AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  searching for the exitVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Satin Shade
+ messages : 91
+ face and credits : kiernan shipka (merenwen)

satin shade
ft. kiernan shipka
↘️ carte d'identité
nom : shade. court, doux comme un nuage de fumée. + prénom(s) : satin. ça fait un peu bizarre au début mais on finit par s'y habituer. + surnom(s) : les vilaines langues déforment souvent satin en satan ou en catin, mais la plupart des gens s'arrêtent à tin, voire tintin. + âge : bientôt la cinquantaine, le temps passe vite mais elle conserve son apparence de gamine. + nationalité et origines: un plant de fraisier c'est pas vraiment considéré comme un véritable pays, alors pour faire court on va dire américaine. + date et lieu de naissance : un 12 juin ensoleillé. + orientation sexuelle : pansexuelle. + statut civil : cœur vagabond. + occupation : nymphe de la colonie, elle sort de temps à autres chercher quelques demi-dieux mais ça finit toujours en pagaille alors on lui fait pas entièrement confiance. + groupe : we're legends.

parent divin : mère nature, la plus belle de tous. + pouvoir(s) : phytokinésie, elle contrôle les plantes à sa volonté; rapidité sur-développée; sixième sens grâce aux plantes; langage animal et floral + arme de prédilection : pas de ça chez elle. les plantes sont ses uniques armes quand il s'agit de se battre. + particularité : quand elle reste au même endroit pendant plus de trois heures, des petits plants de fraisiers commencent à pousser sous ses pieds.

↘️ caractère
particulièrement émotive + grande pipelette + curieuse + boule d'énergie + peut se montrer très collante + optimiste + rêveuse + souriante + tête en l'air + maladroite + très immature malgré son âge + irresponsable + fonce dans le tas + tactile + se la joue gros dur + malicieuse + pleine de vie + a un côté chétif qui donne envie de la protéger + passionnée + très affectueuse + empathique + dépasse souvent les limites + capricieuse + peureuse (mais ne l'avoue jamais) + sincère + spontanée + hypersensible + irréaliste + a le besoin constant d'être rassurée + pacifique + naïve + adore les histoires + influençable + infatigable + attachante


↘️ As-tu pris part à la bataille de Manhattan ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
Satin est restée à la Colonie quand les demi-dieux grecs sont partis affronter Cronos à Manhattan. C'était une nymphe après tout, elle n'avait jamais été entraînée pour ça. Et puis elle était terrifiée. Elle n'avait jamais connue une seule guerre avant celle-là, elle n'avait jamais envisagé l'hypothèse qu'il puisse s'en produire une. Quand la bataille a pris fin, elle a fait de son mieux pour aider les demi-dieux à tourner la page, à ne plus se morfondre. Ça lui a fait beaucoup de mal de voir autant d'adolescents aussi dévastés, alors elle s'est donnée la mission de leur rendre le sourire. Ça a marché avec certains, mais pas tous.
Et puis il y a eu la bataille contre Gaïa. Cette fois, elle ne pouvait pas se cacher ou partir. Elle s'est mêlée au combat comme si elle était une demi-déesse, comme si elle était faite pour ça. Elle a fait pousser des plantes pour étrangler des monstres, pour soulever des corps ennemis et les briser en deux. Elle a dû en tuer plusieurs. Elle était trop rapide pour qu'on puisse la toucher - elle pensait ne rien craindre. Mais elle oubliait son petit plant de fraisier, là où elle était née, la source même de son existence. Un incendie a ravagé une partie de la forêt, là où il se trouvait. Elle a pas eu besoin de le voir - elle l'a ressenti. La moitié du plant a brûlé. Tout son dos est marqué depuis, une brûlure à vif, douloureuse, qui fait mal à regarder. Elle a honte, elle la cache. Elle essaie d'oublier, mais elle parvient pas. Suffit de croiser son reflet dans le miroir pour se rappeler de ce qui s'est passé ce jour-là, des enfants qu'elle a tués, des enfants qu'elle a vu mourir. Tous les souvenirs sont encore là, comme si ça s'était passé hier.

↘️ Et maintenant, que deviens-tu ?
Satin a un peu perdu le sourire, comme tout le monde. Elle est moins assurée, moins pimpante. On la voit plus beaucoup courir partout en riant après avoir fait une blague à un énième sang-mêlé. Autour d'elle on s'inquiète un peu: les autres nymphes ont remarqué son dos, les demi-dieux voient bien qu'elle est un peu fragilisée. Alors on lui sourit, on la réconforte comme s'il s'agissait d'une enfant de cinq ans, en espérant revoir son sourire. Mais elle a du mal, beaucoup de mal. Parce qu'elle a jamais été forgée pour combattre, encore moins que les demi-dieux, encore moins que n'importe qui.
derrière l'écran
fio | fiorella
âge : 16 ans. + présence : h24 :pepito: + personnage inventé ou scénario/pv : inventé. + un dernier mot ? vous pouvez vous incliner :v:

