AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  Azazel Blackwood * The little demon but not reallyVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Invité

Azazel Blackwood
ft. Marc Fornes
↘ carte d'identité
nom : Blackwood + prénom(s) : Azazel + surnom(s) : Aza' ou chaton pour les intimes. + âge : 19 ans + date et lieu de naissance : 14 mai 1997 + orientation sexuelle : Bisexuel + statut civil : Célibataire. + occupation : Il se trouve en première année dans une école d'art de New York + groupe :  The wild ones

parent divin : Aphrodite + pouvoir(s) : Métamorphose féline & enjôlement + arme de prédilection : Un arc. + particularité :Peut apaiser les sentiments négatifs des personnes qu'il touche.

↘ caractère
◇Curieux ~ Assidu ~ Ambitieux ~ Enjôleur inconscient ~ Suspicieux ~ Jaloux ~ Courtois ~ Lunatique ~ Sympathique ~ Gaffeur ~ Intelligent ~ Mystérieux ~ Protecteur ~ Patient ~ Accro au café ~ N'est pas du matin ~ Adore la solitude, mais reste sociable ~ Observateur silencieux ~ Amoureux des Arts ~ Fuit l'amour comme la peste ~ Déteste qu'on lui donne des ordres ~ Être de contradiction...◇ Voici ce qui caractérise principalement le jeune Azazel qui tient rarement en place comme la plupart des demi-dieux. Toutefois, malgré ce que l'on a pu vous dire, la curiosité n'est pas uniquement un signe d'intelligence chez lui, elle est également son défaut fatal qui le mènera probablement à sa perte. Quant à son côté assidu et ambitieux, ils sont un peu moins présents chez lui depuis la fin de la guerre contre Gaïa; étant donné le type de vie qu'il mène, il n'est plus trop sûr de quoi que ce soit, mais a néanmoins quelques projets d'avenir intéressant en tête. Par contre, son côté suspicieux est né chez lui lors de la guerre contre Kronos et ne quitte plus son être depuis ce temps à la suite de nombreux événements. Il a beau être un enfant d'Aphrodite et être considéré comme ''non menaçant'', beaucoup aime quand même lui faire du mal. Être méfiant ne lui a toutefois pas enlevé ses bonnes manières dont son côté courtois et amical. Par contre, ne offusquer pas si le jeune homme ne semble pas vous écouter quand vous lui parlez, son esprit part très souvent ailleurs et n'essayer pas de savoir ce qui se trame dans sa tête, il ne vous en parlera jamais. Ses pensées restent un mystère pour bien des gens et il en est un par lui-même puisqu'il ne parle que très peu de lui et de son passé...

↘ Depuis combien de temps sais-tu que tu es un(e) sang-mêlé(e) ?
Vous savez, comparativement à ce que bien des gens pourront dire, il est bien de rester dans l'ignorance de la vérité; de garder cette brume devant les yeux, de rester innocent face au cauchemar qu'est le vrai monde. Oh qu'Azazel aurait souhaité ne jamais savoir ce qu'il était vraiment, sa vie serait probablement bien différente aujourd'hui... mais il a fallu qu'un satyre débarque dans son école, le repère et lui fasse découvrir tout un Nouveau Monde alors qu'il n'était qu'âgé de 9 ans. Dans le temps, Azazel avait été émerveillé d'apprendre qu'il était un demi-dieu, qu'il allait pouvoir participer à de grandes aventures et être un ''héro''! Il avait été si naïf...  Vous vous demandez peut-être ce que son père en avait pensé, et bien, rien du tout puisqu'il ne le sut jamais! Enfin, il n'eut pas le temps de le savoir puisqu'il était mort par la faute d'un cancer alors que le jeune garçon avait 7 ans.

↘ As-tu pris part à la bataille de Manhattan/du mont Othrys ? Et celle contre Gaïa ? Si oui, à quel camp as-tu choisi d'être loyal(e) ?
En bon fils qu'il était, Azazel se retrouva du côté des dieux dans la grande bataille de New York, mais pour des raisons bien personnelles qui lui vaudrait des regards noirs de certains de ses camarades, il n'a rien fait lors de la guerre contre Gaïa. Lors de cette guerre il a préféré faire comme si rien ne se passait et a passé son été au Japon, bien loin de la colonie où il ne comptait pas vraiment remettre les pieds. Il n'avait pas envie de servir les dieux juste parce que c'était eux qui dirigeaient tout.  

