AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  (ash) divine comédie.Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Invité

asher buckley
ft. tyler hoechlin
↘️ carte d'identité
nom : nom de souche irlandaise, il n'a rien de bien original ou d'extraordinaire. c'était celui de sa mère, le seul héritage qu'il possède de la part de sa génitrice qui reste la seule personne qui compte pour lui. + prénom(s) : asher est un prénom hébraïque qui signifie « bonheur ». il ne sait pas vraiment pourquoi sa mère a décidé de le nommer ainsi, celle-ci venant d'une famille coincée protestante. néanmoins il colle parfaitement au bonhomme. son second prénom est logan, beaucoup plus irlandais et à l'image de ses origines. + surnom(s) : ses amis se risquent à l'appeler ash ou bucky. des appellations auxquelles il répond sans pour autant y montrer un grand enthousiasme. pourquoi diminuer un prénom qui est déjà court par nature ? ridicule. + âge : vingt-six ans déjà. le temps défile et il ne semble en rien altérer le physique du géant de muscles. + date et lieu de naissance : enfant du printemps. il est né le vingt et un mars de l'année quatre vingt-dix à new-york, dans le quartier du queens plus exactement. + orientation sexuelle : hétérosexuel. il n'a jamais été troublé par les torses virils de ses camarades de chambres. sensible au charme féminin, à la douceur de leurs peaux parfumées par le soleil d'été.  + statut civil : célibataire. non pas qu'il soit réfractaire à s'engager, le guerrier n'a tout simplement pas trouver la belle capable de le dompter. + occupation : maître d'armes. il enseigne les combats de lames et le maniement d'autres armes de guerre. instructeur acharné et sans pitié. + groupe : la colonie des sangs-mêlés.

parent divin : fils du grand arès, dieu de la guerre et de la destruction. + pouvoir(s) : asher possède une force surhumaine. ce qui le rends particulièrement redoutable sur un champ de bataille et lors de combats à mains nues. il est également capable de créer des ondes de chocs qu'il peut charger dans son épée et qui provoquent généralement de gros dégâts. + arme de prédilection :  le xiphos. une épée courte grecque qui lui vient de son père et qui ne réponds qu'à son possesseur. elle est impossible à soulever pour ceux qui n'ont pas du sang d"arès. + particularité : asher est capable d’assimiler et de pratiquer tous les sports de combats.

↘️ caractère
 le trait marquant de la personnalité de ash est sans aucun doute son impulsivité. colérique et sang-chaud, il monte rapidement en pression. ↘️ solitaire et réservé, il n’apprécie pas vraiment la foule et préfère la solitude. ↘️ cultivé, à l'instar de l'image de guerrier monsieur muscle, il aime lire et s'intéresser aux légendes mythologiques. ↘️ excellent combattant à mains nues, il préfère néanmoins se battre avec son xyphos. ↘️ franc, il n'est pas du genre à ménager ses élèves ou les gens qu'il fréquente. ↘️ il déteste l'hypocrisie et les menteurs. mais les lâches sont une catégorie de personnes qu'il exècre particulièrement. ↘️ loyal, il tient toujours ses promesses et n'aime pas décevoir les personnes auxquelles il tient. ↘️ il est très protecteur avec les gens qu'il apprécie, voir parfois possessif. ↘️ d'une nature jalouse, il est parfois possessif lorsqu'il est en couple. ↘️ il mesure 1M90 pour presque 100 kilos de muscles. il s'entretient quotidiennement. ↘️ malgré son côté sauvage et quelque-peu bourru, il s'exprime toujours dans un langage correcte et soutenu. juste pour le plaisir de jouer avec les mots. ↘️ un humour bien à lui, cynique de surcroît. il manie l'ironie à merveille. ↘️ il n'apprécie pas trop les choses superficielles et il n'est pas friand de technologies. ↘️ il lui arrive de ne pas mesurer sa force et cela se termine souvent en murs ou meubles fracassés lorsqu'il est en colère. ↘️ excellent stratège, c'est un meneur et n'apprécie pas vraiment n'être qu'un simple exécutant. ↘️ méfiant, sa confiance se gagne et il ne l'accorde pas facilement. il est également très rancunier et ne pardonne pas facilement.

