AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  cheap thrills (kai)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

cheap thrills
kai

Des images qui déferlent. Des souvenirs douloureux qui reviennent. La hantise de revoir ce passage une autre fois. Les yeux qui s'ouvrent en sursaut. Le souffle haletant. Ta respiration était saccadée. La sueur sur le front, elle la retire du revers de la main. Encore une nuit affreuse. L'aube était déjà présente mais tout ses camarades dormaient encore à points fermés. Elle soupire. D'une élégance modérée, elle se lève. Elle s'étire avant de se diriger vers la salle d'eau. Elle soupire de nouveau en voyant les traits de son visage. Meurtries par le manque de sommeil. Des cernes qui se creusaient davantage, qu'elle essayait de cacher par ce petit trait léger de font de teint. Sauf que l'ombre était trop profonde pour espérer la cacher. Elle lâche un petit rire rauque devant sa mine affreuse. C'était ainsi. Avec le temps, elle retrouverait le sommeil peut-être. Du moins c'est ce qu'elle se disait pour se rassurer. Elle quitte la maison pour ne pas réveiller ses colocataires. Errant par ci, par là, à la recherche d'un endroit où se poser. Elle s'assoit contre un tronc d'arbre. Le regard vide, les pensées qui dérivent et voguent. Elle était fatiguée. Exténuée. Pauvre enfant. Elle ne cessait de voir le fantôme de cette petite qui lui avait touché le coeur. Une image si douloureuse. Son attention se concentre à nouveau lorsque les premiers demi-dieux quittent le nid pour se faufiler vers le petit déjeuner. Elle en suit quelques uns du regard avant de ce lasser devant un tel spectacle banal. Toutefois son attention se fige lorsqu'elle aperçoit Kai. Un ami pourrait-on dire. Elle le regarde intensément. Charmant jeune homme, au physique charismatique. Elle repense à cette nuit-là. Lorsque ses pas se sont mêlés au sien. Bohémien au mileu de nulle, recherchant une certaine affection. Elle en était persuadé. Tout deux perdus dans ce maelstrom de sentiments, le coeur lourd. Ils ne se sont qu'offert ce petit privilège de se libérer quelques instants. Il semblait tellement souffrir. Être peiné davantage que Nova. Des actes mauvais traduisaient sa colère, sa mélancolie. Nova, elle avait essayé de l'en dissuader mais elle le comprenait aussi. Elle avait peur qu'il l'entraîne là-dedans. Vulnérable, faible, son esprit était facilement dissuasif. Honteuse de découvrir qu'elle pouvait tomber dans cette débauche, honteuse d'avoir donné son corps à cet homme. Ce n'était pas ce genre de fille. Préférant préserver sa pudeur pour d'autres. D'autres qui s'intéresseraient à elle. Elle souhaitait se cacher, ne plus le voir parce qu'il avait vu une partie d'elle dans un de ses moments de fragilité. Elle lui en voulait d'avoir goûté à sa chair alors que son coeur était dérisoire. Elle s'en voulait d'avoir aimé. Elle décide alors de quitter son tronc. Ayant été repérée, elle n'était pas prête à faire face, une nouvelle fois à la réalité. Elle dérive, Nova. Ses pas se pressent, heurtant quelques personnes sur son chemin. Effleurant même, Kai, pour l'inciter à ne pas la suivre. Une froideur extrême qui cachait un mal-être bien enfoui. Elle se dirige vers le lac. Désireuse de rester seule. À cette période de l'année elle ne craint pas la compagnie puisque le froid surgit autour de ce lac. Les âmes perdues de ce camp préférait la chaleur des maisons à froid du lac. Mais Nova, fille de Borée elle embrasse la fraîcheur de tout son être. Elle quitte le tee-shirt qu'elle portait à l'instant, retire le pantalon qui protégeait ses jambes. Elle s'avance au fur et à mesure vers l'eau, laissant ses vêtements sur le rebord comme le petit poucet lâcher ses cailloux sur le chemin. Nue, elle se rapproche de l'eau. Ses doigts de pieds frôle l'eau. Une sensation de brûlure au début avant de savourer et d'entraîner le reste de son corps dans l'eau du lac. Une osmose parfaite avec la fraîcheur. Une chance pour elle de pouvoir profiter de l'eau même à cette période là de l'année.

© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
A. Kai-Dewyn Higgins
+ messages : 168
+ face and credits : • Feat Lucas Bernardini // (c) Cosmic light
• cheap thrills •
Nova & Kai
Come on, come on, turn the radio on
It's Friday night and I won't be long
Gotta do my hair, I put my make up on
It's Friday night and I won't be long

Décembre 2016 - quelques mois après la bataille.