↘ Et maintenant, que deviens-tu ?
Après la Première Guerre, soit celle contre Kronos, Azazel à perdu son sourire, est devenu dépressif et à quitter la colonie pour rentrer à New York chez sa tante. La raison est fort simple, il avait besoin de temps pour lui, pour se remettre de la mort de plusieurs de ses proches dont son ex dont l'amour pour lui se faisait encore très présent. Il l'a également fait pour se distancer de tout ce monde avec les dieux, pour se ressourcer, pour savoir ce qu'il voudrait vraiment faire de sa vie. Après cette guerre, Azazel était complètement perdu et lorsque celle contre Gaïa sonna à sa porte il n'avait pas été assez préparer pour et n'avait pas su choisir un camp. Il s'agissait quand même de Dame nature; de la Terre, comment pouvait-on vouloir se battre contre celle qui avait donné vie à toute chose sur cette planète? Et puis, étant donné ce que les humains avaient fait à ce monde, il était plus que compréhensible qu'elle soit en colère et qu'elle cris vengeance! Toutefois, malgré ses pensées, Azazel ne voulait pas se retourner contre ceux avec qui il avait combattu et vécu tant d'années. Il avait donc préféré se distancer une fois de plus, de prendre le camp des neutres et d'aller loin des États-Unis. Néanmoins, Gaïa était souvent venue le hanter dans ses rêves pour le convaincre d'être à ses côtés. Il n'était pourtant pas puissant, pourquoi était-elle venue vers lui?
derrière l'écran
GhostQueen66 | Karina
âge : 20 ans. + présence : 4 jours par semaine, approximativement. + personnage inventé ou scénario/pv : Inventé + un dernier mot ? Ça faisait tellement longtemps que je me cherchais un fofo comme celui-ci et j'ai bien hâte de rp avec vous mes choupinets!  :nya:  :bwala:  :lov:  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Don't feel sad I'm already about to die
Si vous pensez lire une histoire remplie d'aventures, d'amour et de joie, veuillez passer votre chemin puisque celle-ci n'est pas de ce genre et celle de ses confrères et consœurs ne l'est probablement pas non plus. Vous pensez sûrement que la vie d'un demi-dieu est des plus excitante et rocambolesque. Elle semble l'être au début alors que vous êtes encore bien naïf face à tous les dangers qu'une telle vie peut apporter et puis vous apprenez après un petit moment que vous serez en danger à n'importe quel instant, qu'il vous faudra défendre votre vie et celles des plus faibles et que vous devrez prendre part à des quêtes dont vous ne saurez savoir si vous en reviendrez vivant. Tout ça parce que vous devrez ''rendre service'' aux dieux et parce que vous êtes la progéniture de l'un d'eux.

C'est comme ça qu'Azazel Blackwood voit les choses, enfin, il a bien été naïf comme beaucoup au tout début, il croyait qu'il allait devenir un grand héro et vivre une multitude d'aventures plus incroyables les unes que les autres, mais oh qu'il se trompait largement. Toutefois il ne le découvrit que bien plus vieux quand vint la guerre contre Kronos, mais nous ne sommes pas encore rendu à cette partie-là de l'histoire. Tout commence par le père d'Azazel, un charmant petit fleuriste du centre de Manhattan dont le malheur ne semblait jamais s'abattre sur sa personne et dont le négatif ne faisait pas partie de son être. C'est d'ailleurs ce côté ''lumineux'' de sa personne et le fait qu'il soit un talentueux fleuriste qui attira l'attention d'une déesse, Aphrodite. Ce immédiatement le coup de foudre pour lui et il en tomba amoureux bien rapidement sans savoir qui elle était réellement et même si elle lui avait dit il l'aurait cru sans aucune hésitation. Ils vécurent donc une courte histoire d'amour durant laquelle ils passèrent plusieurs nuits torrides. Courtes oui, puisqu'un beau matin, elle lui laissa une lettre disant qu'elle devait partir pour ne plus jamais revenir. Cela brisa le coeur du jeune fleuriste, mais qui, quelques mois plus tard, se fit apporter un bébé avec, une fois de plus, une lettre de la part de la femme qu'il aimait lui disant qu'il s'agissait de son fils. Son premier réflexe fut d'aller le porter à un orphelinat, mais après une longue réflexion il ne le fit pas et garda le petit avec lui. Il le nomma Azazel comme l'ange déchu et l'éleva sans problème jusqu'à ce qu'un malheur frappe finalement sa vie. Un cancer fit son apparition alors que son fils venait d'atteindre ses 6 ans; un cancer généralisé pour être plus précis; incurable et rapide pour tuer l'être humain qu'il était, il ne lui restait plus qu'un an à vivre. Comment expliquer cela à un enfant de 6 ans qu'on aimait plus que tout qu'on allait mourir? Il ne savait pas comment lui expliquer, comment trouver les bons mots, alors il fit comme si tout allait bien et prit les mesures nécessaires pour qu'Azazel soit bien placé après sa mort. Il allait aller chez sa soeur au New Jersey et allait hériter d'un montant pour ses études une fois qu'il aurait atteint la majorité.


