AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  il fait un peu chaud, non ? - mission de la colonie numéro 2.Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
L'Aventurier
+ messages : 15
+ face and credits : pleine de boue / (c) alaska ;
au feu les pompiers ♫


17 février 2017, début d'après midi.
La forêt de la Colonie est agitée. Des cris résonnent, des bruissements de feuilles et des animaux affolés s'échappent de partout : les oiseaux manquent de s'écraser contre les arbres dans leur empressement, divers rongeurs zigzaguent entre les pattes des animaux qui fuient, et les dryades poussent des cris perçants en essayant de sauver quelques branches de leurs arbres et buissons des flammes qui les dévorent. Certaines profèrent des jurons terribles dirigés vers les responsables du feu - l'identité des responsables reste encore obscure, et il est difficile de savoir en démêlant les insultes élaborées des dryades d'ordinaire si polies.
Le petit groupe de demi-dieux dépêché d'urgence pour sauver ce qui peut l'être vient juste d'arriver : ils constatent les dégâts en un coup d'oeil rapide. Le feu est déjà très étendu, et le bouclier de la Colonie permet à la forêt de rester sèche sous le soleil permanent. Le bois brûle vite, les feuilles également, et déjà un bon nombre de nymphes se lamentent. Certaines naïades secouent la tête en murmurant des paroles désolées pour leurs amies dryades. La mission des demi-dieux est très simple, en théorie : ils doivent arrêter le feu à tout prix, et réparer les dégâts du mieux qu'ils le peuvent. Déjà, les dryades qui les ont remarqués se précipitent sur eux, bourdonnent autour d'eux comme des abeilles autour de fleurs. L'une d'elle agrippe Charlie par le bras, les yeux écarquillés. "Mon aubépine était en fleurs ! Faites quelque chose !" Une autre s'empare de Noah pour le secouer comme un prunier. "On va tous mouriiiir !" couine-t-elle, des larmes dans ses yeux d'un vert détonnant. Les autres dryades renchérissent, toujours plus fort, criant tour à tour leur désespoir. Les noms d'arbustes, de buissons et de diverses plantes sont énoncés. Diverses lamentations sont prononcées. Des cris sont poussés. Les demi-dieux n'ont pas le choix : il faut sauver la forêt, mais aussi, calmer toutes ces dryades qui ne semblent pas décidées à les laisser faire leur travail en paix.


informations:
- quelques dryades ont débarqué à la colonie en hurlant pour annoncer le feu : les premiers venus (et disponibles) ont littéralement été choisis pour aller sauver la forêt.
- vous êtes entourés d'une armada de dryades en panique (certaines en colère, d'autres en larmes), et elles sont pot-de-colle.
- le feu est relativement étendu sur le sol, a dévoré un bon nombre d'arbustes/buissons, et commence déjà à s'attaquer aux arbres.
- vous devez donc trouver un moyen de contenir et d'arrêter le feu, et de sauver les dryades, animaux et autres de la forêt, puis de réparer les dégâts du mieux que vous le pouvez.
- n'hésitez pas à faire intervenir les dryades et autres.
- si vous avez des questions, contactez-moi sous theodore a. brennan :zad:
- votre fiche pour lancer les dés se trouve ici.
- pour finir, éclatez vous, les loulous, tout est possible :zad: je vous laisse quatre tours (c'est-à-dire quatre posts chacun) pour que vous puissiez vous dépatouiller des nymphes et vous affairer, puis j'interviendrais à nouveau si nécessaire. :aw:

