AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  Never surrender ( O'Brian) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

Sebastian Gabriel O'Brian
ft. Lucas Till
↘️ carte d'identité
nom : O'Brian; un nom de famille d'ascendance irlandaise, la moitié  de son identité et de ce qu'il est. Il en est très fier, même si l'autre moitié de sa personne est clairement tout ce qu'il y a de plus américaine. On ne peut nier le sang irlandais en lui, on ne peut nier cette tendance à taquiner la bouteille + prénom(s) : Sebastian  le martyr romain, un homme déchu, un homme torturé, un centurion déchu, un homme qui avait pourtant soutenu ses soldats et ses empereurs. Gabriel, le porteur de la bonne nouvelle. Celui qui donna la nouvelle d'un sauveur qui viendrait sauver la vie des gens. Un drôle de mélange pour un homme qui brûle d'une colère intérieure, d'un feu si puissant. Le prénom d'un martyr, le prénom d'un ange pour un homme qui n'était certainement pas un ange, mais certainement pas un martyr non plus + surnom(s) : O'Brian, nom utilisé pour l'appeler un peu partout. C'est petit, court et pas chiant à prononcer.. Sinon, Seb... bien que c'est rarement utilisé et que ça le fait lui-même tiqué légèrement. + âge : 25 ans + date et lieu de naissance : 8 juillet 1991, Nouvelle-Rome + orientation sexuelle : Bisexuel assumé + statut civil : Célibataire endurci . + occupation : Légionnaire de la légion 2 + groupe : Camp Jupiter, les romains, les violets quoi Rolling Eyes  

parent divin : Leg ( enfant de deux demi-dieu) petit-fils d'Apollon et de Mars + pouvoir(s) : contrôle des ondes sonores + arme de prédilection :  Glaive en or impérial comportant ses initiales S O. gravé dessus. + particularité : Il voit les sons sous diverses couleurs et formes, ainsi, il voit tout en mode kaléidoscope.

↘️ caractère
Instable émotionnellement + Violent + Direct + Manque de tact + Frappe et pose les questions ensuite + Arrogant + Courageux + Dévoué + Loyal + Colérique + Impulsif + Sang-Chaud + Irréfléchi + Spontané + Cherche souvent à avoir raison + Avoue rarement qu'il a tort + A une capacité émotive d'un enfant + Respectueux de la hiérarchie + Fonceur + Se fout de lui-même, de ce qu'il peut lui arriver + Vulgaire + Franc + Respectueux des traditions + Ne sait pas comment s'exprimer en vrai + Impatient + Sens très fort du devoir + Possessif + Jaloux + Protecteur +  Tendre sous cette immense carapace + A toujours peur de se faire abandonner + Connard numéro 1 de la légion + Très attaché à sa famille et y accorde une énorme importance  + Du genre à menacer les petits-ami(e)s de ceux rares amis/membre de la famille pour être certains que l'on prend bien soin d'eux + Dépendant affectif + Perdu + Il arrive parfois à se calmer d'un coup, comme si on fermait le robinet +  Destructeur + Énergique + Réussit à être charmeur pour avoir ce qu'il veut + Ambitieux, mais pas au point de vouloir être en charge + Il veut être reconnu pour ses actes + Veut laisser sa marque dans la légion et ce dans le bon sens, pas avec ses crises +  Déterminé + Exigeant + Ne se laisse pas décourager facilement + Combatif + Orgueilleux +

Et présentement amnésique, il ne se souvient plus de ce qui s'est produit durant la bataille de Gaïa, ayant été frappé à la tête, il a été enlevé par des monstres pour servir de repas pour les blessées plus tard. Lorsqu'il s'est réveillé, il ne se souvenait plus de rien, sauf de son nom. Il a donc fuit et il a vagabondé dans les États-Unis, cherchant à retrouver la mémoire, mais également à se retrouver.

↘️ Depuis combien de temps sais-tu que tu es un(e) sang-mêlé(e) ?
Je ne sais pas. Je ne sais plus. Rien de tout ça me parait réel. J'ai des pouvoirs, je sais que c'est vrai. Je sais voir des choses que les autres ne peuvent voir. Je suis différent, je suis quelqu'un de totalement différent, mais en quoi est-ce que ça change quelque chose? J'ai appris par les autres, lorsque j'ai enfin retrouvé le chemin de la Nouvelle-Rome, que j'étais un leg, un enfant de deux demi-dieux. Petit-fils de Mars et d'Apollon. Papa était fils de Mars... Maman était fille d'Apollon. Je me souviens même plus de leur noms. Je sais juste... qu'ils ont existé à un moment et qu'ils sont morts.... Rien ne me semble réel, rien ne me semble vrai. Je ne fais que suivre un courant, je ne fais que suivre des notes qui pourraient bien être fausses. Je ne fais que vivre dans la peau de cet inconnu. Inconnu qui a mon visage et mon nom.