Le moment fatidique arriva et le père d'Azazel mourra dans une chambre d'hôpital avec son jeune fils en larme qui lui tenait la main. Aza' lui en voulut pendant un long moment de ne pas l'avoir préparé à son départ, il aurait tant chéri chaque moment passé avec lui malgré son jeune âge. Quelques heures à peine après sa mort, le jeune garçon se retrouva à l'arrière d'une voiture d'une femme qu'il n'avait jamais vue auparavant et qui semblait bien étrange pour lui. On lui avait dit qu'il s'agissait de sa tante; une femme respectable avec un bon emploi, mais qui semblait venir d'un autre monde vu comment elle lui parlait et avec tout ce qu'il se trouvait chez elle. Chez elle, on pouvait y retrouver un bon nombre d'objets étranges qu'on ne devait pas toucher et il y avait un bon nombre de pentacles un peu partout, notamment dans sa serre qui se trouvait dans la court arrière. Azazel ne le sut que bien plus tard, mais sa tante était ce que l'on appeler une Wicanne néo-païenne; une sorcière sans pouvoir vouant un culte aux dieux. Comparativement aux premières impressions, elle n'était pas folle, mais d'une douceur incommensurable et Aza' fut surpris que son père n'ait jamais vraiment parlé d'elle. Elle ne parut d'ailleurs pas surprise lorsqu'elle apprit la vraie nature de son neveu. C'était un jour d'école alors qu'Azazel ramenait à la maison un ''nouvel ami'' alors qu'il avait 9 ans. Cet ami agissait bien étrangement et voulait toujours rester seul avec le petit. Ayant un certain doute quant à ses intentions, la tante restait constamment à leur côté ce qui semblait énervé ''l'ami'' qui n'était qu'en faite qu'un monstre venu prendre la vie d'Azazel. Cet être n'eut heureusement pas le temps de le faire puisqu'au moment où il dévoila sa véritable nature la tante d'Aza' l'attaqua avec une dague en bronze céleste et peu de temps après le monstre n'était plus qu'un tas de poussière sur le parquet alors qu'un satyre rentrait pour venir les aider. Ce même satyre s'était fait passer pour le professeur d'Azazel et avait senti qu'un monstre rodait près du jeune garçon. Il va s'en dire que, pour une fois, son aide n'avait pas vraiment été requise, mais il le serait pour mener Aza' à ce qu'il appeler la colonie des sang-mêlé. Quant d'ailleurs au jeune Azazel, il n'avait pas été effrayé par l'attaque du monstre, il avait plutôt trouvé cela excitant et n'avait pas arrêté de complimenter sa tante; qu'elle était fantastique et héroïque. Elle dut lui couper la parole pour pouvoir lui expliquer la situation avec l'aide du satyre qui semblait un peu gênée par le regard du petit garçon qui n'arrêtait pas de le regarder de haut en bas. Ce n'est quand même pas tous les jours qu'on voit quelqu'un avec des jambes de bouc! Il se fit donc expliquer sa vraie nature; qu'il était un demi-dieu et qu'il allait avoir besoin d'entraînement dans un camp avec des personnes comme lui. Sa tante, bien qu'elle l'aimait beaucoup, lui dit que s'il voulait y rester à l'année longue qu'elle ne serait pas contre puisque cette colonie était plus que sécuritaire pour lui surtout qu'à ce moment-ci personne ne savait qui était son parent divin. Ce fut donc du haut de ses 9 ans qu'Azazel décida d'être un pensionnaire permanent tout en voulant revenir parfois voir sa tante. Il était si heureux de faire partie de cet univers fantastique... étonnamment, cette joie dura bien des années malgré qu'une guerre se profilait à l'horizon quelques années plus tard.