ordre de réponse :
- evanna.
- charlie.
- noah.
- loki.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evanna C. Rose
+ messages : 93
+ face and credits : Annasophia Robb
J’avais décidé de passer le week-end à la colonie. Je voulais travailler, et pour ça, j’avais besoin d’avoir l’esprit tranquille. Et finalement, la colonie, c’était parfait pour ça. Quand on connaissait les bons coins et que j’arrivais à ignorer le regard des autres. D’accord, ce n’était peut-être pas super gaie comme ambiance. Mais il fallait voir les choses du bon côté : au moins, j’avais plus de temps pour travailler. Je venais de manger et j’étais en train de prolonger ma pause quand je vis des êtres de la nature accourir vers nous. Heu… Comment dire, j’avais un peu du mal à comprendre ce qu’elles voulaient au début. Mais vu qu’elles montraient la forêt d’où s’élevait de la fumée, ça fit enfin tilt dans mon cerveau. La forêt brûlait. Et déjà, certains s’élançaient pour sauver ce qui pouvait encore l’être. Je n’étais peut-être pas aimé à la colonie, mais je savais aider. En tout cas un minimum. Alors je suivit Charlie, Loki et Noah en courant. Et là… C’était une vrai pagaille. Au point que quand j’arrivais, je me fis carrément agressée par des Dryades qui voulaient que l’on éteigne le feu. Elles criaient tellement fort que je ne comprenais rien. Et le feu avait pris tellement d’emprise… Que faire. Je ne savais pas. Et là, je repérais Charlie à côté de moi. Du coup, je couru vers elle, la poussant en avant. « C’est elle la femme de la situation ! » Bon, c’était un peu lâche, mais les émotions fortes et le monde, je ne supportais pas trop. Et là… là, il y avait trop de bruits, trop de cris, trop de monde qui m’entouraient et me prenaient mon espace vital. Au point que… que j’avais l’impression d’être de retour à la bataille de Manhattan. Je me stoppais pendant un temps, les larmes me montant aux yeux. Non. Non, non, non ! Il ne fallait pas que je repenses à ça maintenant. « Je… Je… Je suis désolée… Je… » Je paniquais un peu. Et surtout… J’avais décidé d’aider les gens, mais comment faire si je paniquais aussi facilement. Ce n’était pas possible. Je reculais pour être un peu plus à l’écart des Dryades, le temps de reprendre mes esprits. Puis j’attachais mes cheveux en queue de cheval, avant de me tourner vers les autres. « Je pourrais peut-être me téléporter pour ramener des seaux d’eau… Mais ça ne sera jamais suffisant. Même si je téléportais Noah et Loki avec moi et que Charlie essayait de contenir le feu en même temps… » Ça ne marcherait jamais. Il faudrait que je fasses quinze milles aller-retours. J’allais être épuisé au bout d’un quart d’heure, et encore, j’étais gentille. Je me mordillais les lèvres, essayant d’ignorer les êtres de la nature qui me bousculaient et qui criaient et pleurer. Tout cela me déstabilisait trop. « On a pas de camion de pompier à la colonie ? » Et même si on en avait, est-ce que ça suffirait. Je ne pensais pas. Tout ce que j’espérais, c’était que Charlie soit assez puissante pour maitriser un minimum le feu. Alors tout ce que je pouvais faire, c’était d’essayer de rassurer maladroitement les dryades autours de moi. « Ça va aller… On va faire notre possible mais… on aura sûrement besoin de votre aide… » Je me tournais vers les autres, encore une fois incertaine : « N’est-ce pas ? ». Je savais que même si le temps avait passé, certains ne me pardonnaient sûrement pas ma participation auprès des partisans de Cronos, alors je préférais être… la plus effacée possible…

hrp -> résultat dé = 3 (Eva' se cache derrière Charlie, paniqué par toutes les dryades qui sont autours d'elle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie J. Keystone
+ messages : 343
+ face and credits : Ira Chernova - Psychotic Kid

« C'est elle la femme de la situation. » D'un coup d'oeil, Charlie fit comprendre ce qu'elle pensait à Evanna. La mettre en avant comme ça n'était pas une bonne idée et quand bien même la fille d'Hécate n'était pas une permanente de la colo, elle devait en avoir conscience. Sans compter que tout ce bruit, ça mettait la brunette sur les nerfs. Déjà que les dryades se permettaient de les entourer – on vous a déjà dit que la sensation d'être piégée, c'est pas cool du tout ? – elles s'autorisaient également à les toucher, voire carrément à les agripper comme des sauvages.

