AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  Trick or treat ! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Emy R. Kherin
+ messages : 55
+ face and credits : Willa Holland

Emily-Rose Kherin
ft. Willa Holland
↘ carte d'identité
nom : Kherin. + prénom(s) : Emily-Rose. + surnom(s) : Emy. + âge : 21 ans. + date et lieu de naissance : Probablement les Etats Unis. Pour la date, elle a choisi le 1er Avril. + orientation sexuelle : Nounoursophile. + statut civil : Célibataire. + occupation : Chauffeur de Taxi. + groupe : The Wild Ones.

parent divin : Hermès + pouvoir(s) : Hypervitesse, ce qui la contraint à manger plus que de raison pour reprendre des forces & Vol par métamorphose : elle a un tatouage en formes d'ailes dans le dos, qui peuvent apparaître si elle le désire (merci papounet) + arme de prédilection : Batte de Baseball. + particularité : Elle est capable d'un seul coup d'oeil de connaître le prix auquel un objet a été acheté (et s'il est en vitrine, elle saura le prix de vente direct, youhou).

↘ caractère
sociable ¤ innocente à sa manière ¤ un sourire aux lèvres en chaque occasion ¤ expansive et extravertie ¤ prend les choses avec légèreté ¤ positive, elle sait trouver du bon quoi qu'il arrive ¤ tout instant peut être fait pour plaisanter ¤ humour facile, et bon public ¤ flemmarde pour les tâches ménagères ou sortir du lit ¤ malicieuse quand il s'agit de jouer quelques tours ou d'avoir le dernier mot ¤ aucune fierté mal placée ¤ sentiment de liberté quand on la regarde évoluer ¤ toujours prête à aider les autres ¤ réservée sur son passé ou ce qui arrive à la chagriner, elle n'en montre rien ¤ donne l'impression d'offrir sa confiance à tout va, mais ce n'est pas le cas ¤ pragmatique, elle sait que les gens disparaissent du jour au lendemain ¤ n'attend rien des êtres humains ¤ n'espère pas, fonce ¤ déteste le mensonge et s'avère pourtant être une pro, alors détourne simplement la vérité ¤ gourmande plus que de raison ¤ se montre curieuse de tout, même quand il ne faudrait pas ¤ non pudique, les règles de bienséance ne sont que limites un peu chiantes ¤ spontanée, il faut vivre à fond parce qu'il n'y aura pas toujours de lendemain ¤ parfois impertinente, parfois insolente, mais jamais avec méchanceté ¤ le libre arbitre est l'un de ses principes ¤ insouciante qui en oublie les risques ou peut-être qui s'en fout un peu ¤ téméraire et déterminée ¤ débrouillarde, la loi est un concept presque flou à sa conscience ¤ décontractée, elle ne se prend pas la tête ¤ distraite, son attention est sélective ¤ semble immature au premier abord ¤

↘ Depuis combien de temps sais-tu que tu es un(e) sang-mêlé(e) ?
Depuis quand ? Hum, j'imagine que lorsque les ailes se sont déployées pour la première fois, j'aurais du me douter que ça ne venait pas des sushis de la veille. Après... Avoir l'explication claire et nette qu'il s'agissait d'Hermès, c'est venu d'une pochette surprise. Qui m'a explosé à la figure, parce que sinon, c'est pas drôle. De toute façon, si j'avais été à sa place, j'aurais sûrement fait la même chose. Voire pire. Du genre à louer un panneau publicitaire pour y afficher des mots doux. "Chérie, avec tes ailes, t'es aussi belle qu'une hirondelle. Bisous, ton papounet qui t'aime" suivi d'un coeur à la fin parce que sans, c'est clairement pas pareil. Mais non, lui m'a écrit une lettre. Au moins, il a pensé à ma dyslexie, c'est déjà ça. Enfin, n'empêche, heureusement qu'il n'attendait pas de réponse parce que j'ai mis une semaine à la terminer sa déclaration d'impôts. Pas ma faute si le dernier GTA était sorti et qu'il me fallait absolument le tester.  :urg:  (Ouais, genre toute la semaine, I know). Du coup, j'ai fini par piger que j'étais anormale. Pas dans le mauvais sens, je saaaais. Mais avouez tout de même qu'être à moitié déesse, c'est classe. Couillon qu'on ne puisse le dire à personne. J'imagine déjà les réactions. Au moins, quand c'est à ton tour de parler pendant le repas du dimanche, t'es sûr de faire sensation. "Hein ? Oh moi mon père, c'est un dieu." Biiiim, va essayer de la ramener avec ton padré qui vend des voitures de luxe. Mon père est un dieu, ok. Alors va chercher la purée et ferme taggle. Because, my father is the best, mouahahah. Sérieux, imaginez parce que j'me tape des fous rires silencieux, et le gars dans la file commence à me jeter des coups d'oeils. En même temps, ricaner en attendant son starbucks, ça a de quoi intriguer. Tant pis, ça les occupera dans la queue en serpentin. Et s'il faut, je leur sourirais à la tronche pour bien montrer combien je suis anormale.