↘️ Depuis combien de temps sais-tu que tu es un(e) sang-mêlé(e) ?
Au fond de lui il a toujours su qu'il était différent des autres gamins de son école. Juste un sentiment de ne pas être comme les autres. Enfant hyperactif et dyslexique, il eut beaucoup de mal à trouver sa place dans les écoles qu'il fréquenta. Un ressenti très vite confirmé quand à l'aube de ses treize ans, sa mère lui avoua l'identité divine de son géniteur après un renvoi du collège pour avoir détruit un mur lors d'une bagarre. Être la progéniture d'un demi-dieu fait évidemment qu'accentuer ce sentiment d'isolement par rapport aux enfants. Grandir sans l'image d'un père fût difficile, mais apprendre ensuite qu'il était l'un des enfants de Arès se compliqua pour lui. De la rancœur pour ce géniteur absent mêlé à de la fascination. Une fois arrivé au camp grâce à sa mère, il trouva une seconde famille au sein des autres sangs-mêlés. Il passa chaque jours à s'entraîner durement afin de satisfaire ce père qu'il ne connaissait pas et qu'il n'avait même jamais rencontré. Dans l'espoir naïf qu'un jour, il pose un regard fier sur lui.

↘️ As-tu pris part à la bataille de Manhattan/du mont Othrys ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
Maître d'arme, instructeur, mais guerrier avant tout. Il est évident que le fils d'Arès porte en lui les stigmates de la guerre. Qu'ils soient psychologiques ou physiques. Son torse est marqué par de nombreuses cicatrices, dont une entaille pas très jolie dans le dos. On pourrait croire que se battre est une chose innée pour le fils du dieu de la guerre, comme une seconde peau, mais pas vraiment. En 2015, le géant se battit pour les olympiens lors de la bataille de Manhattan. Solidaire avec le camp, il ne se posa pas de questions lorsqu'il fallut porter l'épée. Loyal, il répondit présent sans se poser des questions, machine de guerre. Les partisans de Cronos comme adversaires redoutables, il s'en sortit néanmoins indemne malgré beaucoup de pertes au sein de son unité. Ce fût surtout l'affrontement contre Gaïa qui marqua profondément le soldat. Perdant dans la bataille son demi-frère Brock, son meilleur-ami. Il tomba sous ses yeux, se sacrifiant pour lui sauver la vie et laissant à Ash de vilaines cicatrices et l'âme brisée par cette perte. Depuis, il évite de s'attacher, de peur de ressentir à nouveau ce déchirement insupportable dans son coeur de pierre. Il en veut également aux dieux, marre de n'être que de la chair à canon pour eux. Gaïa s'en est allée, emportant avec elle de nombreux amis et l'optimisme du guerrier qui tente de se reconstruire malgré des nuits entachés de sombres cauchemars gâchant la beauté du jour.

↘️ Et maintenant, que deviens-tu ?
La guerre change n'importe qui. Peu importe le rôle qu'on y joue. Que ce soit comme soldat ou simple civil. Tout le monde y perds et personne n'y gagne vraiment. Depuis la bataille contre Gaïa, le guerrier a reprit son poste d'instructeur au sein de la colonie. Des semaines de convalescences et de rééducations furent nécessaires pour que le demi-dieu puisse de nouveau se tenir debout. Il en garde forcément des séquelles physiques, mais surtout émotionnelles. Son demi-frère et meilleur ami Brock est mort lors de la seconde bataille, laissant alors un guerrier brisé et endeuillé après tout ça. D'une nature solitaire, il s'est aujourd'hui encore plus renfermé sur lui-même. Pas vraiment du genre à parler de ce qu'il ressent, il intériorise et déverse sa colère lorsqu'il enseigne ou s'entraîne. La guerre ne laisse que des veuves, des orphelins et  des cicatrices que même le temps ne peut guérir ou apaiser. Aller de l'avant est bien la seule qu'il lui reste à faire. Quant à oublier, c'est malheureusement impossible. Il songe parfois à mener sa propre vie et à quitter le camp.
derrière l'écran
spf | sarah
âge : 26 YO. + présence : 5/7 + personnage inventé ou scénario/pv : inventé. + un dernier mot ?  bravo pour le forum ! complet, superbe & bien expliqué  I love you .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
no one lives forever.