Ce fut sur ces entrefaites que Noah et Loki arrivèrent. La fille d'Hépha croisa leur regard et montra les dryades agitées, l'air de dire « faites quelque chose ou je m'en occupe » ce qui s'avérait un choix risqué, admettons le. Sans attendre davantage, elle attrapa le poignet d'Evanna et la tira derrière, en grognant sur une dryade qui ne dégageait pas le passage. « On va s'en occuper, laissez-nous avancer. » En gros : casse toi de là où le feu ne cramera pas que ton buisson. Ouais, la foule et la pression sociale ont tendance à ne pas faire réagir Charlie très poliment.

Tenant toujours Evanna qu'elle sentait stressée aussi, la brune s'engagea dans la forêt. Ah ouais, quand même. Réfléchissant à toute vitesse, elle déglutit devant la taille des flammes. L'éclat du souvenir brilla dans ses prunelles et elle resserra sa prise sur le poignet de la blondinette. Quand elle s'en rendit compte, Charlie marmonna un « désolée » et la relâcha totalement. S'imaginer en plein milieu de la bataille contre Gaïa n'était pas une bonne idée, pas maintenant. Distraitement, elle caressa son ventre où les brûlures restaient bien cachées sous son t-shirt orange. Bouge toi. Oui, se bouger, c'est vrai.

« Que quelqu'un trouve un extincteur, de l'eau, ce que vous voulez. » Et elle commença. Son pouvoir se réveilla au creux de son ventre et elle l'enroula autour des flammes les plus proches pour les moduler et les faire rétrécir. Oh, il faudrait y aller étape par étape et elle n'avait pas la force de s'occuper du gros tout de suite, mais essayer, c'était toujours mieux que de ne rien faire. « Quand le feu sera de taille raisonnable, éteignez-le et je passerai au suivant. » Et bordel, que quelqu'un s'occupe de faire taire ces créatures !

_________________


The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah S. Warsmond
Admin
+ messages : 452
+ face and credits : jeremy allen white, (c) dark dreams.
17 février 2017 - Des cris. Beaucoup de cris. Noah n'avait rien demandé à personne, et pourtant, il se retrouva avec Loki embarqué dans un sauvetage improvisé alors qu'ils étaient en train de parler tranquillement tous les deux. Premiers sur les lieux, premiers désignés en tant que sauveteurs. Il jeta un regard en coin à Evanna, méfiant, puis fixa Charlie qui semblait se retenir de ne pas coller son poing dans la figure des dryades qui hurlaient dans tous les sens. Pas étonnant qu'elles soient paniquées, si leurs arbres brûlaient, elles finiraient en cendre aussi - mais bon sang, il ne savait pas qu'elles avaient des voix aussi portantes!
Il poussa un son étouffé quand l'une d'entre elle se mit à le secouer dans tous les sens en lui hurlant qu'ils allaient tous mourir. Il resta sonné quelques minutes, et quand il retrouva ses esprits Charlie s'était déjà mise à la tâche - autour d'eux, les dryades continuaient à pousser des cris de terreur et à s'agiter en pleurant. Il prit une grande inspiration, et déclencha son pouvoir pour tenter de les apaiser - ça ne marcha qu'un peu, étant donné la situation qui était la plus tendue possible.