_________________
    be kind, always ◇ some mornings i wake up and find myself trapped under the weight of every bad thing that has ever happened to me. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Satin Shade
+ messages : 91
+ face and credits : kiernan shipka (merenwen)
nature will remain
Les nymphes n'ont pas vraiment de parents. Elles naissent en même temps que leur plante - en l'occurrence, un plant de fraisier pour Satin, et font leur vie. Le plant de fraisier de Satin se situe à la Colonie et pendant longtemps, c'est tout ce qu'elle a connu. Pas que la situation en dehors du camp soit très dangereuse, mais la petite Satin était une nymphe bien trop curieuse et turbulente pour qu'on puisse accepter de la laisser sortir dans le monde des mortels sans qu'elle risque de dévoiler son identité ou, pire, se faire attraper par des monstres. Vu son jeune âge, on lui pardonnait ses écarts. Elle était d'une énergie débordante, embêtait les demi-dieux et perturbaient leurs séances d'entraînements, jouait des tours durant le Capture-l'Etendard et participait même aux pranks entre les bungalows sans même y appartenir. Tout le monde la considérait un peu comme une petite sœur un peu trop collante, mais il était indéniable que tout le monde l'appréciait.

Mais le temps s'écoulait et malgré son âge, rien ne changeait. On s'attendait à ce qu'elle soit un peu plus calme après quarante ans, mais non. Elle restait la Satin incontrôlable lorsque l'on espérait la voir sortir de la Colonie pour aller chercher des demi-dieux. Malgré ça, on tenta le coup en 2010. On toucha pour la première fois à son plant de fraisier, à qui on coupa une branche, et on l'envoya dans un trou paumé au fin fond du Michigan. Elle n'eut aucun mal à trouver le demi-dieu en question - un gosse de dix ans hyperactif se plaignant de voir des monstres partout? Un jeu d'enfant. Mais le ramener à la Colonie fut un peu difficile. Premièrement, Satin ne connaissait rien du monde extérieur. Elle ignorait tout des voitures, des avions et des transports en commun. Elle n'avait aucune idée de ce qu'étaient les dollars. Elle ne savait même pas qu'il fallait payer pour manger! Il lui fallut deux mois pour rentrer à la Colonie avec le demi-dieu en question. Entre plusieurs arrêts au poste de police où on s'étonnait de voir une gosse de douze ans déclarer être née en 1965 et parler aux chiens, un train pris en direction de Toronto, quelques altercations avec des harpies pas franchement chaleureuses, ce premier voyage a profondément marqué Satin: elle a adoré. Chiron un peu moins. Par la suite on l'envoya deux nouvelles fois chercher un demi-dieu, mais toujours accompagnée par un satyre plus expérimenté qu'elle.

Et puis ce qui devait arriver arriva. Il y eut la guerre contre Cronos, la bataille de Manhattan. En tant que nymphe Satin resta au camp sans problème. Malgré ses apparences de casse-cou, la guerre, la vraie, ça la terrifiait. Et elle avait bien raison d'en avoir peur: en voyant les demi-dieux rentrer au camp comme des fantômes, elle a eu le cœur brisé. Plus que jamais à ce moment-là elle a pris son rôle de petite sœur du camp pour essayer de remonter le moral à tout le monde. Elle a réussi à réparer quelques cœurs, mais pas tous. Ça continue de lui peser sur la conscience, même si elle y pense pas la plupart du temps. Mais le soir, quand elle s'allonge sur l'herbe et qu'elle laisse ses pensées défiler, ils reviennent. Ces regards absents, meurtris, brisés. Elle se sent responsable de pas avoir réussi à les aider. Elle se sent coupable - comme si le fait qu'ils continuent de souffrir soit de sa faute, parce qu'elle n'est pas assez forte pour les réconforter. Ça la paralyse, mais elle en parle pas.

Un an plus tard, et la guerre refit surface. Cette fois contre Gaïa, une divinité à la base censée être maternelle et protectrice. Et cette fois, la bataille se passe à la Colonie, il n'y a aucun endroit où se cacher. Alors comme beaucoup de nymphes Satin se mêle à la foule, se bat comme une demi-déesse. Elle fait pousser des plantes, évite les coups, donne des coups dans la masse. Elle a sûrement dû en tuer des monstres et des demi-dieux mais elle fait pas gaffe, elle se bat comme tout le monde, comme les sangs mêlés. Elle veut défendre la Colonie, elle veut prouver qu'elle vaut quelque chose, qu'elle n'est pas qu'une nymphe immature et irresponsable. Et sur le coup elle y croit. Et puis soudainement, dans la mêlée générale, elle s'effondre en lâchant un hurlement, prise d'une douleur horrible au dos. Elle sait pas d'où ça vient, rien ne l'a touché, pas la moindre arme. Mais un incendie ravage la forêt. Son fraisier brûle. Et elle se tort de douleur au sol jusqu'à ce qu'une autre nymphe la traîne plus loin en envoyant des demi-dieux éteindre l'incendie. Elle s'est évanouie sous le choc. Elle se réveille bien après la fin de la bataille à l'infirmerie. Son dos est marquée à vie par une immense brûlure qu'elle peut même voir dans le miroir. C'est douloureux, terriblement douloureux. Elle ressort de l'infirmerie trois jours après, encore sous le choc, mais elle se force à garder le sourire, à garder son rôle de gamine. Mais quelque chose a changé en elle, elle s'est fragilisée. Elle sursaute au moindre bruit, ne supporte plus qu'on la touche, garde le regard dans le vague pendant de longues minutes. Elle est plus craintive, plus méfiante. Elle a besoin de réconfort.

