui. Il y a eu assez de mal de fait. Je préfère aller retrouver Nasha pour me mortifier toute la journée. Un jour je serais une grande fille d'Apollon, mais pas aujourd'hui.

(18 ans) Le coffre plein à craquer de la voiture louée se ferme dans un bruit sec, et je l'observe quelques secondes encore afin d'être sûre qu'il ne se rouvre pas. Il résiste, et un sourire satisfait s'inscrit sur mes lèvres. Lorsque je me retourne, je peux voir tous les Wenderbun alignés avec un air triste sur le visage. Mon cœur se brise un petit peu, au passage, et je sais que je vais pleurer. Je vais juste continuer de faire semblant d'être forte encore quelques minutes. « Hey, c'est pas comme si je disparaissais pour toujours ! » Je déménage juste, officiellement. J'ai, comme d'habitude, passé l'été à la colonie. Mon anniversaire est passé, je suis majeure et libre de disposer de moi-même comme je l'entends. J'ai décidé de déménager à New York, et d'aller à l'université. Comme ça, je ne suis pas loin de la colonie, pas loin de Nasha... Très loin des Wenderbun. Mais comme je l'ai dit, je ne disparais pas pour toujours. Je viendrais dès que j'ai un peu de vacances, pour Noël bien évidemment même si je ne suis pas censée fêter cette fête et que c'est plus devenu un prétexte pour se retrouver, ou tout simplement quand l'envie se fera. Ça ne semble pas suffire à Charlotte qui a les yeux humides. Je m'approche donc d'elle la première pour pouvoir la serrer dans mes bras. « Pour de vrai, je reviendrais souvent et puis on peut s'envoyer des emails ! » Des normaux ou des versions demi-dieux, comme bon lui semble. Elle me fait un petit rire nerveux et je me recule pour pouvoir lui sourire. « Je sais, mais... Tu restes ma fille et je n'aime toujours pas voir mes enfants quitter la maison. » Aaw. C'est vrai que je ne suis pas la première à quitter le foyer, je suis juste la première à partir loin. Je lui embrasse une joue avant d'aller serrer mon beau-père, beaucoup plus fort mentalement, dans mes bras. Puis les demis-frères et soeurs. Et bien vite, c'est l'heure de prendre la route. « Vous allez me manquer. » Je dis, avec un léger pincement au cœur. Les larmes pas loin. Après un dernier bisou, un dernier au revoir je les quitte. Ils vont me manquer, mais c'est aussi et surtout le début de quelque chose de nouveau et de grand.

(22 ans (presque)) C'est un silence beaucoup trop pesant après que les ennemis aient pris la fuite, que les armes ont été posé lorsque le murmure on a gagné est passé dans toute les bouches. J'avance, sans vraiment trop savoir où je suis. Je suis sonnée. Je sens des larmes humides couler lentement sur mes joues, et mes membres trembler lorsque je croise un nouveau corps gisant sur le sol. Mort. Un ami, une connaissance. Tué par un autre ami, une autre connaissance. Je n'ai pas l'impression de comprendre ce qu'il s'est passé. Sur le coup, j'ai surtout peur. Peur de voir quelqu'un à qui je tiens par terre pour ne pas se relever. Peur de trouver l'un de mes frères ou soeurs. Peur de trouver Nasha. C'est elle que je recherche, en priorité. Et une quelconque victime qui puisse être sauvée. Je ne sais pas exactement comment j'avance. Mais je le fais. Puis j'aperçois sa chevelure brune, et c'est sans hésiter que je me mets à courir vers elle pour la serrer dans mes bras. Pour l'écraser du peu de force qu'il me reste. Aucun mot n'est dit, parce qu'on n'en a pas besoin. J'ai juste besoin de savoir qu'elle est là, qu'elle va bien. Qu'on ne sera pas seules pour reconstruire tout ce qui a été détruit. Pour nous reconstruire. Manhattan est la première pierre de l'édifice dont nous n'avions jamais voulu.

(23 ans) Je fais bien attention à garder mes lèvres l'une contre l'autre alors que Nasha fredonne le petit refrain de la chanson de l'anniversaire. Si je me mets à chanter, elle risque de l'avoir en tête quelques heures et je ne lui souhaite pas ça. Mon sourire s'agrandit lorsqu'elle termine. Et un léger rire m'échappe lorsque me tend le paquet de chips qu'elle cachait dans son dos. « Cadeau ! » Je tends les mains et me dépêche de l'ouvrir. « Merci ! » Je n'ai pas envie de me plaindre et de dire que la nourriture de l'infirmerie laisse à désirer mais... Un peu quand même. Alors des chips pour mon anniversaire, et Nasha, c'est suffisant pour me combler de joie. « Tu penses pouvoir sortir pour aller voir le coucher de soleil ? » Me demande ma meilleure amie d'une voix presque timide. J'acquiesce faiblement. « Oui. Je suis sortie aujourd'hui, ça devrait aller. » Elle me sourit et j'en fais autant. Je m'empiffre un tantinet de chips avant d'attraper mon gilet et de gigoter pour quitter mon lit. Mon flanc est douloureux et je grimace. J'arrive finalement, grâce à l'aide de Nasha, à sortir. Les premiers rayons de soleil sur ma peau me font un bien fou. On ne va finalement pas loin. Tant qu'il y a un peu d'herbe et de tranquillité, de toute façon... Je regarde silencieusement la colonie, beaucoup trop calme pour un mois d'Août. Ça a recommencé. Il y a vingt jours de ça. Le plus jamais s'est réalisé. Encore plus sont tombés. J'ai failli mourir. Et cette fois-ci, je ne réalise que trop bien la situation. Je suis toujours aussi effrayée. Et je suis un peu en colère, aussi. De ne pas avoir pu faire mieux. Que ça ait recommencé... « Qu'est-ce qu'on va faire, maintenant ? » Je me suis posée la question toute la journée. Parce que c'est mon anniversaire, parce que mes craintes se sont réalisées et que je suis complètement perdue. « Cora... » Je me tourne vers elle. Je sais qu'on est dans le même état d'esprit, qu'elle n'a sans doute pas la réponse à ma question. Que sans doute personne ne l'a, d'ailleurs. Je pousse un léger soupir avant d'attraper l'une de ses mains. Dans l'immédiat, on a un paquet de chips à manger. Ensuite... On vit. Ensemble. Quoi qu'il arrive.

