after war
basé sur percy jackson/héros de l'olympe


BOTTIN - POSTES VACANTS - INVITES


C'était terminé. La guerre était terminée. La paix était retombée. On parle souvent de la guerre, de l'angoisse qui serre l'estomac, du sang qui coule, ennemi ou non. On parle de l'horreur qu'elle représente, des sacrifices qu'elle requière, des choses qu'elle force à faire. On parle rarement de l'après. Après la guerre, après l'horreur, après les sacrifices. On ne le réalise pas spécialement, au départ. C'est juste un poids sur l'estomac, parfois un sursaut lorsqu'un son ressemble trop à celui d'un corps qui s'affaisse, un frisson quand un regard tombe sur une cicatrice encore trop rose pour être considérée comme un souvenir. C'est un regard qui se détourne des armes de bronze à la lame propre, pour ne pas penser au temps où elles étaient couvertes de sang. C'est un geste de recul quand quelqu'un tend une main, parce que pendant une seconde, l'instinct reprend le dessus. On ne parle pas souvent de l'après, mais je voudrais en parler. La guerre est terminée depuis quatre mois aujourd'hui. J'aimerais pouvoir dire que la vie a repris son cours, mais je n'en suis pas si sûre. Autour de moi, je ne vois que des regards semblables au mien – encore hanté, encore méfiants. Aucun de nous ne parvient à dormir profondément la nuit. Il y a deux semaines, le bungalow Hermès a pris feu, parce que l'un des fils d'Hermès était somnambule et que les autres croyaient à une menace. La colonie, d'ordinaire si silencieuse la nuit, est souvent traversée des cris de ceux qui se sortent de leurs cauchemars. Aucun de nous ne parvient à retrouver la paix que l'on a payée si cher. Les plus turbulents sont devenus silencieux. Certains ne parlent plus du tout. Une bonne partie d'entre nous ne va plus aux entraînements, et personne ne dit rien, parce qu'ils comprennent que parfois, juste tenir nos armes dans la main est un peu trop. Certains sont devenus imprévisibles. Il a fallu ramener un groupe de quête parti sans demander la permission, juste pour braver le danger. Certains ne semblent plus rien ressentir, d'autres sont trop en colère pour parler tandis que d'autres ne parviennent pas à prononcer un prénom sans avoir les larmes aux yeux. Certains murmurent parfois que ça aurait dû être eux, et pas quelqu'un d'autre, d'étendu sur le champ de bataille à la toute fin. La plupart d'entre nous se redressent et saisissent leurs armes lorsque quelqu'un ne fait qu'échapper un verre et que le bruit est un peu trop familier. Certains se jugent coupable, d'autres s'en prennent à quiconque sont sur leur chemin. La guerre nous a ruinés. Je le vois dans les yeux des petits nouveaux, ceux qui arrivent quelques jours après avoir appris qu'une part d'eux est magique. Je vois dans leurs yeux qu'ils rêvent d'aventures et entraînent leurs pouvoirs avec une fierté et un émerveillement qui ne nous habite plus depuis longtemps. Je vois qu'ils ont peur de nous, qu'ils se regroupent avec des questions, qu'ils murmurent il y a eu une guerre mais qu'ils ne comprennent pas. Personne ne sait quoi faire. Les plus âgés vivent à la Nouvelle Rome, étudient, s'occupent. Les plus jeunes font ce qu'ils peuvent. J'ai l'impression que ce ne sera jamais terminé. Encore une fois, on essaie de survivre.
after war, c'est quoi?
After War, c'est un forum fantastique inspiré des oeuvres de Rick Riordan Percy Jackson et Les Héros de l'Olympe, deux séries basées sur la mythologie grecque. Il reprend donc les personnages, l'univers et reprend là où la série des Héros de l'Olympe s'est arrêtée - mais ce qui arrive après est géré par les soins du staff, qui est lui-même composé de sixty. (Theodore A. Brennan) et de thestral. (Noah S. Warsmond). Le forum a ouvert ses portes le 26/12/2016.

http://afterwar.forumactif.org/
http://afterwar.forumactif.org/
http://afterwar.forumactif.org/