↘️ As-tu pris part à la bataille de Manhattan/du mont Othrys ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
Même si je vis à l'extérieur de la colonie, j'y ai déjà mis les pieds, hein. Pas souvent, pas longtemps non plus, mais ça m'est arrivé. Y a des gars bien là-bas, ça me ferait chier qu'il leur arrive quelque chose. Donc j'ai fini par choper une des perles qui changent de couleur quand c'est la merde, histoire d'avoir la conscience tranquille. Pis bon, ça me tracassait quand même de ne pas y passer plus de temps que ça. Je sais que papounet ne m'en voulait pas, mais voilà, c'est une partie de ma vie malgré tout. Après... affronter les monstres, c'est bien joli sur le papier, mais faudrait voir à ne pas avoir pété une case, hein. Des monstres. Allo. Dans quel genre de contexte peut-on trouver ça amusant de se confronter à des trucs qui ont de grandes dents, de longues griffes et qui pensent que tu es le plat du jour ? J'ai pas tellement adhéré au concept, alors j'ai préféré suivre mes propres idées (et emmerdes accessoirement).
Pour la bataille contre Cronos, j'étais déjà sur le terrain. 'Fin New-York quoi. Du coup, quand les gens sont tombés comme des pommes, je me suis posée des questions. Si si, c'est vrai qu'au début, j'ai hésité à chaparder quelques billets en passant, et puis, j'ai fini par me dire que c'était tout de même étrange qu'ils se ramassent la tronche au sol dans la même minute. Sans compter que lorsque les premiers ronflements ont résonné... J'ai un peu flippé. Alors, j'ai cherché de la vie. (En gros, j'ai suivi le vacarme). En toute sincérité, j'aurais pu me casser de là, j'aurais pu. Mais y avait un ou deux visages qui ne m'étaient pas étrangers, alors j'ai bougé mes fesses. Ramené des corps vers l'arrière. Soigné ce que je pouvais. Quand des bestioles voulaient s'en prendre à eux, je leur ai fait tâter ma batte, mais sinon... Non, je n'ai pas touché aux autres demi-dieux. Ceux d'en face, d'après ce que j'ai essayé de comprendre. Faut pas trop m'en demander.
Ah, et pour Gaïa, oui, j'étais là aussi. J'en ai vu des regards se poser sur moi en se demandant si j'étais bien de la colo. C'est vrai que je n'étais pas passée durant toute l'année donc... Le questionnement était légitime. Ah la la, fichue perle qui a tiraillé mon petit coeur. Mais bon, pour papa, je n'allais pas rester inactive. Alors j'ai combattu avec les autres. Sautant, dansant, virevoltant, c'était assez drôle dans le fond. A la fin, je ne me suis pas éternisée. J'avais fait un coucou donc c'était suffisant. Voilà.

↘ Et maintenant, que deviens-tu ?
Hum, aujourd'hui, je suis chauffeur de taxi. Yep, monsieur. J'livre les gens comme des paquets de la poste. C'est cool, discret et ça paye mine de rien. De toute façon, j'avais déjà essayé d'autres jobs mais il y a toujours un bug dans la matrice pour me faire virer (ou démissionner, hey, je ne suis pas qu'une incapable). Au moins, je n'ai pas à rendre de compte à qui que ce soit. Juste à veiller à ce que ma fausse identité reste bien en place, et tout est parfait. Et en ce qui concerne le monde mythologique, je n'y suis pas retournée. J'ai peut-être un ou deux contacts à l'occas, mais ça s'arrête là. Les guerres, c'est bien dans les films. Dans la vraie vie, on essaye plutôt de ne pas crever, une épée en plein abdomen. C'est mieux.
derrière l'écran
Siam | Manon
âge : 13 ans + présence : Une fois par semaine. + personnage inventé ou scénario/pv : Inventé. + un dernier mot ? Non.