Si elles continuaient à hurler ainsi, ils n'allaient pas tenir bien longtemps. « J'm'occupe de les calmer, faudrait aller demander de l'aide aux naïades. » qu'il souffla aux autres, après les paroles de Charlie. Les naïades seraient utiles, celles du lac et de la rivière de la colonie - si en plus de ça ils arrivaient à trouver des extincteur ça serait parfait. Il avait confiance en Charlie, mais gérer un feu de cette envergure à elle toute seule ça ne serait pas sans conséquences.
Grande inspiration. Il fit du mieux pour ignorer la dryade qui était en train de lui enfoncer ses ongles dans la peau - Sylvia n'était pas là, il espérait qu'elle allait bien. « EH écoutez-moi! On est là pour vous aider, d'accord? Mais c'est pas en nous hurlant dans les oreilles qu'on va être plus efficaces! » cria-t-il aussi fort qu'il le pouvait pour se faire entendre. Sa voix tonna si fort, de manière si inattendue que les dryades se turent, un peu surprises. Elles le fixèrent avec des yeux rondes. « Merci bien! » termina-t-il, content d'avoir un peu de silence. Maintenant, ils pouvaient réfléchir.

1-2 : trois naïades du lac viennent aider charlie à éteindre le feu
3-4 : noah parvient à calmer les dryades
5-6 : une biche sort de la forêt en courant et lui fonce littéralement dedans


_________________
hold on darling
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
17 février 2017 - Sérieusement, je n'avais pas signé pour ce genre de conneries. Nulle part dans mon contrat, déjà, je n'avais pas de contrat, fallait pas se leurrer non plus, si j'étais là, c'était à cause de ma belle gueule. Point. Je n'étais pas apte à faire quoique ce soit sinon faire la pose pour les dryades présentes. Je ne savais pas du tout comment réagir pour un feu alors, comment dire... J'étais un peu dans le caca. Regardant mon frère, regardant Charlie, regardant Evanna, je ne faisais que cligner bêtement des yeux sans trop savoir quoi faire et là d'un coup, les mots qui ne faisaient que frôler mon oreille se transformèrent en phrases et j'en déduisis quelque chose. Premier pas vers l'éducation Forester. Donc, laissant mon frère s'occuper des dames de la forêt, je fronçais légèrement les sourcils en tentant de trouver une solution pour servir. Qu'est-ce qui pouvait nous aider.... Un masque pourrait... mais masque de quoi. Et puis, je ne pouvais pas me transformer en quelque chose qui ne respectait pas la biologie, la chimie ou peu importe le truc qui finissait en ie qui était scientifique. Donc...... J'étais un peu beaucoup perplexe.... Ainsi, vu que je ne savais pas quoi faire, je fis le premier truc qui me vint à l'esprit. Aller chercher de l'eau.Donc, je me dirigeais pour aller chercher de l'eau, deux seaux d'eau à dire vrai, mais le seul truc que je n'avais pas prévu, ce fut qu'il y aurait une racine qui viendrait me faire chier. Et pouf, Loki par terre, l'Eau dans les airs et la gravité fit son oeuvre.... la gravité fit son oeuvre sur Charlie. Double douche, strike.

Lui offrant un regard désolé, je laissai entendre un Bah au moins, t'auras pas chaud hein... et je me redressai en m'époussetant. La grosse blague quoi, j'étais le bras cassé de l'Équipe bordel!