↘️ As-tu pris part à la bataille de Manhattan/du mont Othrys ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
La bataille du Mont Othrys..... J'ai fouillé dans les livres et ..... je ne trouve aucune trace de ma participation, bien que je sais.... que je ne pouvais pas laisser les gens comme ça. Je devais avoir fait un truc. Je devais avoir participé à tout ça. Je ne supportais pas que l'on mette en péril ma maison alors pourquoi est-ce que je serais resté derrière dites moi? On m'a toujours dit que j'étais un bagarreur, ce qui est toujours vrai, alors... je sais au fond de moi, à quelque part, que je suis parti combattre. Je ne sais pas du tout comment je suis revenu, de quoi j'avais l'air physiquement et mentalement, mais je suis revenu. Et.... la bataille de Gaïa.... Tout ce que j'arrive à me souvenir.... C'est à mon réveil, la bande d'empousai qui rigolaient en me regardant alors que moi, j'étais allongé, les voyant comme s'il s'agissait d'une grossière imitation d'une scène biblique avec les anges qui te regardent et te jugent, attendant que tu te lèves et que tu prennes ta place parmi les graciés des dieux. Évidemment, en voyant leur sales gueules, je me disais que y'avait un truc qui ne tournait pas rond. Alors j'ai foutu le camp.  Les tuant au passage, pris en un état de panique... mais mon corps savait comment réagir. Mon corps savait se battre. Et moi, je n'ai fait que tout regarder... Et le reste..... le reste...

↘️ Et maintenant, que deviens-tu ?
Je me suis réveillé dans un cauchemar réel. Tout ce que je pouvais faire, c'était de fuir. Alors, c'est ce que j'ai fait. J'ai fui. J'ai fui sans savoir ce que j'étais. J'ai fui sans savoir ce que je faisais. Et j'ai vécu au jour le jour. J'ai trouvé un boulot, j'ai vécu dans ce monde mortel sans connaître ce qui m'avait fait moi, moi. Puis, des flashs, dans des gestes répétitifs, dans les gestes de combats, dans les tâches ménagères, tout ça me revenait. Lentement, mais sûrement. Tranquillement, je me souvins qu'il existait une ville, la Nouvelle-Rome, qu'il s'agissait de là, l'endroit de toutes les vérités. Alors, j'ai pris ce chemin. De New York, j'ai traversé les États-Unis pour me rendre à San Francisco, pour renaître des mes cendres. La mémoire ne me revient toujours pas.... Je ne sais rien de moi, mais je sais une chose. C'est que j'ai une maison. Là-bas. J'ai la clef dans mes poches. Et il suffit de trouver quelle porte elle ouvre.
derrière l'écran
Potter| Ari
âge : 19 ans + présence : 4/7+ personnage inventé ou scénario/pv : ninja + un dernier mot ? Crabe O'Brian présent milady :lalala:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
I don't wanna be left for my demons to find

Les coups résonnaient dans la salle... Il n'y avait personne. Il n'y avait que lui... Lui et sa colère, lui et sa mémoire, lui et sa vie... Lui et l'inconnu. Pourtant... à ce moment précis, il n'avait pas l'impression d'être seul. Il avait l'impression que tout se déchirait à l'intérieur de lui. Tout se déchirait comme sa peau qui craquelait de plus en plus alors qu'il portait des coups à ce sac de sable. Il était brisé, brisé sans possibilité d'être réparé. Brisé sans possibilité de revenir en arrière. Brisé pour toujours....

Le point de non retour fut atteint lorsque l'os craqua sous la force du coup. L'os céda, envahissant le corps d'une douleur qui n'attira qu'un grognement de douleur de la part du propriétaire de la main. Inspirant profondément et prenant mon temps, je changeai de position et attaqua de ma deuxième main, la plus faible mais également celle qui était capable de sauver la mise lorsqu'il le fallait. Les coups pleuvaient et d'un coup, l'os céda aussi. Je ne serais jamais à l'aise avec cette force bordel! Me laissant tomber au sol, les mains dégoulinant de carmins, je me passai les doigts dans les cheveux, faisant du blond immaculé, un souillure comme l'était mon coeur et mon âme. Est-ce que j'allais un jour retrouver ce qui était mien? Ma personne, mes souvenirs?Tirant sur mes mèches en un geste de désespoir, je me forçai à inspirer lentement. Reprendre depuis le début, comme le dit ce trou du cul de psy.