_________________
Pressure to break or retreat at every turn. Facing the fear that the truth, I discovered. No telling how, all these will work out. But I've come to far to go back now. I am looking for freedom, looking for freedom. And to find it cost me everything I have.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emy R. Kherin
+ messages : 55
+ face and credits : Willa Holland
Hakuna Matata.
A l'époque, aucun d'entre eux n'avait songé à une autre réalité. Une réalité où les enfants mangent des glaces l'été, où ils jouent à la balle avec leur chien, et où ils font des dessins qui se retrouveront accrochés à la porte du frigo. Ce genre de quotidien qui donne un peu l'impression que l'ennui est le maître mot, mais qui, en fin de compte, résume assez bien le concept de famille. Et d'Amour.

Ce que tu ne connais pas ne peut pas te manquer.

Tu parles. A partir du moment où tu piges que le monde est fucké et qu'on t'a pigeonné toute ton existence, tu ne crois pas que les regrets sont encore plus douloureux ? L'amertume et la colère ? Le manque, c'est une joke à côté de cette avalanche que tu te prends alors dans la tronche. Mais il n'empêche que toute ta vie, tu te demanderas comment les choses se seraient déroulé si justement, ce manque n'existait pas. Tant pis. Avance et souris, c'est tout ce qu'il te reste à présent.

***

Elle avait toujours su que les choses n'étaient pas normales. Un truc que l'on touche du bout des doigts sans vraiment y mettre les termes appropriés. La tension dans l'air. La colère, trop présente, trop vivace aussi. Et ces menaces qui donnent l'impression que toute illusion de joie pourrait être étouffée en un instant.

Au début, elle n'était pas malheureuse, pas vraiment en tout cas. Mais ça aurait pu être mieux. Enfin, comment savoir puisque les événements n'ont pas été vécus deux fois. Elle suppose, voilà tout. Elle n'ose même pas espérer, en fait. Même si elle en a envie. C'est un peu son truc, ça va avec son sourire, et ses rêves étranges. Ce besoin de courir, de sauter, de tripoter ses doigts alors qu'on lui dit de se tenir tranquille. Pas sa faute si son corps n'obéit pas très bien. Même après les coups, il n'obéit pas, c'est pour dire.

Elle, elle a un joli visage. On pourra en tirer un bon prix.

Parfois, elle surprend des regards entre deux ou trois enfants. Tous les âges sont représentés mais ils ne sont pas souvent ensemble. Elle est trop jeune pour rester avec ceux-là. C'est juste au réfectoire qu'ils se croisent, durant les deux repas de la journée. Mais bon, c'est déjà ça. Au moins, elle a conscience qu'ils sont plus nombreux qu'elle l'aurait cru.

Et puis, quelque part, elle n'a pas envie de rejoindre les plus vieux. Leurs yeux sont fuyants, et ils parlent tout bas. Ce n'est pas drôle du tout, de ce qu'elle en voit. Est-ce qu'ils savent seulement s'amuser ? Elle, elle a des crayons qu'elle partage avec ses camarades de chambre. C'est sympa, même s'il faut réexpliquer les règles à chaque fois qu'il y a des nouveaux. Ouais, ça bouge beaucoup dans la chambre, mais ça va, ils sont habitués maintenant.

Est-ce qu'on a des jumeaux dans le lot ?

Ils apprennent à lire en ce moment. Elle a beaucoup de mal, et le professeur n'est pas content. Pourtant, elle essaye, elle essaye encore, et rien n'y fait. Alors elle retient ses larmes, parce qu'elle sait qu'elle est anormale. Défaillante, qu'ils ont dit. Que ce serait difficile à accepter pour une famille. Elle a écouté quand elle ne devait pas, mais la peur d'être rejetée lui fait souvent faire des folies. Et puis, elle bouge vite, plus vite qu'un enfant de son âge. Alors elle en profite un peu.

C'est comme ça qu'elle a su la vérité. En écoutant aux portes.

Un bébé est plus facile à passer.

Au fond, elle aurait dû s'en douter. Parce qu'elle avait entendu des mots comme papa ou maman, des trucs qui n'évoquaient rien et semblaient à la fois suffisamment mystérieux pour intriguer n'importe qui. Alors, elle s'est mise à espionner. A s'intéresser aux plus âgés. Des murmures ont été échangés, et les regards en coin se sont faits plus nombreux. Elle n'était pas assez intelligente pour comprendre les tenants et aboutissants de leur situation, mais les autres l'aidèrent. Et elle apporta son énergie, sa joie, sa curiosité au groupe. Oh, et sa vitesse bien entendu. Celle-ci n'avait eu de cesse de se développer, au point où elle pouvait devenir floue à certains regards.

C'est ainsi qu'ils parvinrent à changer la donne. A enrayer la machinerie. Avec un simple courant d'air, et une clef USB.

Un rein ? Ça peut se trouver, ouais.