1-2: les naïades ont pitiés d'eux et viennent les aider
3-4: Loki se casse la gueule en ramenant l'eau et la renverse sur Charlie
5-6: Loki ramène l'eau sans faire de casse et il réussit à baisser le niveau du feu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evanna C. Rose
+ messages : 93
+ face and credits : Annasophia Robb
J’étais tellement prise dans la panique générale que je ne remarquais même pas le regard assassin de Charlie. En fait, j’avais simplement l’impression de me retrouver dans un tourbillon de fumée, de cris, où je me faisais pousser tous les côtés. Il fallut attendre que Charlie me prenne par le bras pour que je trouve la force de bouger. De toute façon, ce n’était pas comme si j’avais le choix, vu que je me faisais tirer par la fille d’Héphaïstos. Mais je devais avouer que j’aimais bien… en tout j’appréciais plus que le fait de me faire assaillir par des dryades hystériques. Et je ne devais pas être la seule qui ne se sentait pas à l’aise, vu la force avec laquelle Charlie me serra le poignet avant de me relâcher. Secouant la tête, je lui indiquais ainsi que ce n’était pas grave. J’observais Noah s’occuper des dryades… disons que je lui faisais assez confiance pour les gérer, en tout cas plus confiance qu’à moi… quant à Loki… il semblait aussi paumé que moi… ah non, il était parti chercher de l’eau. Et c’était ce que j’aurais dû faire. Mais des seaux d’eau… ça n’aurait jamais suffit… Peut-être que si j’arrivais à me téléporter dans une vrai caserne de pompier, je découvrirais le matériel adéquat… Oui, ça c’était une bonne idée… Me concentrant, j’essayais de visualiser la première caserne qui me vint à l’esprit. Je n’avais même pas prévenu les autres, mais d’un autre côté, vu à quel point j’étais utile en ce moment, je ne pense pas que ma disparition aurait fait une grande différence.

Alors je fermais les yeux pour essayer de me concentrer… le problème ? Avec les flammes, je ne pouvais pas m’empêcher de me rappeler une stupide étude qui disait que mourir immolé faisait parti des morts les plus douloureuse… est j’étais tout simplement terrifié à l’idée de souffrir. Bref, c’était peut-être à cause d’un manque de concentration, peut-être à cause d’un manque de contrôle, peut-être parce que j’étais trop nulle mais… je me retrouvais littéralement en plein milieu du lac. Pour une douche froide… Le choc fut tel que je restais au plein milieu du lac, complètement désorientée, essayant tant bien que mal de nager et de me réchauffer parce que là, à cette époque, l’eau était gelée. Et les naïades, elles voulaient pas nous filer un coup de main ? Non, c’était trop leur demander ça ?

1-2 : Evanna trouve plusieurs extincteurs à la Grande Maison
3-4 : Evanna arrive à convaincre les naïades de les aider
5-6 : Evanna essaie de se téléporter en dehors de la colonie, dans une caserne de pompier pour trouver de quoi stopper le feu mais se plante et se retrouve au milieu du lac
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie J. Keystone
+ messages : 343
+ face and credits : Ira Chernova - Psychotic Kid
Le pouvoir coulait dans ses veines, la réchauffant de l'intérieur. Elle sentait les flammes lui répondre, et devant ses yeux, le brasier rétrécissait doucement mais sûrement. Malgré son malaise à l'idée de manipuler le feu, elle restait concentrée. Enfin concentrée... C'est sûr que lorsqu'on se prend de l'eau dans la tronche, ça limite un peu le degré d'attention. Donc dès qu'elle reçut les seaux de Loki sur elle, Charlie relâcha son pouvoir. Les flammes ne grandirent pas davantage, mais la colère de la demoiselle, elle, grandit largement.
Et sur qui se défoula la fille d'Hépha ? Les groupies de Justin Bieber tout autour d'eux, piaillant et gesticulant à qui mieux mieux. Charlie gronda, une énième fois agacée par un bras glissant sur son corps. « Bordel ! Lâchez-nous maintenant. Allez chercher de l'eau ou laissez nous bosser. » Froidement, sa voix claqua dans l'air, et son regard passa sur certaines créatures qui se figèrent sous le choc. Avant de reprendre leurs conneries de plus belles. Charlie soupira, blasée et finit par aller elle-même chercher de l'eau. En faisant floc floc sur son passage, oui, elle est au courant.

