AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  la belle et la bête (orphai)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
histoire éternelle
mi-février 2015 • Il joue avec ses pouces, assis sur une chaise du bungalow d'Hermès. Il est sceptique, il est effrayé. La tension était palpable depuis quelques temps, comme si quelque chose de mal se raprochait, de plus en plus près. Ce n'était pas totalement faux; Cronos était toujours là, ou en tout cas ses partisans. Il lève la tête brièvement et fixe quelques instants Kai, le beau brun. Voilà maintenant quelques temps que vous discutiez tous les deux; quelques semaines tout à plus. C'était dû totalement au hasard puisqu'il s'agit lors d'une séance d'entraînement qu'ils ont dû faire équipe. Depuis, ils avaient appris à se connaître un peu mieux, et le fils d'Hermès rendait parfois service au fils de Nyx. Ce dernier voulait des informations sur une poignée de personnes du camp; malheureusement il faisait peur a beaucoup de gens, lui avait-il dit. Il avait trouvé ça triste que tout le monde l'évite comme ça, alors il s'était décidé à l'aider, dans son éternelle, gracieuse, et aveugle bonté. Il n'était pas non plus débile fini, il se doutait bien et songeait souvent au fait que Kai l'utilisait peut-être, mais il ne s'en inquiètait pas plus que ça, parce qu'il était gentil avec lui, et qu'il occupait ses journées lorsque Menna n'était pas là pour le faire. Il se lève de sa chaise, se balade dans le petit bungalow, attrape un verre d'eau, se rassoit. Il s'occupait comme il pouvait, ils n'avaient rien à faire. « Je t'ai pas vu à l'entraînement ce matin. » D'habitude, les enfants d'Hermès et ceux de Nyx avaient toujours entraînement en même temps, en fin de matinée; c'était écrit comme ça sur l'emploi du temps. Il recommence à jouer avec ses doigts, cherchant quoi dire pour briser le silence pesant, mais rien ne lui vint. Il se sentait un peu gêné, peut-être rougissait-il. Inconfortable avec Kai? Pas particulièrement... enfin, pas qu'il sache. « Au fait, tu t'en sers pour quoi les infos que je récupère? Et pourquoi tout le monde t'évite? T'as fait quelque chose de mal avant que j'arrive ou quoi? » Il se stoppe, souris à moitié, un peu maladroit. « Désolé, ça fait peut-être beaucoup de questions d'un coup. » Quand on pense qu'à 18 ans à peine passé il était encore gêné avec certaines interactions sociales, on pourrait se demande s'il est vraiment un enfant d'Hermès; mais il se rattrape bien sur d'autres plans pour faire honneur à son paternel, et ça un bon nombre de bungalows peuvent en témoigner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
A. Kai-Dewyn Higgins
+ messages : 168
+ face and credits : • Feat Lucas Bernardini // (c) Cosmic light
• La Belle et la Bête •
Orphée & Kai
Tale as old as time
True as it can be
Barely even friends
Then somebody bends
Unexpectedly

Just a little change
Small, to say the least
Both a little scared
Neither one prepared
Beauty and the Beast

mi février 2015 - Avant la bataille contre Cronos.