Aujourd'hui, elle ne compte plus le nombre de visages qui peuplent ses souvenirs. Presque dix ans après cette partie de sa vie, il y a encore des flash-back qui la poussent à rester sur le qui vive. Lorsqu'une porte claque trop fort, ou que quelqu'un pose son coude sur la table. Lorsqu'on éclate de rire au point de faire tourner quelques têtes. Lorsqu'elle essaye de lire quelque chose, sans y parvenir, lorsque... En fin de compte, tout est matière à replonger dans le passé. Mais elle ne le fait pas. En fait, elle fait plutôt tout le contraire. Elle court, elle danse, elle chante et rit fort. Elle taquine, explore, espère et soutient. Elle fait tout ça et bien plus encore. Parce que toutes les règles qui l'ont empêché de vivre n'existent plus. Et toutes celles qu'on souhaiterait lui imposer ne sont que mensonges à ses yeux.

En mars, cela a fait huit ans exactement qu'elle existe. Enfin, qu'Emylie-Rose existe. Elle a trouvé ce prénom sur une boite de céréales. Et c'était chouette, ça sonnait bien. Ils ont accepté. Alors voilà, même si elle ne fait pas partie de ceux qui ont pu retrouvé des membres de leur famille, elle n'est pas malheureuse. C'est presque un « tout est bien qui finit bien », non ?

Ouais, presque.

_________________
Pressure to break or retreat at every turn. Facing the fear that the truth, I discovered. No telling how, all these will work out. But I've come to far to go back now. I am looking for freedom, looking for freedom. And to find it cost me everything I have.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luca M. Carnstairs
+ messages : 237
+ face and credits : odeya rush (moony.) + astra (signa)
re :cute: je plussoie willa, je plussoie les pouvoirs, je plussoie la particularité, je plussoie tout tellement c'est parfait :naon: bon courage pour ta fiche!

_________________

   
Who will fix me now?
what doesn't destroy you, leaves you broken instead. got a hole in my soul growing deeper and deeper. and i can't take one more moment of this silence. the loneliness is haunting me and the weight of the world's getting harder to hold up.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Hunter
+ messages : 134
+ face and credits : Lindsay Perry - .cranberry
Han, t'es cute :radis: Merci pour elle ! Pis, tu me réserves un sujet ? Parce que bon, j'en ai aucun avec tes personnages :urg:

_________________
Elise for the win:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zadig P. Lyndon
+ messages : 186
+ face and credits : Mariano Di Vaio + Bazzart (.nephilim)
Gosh ! Willa **
Et puis tout (pouvoirs, particularité et l'orientation sexuelle :mdr:). Hermès quoi ! :urg:

Bon courage and welcome again !

_________________

It's gonna be alright...
Nothing is softer or more flexible than water, yet nothing can resist it. - Lao Tzu. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Satin Shade
+ messages : 91
+ face and credits : kiernan shipka (merenwen)
grave, on doit se faire un rp! :noo: si tu veux on en discute maintenant ou quand Emy est validée si tu préfères? :cute:

_________________
    be kind, always ◇ some mornings i wake up and find myself trapped under the weight of every bad thing that has ever happened to me. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Je pose ma patte ici 

:zad:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Hunter
+ messages : 134
+ face and credits : Lindsay Perry - .cranberry
¤ Zadig : Compagnon de vol :hero: On va les rendre fous :nya: donc pas question de dépression avec Emy :pepito:

¤ BbLuca/Satin/GrosChat : Quand tu veux, avec qui tu veux, où tu veux, sur la surface que tu veux :miguel:

¤ Kieran : Rolling Eyes

_________________
Elise for the win:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kenna Malone
+ messages : 106
+ face and credits : alycia debnam-carey, (c) ultraviolences.
tiens, j'te connais toi. :miguel:

rebienvenue, COURAGE POUR L'HISTOIRE HAHA. :lalala:

_________________


There isn't time - so brief is life - for bickerings, apologies, heartburnings, callings to account. There is only time for loving - and but an instant, so to speak, for that.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emy R. Kherin
+ messages : 55
+ face and credits : Willa Holland
Merci Pitchoune :héé:

_________________
Pressure to break or retreat at every turn. Facing the fear that the truth, I discovered. No telling how, all these will work out. But I've come to far to go back now. I am looking for freedom, looking for freedom. And to find it cost me everything I have.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Trick or treat !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» EVENT ϟ Trick or treat !
» Event Halloween • Trick or Treat
» [EVENT] Trick or treat ? [RP COLLECTIF]
» Mission de rang C solo: Le poison qui rend la trick
» progression trick ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
character.
 :: (who you are) :: présentations validées.
-