(Aujourd'hui) « Cora ?! » Je sursaute lorsque j'entends mon colocataire m'appeler, lève les yeux au ciel devant ma bêtise et mon rythme cardiaque trop important avant de me reprendre. « Dans la cuisine ! » J'attends quelques secondes avant de le voir apparaître. Grand sourire aux lèvres, léger de ma part. « Je sors avec des amis ce soir, il faut ABSOLUMENT que tu viennes ! » Je fronce légèrement les sourcils. Je n'ai pas envie de sortir. C'est assez catégorique, mais... Je me retrouve assez bien dans ma zone de confort, depuis Gaïa. J'ai du mal à être aussi joviale et avenante qu'avant. Et ça m'agace, au plus haut point. Il y a des jours où je fais tout pour être comme avant, et d'autres ou je ne peux juste pas. Aujourd'hui, je suis entre deux. Mais pour le coup, aujourd'hui, je suis occupée. J'ai élu domicile dans la cuisine avec ma montagne de bouquins d'anatomie en grec ancien. Parce que j'ai un gros test demain, et que je ne me sens pas au point. Et que, pour la théorie, mon don ne me sert absolument à rien. « J'aurais aimé venir, pour de vrai, mais... » Je désigne les manuels et il soupire. « La prochaine fois. » Il me dit, d'un air presque menaçant. Je lui souris.« La prochaine fois. » C'est presque ce qu'on dit à chaque fois. Mais je suis reconnaissante des efforts qu'il fait. Reconnaissante de ne pas être totalement seule et d'avoir encore quelqu'un qui s'inquiète un minimum de moi. J'attends qu'il parte avant de me replonger dans mes bouquins. Il faut que j'y arrive. Que je donne le meilleur de moi-même pour être plus efficace. Pour devenir guérisseuse, quitter la Nouvelle Rome et rentrer à la colonie et à New York. On a continué de vivre. Ce n'est pas facile tous les jours, mais on a continué et on réussit et c'est le plus important pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
bienvenue jolie demoiselle. :zad:
le personnage a l'air cool, j'ai hâte de lire ta fiche, et emma est carrément sublime I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oliver K. Özkan
+ messages : 101
+ face and credits : tate ellington, magnus effect.
whaouh alors ça c'est du service rapide :mdr:
j'approuve tout! apollon + emma + les pouvoirs + la particularité :zad:
cora est trop cool et je suis vraiment curieuse de voir ce que tu vas faire d'elle!

_________________
art is the only way to run away without leaving home. — lions' tear.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie J. Keystone
+ messages : 343
+ face and credits : Ira Chernova - Psychotic Kid
BIENVENUE CORA ! :cc:

J'en connais une qui va être hypra contente :lov: Bon courage pour la rédaction de ta fiche, j'aime déjà les images choisies. Et Aimee est un très joli prénom (même en seconde position, ça reste un prénom, pouet). Pressée de voir cette bouille toute mignonne répandre sa joie sur la colonie :radis:

Et pareil, la particularité, je kiffe et je ris d'avance What a Face

_________________


The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nasha E. Daendels
+ messages : 163
+ face and credits : maggie duran.
:content: :content: :content: :content:

CORAAAAAA :luv: comment j'suis contente :content:
merci d'avoir choisi mon scéna hihi, ça me fait trop plaisir d'avoir ma super copine si rapidement :aw:

bienvenue parmi nous, et si tu as des questions, n'hésite surtout pas :keur: :keur:

_________________

WHEN NIGHT COMES

i swallowed the night and felt fuller than the moon. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R. Lyon Baghar
+ messages : 158
+ face and credits : cykeem bae white (ailahoz)
bienvenue parmi nous jolie demoiselle :zad: très bon choix de scéna, j'ai trop hâte de voir cora et nasha ensemble ça promet de beaux moments I love you bon courage pour finir ta fiche!

_________________
romantic in revolt
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Merci à tous, vous êtes fichtrement adorables ! :wa: :lov: :lov:
Je suis contente de voir que Cora plait, j'espère vous conquérir avec ma fiche eheh :cutie:

Hâte de jouer parmi vous, et promis Nasha je vais très vite squatter ta boîte MPs :zad:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ronan Byrne
+ messages : 109
+ face and credits : brandon flynn (c) honeybadger.
ouuuuh excellent choix, j'ai hâte de la voir en rp. I love you :nya:

bienvenue par ici, et bon courage pour le reste :radis:

_________________

Dans la nuit, j’ai la foule, les liquides bleus fluo qui me protègent de moi. Dans la nuit, j’ai les néons, les courants de chaleur qui me protègent de mes démons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Moult merci ! :yaa: :lov:
Revenir en haut Aller en bas
 
Some nights. (Cora)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Promo cora
» ROXANE-LUZ EVANESKOV ❥ cora keegan
» Une autre comme moi ? [Cora Hale]
» Neverwinter Nights 2 - Textures Pack
» Liens de Cora Hale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: (fiches)-