Azazel grandit donc à la colonie des sangs mêlés tout en rêvant d'aventures, car même s'il était un demi-dieu et qu'on lui avait parlé de quêtes, on ne lui en avait encore jamais attribut une. Il se disait que c'était probablement par le manque d'entraînement et qu'une fois qu'il serait plus vieux et plus entraîner qu'on lui en donnerait une. Ce ne fut d'ailleurs qu'après quatre années pleines à la colonie que sa mère se daigna enfin à le revendiquer; Aphrodite. Cette nouvelle ne le surprit pas plus que cela et ce n'était pas parce qu'il se trouvait mignon, mais parce qu'il avait déjà utilisé l'un de ses pouvoirs sur les gens de son bungalow et par mégarde en plus. Alors qu'il avait été âgé de 11 ans, Azazel avait utilisé son don d'enjôlement sur ses camarades pour qu'ils rangent son bordel à sa place ou encore pour que quelqu'un aille lui acheter des sodas au premier marché hors de la colonie. D'un premier abord, ses exemples semblent bien normaux, mais personne n'arrivait à changer les idées des personnes sur qui ''l'ordre'' avait été donné sauf quand on les secouait vivement. Sur le coup, Azazel avait trouvé ce pouvoir hyper cool et avait commencé à l'expérimenter un peu plus aux files des ans. Il put voir que certains ''ordres'' fonctionnaient beaucoup plus quand il s'agissait de petites choses qui n'allaient pas éveiller l'instinct de survie chez les gens. Faire sa chambre, ça passait, aller lui chercher de quoi dans le fond du lac, ça passait beaucoup moins, il devait alors être beaucoup plus convainquant et ''autoritaire'' et cela lui prenait beaucoup d'énergie. Cet épisode du lac n'a fonctionné qu'à moitié et avait été fait sous l'effet de la colère. Quant à la personne qui s'était retrouvée sous son don, elle s'était réveillée quelques instants après avoir plongé dans l'eau et étonnement, elle ne parla de cet incident à personne.

Quant au second pouvoir d'Azazel, qui lui permit d'ailleurs de rencontrer son premier amour, il le découvrit à l'âge de 14 ans alors que cela faisait un an qu'il se trouvait désormais dans le bungalow des enfants d'Aphrodite. Il s'agissait de la métamorphose féline. Aussi idiot que cela va paraître, Aza' s'est tout simplement réveillé un matin sous la forme d'un chat noir. Il avait pensé au début qu'il s'agissait d'un sortilège quelconque qu'on lui avait lancé, mais il découvrit bien vite qu'il pouvait passer de la forme humaine à féline. Plutôt pratique pour aller à certains endroits ou encore passer incognito et comme mentionné plus haut, c'est comme ça qu'il fit la connaissance de son premier amour.