Les blessures encore fraîches, le cœur hurlant son désir de vivre et du sel sur les plaies. Le guerrier venait d'ouvrir les yeux sur une réalité qu'il lui était impossible d'ignorer. Quelques heures auparavant, il était en train de se battre contre Gaïa, le xyphos à la main, le courage dans l'âme. Une bataille qui prenait fin sous cette tente, déchiré par les coups qu'il avait reçu, exténué par ceux qu'il avait donné. Comme l'automne avant l'hiver, le crépuscule précédant la nuit, les derniers feux de la guerre avait cessée de brûler afin que la mort finisse par tout recouvrir. La faucheuse avait emportée beaucoup de créatures, de monstres et de sangs-mêlés dont son frère tant aimé. Le visage tourné sur le lit vide à côté, il ne pouvait pas s'empêcher de penser à lui, la façon dont il était mort en se sacrifiant pour que lui puisse encore respirer. Fils du dieu de la guerre, il n'en demeurait pas moins vulnérable aux blessures comme les autres, fermant un instant les yeux sous les cris de douleurs des autres blessés. Des lamentations auxquelles il était habitué, vu que c'était sa seconde grosse bataille à laquelle il participait. Celle contre Cronos avait été une vraie boucherie, mais rien en comparaison de celle-ci. Les hurlements horrifiés de pauvres gosses obligés de manier l'épée, trop jeune pour se battre, pas assez vieux pour mourir. Où étaient-ils ? Ces Dieux censés les protéger ? Se moquant de voir leurs enfants se faire massacrer. Arès avait-il senti la mort de Brock ? Sur l'instant, Ash préférait penser que son père n'en avait rien a cirer de perdre un enfant sur tout ceux qu'il avait engendré. Sa mère n'ayant été qu'une aventure d'une nuit, qu'un plaisir charnel, une de plus. Elizabeth Buckley n'était qu'une simple serveuse qui aurait voulu voir son fils embrasser une vie normale, loin d'odyssées dangereuses et quêtes sempiternelles. Heureusement qu'elle ne pouvait pas voir son enfant dans cet état, sachant pertinemment qu'elle ne pourrait pas s'en remettre. Le regard toujours figé sur ce lit vide à côté, il revoyait le sourire enjoué de Brock et ses vannes foireuses. Un an plus tôt, ils s'étaient retrouvés ici après avoir gagnés contre Cronos. Aujourd'hui la victoire était amer, lancinante et marquée à jamais sur sa peau et dans son esprit.

« Tu me dis si je te fais mal, » souffla alors l'infirmière qui venait recoudre une plaie sur le dos mutilé du demi-dieu. Muet, ce n'était pas cette blessure là qui le faisait souffrir. Il n'existait pas d'aiguilles, de potions ou de pansements pour réparer son cœur brisé. « Je suis désolée pour ton frère. » Un soupir, n'aimant pas particulièrement entendre ce genre de phrases clichées. Les condoléances il en avait rien à faire, rien ne pouvait l'aider à se sentir mieux. « Tu as fini ? » L'infirmière hocha la tête silencieusement, embarrassée de réveiller encore ce souvenir douloureux. « Je repasserai pour changer les bandages. » Ash se recoucha alors, serrant les dents face à la douleur tandis qu'il regardait sa jambe dans le plâtre. Pourquoi lui il survivait et pas Brock ? Son demi-frère avait toujours été meilleur que lui. Le témérité l'avait tout droit envoyé dans le Styx, ne pouvant pas s'empêcher de penser que ça aurait dû être lui couché sur ce lit et non lui. Lorsqu'il avait treize ans et que sa mère l'avait déposé à la colonie, ce fût Brock qui se chargea de tout lui expliquer. Il avait apprit à manier les armes à ces côtés et ils s'étaient jurés de vieillir ensemble comme deux cons incapable de se caser. Tout allait être différent aujourd'hui, plus personne pour surveiller ses arrières. Plus d'amis avec qui parler.

(...)