Je me nomme Sebastian Gabriel O'Brian
J'ai 25 ans
Je suis né le.....8 juillet 1991.... à la Nouvelle-Rome
Mes parents se nomment....



Mes parents se nomment.... mes parents se nomment.... Le nom de mes parents putain! Tirant encore plus sur mes mèches, je laissai entendre un bruit rageur et frappai le sol. « SOUVIENS TOI PAUVRE TARÉ! T'ES QU'UN CON.... UN CON T'AS COMPRIS? Le coup donné me fit serrer les dents alors que je regardais le sang tombait goutte à goutte sur le sol. Et c'est là que ça me revint.

Je me nomme Sebastian Gabriel O'Brian
J'ai 25 ans
Je suis né le.....8 juillet 1991.... à la Nouvelle-Rome
Mes parents se nomment Kurt O'Brian et Lauren O'Brian....
Mon père était fils de Mars et ma mère fille d'Apollon....
Je suis leur seul enfant....
Je suis le dernier des O'Brian....


Me relevant lentement, mon regard glissa sur le glaive qui était le mien. La dernière possession qui était mienne et dont je me souvenais. En voyant les lettres gravé, je le retirai de mon côté et le balançai d'un geste rageur dans le mur. Il s'y ficha sans problème. Comme si le mur n'avait que du papier que je ne faisais qu'épingler au mur à l'aide de ma lame. Je ne pouvais pas faire face à cette mémoire défaillante. JE NE POUVAIS PAS! Me traînant au bassin d'eau qui reposait dans le coin de la pièce, je vis l'image d'un jeune homme taché par la vie, mais également par le sang, par le drame. L'homme dans l'eau leva la main et toucha les cicatrices qui n'étaient pas là, qui n'étaient pas sur mon visage à l'époque et il étala du sang poisseux sur mon visage. La zébrure qui traversait le menton, la ligne qui cassait maintenant le sourcil en deux..... Tout ça n'était qu'un mauvais souvenir d'une capture... D'un romain sans son élément....

« Arrête de geindre.. Arrête de geindre, t'es homme ou t'es une tafiole O'Brian? T'es un homme OU T'ES UNE TAFIOLE O'BRIAN?»

Le coup de pied parti sans vraiment que le corps et la tête ne le contrôle. Il s'agissait d'un cri du coeur il semblerait, bien que certains jours, j'étais certain que c'était quelque chose que je possédais. L'eau se déversa dans la salle alors que moi... moi je restais là, acceptant de me faire ensevelir.

Le bruit attira l'attention et un légionnaire se ramena. Je n'avais pas le droit de rester seul.... Il me regarda et secoua la tête, un air complètement déçu alors que moi.... je ne faisais que de lui sourire d'un air arrogant. La joute pour le contrôle de cette conversation ne dura pas longtemps par contre..... Il était mon supérieur.... et je devais lui obéir.... Alors quand il scanda que je devais filer à l'infirmerie, je m’exécutais sans rien dire alors que ma mémoire roulait à 200 km/h. C'était lui qui m'avait retrouvé... C'était lui qui m'avait fait rentrer à nouveau...

Mes pas se perdaient alors que le bruit de mes pensées se faisait de plus en plus fort. Je me souvenais que trop bien mon retour....

Je m'étais réveillé devant une horde d'empousai qui me regardaient comme si j'étais un dîner délicieux.... en cercle autour de moi... Moi qui à ce moment-là n'avait pas autre chose que mon nom, une clef dans mes poches et ma lame sous sa forme d'anneau. Inutile de dire que ce fut les réflexes qui se souvinrent à ma place qu'il ne fallait pas que je sois là. Et après m'avoir sorti du pétrin, j'avais goûté à la vie de mortel. Parce que c'était tout ce que je pouvais faire à ce moment-là. C'était tout ce que je voulais faire également... La Nouvelle-Rome et ma maison n'était qu'un souvenir enfoui, n'était que quelque chose que je ne me souvenais pas encore et que je n'allais pas me rappeler sous peu il fallait croire. Alors, la vie fut une nouvelle branche. La vie fut un combat. La vie fut dans les rues, la vie fut la faim, la rue fut le pauvre skateboard que j'avais et des millions de kilomètres à parcourir alors que la mémoire revenait peu à peu. Et un jour, un jour après plusieurs mois.... le retour était imminent. Une épreuve à la Lupa.... Clairement....