Les choses commençaient sérieusement à s'envenimer à l'extérieur, les partisans de Cronos se faisaient de plus en plus menaçant, alors que le Titan retrouvait ses force à grands pas. Une bataille sera inévitable et je n'en ai pas réellement envie, non pas envie de devoir affronter ce qui ont été d'anciens pensionnaires du camp, pas envie de me salir les mains pour dieux qui se disent incapable d'intervenir dans cette histoire ? Est ce vrai ? Personne ne le saura mais tout ce qui est sur c'est que des jours difficiles se prolifèrent devant nous et les dieux seuls savent comment tout cela va finir. Mais mon instinct ne me dit rien qui vaille. Bref, présent dans mon bungalow, enfin si on peut appeler cela mon bungalow puis que c'est celui des Hermès, dont l'ancien chef, Luke est devenu celui qui est à la tête des partisans de Cronos, plutôt ... bizarre en sachant que je l'ai fréquenter et que je l'appréciais bien, ces talents à l'épée n'avait pas d'égale. Du coup, n'ayant pas de bungalow représentant ma mère, Nyx, et ceux malgré des réclamations de ma part et celles de mes frères et sœurs, nous sommes obligés de vivre avec les enfants d'Hermès. Sauf que, je suis quelqu'un qui aime avoir une certaine intimité et n'aimant pas à me coller comme ça à n'importe mais je suis obligé de faire avec. Mon seul petit plaisir et ce fils d'Hermès également mon partenaire d'entraînement au doux nom d'Orphée, un garçon beaucoup trop naïf et docile mais qui malgré moi, me force à être attaché à lui. Déjà par le fait qu'il est capable de me rapporte beaucoup d'information pour mon carnet à secret, vu que beaucoup de personnes lui font confiance et ne se méfie pas de lui et aussi parce qu'il m'est sympathique et attachant avec sa bouille d'ange. Egalement présent dans le bungalow, se tournant les pouces, je l'observe dans un long silence, un petit sourire en coin en sachant qu'il est facilement impressionner par ma présence et à vrai dire ça me plait assez. Il brisa rapidement ce silence m'avouant une vérité, " Oui c'est vrai, désolé, j'avais à faire ... je me rattraperai. " , et il est vrai que j'avais à faire avec quelqu'un d'autre du camp, en une mission d'espionnage pour récupérer des informations sur l'ennemi grâce à mes dons. Il continua ensuite en enchaînant les questions, je me suis mis à rire avant de m'approcher pour me poser à coté de lui, " Dis moi, tu es bien curieux toi aujourd'hui ... Heureusement que je suis d'humeur charitable mon mignon. " , riais-je un peu avant de reprendre, " Les infos que tu me ramène, je ne m'en sers pas pour le moment, disons que c'est de la simple curiosité pour le moment, ayant du mal à faire confiance aux autres, je tiens d'abord à savoir des choses sur eux, tu comprends ? " , hochant de la tête en observant ces mains et ces pouces tourner, " Ce n'est pas tellement qu'on m'évite, dû moins pas la journée mais bon j'ai un caractère particulier, je ne m'entends pas avec tous. Puis aussi à cause de mes pouvoirs, les gens tiennent à garder leurs secrets alors ils se doivent de s'éloigner de moi. C'est pas plus mal tu sais, je n'ai besoin que de personnes essentiels ... comme toi. " , lui lançant un clin d’œil pou l'amadouer et le rendre unique, une manière pour moi de le garder dans le creux de ma main et comme ferai un marionnettiste pour entretenir sa marionnette. Je me levais ensuite pour aller me servir un verre de soda, et commencer à boire un peu avant de revenir près de Orphée et cette fois ci m'asseoir en face de lui en le fixant, m'amusant à jouer de mon charme sur lui vu que ça marche du tonnerre, ça en est même décuplé avec lui, tout cela me plaisant , m'amusant comme un petit fou.
Made by Neon Demon