Le temps n'altérait rien du tout. La douleur ne s'estompait pas. Elle se transformait en une amie collante dont on ne pouvait pas se débarrasser. Toujours là pour lui rappeler ce qu'il avait perdu, ses fautes et ses regrets. Une indésirable avec qui il apprenait à cohabiter avec les fantômes de son passé. Aujourd'hui il pouvait enfin reprendre le travail malgré des blessures à peine cicatrisées. Des élèves moins nombreux, beaucoup étant tombés. Mieux valait reprendre l'épée pour tenter d'oublier, s'occuper étant la meilleure manière de ne pas céder aux mauvaises pensées. Assis sur un tabouret à nettoyer son épée, il relevait parfois les yeux pour surveiller que personne ne se blessait. Les nymphes ne chantaient pas aujourd’hui et les satyres préféraient se taire. Une atmosphère lourde s'abattait sur le camp endeuillé  tandis que le demi-dieu  observait  ses élèves rentrer dans leurs bungalows après une longue journée. Ash avait rendez-vous avec sa mère un peu plus tard, ayant enfin trouvé le temps de la voir après des mois sans se parler. Une fois les barrières de protection passées, il longea la route jusqu'à l'arrêt de bus le plus proche. Assis sur le banc, il regardait le soleil disparaître sous les arbres de la forêt. Depuis son entrée dans la colonie, il voyait de moins en moins sa mère qui avait pourtant tout sacrifié afin de l'élever. Aujourd'hui elle avait refait sa vie avec un autre et d'après les lettres qu'il recevait, tout allait bien pour elle. Une fois dans le bus, celui-ci le conduisit jusqu'à Manhattan pour retrouver sa génitrice. Celle-ci l'attendait à la gare, toujours aussi jolie malgré l'apparition de quelques rides qui ne venaient en rien dénaturer sa beauté. C'était d'ailleurs ce qui avait séduit son père, une beauté irlandaise au fort caractère. Malheureusement cela n'avait pas suffit à le faire rester.

« Tu as eu un accident ? » Il eut à peine le temps de la saluer que celle-ci venait inspecter les traits meurtris de son enfant. « Tu me dis jamais rien ! C'est une colonie ou une maison de redressement ce machin. » Il leva alors les yeux au ciel, se demandant alors si il tenait pas sa force surhumaine de sa mère vu comment elle l'étouffait dans ses bras. Celle-ci lui arrivait d'ailleurs à la poitrine, ridiculement petite face au géant. « Si je t'écrivais à chaque fois que je me prends une branlée, j'aurai pas fini. » Miss Buckley donna alors une tape sur l'épaule de son fils, mécontente de son langage tandis qu'ils marchaient jusqu'à un pub afin de s'abriter du froid New-Yorkais. « Tu sais plus rien ne t'obliges à rester là-bas. Pourquoi tu mènes pas ta propre vie ? Tu ne dois rien à ces gens là. » Par gens elle voulait bien entendu dire dieux. Elle avait toujours eu du mal d'admettre qu'il existait bien des choses qu'elle ne pouvait pas vraiment comprendre. « C'est toi qui m'a appris que parfois on fait pas toujours ce que l'on veut dans la vie. » Elizabeth lança alors un regard moqueur à son fils tandis qu'elle commandait deux bières irlandaises. « Depuis quand tu m'écoutes ? Surtout quand je donne ce genre de conseils foireux tout droit sorti de Marie-Claire. » Ash s'autorisa alors un sourire. Ce fût presque douloureux et il se souvenait pas de quand datait le dernier. « Plus sérieusement comment tu vas ? Je sais que tu veux pas qu'on en parle ... » Un sourire qui s'estompa aussitôt, se souvenant alors pourquoi il avait arrêté de le faire. Après quelques gorgées salvatrices, le brun souffla un : « Ça va. » Il n'avait pas envie d'en parler, il était pas prêt et ça les autres semblaient ne pas le comprendre. « Arrête. Il faut en parler, c'est pas sain de garder tout ça ... » Impulsif comme jamais quand la discussion s'orientait vers Brock, le brun reposa avec violence sa pinte sur  sur la table. Celle-ci éclata alors en mille morceaux et la table se brisa. « Ok ... » Souffla alors sa mère, décontenancée. Il se leva alors, laissant quelques billets sur la table fracassée. Il lui arrivait parfois de pas mesurer sa force, soufflant alors quelques excuses inaudibles au gérant du bar. « Désolé. Je te raccompagne viens. »