1 - Charlie est arrosée, et ne peut plus utiliser son don pendant ce tour
2 - Charlie est arrosée, frappe Loki et recommence à utiliser son don
3 - Charlie grogne sur les naïades, leur donne des ordres mais ça ne fonctionne pas
4 - Charlie grogne sur les naïades, leur donne des ordres et elles obéissent
5 - Charlie file elle même au lac hein parce que bon 
6 - Charlie se prend un arbre enflammé dans la tronche en allant aider une foutue créature

Choix du dé : 3

_________________


The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah S. Warsmond
Admin
+ messages : 452
+ face and credits : jeremy allen white, (c) dark dreams.
17 février 2017 - « Merde. » C'était le seul mot qui lui venait à la bouche fasse au fiasco total de l'opération. Il ne savait pas trop s'il devait rire, ou pleurer - peut-être que les deux en même temps, ça le soulagerait. La bonne nouvelle, c'était que les dryades s'étaient calmées - elles essayaient tant bien que mal de s'entraider, mais elles ne faisaient que donner plus d'ampleur au feu. Il chassa une goutte de sueur de son front et tourna la tête juste à temps pour voir Loki trébucher et renverser de l'eau sur Charlie. Il soupira, et détourna le regard. Dans d'autres circonstances, il aurait ri - mais ce n'était pas le bon moment.
Il vit Evanna se téléporter - super, se dit-il, enfin quelque chose d'utile ! Mais il remarqua quelques secondes plus tard une silhouette au milieu du lac battait des bras. Et merde. Il courut jusqu'à la rive et agita les bras en direction des naïades qui se trouvaient dans le lac. « Allez la chercher avant qu'elle ne se noie ! » Qu'elles fassent leur boulot au lieu de paniquer. Il retira sa veste fourrée et attendit qu'Evanna le rejoigne pour pouvoir la lui tendre. Il avait froid mais Evanna en aurait plus besoin que lui - et puis, le bon côté, c'était que l'incendie les réchaufferait. Ahah. « C'est pas possible, on va jamais y arriver. » marmonna-t-il. « Loki ! Fais quelque chose ! » lança-t-il tout naturellement à son aîné - car Evanna et lui étaient occupés, ne restaient que Charlie et Loki pour le moment.

1 - 4 : les naïades viennent les aider après la demande de noah
2 - 5 : les naïades vont chercher evanna à la demande de noah
3 - 6 : les naïades font un combo des deux, waouh, miracle



_________________
hold on darling
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
17 février 2017 - Bon alors, on avait signer pour avoir un dawa pas possible ou bien c'était vraiment que l'on était pas doué. À la limite, j'allais me dessiner un masque de mec se noyant dans ses larmes et me noyer réellement dans mes larmes... Attendez.... Y'a pas un truc qui crache de l'eau sur cette planète? Genre volontairement? Raah et moi qui avait pas écouté le cours de biologie marine ou autre en l'an 1800 et des poussières, c'était pas pour rien hein. Alors, concentration parce que bon, pas besoin de s'étaler en grande beauté encore une fois, mes habits sont déjà sales de toute manière, tout comme mon égo. Voyant qu'il s'agissait de la panique générale, tout simplement à dire vrai, personne ne semblait calme et tout le monde semblait se gueuler dessus, bonjour le mal de crâne et bonjour les tympans percés, je grimaçais quelque peu avant de tenter de réfléchir... Oui je sais un exploit dans mon genre. En entendant mon frère m'implorer de faire quelque chose, c'était une imploration fallait pas dire autrement, je haussai naturellement les épaules avant de commencer à réfléchir encore plus. Bon déjà, ne plus toucher à Charlie je crois que ce serait bien. Sinon... euhm... Je regardais autour de moi, réfléchissant à vive allure avant de soupirer. C'était pas gagné d'avance hein. Je soupirai donc et juste secouai la tête, sans avoir quoi faire, juste désemparer. J'attrapai dans mon sac le masque d'éléphant que j'avais sur moi et l'enfilai, me conférant donc disons... une taille un peu plus appropriée pour la brève idée que j'avais eu et une vessie un peu plus grande... ça va mal se terminer tout ça, je vous le dis.