_________________
    be kind, always ◇ some mornings i wake up and find myself trapped under the weight of every bad thing that has ever happened to me. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ceren-Nevh Lynch
+ messages : 261
+ face and credits : tim borrmann. (faust)
omg je fonds quelle adorable créature :faints: :faints: :keur:

j'ai vraiment hâte de lire l'histoire SATIN EST TROP ADORABLE :content: je m'incline, t'as gagné :zad:


_________________
t'as pas vu ? c'est imprimé partout, dans les journaux, sur les écrans, dans le regard des gens. c'est même écrit en grand sur les immeubles, la nuit, quand les gens biens comme toi sont endormis, c'est marqué en rouge: tu nais comme ça, tu vis comme ça, tu canes comme ça, seul à poil face à ton reflet, avec ton dégoût de toi-même, ta culpabilité et ton désespoir comme seuls témoins.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Satin Shade
+ messages : 91
+ face and credits : kiernan shipka (merenwen)
oh merci bébouh :cute: tu as gagné un cookie :héé:

_________________
    be kind, always ◇ some mornings i wake up and find myself trapped under the weight of every bad thing that has ever happened to me. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie J. Keystone
+ messages : 363
+ face and credits : Ira Chernova - Psychotic Kid
Hey mais tu carbures de folie :urg: j'suis trop impressionnée par les différents types de personnages que tu nous présentes. (Du coup, Satin est pas encore validée que je me demande déjà ce que tu pourrais nous sortir pour la suite :zad: )

En tout cas, cette nymphe semble envoyer du lourd (j'adore l'idée que ça se passe mal quand elle va chercher des demi-dieux égarés :mdr: ) donc bon courage pour la rédaction de l'histoire :lov:

Et rebienvenuuuuue ! :radis:

_________________


The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luca M. Carnstairs
+ messages : 237
+ face and credits : odeya rush (moony.) + astra (signa)
:yes: ça c'est parce que je pense à des persos au lieu de bosser. bizarrement ça me fait plus carburer que la polycondensation.

en tout cas merki pour les compliments charlie, t'es trop mimsou :tt:

_________________

   
Who will fix me now?
what doesn't destroy you, leaves you broken instead. got a hole in my soul growing deeper and deeper. and i can't take one more moment of this silence. the loneliness is haunting me and the weight of the world's getting harder to hold up.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zadig P. Lyndon
+ messages : 186
+ face and credits : Mariano Di Vaio + Bazzart (.nephilim)
** Gosh ! J'adore déjà tout ce que je viens de lire. Elle est trop :cute:
Hâte de lire son histoire !

Et t'inquiète. Je connais le fait de penser à des personnages au lieu de bosser son mémoire (par exemple :urg: ). Bon courage en tout cas Very Happy

_________________

It's gonna be alright...
Nothing is softer or more flexible than water, yet nothing can resist it. - Lao Tzu. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Satin Shade
+ messages : 91
+ face and credits : kiernan shipka (merenwen)
merci zazou :cutie: toi-même tu coco les bases :héé:

_________________
    be kind, always ◇ some mornings i wake up and find myself trapped under the weight of every bad thing that has ever happened to me. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kenna Malone
+ messages : 106
+ face and credits : alycia debnam-carey, (c) ultraviolences.
oh non elle est trop chou, je fonds. :faints: :chou:
rebienvenue par ici. :héé:

_________________


There isn't time - so brief is life - for bickerings, apologies, heartburnings, callings to account. There is only time for loving - and but an instant, so to speak, for that.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luca M. Carnstairs
+ messages : 237
+ face and credits : odeya rush (moony.) + astra (signa)
merci kenna, c'est trop mignon :radis:

_________________

   
Who will fix me now?
what doesn't destroy you, leaves you broken instead. got a hole in my soul growing deeper and deeper. and i can't take one more moment of this silence. the loneliness is haunting me and the weight of the world's getting harder to hold up.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
searching for the exit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alone for a while I've been searching through the dark ...
» Kisa Amaral di ...
» Edmond Mulet menace d'abandonner les haitiens à leur sort.
» Retro: Jojo Lorquet Blasts Michel Martelly
» Contradictions post-électorales: mais où est l'exit?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
character.
 :: (who you are) :: présentations validées.
-