Et si c'était sa mère qui avait raison ? Pourquoi rester à la colonie ? Celle-ci étant entachée par le sang de ses amis. Il ne connaissait rien d'autres hormis le camp et peut-être qu'il était temps de penser à lui ? D'explorer de nouveaux horizons. De commencer une nouvelle vie. Il leva alors les yeux vers le ciel étoilé, désabusé.  « Tu voudrais pas remplir ton rôle de père pour une fois ? » Il n'eut comme réponses que l'écho douloureux de sa propre réflexion. Se levant alors pour retourner là où tout avait commencé et où peut-être  — tout se terminerait un jour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luca M. Carnstairs
+ messages : 237
+ face and credits : odeya rush (moony.) + astra (signa)
bienvenuuuue :keur2: je plussoie arès comme parent divin, niveau pouvoirs généralement ça promet du lourd et ton petit ash ne fait pas exception :zad: bon courage pour ta fiche!

_________________

   
Who will fix me now?
what doesn't destroy you, leaves you broken instead. got a hole in my soul growing deeper and deeper. and i can't take one more moment of this silence. the loneliness is haunting me and the weight of the world's getting harder to hold up.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Merci la belle ! I love you
Sympa le porte-bonheur !
Vaut mieux l'avoir de son côté haha. :zad:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie J. Keystone
+ messages : 363
+ face and credits : Ira Chernova - Psychotic Kid
Le surnom Bucky :keur:

Bienvenue par ici ! Joli début de fiche, avec un caractère qui promet des confrontations :nya: (oui oui, les engueulades, c'est cool :lov: )

Bon courage pour le reste et au plaisir de croiser ton Ash sur le forum ! :bwala:

_________________


The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
merci pour les compliments ! :seksi:
on s'engueulera alors si tu aimes ça. :mdr:
merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Theodore A. Brennan
+ messages : 401
+ face and credits : tyler young, bazzart.
wow, l'avatar + le parent divin + le caractère je dis OUI :content: bienvenue parmi nouuus, ça promet :zad:
j'aime énormément ce début de fiche, j'ai hâte d'en savoir plus. :héé: bon courage pour le reste de ta fiche, et n'hésite pas si tu as des questions. :keur:

_________________


how many yous have you been? how many, lined up inside, each killing the last? ☽ but on dark days he likes to walk, beside the heartsick sea. and as the waves begin to howl, he drops down to his knees, and cries for all he's lost and for all he used to be.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
la combo pseudo + avatar + parent divin :amen: :faints:
bienvenue parmi nous :wa: je m'incline devant un tel personnage !
bon courage pour la fiche :leche:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
oh merci vous deux !
je vous retourne les compliments. :nya: :keur:

fiche terminée !
j'espère quelle plaira. :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Theodore A. Brennan
+ messages : 401
+ face and credits : tyler young, bazzart.
BRAVO
bienvenue, demi-dieu!

wow, quelle fiche :faints: j'ai adoré l'histoire, et ton style d'écriture, je suis charmée. :cute: j'ai hâte de voir ton personnage en rp, il promet. :zad:

En tout cas, bienvenue parmi nous dans le monde mythologique! On espère que tu te plairas ici, parce que tu peux plus nous quitter! Il y a quelques points importants que tu dois effectuer avant d'être membre à part entière :keur2: :

- tu peux commencer par venir te recenser par > là < histoire d'être bien dans les règles comme il faut. :radis:
- tu peux ensuite créer ta fiche de liens > par là <, parce qu'entre nous, c'est toujours mieux d'avoir des potes. Pour organiser tes rps, parler de ta vie dans un journal c'est > ici < que ça se passe.

Ensuite, pense à aller voir les animations ainsi que ce qu'il se passe du côté de ton groupe > ici < et > là < pour ne pas être à la ramasse! Pour finir sur une note un peu fofolle, on a aussi une catégorie de flood > ici < donc dès que t'as un peu de temps libre, n'hésite pas à passer nous faire coucou! :N:


_________________


how many yous have you been? how many, lined up inside, each killing the last? ☽ but on dark days he likes to walk, beside the heartsick sea. and as the waves begin to howl, he drops down to his knees, and cries for all he's lost and for all he used to be.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
(ash) divine comédie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» Glee [Comédie]
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» [Débat] Une comédie musicale ?
» Academy-divine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: (fiches)-