AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  guys like us should wear a warning. (keith)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Ceren-Nevh Lynch
+ messages : 261
+ face and credits : tim borrmann. (faust)

keith & nevh

guys like us should wear a warning

La transformation est fascinante. C'est comme un voile qui passe dans le regard de Keith. Nevh a le temps de le voir, hypnotisé, juste avant qu'il ne réagisse. La façon dont quelque chose lâche, dont son contrôle cède. La douleur explose dans sa mâchoire avant même qu'il ne sente le contact, et il ferme les yeux, sourit malgré lui, ce qui rend la douleur plus forte, plus vive. Vivant. Il se sent vivant. Ca le rend encore plus ivre. Son dos frappe le mur, ses os le lancent, et il est essoufflé sans avoir fait un seul effort, et il reste immobile. Encore. Le goût métallique du sang lui a envahi la bouche - familier, rassurant, en vie, en vie - et il se passe la langue sur les lèvres sans jamais quitter Keith du regard. C'est enivrant, la douleur, l'électricité dans l'air, les réactions autour d'eux, la pression qui les enveloppe, la musique qui lui semble étouffée par le reste. Et Keith. Il a quelque chose d'animal. Quelque chose que Nevh n'a jamais vu. Quelque chose qu'il veut voir encore. Son regard s'assombrit, mais il ne bouge pas, il attend. Il observe, quand Keith élimine l'étudiant dans un craquement sec, qui lui tire un rire étouffé par la main qui l'enserre. La pression sur sa mâchoire accentue la douleur, et elle brûle, et cette fois, les brûlures sont en surface et c'est exactement ce dont il avait besoin. Il sait déjà qu'il en aura les marques pendant de longues journées - et que la douleur, elle, resterait longtemps, se rappelant à lui dans les pires moments et apaisant son esprit agité dès l'instant où il presserait sur les bleus du bout des doigts. Lentement, son rythme cardiaque se calme. L'air autour d'eux est toujours électrique, mais l'énergie qui vibrait sous sa peau s'est apaisée.

Keith tourne la tête vers lui. Le sourire de Nevh s'élargit, tordu. Il ne l'a jamais vu comme ça. Ca lui donne envie de rire. Keith a le regard sombre, trouble. C'est le regard de quelqu'un qui a perdu le contrôle. Ce qui veut dire que Keith est capable de perdre le contrôle, et que Nevh est capable de déclencher ça. Il plante son regard dans le sien, triomphant. Il a eu tout ce qu'il voulait - plus que ce qu'il espérait. Mais la pression se relâche brutalement, Keith tiré en arrière. Nevh lance un regard meurtrier à ceux qui l'ont éloigné, même si sa respiration se fait plus facilement. Son torse se soulève, sa respiration est hachurée. La douleur devient lancinante, dans sa mâchoire, remonte jusqu'à ses tempes. Quand il porte une main à sa bouche, il constate qu'il saigne - si le goût dans sa bouche n'était pas un indice suffisant. Ca ne l'empêche pas de sourire, avec la sensation d'avoir gagné quelque chose. Il ignore ceux qui les entourent, ignore ceux qui peinent à maîtriser Keith. Il plante son regard dans le sien, tout aussi sombre, et lui balance un sourire. "Quand tu veux." Les mots sont à peine prononcés, il à l'impression que sa mâchoire grince lorsqu'il l'ouvre, mais il les dit avec le rire dans la voix et l'insolence dans le regard.

Quand il tourne le dos à Keith, il sait qu'il a gagné quelque chose, mais il sait aussi qu'il a probablement détruit quelque chose d'autre. Il sait bien s'y prendre, de toute façon - il n'est bon qu'à ça. Il récupère sa bouteille sur le sol, adresse un clin d'oeil à Keith, et passe la porte sans un regard pour les autres. Dehors, il contourne la maison pour aller s'installer dans l'herbe, contre le mur, dans le noir. Il galère à boire parce qu'il a mal, et il pourrait probablement s'endormir là, maintenant que l'énergie est retombée, mais il parvient à verser le whisky dans sa bouche à petites doses, et s'il se sent un peu con et résigné et peut-être coupable, il ne se penche pas dessus. Il savoure sa victoire. C'est ça qu'il fait. Rien d'autre. Il ferme les yeux, apprécie le goût de l'alcool et la douleur qui pulse.
Il a eu ce qu'il voulait.

AVENGEDINCHAINS

_________________
t'as pas vu ? c'est imprimé partout, dans les journaux, sur les écrans, dans le regard des gens. c'est même écrit en grand sur les immeubles, la nuit, quand les gens biens comme toi sont endormis, c'est marqué en rouge: tu nais comme ça, tu vis comme ça, tu canes comme ça, seul à poil face à ton reflet, avec ton dégoût de toi-même, ta culpabilité et ton désespoir comme seuls témoins.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Keith N. Stark
+ messages : 133
+ face and credits : ○ Théo James // (c) sixty