N'étant pas si doué que ses frères et soeurs pour le social, Azazel n'était pas du type de personne à aller vers les gens en premier sauf quand il était sous forme de chat, là ça allait puisqu'il n'avait pas à parler. Ce fut donc par une journée un peu morne qu'Aza' s'était rendu à l'infirmerie sous forme de chat noir avec comme idée de faire une farce à l'un de ses amis, c'est là qu'il avait vu un jeune garçon d'environ son âge pleurer en silence sur l'un des lits du fond. Apparemment, il venait de perdre sa mère, tuer devant ses yeux par un monstre; elle avait tenté de le protéger et il s'en était sorti de justesse grâce à l'aide d'un satyre et d'un autre demi-dieu. Donc, à la place de faire sa petite blague pour passer le temps, Azazel marcha rapidement vers le nouveau venu et une fois près de lui il sauta sur ses jambes pour se coller. Il sentit immédiatement une main venir lui caresser la tête. S'il avait été sous forme humaine, il n'aurait probablement pas eu le même accueil et n'aurait sans doute pas su comment le consoler. Après 30 minutes, le jeune garçon ne pleurait presque plus, il avait toujours cette mine afféré, mais les larmes ne coulaient plus, c'était déjà un bon début. Par contre, ils furent vite dérangés par l'arrivée de Chiron et Alex, le nouveau venu, apprit rapidement qui était vraiment le chat et devint alors rouge pivoine puisque cela voulait dire qu'Azazel était nu. Ce fut donc sous l'ordre d'aller se rhabiller qu'Aza descendit des jambes d'Alex pour retourner dans son bungalow. Ce ne fut que quelques jours plus tard qu'il revit enfin le fameux Alex. C'était d'ailleurs celui-ci qui était venu le retrouver non sans avoir le rouge aux joues, toujours gêné par le fait qu'il avait eu le brunet nu sur lui. Cela ne les avait toutefois pas empêchés de sympathiser par la suite et de tomber amoureux quelques semaines plus tard. Tout était littéralement parfait, et ce, malgré la guerre qui semblait se préparer. Malheureusement, cela ne dura qu'un an tout au plus et alors qu'Azazel atteignait ses 16 ans, Alex essaya de le convaincre de rejoindre les rangs de Kronos. Apparemment, cela faisait un an environ qu'il était du côté de l'ennemi et il n'avait pas calculé dans ses plans de tomber amoureux. Azazel refusa catégoriquement de le suivre malgré les arguments convainquant de son amoureux qui devint vite par la suite son ex lorsqu'il disparut la nuit suivante. Aza' aurait pu avertir les autres de sa traîtrise, mais son amour pour Alex lui avait coupé la voix.

Pour tenter d'oublier cette histoire, Azazel se concentra sur son entraînement pour être prêt lors de la guerre contre Kronos et alla passer beaucoup de temps avec sa tante qui avait toujours été de bons conseils. À chaque fois qu'il revenait de chez elle, il prenait son carnet à dessins, s'isolait dans un coin de la colonie et dessinait tout en repensant à sa conversation avec sa tante quelques heures plus tôt. Puis arriva finalement la bataille de New York et encore aujourd'hui, Azazel regretta d'y avoir participé puisque l'une des personnes qu'il aimait le plus au monde y trouva la mort par sa faute. C'était lors d'un des nombreux combat dans la grande ville et plus précisément, dans Central Park. Azazel venait de tuer chien des enfers quand il avait vu l'une de ses plus jeunes soeurs en difficulté dans un combat contre un demi-dieu passé à l'ennemi. Il était bien sûr allé lui venir en aide, mais par la faute du casque de son adversaire, il ne vit pas de qui il s'agissait et il ne sut donc pas qu'il venait de tirer une flèche dans le cou de son ex. Il ne le vit qu'une fois qu'il arriva auprès de sa soeur. Il n'aurait pas prêté attention à celui qu'il venait de tuer s'il n'avait pas remarqué le bracelet qu'il portait; celui qu'il avait donné à Alex un peu avant leur séparation brutale. Le coeur d'Azazel avait alors manqué un battement et sa respiration avait coupé. Il s'était alors penché lentement pour enlever le fameux casque tout en souhaitant avoir tort quant à qui il était. Il découvrit avec effroi l'identité de sa victime et il s'agissait bien d'Alex. Il ne cria pas comme vous pourriez le voir dans certains films, mais il pleura à chaudes larmes tout en serrant contre lui le corps inerte de celui qu'il aimait toujours. Il se foutait bien à ce moment qu'il se fasse tuer par un monstre ou qu'ils perdent la guerre, il venait de perdre pour toujours son grand amour. Il ne se fit ni attaquer et ils ne perdirent pas la guerre, mais quand ont vint le chercher et qu'on voulu le séparer d'Alex, Azazel leur cria de le laisser tranquille et il avait mis tant de volonté dans son ordre que tous étaient partis même s'ils n'avaient pas voulu, mais utiliser son don ainsi lui enleva ses dernières réserves d'énergie et il sombra dans l'inconscient.