Allant vers les flammes, je scandai à voix haute :« On s'écarte mesdames, on s'écarte.... Et tentai de faire pipi sur les flammes, mais pas de bol, j'avais oublié comment on visait aussi quand on pissait. Je vous jure, c'est dire la vie hein! Soupirant contre ma malchance pas possible, je jetai un coup d'oeil à Noah et lui cria « Là je sais vraiment plus quoi faire...» Comme quoi... faire pipi sur les flammes, même en mode éléphant, ça le fait pas du tout.

1-2 Loki se transforme en éléphant et fait pipi à côté des flammes
3-4 Loki se transforme en éléphant et fait pipi sur les flammes
5-6 Loki brise son masque comme un boloss et pleure

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evanna C. Rose
+ messages : 93
+ face and credits : Annasophia Robb
Alors que je me retrouvais dans l’eau, trempée et gelée, je n’avais qu’une seule envie : laisser tout ce petit monde se débrouiller tout seul et retourner à mes livres. Oui, n’importe qui d’autre à ma place aurait réagit pareil. Vous imaginez même pas de quelle bande de bras cassé on avait l’air. Et je devais bien avouer que avec Loki, je disputais la dernière place, celle de l’idiot de service… ouais, celle du frère le plus idiot des Dalton. Une chance, Noah a réussit à convaincre les Naiades de me repêcher. Tremblotant, j’acceptais son gilet avec un remerciement, claquant déjà des dents. Ça caillait ici, ma parole. L’avantage du feu de bois, c’était qu’il allait rapidement me sécher. Essorant mes cheveux, je me retenais de pester. Je détestais pester, mais là, je crois que ça m’aurait fait du bien. Rectification. J’étais sûre que ça me ferait du bien. Du coup, je crois que je me suis un petit peu trop emportée en parlant aux naïades. « Et vous sérieusement vous pouvez pas nous aider ?! Vous êtes les mieux placées pour éteindre ce foutu feu, non ?! Au lieu de nous regarder nous ridiculiser en vous tournant les pouces ! » Je ne m’énervais pas souvent… et là, j’avais pas choisi le meilleur moment pour me mettre à hausser le ton. Les naïades commençaient à en avoir marre de recevoir des ordres à tout va et montrèrent leur mécontentement en… me remettant dans l’eau. « Aaaaaah ! » C’était un cri autant de rage, de frustration, de mécontentement au contact de l’eau glacée. Les larmes coulaient sur mes joues. Parce que oui, quand j’étais énervée… je pleurais. Encore une des raisons pour lesquelles je détestais me mettre en colère. Et là, je n’allais pas regagner la rive à la nage. Et puis quoi encore ? Pour qu’elles me remettent dans l’eau ? Je me téléportais dans la grande maison pour chercher un extincteur… et changer de vêtements parce que même si on avait pas le temps, je serais plus efficace si je n’étais pas trempée de la tête aux pieds. Et tant pis si les autres n’appréciaient pas. J’étais tout de même revenue en courant, un extincteur à la main. Ça n’allait pas nous aider longtemps, mais c’était déjà ça.

1-2 : Evanna demande l’aide des Naiades qui acceptent
3-4 : Evanna demande l’aide des Naïades qui refusent et la jettent à nouveau dans le lac parce qu’elles en ont marre de recevoir des ordres.
5-6 : Evanna se téléporte dans une caserne de pompier pour pendre un grand tuyau qui permettra de prendre l’eau du lac (je sais pas si ça existe, mais on va dire que oui)
Revenir en haut Aller en bas
 
il fait un peu chaud, non ? - mission de la colonie numéro 2.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que faire à la plage quand il fait chaud? Mater evidemment!
» C'est moi ou il fait chaud ?
» L'argent ne fait pas le bonheur..Mais il y contribue[Mission : Chahut et héritage]
» Il fait beau, mais toujours trop chaud. [Fin]
» Rester de glace alors qu'il fait si chaud serait un comble — Loki.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: 
this place you call home.
 :: (camp half blood) :: forêt.
-