Nevh & Keith

guys like us should wear a warning


Une chaleur gronde à l'intérieur de ton corps, tu ne t'en rends pas compte sur le moment mais ce n'est pas une chaleur comme les autres, elle ne réchauffe pas, elle ne brûle pas ... elle détruit. Tu te sens complètement aveugle, dirigé par quelque chose qui t'échappe pour le moment, par une force qui a réussit à prendre le contrôle de ton corps malgré toi mais pas entièrement. Tu es conscient de ce que tu fais, de ce que tu as fais, tu en es responsable, coupable et pourtant tu te sens impuissant face à ce que tu as fais. Tu as assisté à la scène comme si tu ne pouvais rien faire, un ralentis dont avec un peu plus de volonté aurait pu être combattu et stoppé au dernier moment. Mais trop déconcentré par cette sensation à l'intérieur de ton être, une sensation que tu as déjà connu par le passé mais un passé très lointain. Quelque chose qui t'as toujours hanté, dont tu t'es toujours poser des questions mais dont tu n'avais jamais réellement fait face et te voilà aujourd'hui rattraper par cette masse de noirceur qui ne cessait de prendre de plus en plus de place à l'intérieur de ton être. Au début ce n'était que de léger picotement au niveau de ton tatouage, un tatouage inconnu qui t'es apparu lorsque ton pouvoir lié aux ténèbres est apparu. Petit à petit, à chaque utilisation de pouvoir, à chaque colère, à chaque massacre, tu sentais que quelque chose au fond de toi grandissait. C'était quelque chose de très sombre, ça tu en as toujours été convaincue, tu te ménageais à ce niveau là mais dans certaines cas ou moment, tu usais de cela puisque cela t'apportait une puissance beaucoup plus importante que d'habitude, une enivrante, une invincibilité, une sensation d'être invulnérable et imbattable qui t'apportait un sourire malsain mais nécessaire selon les circonstances. Avant que la mort ne t'emporte tu t'étais toujours demandé si c'est cela qui t'as mené à ta perte. Sans cela tu n'aurais peut être pas eu la place qui t'étais attribué, cette position et finalement cette fatalité de fin.

Les questions sur ton état ne cessent d'influer ce qui n'arrange rien à ton état du moment toujours ce regard sombre porter par un voile de ténèbres qui ne quitte pas Nevh, tu es capable de beaucoup de chose, tu es conscient de ne pas avoir toujours les bonnes réactions mais ça. Après ce que tu as subis, après avoir penser que ta place n'était pas ici, que finalement celui que tu as en face de toi a réussi à te faire accepter dans ce monde. Tu as cette réaction complètement déplacer, ce n'est surement pas toi, pas dans cet extrême là et tu commences déjà à avoir cette sensation de regret mais accompagner par une pointe de satisfaction et de plaisir noir qui réussit à te faire apparaître ce même sourire malsain sur le visage lorsque tu entends la voix de Nevh. Et c'est lorsque tu le vois quitter la pièce que tu commences doucement à revenir à toi alors que les deux étudiants te maintient toujours. Tu leurs jettes un regard beaucoup moins agité que tout à l'heure, avec ce regard abruti l'air totalement perdu alors que tu prends conscience de tout ce que tu as fais. Tu te mets à soupirer en secouant la tête, " Ça va, ça va, je suis calme, lâchez moi ... " , une fois fait tu remets tes vêtements correctement avant de te laisser un regard désolé à l'étudiant dont tu as cassé le nez mais sans pour autant sortir le moindre son de ta bouche. Tu récupères tes affaires avant de filer à l'extérieur, tu allumes alors une cigarette mais difficilement puisque ta main droite ne cesse de trembler, observant que ton tatouage s'est élargie jusque là. Tu souffles doucement la fumée que tu as dans tes poumons en fermant les yeux comme si cela pouvait te calme et t'apaiser. Les images de la violence dont tu as fais preuve revenant te frapper de plein fouet, tu te mords la lèvre pour rouvrir les yeux et débarquer à nouveau dans la réalité. Ton corps ne cesse de trembler sous l'effet de ton pouvoir, tu ne sais pas pourquoi, comment ça se fait que tu es réagis ainsi et pourquoi tu donnes l'impression de n'avoir plus aucun contrôle de toi même. Tu réussis à voir Nevh de là où il est, ton premier mouvement fut d'aller vers lui mais très vite rattraper par un second qui te stop net. Tu le sais, agir maintenant ne ferait qu'envenimer les choses et puis pour dire quoi ? Que tu as eu l'impression que quelqu'un contrôlait ton corps, que ce n'était pas toi, que tu es désolé et puis ? Tu as toujours su que tu étais une bombe à retardement, qu'un jour où l'autre tu détruirais tout ceux qui t’approche d'un peu trop près comme ce fut le cas à ton époque. Une pensée idiote te vient donc à l'esprit *il sera beaucoup mieux loin de moi...* et tu fermes ensuite ton esprit à toute autre réflexion avant d'écraser la cigarette au sol et de disparaître sur le chemin du retour.

AVENGEDINCHAINS

_________________
Un jour, je suis né, depuis j'improvise.
Your opinion of me doesn't define who I am. We were born to be real, not to be perfect. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 
guys like us should wear a warning. (keith)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 01. Another study time with you {PV Keith}
» EARTHQUAKE WARNING FROM RUSSIAN INSTITUTE of PHYSICS of the EARTH
» Randal Keith Orton.
» Hey guys, keep calm ! ☮
» KEITH PARKINSON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: (rps)-