Azazel ne se réveilla que bien des heures plus tard dans l'infirmerie de la colonie des sangs mêlés. Il y apprit qu'ils avaient gagné la guerre, mais il n'en avait rien à faire et une fois qu'il fut remis sur pied, il fit ses bagages pour ensuite quitter la colonie. Direction, la maison de sa tante. Il ne voulait plus jamais entendre parler de ce monde fantastique, mais il allait toutefois y remettre les pieds en septembre 2016. Non, il n'avait pas participé à la guerre contre Gaïa, il s'était mis dans le camp des neutres; il ne se voyait pas se battre contre la terre elle-même. Il partit donc à l'autre but de la planète lors de l'été 2016, au Japon pour plus de précision et ce n'est qu'après avoir appris par l'une de ses soeurs qu'ils avaient une fois de plus gagné la guerre qu'il rentra au pays, mais pas à la colonie. Il rentra au New Jersey pour ensuite commencer sa première année à une école d'Art de Manhattan, ce n'est que lors d'un Week-End qu'il revint un court instant à la colonie. Certains le regardèrent de travers pour ne pas avoir été là lors de la dernière guerre, mais d'autres comprirent aisément le pourquoi. Ce fut également lors de cette visite qu'Azazel apprit l’existence du camp romain et de ce fameux troisième camp, un camp qui ne voulait pas suivre les ordres des dieux. Trouvant ses camps intrigants, Azazel y alla s'y infiltrer parfois sous forme de chat.

Aujourd'hui, Azazel est âgé de 19 ans, il vit dans un petit appartement de Manhattan grâce à l'héritage de son père et va à son école d'Arts tout en allant parfois dans les différents camps pour y voir de ses amis.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie J. Keystone
+ messages : 343
+ face and credits : Ira Chernova - Psychotic Kid
ZAZOU !

Oui oui, j'm'octroie un droit pour les surnoms débiles. What a Face

Bienvenue sur le forum ! Bon courage pour la rédaction de ta fiche. C'est agréable de voir un garçon chez les Aphrodite. Et tes pouvoirs sont cool. Au plaisir de croiser ta plume.

I love you

_________________


The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Hello jolie garçon :bave:
Bienvenue petit chaton :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
:bave:
Bienvenue! :lov:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah S. Warsmond
Admin
+ messages : 452
+ face and credits : jeremy allen white, (c) dark dreams.
encore un enfant d'aphrodite I love you I love you c'est kenna qui va être contente héhé :nya:
je suis curieuse de pouvoir lire la suite de ta fiche, ça promet! :keur:
bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche :keur2:
(juste on dit d'une personne qu'elle est asexuelle pour l'orientation sexuelle :zad: )

_________________
hold on darling
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Theodore A. Brennan
+ messages : 401
+ face and credits : tyler young, bazzart.
bienvenue parmi nouuuus :keur:

aphrodite, ce choix, j'approuve :faints: j'ai hâte d'en lire plus ! n'hésite pas si tu as des questions ou besoin d'aide, et bon courage pour ta fichette I love you

_________________


how many yous have you been? how many, lined up inside, each killing the last? ☽ but on dark days he likes to walk, beside the heartsick sea. and as the waves begin to howl, he drops down to his knees, and cries for all he's lost and for all he used to be.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Merci tout le monde!! :lov: :keur: :string: :luv: :cloud: :panda:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Le plus joli des chatons :leche: :loki:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
je ne connais pas cet avatar mais il a du charme :urg: dommage que Kingsley ne supporte pas les gosses d'aphrodite  :pepito:
j'aime beaucoup ce début d'histoire et de fiche :jaden: même si c'est triste Arrow hâte de voir le perso en rp :loki:
En tout cas, bienvenue et courage pour ce qui te reste à faire :keur:
Revenir en haut Aller en bas
 
Azazel Blackwood * The little demon but not really
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» le trone du seigneur demon!
» Le Demon Du Rire
» Plein de demon du chaos a vendre
» Golden Demon: Games Day
» Projet Golden Demon Allemand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: (fiches)-