Ce fut ce légionnaire qui me trouva et qui me reconnu, ne comprenant pas pourquoi je n'étais pas de retour plus tôt. Et lorsqu'il commença à me questionner, la triste vérité tomba... je ne me souvenais pas.... Il me ramena à l'intérieur et ensuite vint les épisodes préférés de ma vie. On raconte à O'Brian sa vie sans que lui la connaisse. Bande de cons.

On me plaça dans les mains d'un psy... d'un guérisseur. On se débarrassa de moi pour ne plus que je sois un problème... Plus jamais. La grosse blague. À peine remis, je me mettais à arpenter le camp, cherchant tout ce que j'étais, cherchant où j'avais été. La mémoire me revenait de plus en plus, je me souvenais de mon passé, mais je ne me souvenais pas des guerres. Je me souvenais pas du pourquoi ma maison avait brûlé... je ne me souvenais pas de la mort de ma soeur adoptive... je ne me souvenais pas de la mort de mes amis. Tout ça encore... des déceptions, sur des déceptions... Tout ça encore, de la douleur sur de la douleur... Encore et encore de la torture. Encore et encore de la colère. Tout qui ne fait que grimper dans ma tête, dans mon corps et dans mon coeur et qui ne veut que je frappe.

Le dernier truc qui m'est revenu.... en fait, c'est quand j'ai trouvé à qui appartenait cette clef qui était dans mes poches.... À quelle maison.... Où est-ce que je vivais. Les gens ne le savaient pas eux-mêmes, pensant que je vivais dans cette.... la caserne comme tous les autres. Alors... ce fut lorsque je voulus rendre visite à ma dernière amie vivante, mon dernier rempart, celle qui connaissait encore toute la vérité que je sus. Cette clef, c'était la sienne.... C'était sa maison.... Maison vide... maison brisée de l'intérieur Il y avait maintenant.... un homme... un homme qui n'arrivait plus à se souvenir et des souvenirs le narguant dans cette maison sans qu'il ne se rappelle de rien. Sans qu'il puisse voir la réalité. Sans qu'il ne puisse voir son identité. J'étais seul.... seul avec mes défauts, seul avec ma colère... seul avec tout.


Et ce serait ainsi que je retournerais après les soins, après que ma main soit guérie. Seul dans une maison vide. Seul avec des questions plein la tête, seul avec aucune réponse.... Seul avec une tête vide et un coeur rempli de colère.


Je me nomme Sebastian Gabriel O'Brian
J'ai 25 ans
Je suis né le.....8 juillet 1991.... à la Nouvelle-Rome
Mes parents se nomment Kurt O'Brian et Lauren O'Brian....
Mon père était fils de Mars et ma mère fille d'Apollon....
Je suis leur seul enfant....
Je suis le dernier des O'Brian....
Et je suis seul au monde


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie J. Keystone
+ messages : 363
+ face and credits : Ira Chernova - Psychotic Kid
O'BRIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN ! :nya:

Mon dieu, que je suis contente :nya:

Tu vas t'éclater ! On va s'éclater ! Bref, ça va être l'éclate tous ensemble :lov: (avec des pantalons qui se baissent, des poings qui saignent et des mots plus durs les uns que les autres, et ça, bordel, ça va être bon à lire. Et à écrire.)

Bon courage pour l'histoire, héhé. Je lirai ça avec plaisir !

_________________


The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luca M. Carnstairs
+ messages : 237
+ face and credits : odeya rush (moony.) + astra (signa)
romain :zad: trop hâte de lire l'histoire, le début de ta fiche promet déjà du lourd (réserve moi un lien :héé:)

_________________

   
Who will fix me now?
what doesn't destroy you, leaves you broken instead. got a hole in my soul growing deeper and deeper. and i can't take one more moment of this silence. the loneliness is haunting me and the weight of the world's getting harder to hold up.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Johanna A. Rivera
+ messages : 43
+ face and credits : emeraude toubia (c) hollidaysee.
O'BRIAN. :bwa: :bwa: :bwa: (anti te fait un regard noir :héé: )
Ahahah, il m'avait manqué ce con. What a Face

Rebienvenue, bonne chance, et je VEUX un lien avec kenna (voire johanna, WHO KNOWS).

_________________

they made you into a weapon and told you to find peace.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Theodore A. Brennan
+ messages : 401
+ face and credits : tyler young, bazzart.
O'BRIAN *cris de groupiasse en chaleur* :lalala: :lalala:

n'oublie pas qu'on m'a promis un mariage. :pepito:

_________________


how many yous have you been? how many, lined up inside, each killing the last? ☽ but on dark days he likes to walk, beside the heartsick sea. and as the waves begin to howl, he drops down to his knees, and cries for all he's lost and for all he used to be.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
UN ROMAIN UN ROMAIN UN ROMAIN EN VUE **

Oui, viens grossir nos rangs ** !