_________________
I love the way you lie !
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
histoire éternelle
mi-février 2015 • C'est perdu dans ses yeux qu'il se retrouve quelques minutes plus tard. Il se surprend à les fixer longtemps, un sourire niais sur le visage; il se reprend quelques secondes plus tard, enmagasinant les dernières informations fournies à ses questions posées plus tôt. Prenant une nouvelle gorgée d'eau, contrairement à son interlocuteur qui buvait lui du soda, il commence à réfléchir. « Donc tu... veux des infos sur les gens pouuuur... leur faire confiance et devenir leurs amis? » Ca semblait très niais, dit de cette façon, mais c'est ce qu'il avait compris. Il se gratte la joue, une moue un peu effacée sur le visage. Il roule l'épaule encore un peu fatiguée de l'entraînement de ce matin; celui où Kai n'était pas aller, parce qu'il avait 'à faire'. Il se demandait bien ce qu'il avait de plus important à faire que d'aller à l'entraînement, surtout par les temps qui courent. A la colonie, les gens perdaient progressivement leur sourire au fur et à mesure que leur proches disparaissaient, quittaient les lieux pour rejoindre le camp adverse; comme son frère, Luke. Il espérait que ce ne serait pas le cas de Menna, il ne voudrait pas avoir à se battre contre elle, ça lui arracherait le coeur; il n'oserait jamais la tuer, il ne pourrait simplement pas. Elle devait d'ailleurs être à l'entraînement à l'heure qui l'est.
« Tu trouves que je suis une personne essentielle? C'est gentil ça. » Il rougissait plus que ce qu'il aurait pensé, et il rougissait encore plus en pensait au fait qu'il rougissait devant lui. Il devait avouer qu'il n'était pas indifférent aux charmes du brun - mais en même temps qui pourrait rester indifférent devant ce visage si parfait? « Moi aussi. Moi aussi je trouve que tu es une personne essentielle. » Et il sourit simplement, pour accompagner ses mots. Encore une fois, son esprit vagabonde et revient aux mots prononcés par le fils de Nyx tout à l'heure : le fait que les gens ne l'évitent.. pas la journée? « Mais du coup attend, les gens t'évitent genre, la nuit? Mais pourquoi? Parce qu'au final, tu m'as jamais parlé plus que ça de ton pouvoir. » Effectivement, ça n'avait jamais été un grand sujet de discussion; ça n'avait même jamais été abordé encore si la mémoire du fils d'Hermès était correcte. En même temps, il devait dire que les paroles échangées entre les demis-dieux tournaient surtout souvent autour du blond.

Il vide son verre d'eau d'une traite, il se lève pour aller s'en chercher un autre. Glissant à travers le bungalow pour atteindre l'évier, quelque chose interompt sa course; un piège à souris, puis un autre, puis encore un : trois pièges à souris. Il chute dans sa surprise et dans la douleur que lui infligent les pincements des petites machines - un peu agrandites par ses créateurs. Oui, ses créateurs, au pluriel. « Putain! Connor, Travis, je sais que c'est vous les trucs à souris! » Il est énervé sur le moment, mais il devait avouer que c'était un bon piège et félicitait les deux frères intérieurement; et riait aussi. Les appareils l'avait mordu sur les deux mains et sur la cuisse; et avait deux mains qui lui faisaient horriblement mal, il n'arrivait pas à les enlever lui même. Il se tourne vers l'enfant de Nyx et fronce les sourcils; « Tu veux bien m'aider? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
A. Kai-Dewyn Higgins
+ messages : 168
+ face and credits : • Feat Lucas Bernardini // (c) Cosmic light
• La Belle et la Bête •
Orphée & Kai
Tale as old as time
True as it can be
Barely even friends
Then somebody bends
Unexpectedly

Just a little change
Small, to say the least
Both a little scared
Neither one prepared
Beauty and the Beast

mi février 2015 - Avant la bataille contre Cronos.

Je ne quittais pas également, en penchant légèrement la tête en me demandant pourquoi est ce qu'il est tant fasciné par moi. Il est vrai que je ne me suis jamais réellement posé la question, que dès que je me suis aperçu de ça, je l'ai tout simplement utilisé de la meilleur manière qu'il soit afin de récupérer des informations sur certains pensionnaires du camp. Je ne m'étais pas plus intéresser que ça à lui ou à ce qu'il pense de moi, c'est d'ailleurs l'une des rares fois avec maintenant, où nous avons un semblant de discutions concrète et plus ou moins sincère, dû moins de mon coté. Je sais aussi que certaines personnes sont tant fasciné par la beauté physique de quelqu'un d'autre, qu'ils peuvent tomber amoureux d'un regard, d'un visage, d'un corps ... pour ma part, ça m'est bien compliqué n'ayant que très rarement senti ce genre d'attirance. Je ne me suis jamais senti attiré ainsi par quelqu'un, j'ai longtemps penser que ça n'était pas fait pour moi, que j'étais surement asexué. Mais en réalité, c'est un peu plus complexe que cela, je suis plus attiré par un caractère, par un lien construit, je tombe amoureux au fil du temps et pas sur le moment. Je continuais à boire tranquillement avant de hausser des épaules puis de secouer la tête, " Tu veux la vérité ? Je veux des informations sur les gens pour avoir une longueur d'avance sur eux, pour pouvoir frapper le premier avant qu'eux ne veulent me faire du mal. A moi ou à mes proches d'ailleurs ... " , car c'était réellement le fond de mes pensées, frapper avant d'être frappé, tel a été la loi de la rue et tel est mon credo aujourd'hui encore.