C'est assez bizarre d'être un membre du troisième camp car malgré tout ce qu'il apporte de nouveau et surtout ce sentiment de liberté pour un demi dieu, il nous rappelle également beaucoup notre vécu et notre passé que ce soit à la Colonie, au Camp Jupiter ou en dehors. Moi qui me suis barré de toute existence divine en m'isolant totalement, me voilà en présence de beaucoup de personnes que j'ai déjà connu au sein de ce troisième camp. En tant normal, cela ne m'aurait pas dérangé bien au contraire mais disons qu'avec tous les événements qu'il y a eu mais aussi le faite que j'ai lâchement abandonner toutes mes connaissances après la bataille contre Gaïa. Je l'ai fais ouvertement sans donner la moindre nouvelle à qui que ce soit hors mis ceux qui ont réussi à me croiser dans un état totalement lamentable et pas digne de moi. C'est donc ainsi que j'ai cette impression de tout recevoir en pleine gueule dans un revers de vie dont je ne m'y attendais pas mais qui allait forcement me tomber dessus. Je ne pouvais pas ignorer indéfiniment mon coté divin, mon appartenance à ce monde là qui allait me rattraper que je veuille ou non, encore plus d'essayer d'esquiver tous ceux qui m'ont été proches à un moment ou autre puisque je ne pouvais pas échapper à cette vie et qu'ils y font partie également. Tout cela est d'une telle complexité mais surtout, je me sens totalement à la ramasse et perdu, et d'autant plus con dans l'idée que je ne saurai quoi dire en excuse à ces personnes que je vais retrouver à un moment donner et dont je sais d'avance que je garderai le silence car ... que dire, que dire à part la vérité qui est que je ne voulais voir et parler à personne. Que même si cela ne m'a pas tellement aider, j'ai voulus faire mon deuil seul si ce n'est pas tenté de crever afin de les rejoindre dans l'autre monde qui m'avait l'air beaucoup moi douloureux que ce que je peux ressentir actuellement. Et c'est ainsi que je fis de nouveau connaissance avec une personne que je connais, qui m'a été proche à un moment donner, ce n'est pas la première et sûrement pas la dernière que je vais croiser dans ce cas vu qu'il y en a déjà temps d'autre. Mais me voilà face à Nova, par hasard, une fille que j'ai rencontré il n'y a pas si longtemps que ça à dire vrai mais au vue de nos états d'âme, du fait que personnellement je n'étais pas dans un bon état non plus, nous avons passé la nuit ensemble malgré que ce ne soit pas mon genre et encore moins celui de Nova. Je sentis alors de nouveau ce regard de dégoût, de colère, de tristesse, d'interrogation et j'en passe. Un regard que j'ai déjà connu en celui de Jaden, Kingsley ou encore Kenna et Loki. Après un long échange de regard, Nova parti au quart de tour, traversant la foule en trombe, en bousculant et même en me frôlant me donne le signal de la laisse tranquille. Je me mordis la lèvre, en y pensant vraiment, voulant lui accorder cela mais je ne pouvais pas laisser ça comme ça. Je l'ai vu avec d'autres de mes amis, le silence n'est jamais bon bien au contraire et que même si cela se finit mal, je me dois de mettre les choses au clair afin de rétablir un semblant d'ordre dans ma vie ... et surtout dans ma tête. Je suivis donc Nova quelque temps après elle, en n'ayant vu qu'elle prit la direction du lac. Une fois sur place, je pouvais voir des vêtements parsemés un peu partout près du rebord avant de voir quelqu'un nager un peu plus au loin malgré le peu de lumière présente. Je me suis mis à sourire un peu avant de secouer la tête et de réunir les vêtements pour les poser au même endroit et m'asseoir juste à coté, restant là à l'observer mais aussi à observer l'horizon, l'eau, le lac, l'environnement autour de moi essayant de m'apaiser à l'aide de la nature en imaginant comment est ce que je pourrai briser la glace, si j'ose dire, lorsque je serai confronter à elle.
Made by Neon Demon

_________________
I love the way you lie !
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey...
Revenir en haut Aller en bas
 
cheap thrills (kai)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» i love cheap thrills (w/ phewis)
» A VENDRE KTM 85CC 2007
» Kaptin Grosslok, le picrate du kosmos
» romeo & juliette, version cheap et légèrement infidèle à l'oeuvre originale (aileen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: (rps)-