Légion 2 ...donc cohorte 2, donc celle de Luca & moi Surprised. si c'est ça, un lien s'imposera naturellement et au vu du caractère du petit, j'pense qu'il y aura matière ** !

Bien du courage !
Bienvenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Charlie: Merci pour tout, j'sais que ça va être génial, et bon, c'est peut-être pas ma meilleure fiche, mais en espérant qu'elle fasse l'affaire :zad:

Luca: Tu vas morfler, centurion :zad: Merci à toi :keur:

Johanna: BB ANTI ( je lui chante Titanic quand elle veut :zad: ) ON A DÉJÀ DES LIENS DE PRÉVUS, MAIS JE DIRAIS PAS NON AVEC LADY JO :lalala: Et merci à toi tu sais, j'espère pouvoir t'éblouir avec mon corps parfait :lalala:

Theo: * cris de groupiasse en chaleur* Tu sais comment me parler mon beau :zad: J'oublie pas, promis :pepito: J'ai la bague qui s'en vient, ce sera pas long :pepito:

Sae: Oui un romain, il était temps :zad: Et oui, venir grossir les rangs de la cohorte deux :zad: Merci à toi :keur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jayson A. Petrov
+ messages : 47
+ face and credits : ○ Sebastian Stan // (c) schizophrenic
Tu sais que toi et moi, on pourrait faire des ravages ensemble sur un champ de bataille ? :miguel:

BIENVENUE avec ce nouveau (ancien) personnage !!! :nya: :nya: :cc: :cc:

O'Brian déchire tellement sérieux, ça change beaucoup des autres aka le rigolo et le coincé là Arrow CA VA ENVOYÉ DU LOURD :bwa: :wa: Tu sais qu'en plus j'ai un leg de Mars de prévu :zad: , j'ai trop hâte de faire mon Romain pour qu'ils rencontrent les tiens :cool:

Bon du coup, j'aime toujours autant l'avatar, les pouvoirs et la particularité sont cool également :smart: :string: L'histoire, tu sais déjà ce que j'en pense hein What a Face

Hâte de te voir en rp, ça promet :seksi:

_________________

You know that the past is never dead
Cold warrior ⊹ There is the man and the soldier, yet the two are one. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ceren-Nevh Lynch
+ messages : 261
+ face and credits : tim borrmann. (faust)
BRAVO
bienvenue, demi-dieu!

O'BRIAN. :faints: j'ai adoré son histoire (tu sais déjà que j'adore le personnage, c'est mon chouchou lui, my fake husband, kestuvafaire), c'était super poignant et ça m'a fait mal au coeur pour lui. 2 points pour gryffondor (pas plus, faut pas déconner) :hin: bref, j'aime ce petit, j'aime ce que tu en as fait, j'ai hâte de voir ce que tu vas en faire, pls marry me. :radis:

En tout cas, bienvenue parmi nous dans le monde mythologique! On espère que tu te plairas ici, parce que tu peux plus nous quitter! Il y a quelques points importants que tu dois effectuer avant d'être membre à part entière :keur2: :

- tu peux commencer par venir te recenser par > là < histoire d'être bien dans les règles comme il faut. :radis:
- tu peux ensuite créer ta fiche de liens > par là <, parce qu'entre nous, c'est toujours mieux d'avoir des potes. Pour organiser tes rps, parler de ta vie dans un journal c'est > ici < que ça se passe.

Ensuite, pense à aller voir les animations ainsi que ce qu'il se passe du côté de ton groupe > ici < et > là < pour ne pas être à la ramasse! Pour finir sur une note un peu fofolle, on a aussi une catégorie de flood > ici < donc dès que t'as un peu de temps libre, n'hésite pas à passer nous faire coucou! :N:


_________________
t'as pas vu ? c'est imprimé partout, dans les journaux, sur les écrans, dans le regard des gens. c'est même écrit en grand sur les immeubles, la nuit, quand les gens biens comme toi sont endormis, c'est marqué en rouge: tu nais comme ça, tu vis comme ça, tu canes comme ça, seul à poil face à ton reflet, avec ton dégoût de toi-même, ta culpabilité et ton désespoir comme seuls témoins.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Never surrender ( O'Brian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Bureau de Maël O'brian
» Brian Gionta débute les négociations avec les Devils
» Brian Wilsie
» Don't mess with Brian Burke!
» TNA : No Surrender 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: (fiches)-