Je me suis mis à sourire, notamment en le voyant rougir aussi fortement après mon compliment, signe que mes paroles ont beaucoup d'effet sur lui, peut être plus que je ne l'imagine en réalité, allez savoir. Je hochais de la tête en le fixant toujours, un petit sourire en coin, " Bien sur que tu es essentiel , puis tu sais, je ne suis pas quelqu'un d'hypocrite ou qui ment à ses proches. Alors je vais te dire, beaucoup pense que tu es incapable ou plutôt du genre naïf et un peu trop gentil. C'est un peu vrai mais tu cache également un grand potentiel, que contrairement à d'autres, j'ai su voir. Et en plus de ça, tu es une bonne personne, malgré mon aura démoniaque, tu sais resté quelqu'un d'angélique, ça aussi c'est une bonne qualité. Accroche t'en. " , lui lançais-je avec un petit clin d’œil en guise d'appuie sur mes paroles. Je fus touché ensuite par ses paroles, il était assez rare que je les entende, je m'approche donc pour lui faire un petit câlin avant le remercier, " Merci, c'est gentil et touchant ce que tu dis, ça me fait plaisir. " , autant garder un bon lien avec lui malgré ce pourquoi je me suis intéressé à lui au début. Je croise ensuite mes jambes avant de sortir une clope et commencer à fumer avant de rouler des yeux à la question, " Ah ... mon fameux don, je dis don mais certaines personnes le voit comme une malédiction, moi il m'amuse. Mais oui, la nuit on évite parce qu'avec mon don je suis capable de faire avouer à n'importe qui ces secrets les plus sombres, noirs et enfouis à l'intérieur d'eux. Du coup, ça peut faire peur ... et c'est un peu pour ça qu'on m'évite. " , ris ai-je pour ne pas que ça paraisse trop mauvais ou triste parce que malgré tout, j'y tiens à ce don et je le trouve plutôt utile et assez en symbiose avec mon caractère et ma façon d'être.

Je le vis ensuite se lever pour aller se resservir de l'eau, j'attendais là en fumant tranquillement quand j'entendis un bruit, comme un clapet qui se ferme, quelqu'un qui tombé et de nouveau se clapet avant d'entendre Orphée gémir et se plaindre. Je me suis mis à rire avant de secouer la tête, il est vrai qu'ils nous en font voir de toutes les couleurs les frères Alatir notamment depuis que Luke est partie. Je secouais la tête en riant un peu en voyant dans quel état il l'est, je lui fis signe de venir par là afin de m'occuper de lui commençant à retire un à un les pièges à souris sur lesquels il est tombé, " Et bien, tu as vraiment pas de chance, j'ai l'impression que tu es vraiment le parfait cobaye pour eux à tomber à chaque fois dans leurs pièges. " , je me levais afin d'aller chercher la trousse à pharmacie, évitant les autres pièges à rats et venir m'occuper du fils d'Hermès, " Ils en ont vraiment mis partout ... "
Made by Neon Demon

_________________
I love the way you lie !
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey...
Revenir en haut Aller en bas
 
la belle et la bête (orphai)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» A moitié Belle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after war. :: (rps)-